Le fakir Mirin Dajo pouvait se transpercer le corps

Proposé par
le
dans

Mirin Dajo était un fakir néerlandais qui fascina les scientifiques. Parmi ses numéros, il arrivait à se transpercer le corps avec une épée sans se blesser. Il prit toutefois un peu trop confiance en ses capacités et finit par être persuadé d'être un envoyé de Dieu. Il mourut à 30 ans après avoir avalé une aiguille de 30 cm.


Tous les commentaires (44)

Il existe des personnes qui ne ressentent pas la douleur ! Il faisait peut-être partie de ces gens là.

a écrit : A mon avis pas besoin de Fourier pour expliquer la marche sur la braise. Le charbon a une capacité calorifique faible, elle transmet donc la chaleur lentement: le pied n'a pas le temps de se brûler.

A propos du fakir, le problème est qu'une plaie reste une plaie... Si le fakir a un trou dans la p
oitrine et le poumon, à moins qu'il reste à 2 de tension toute sa vie il finira par saigner à un moment donné.
Et puis si on parle d'une épée qui découpe des tissus organique, il y a bien blessure non ? Pourquoi dire qu'il "s'enfonçait des épées dans le corps sans se blesser "
C'est contradictoire dès le départ...

Il faudrait des explications et des preuves plus solide, mais je vais en rester là pour ma part.
Afficher tout
Il y a une confusion entre capacité calorifique interne et transmission par contact externe: si dans mon humble logis érémitique, je touche le sol de marbre il me paraît froid, mais les lambris d'ébène chauds, alors qu'il sont rigoureusement à la même température.

L'équation de Fourier n'explique rien mais représente; c'est en résolvant une équation aux dérivées partielles du second ordre que je distingue une tranche de viande saisie à la poêle d'une autre cuite au micro-ondes.

Un petit conseil à tous les sceptiques (qui le sont généralement pour de bonnes raisons) : regardez d'abord la vidéo sur YouTube. Un ami me l'avait décrite après l'avoir vue, à une époque sans images de synthèse, et je n'y avais pas cru. J'ai eu une grosse surprise quand internet s'est développé avec ses vidéos en ligne et que je suis tombé dessus.
Cette vidéo n'est pas bidonnée. Après, je pense que le bonhomme avait une pathologie psychiatrique un peu spéciale, ne serait-ce que par les circontances de sa mort. Mais la réaction de son corps aux traumatismes qu'il lui faisait subir était assez stupéfiante.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Un petit conseil à tous les sceptiques (qui le sont généralement pour de bonnes raisons) : regardez d'abord la vidéo sur YouTube. Un ami me l'avait décrite après l'avoir vue, à une époque sans images de synthèse, et je n'y avais pas cru. J'ai eu une grosse surprise quand internet s'est développé avec ses vidéos en ligne et que je suis tombé dessus.
Cette vidéo n'est pas bidonnée. Après, je pense que le bonhomme avait une pathologie psychiatrique un peu spéciale, ne serait-ce que par les circontances de sa mort. Mais la réaction de son corps aux traumatismes qu'il lui faisait subir était assez stupéfiante.
Afficher tout
YouTube date de 2005. Les images de synthèse et les trucages par ordinateur, ça existait déjà depuis grand-papa.

a écrit : Vidéo. Bobards et compagnie.
Quand je me plante un couteau dans le gras, ca pisse le sang a tout les coups, la télé, c'est de la télé.
Apres, y'a des cas de gens qui se sont pris des barres de fer à travers le cerveau et qui ont survécu, le vivant est surprenant, mais un lien vidéo comme preuve di
recte, ca me laissera toujours dans le doute, et j'ajoute que même mes propres yeux me jouent des tours de temps en temps. Afficher tout
Valider une information par une source est un argument falacieux.
Qu'on se le dise.

Une source n'a jamais rien validé.
Mare des gens qui confondent les règles de Wikipédia avec des règles scientifiques ou logique.
Wikipédia n'a JAMAIS cherché à valider AUCUN avis, Wikipédia se fiche totalement de la vérité ou de la réalité.
Sa seule vocation, et ses règles, sont de rapporter TOUS les avis publiés, en se fichant totalement d'une quelconque vérification. Seulement du fait que ça a été publié. D'où son soucis des sources.
Qu'on se le répète.

Au contraire, tenter de valider une info par une source, ça s'appelle un argument d'autorité.
C'est un SOPHISME. Une erreur de raisonnement.

Ça ne vaudra jamais une explication rationnelle réelle et explicite. Une experimentation, ou une invalidation par l'absurde (donc par la révélations d'incohérences logiques dans les affirmations.) ou par un contre-exemple.
Toutes chose refusé radicalement par Wikipédia, parce que ça n'est pas son but de valider quoi que e soit.

Bref.
Lors d'une crise cardiaque, et malgré des efforts et une panique importante, fortement consommatrice d'oxygène, tu restes bien conscient plusieurs minutes avec le cœur arrêté.
( contre-exemple )

En état de méditation, de calme absolu, réduisant au max la consommation de tous tes organes, tu peux probablement rester conscient assez longtemps. Surtout si le cœur n'est pas totalement arrêté, mais seulement très ralenti.
Je ne vois rien d'impossible à ça.

Planter un sabre peut ne pas se faire n'importe où, et bouche le trou empêchant le sang de couler, tant que le sabre reste dans la blessure et n'a pas coupé une grosse artère.
( explication rationnelle )

Tous les médecins te le dirons, si tu es blessé par une lame, ne retire jamais la lame tant que tu n'es pas à l'hopital, pour ne pas faire d'hémoragie.

Enfoncée sans faire la moindre boucherie, et retiré tout doucement, les bords de la plaie doivent se remettre exactement là où la lame est passée et peuvent très bien se ressouder par simple pression superficielle, empêchant les quelques goutes de sang de sortir, tant qu'aucun mouvement brusque n'est effectuée.
Et quelques minutes après les parois se seront très légèrement recollée par simple coagulation.
(Quelques minutes suffisent pour que ça commence à coller, le corps est bien fait)

Idem, tant que tu ne bouge pas d'un iota, et avec une pression sanguine très faible, ça peut marcher.

Percer un poumon, c'est aussi percer un grand vide dans le corps. Avec quasi aucune distance entre la peaux et les poumons.
C'est probablement l'endroit où une lame provoquera le moins de dégâts interne (tant que le poumon ne bouge pas)
Les parois du poumon étant aussi très spéciale et élastiques, elles peuvent aussi se ressouder facilement, si on le maintiens le plus possible compressé, et si on ne fait pas de boucherie sur la plaie (et tant pis s'il y a une ou deux gouttes de sang â l'intérieur, personne n'y verra rien.)


Se faire planter une lame à travers un poumon mais pas n'importe où ni n'importe comment, en étant bien préparé et entraîné, et dans des conditions très particulières est donc spectaculaire, mais ça ne semble rien avoir non plus d'impossible.

La performance est assez exceptionnelle par contre. Mais pas infaisable.

a écrit : Valider une information par une source est un argument falacieux.
Qu'on se le dise.

Une source n'a jamais rien validé.
Mare des gens qui confondent les règles de Wikipédia avec des règles scientifiques ou logique.
Wikipédia n'a JAMAIS cherché à valider AUCUN avis, Wikipédia
se fiche totalement de la vérité ou de la réalité.
Sa seule vocation, et ses règles, sont de rapporter TOUS les avis publiés, en se fichant totalement d'une quelconque vérification. Seulement du fait que ça a été publié. D'où son soucis des sources.
Qu'on se le répète.

Au contraire, tenter de valider une info par une source, ça s'appelle un argument d'autorité.
C'est un SOPHISME. Une erreur de raisonnement.

Ça ne vaudra jamais une explication rationnelle réelle et explicite. Une experimentation, ou une invalidation par l'absurde (donc par la révélations d'incohérences logiques dans les affirmations.) ou par un contre-exemple.
Toutes chose refusé radicalement par Wikipédia, parce que ça n'est pas son but de valider quoi que e soit.

Bref.
Lors d'une crise cardiaque, et malgré des efforts et une panique importante, fortement consommatrice d'oxygène, tu restes bien conscient plusieurs minutes avec le cœur arrêté.
( contre-exemple )

En état de méditation, de calme absolu, réduisant au max la consommation de tous tes organes, tu peux probablement rester conscient assez longtemps. Surtout si le cœur n'est pas totalement arrêté, mais seulement très ralenti.
Je ne vois rien d'impossible à ça.

Planter un sabre peut ne pas se faire n'importe où, et bouche le trou empêchant le sang de couler, tant que le sabre reste dans la blessure et n'a pas coupé une grosse artère.
( explication rationnelle )

Tous les médecins te le dirons, si tu es blessé par une lame, ne retire jamais la lame tant que tu n'es pas à l'hopital, pour ne pas faire d'hémoragie.

Enfoncée sans faire la moindre boucherie, et retiré tout doucement, les bords de la plaie doivent se remettre exactement là où la lame est passée et peuvent très bien se ressouder par simple pression superficielle, empêchant les quelques goutes de sang de sortir, tant qu'aucun mouvement brusque n'est effectuée.
Et quelques minutes après les parois se seront très légèrement recollée par simple coagulation.
(Quelques minutes suffisent pour que ça commence à coller, le corps est bien fait)

Idem, tant que tu ne bouge pas d'un iota, et avec une pression sanguine très faible, ça peut marcher.

Percer un poumon, c'est aussi percer un grand vide dans le corps. Avec quasi aucune distance entre la peaux et les poumons.
C'est probablement l'endroit où une lame provoquera le moins de dégâts interne (tant que le poumon ne bouge pas)
Les parois du poumon étant aussi très spéciale et élastiques, elles peuvent aussi se ressouder facilement, si on le maintiens le plus possible compressé, et si on ne fait pas de boucherie sur la plaie (et tant pis s'il y a une ou deux gouttes de sang â l'intérieur, personne n'y verra rien.)


Se faire planter une lame à travers un poumon mais pas n'importe où ni n'importe comment, en étant bien préparé et entraîné, et dans des conditions très particulières est donc spectaculaire, mais ça ne semble rien avoir non plus d'impossible.

La performance est assez exceptionnelle par contre. Mais pas infaisable.
Afficher tout
De ce commentaire fumeux, je ne retiens que la critique de Wikipedia que je ne peux tolérer (pour la version américaine, les autres sont souvent de mauvaises traductions/adaptations).
Je peux garantir que tout article soumis est vérifié par des pairs, Mark Hetherington s'en est expliqué. Il n'est publié sans réserve qu'après avis de personnes compétentes. De très nombreux, plausibles mais insuffisamment documentés sont publiés avec réserves très explicites en couleur. Les autres ne paraissent pas du tout.
La hargne de quelqu'un qui confond sophisme avec argument d'autorité, envers une association respectable de philanthropes (nous ne sommes jamais rémunérés pour nos articles, et devenus anonymes), est injustifiée, aussi déplacée que véhémente.

La seule chose que l'on puisse reprocher à Wikipedia est de proposer de facto une vision américaine des connaissances. À vous de faire pareil en Europe et ailleurs si cela ne vous plaît pas.

a écrit : Pour détecter les trucs des magiciens, souvent très ingénieux, il ne faut pas faire confiance (pour une fois!) à un scientifique, qui ne voit rien de plus que tout autre car ce n'est pas son domaine de compétence, mais à un professionnel de la magie.
Beaucoup sont révélés dans la série: Magic's Biggest
Secrets Finally Revealed, sur YouTube. Afficher tout
la magie est magique parce qu'on ne connait pas les secrets du tour, alors on se tait

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : la magie est magique parce qu'on ne connait pas les secrets du tour, alors on se tait Non, j'aime beaucoup les tours de magie, et connaître pas mal de trucs, par le site cité ou relation avec un magicien professionnel - qui malgré notre amitié refuse de tout dire, c'est tout à son honneur -, ne diminue aucunement mon plaisir de les voir.
J'admire l'ingéniosité et la dextérité, comme dit plus haut. Étaler un tas de cartes en éventail parfait, d'un coup de pouce, c'est le résultat d'années d'entraînement. J'admire mais pense avoir mieux à faire.
Concevoir un ensemble de paravents très complexe qui donne l'illusion de traverser les portes, c'est de la géométrie dont j'adore l'astuce. On ne comprend que lorsque c'est filmé d'en-haut.
Connaître le secret d'un tour ne diminue pas mon plaisir, car pour le réussir, il faut quand même un certain art.

Bon, ramenez nous Gérard Majax qu'on en finisse...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Valider une information par une source est un argument falacieux.
Qu'on se le dise.

Une source n'a jamais rien validé.
Mare des gens qui confondent les règles de Wikipédia avec des règles scientifiques ou logique.
Wikipédia n'a JAMAIS cherché à valider AUCUN avis, Wikipédia
se fiche totalement de la vérité ou de la réalité.
Sa seule vocation, et ses règles, sont de rapporter TOUS les avis publiés, en se fichant totalement d'une quelconque vérification. Seulement du fait que ça a été publié. D'où son soucis des sources.
Qu'on se le répète.

Au contraire, tenter de valider une info par une source, ça s'appelle un argument d'autorité.
C'est un SOPHISME. Une erreur de raisonnement.

Ça ne vaudra jamais une explication rationnelle réelle et explicite. Une experimentation, ou une invalidation par l'absurde (donc par la révélations d'incohérences logiques dans les affirmations.) ou par un contre-exemple.
Toutes chose refusé radicalement par Wikipédia, parce que ça n'est pas son but de valider quoi que e soit.

Bref.
Lors d'une crise cardiaque, et malgré des efforts et une panique importante, fortement consommatrice d'oxygène, tu restes bien conscient plusieurs minutes avec le cœur arrêté.
( contre-exemple )

En état de méditation, de calme absolu, réduisant au max la consommation de tous tes organes, tu peux probablement rester conscient assez longtemps. Surtout si le cœur n'est pas totalement arrêté, mais seulement très ralenti.
Je ne vois rien d'impossible à ça.

Planter un sabre peut ne pas se faire n'importe où, et bouche le trou empêchant le sang de couler, tant que le sabre reste dans la blessure et n'a pas coupé une grosse artère.
( explication rationnelle )

Tous les médecins te le dirons, si tu es blessé par une lame, ne retire jamais la lame tant que tu n'es pas à l'hopital, pour ne pas faire d'hémoragie.

Enfoncée sans faire la moindre boucherie, et retiré tout doucement, les bords de la plaie doivent se remettre exactement là où la lame est passée et peuvent très bien se ressouder par simple pression superficielle, empêchant les quelques goutes de sang de sortir, tant qu'aucun mouvement brusque n'est effectuée.
Et quelques minutes après les parois se seront très légèrement recollée par simple coagulation.
(Quelques minutes suffisent pour que ça commence à coller, le corps est bien fait)

Idem, tant que tu ne bouge pas d'un iota, et avec une pression sanguine très faible, ça peut marcher.

Percer un poumon, c'est aussi percer un grand vide dans le corps. Avec quasi aucune distance entre la peaux et les poumons.
C'est probablement l'endroit où une lame provoquera le moins de dégâts interne (tant que le poumon ne bouge pas)
Les parois du poumon étant aussi très spéciale et élastiques, elles peuvent aussi se ressouder facilement, si on le maintiens le plus possible compressé, et si on ne fait pas de boucherie sur la plaie (et tant pis s'il y a une ou deux gouttes de sang â l'intérieur, personne n'y verra rien.)


Se faire planter une lame à travers un poumon mais pas n'importe où ni n'importe comment, en étant bien préparé et entraîné, et dans des conditions très particulières est donc spectaculaire, mais ça ne semble rien avoir non plus d'impossible.

La performance est assez exceptionnelle par contre. Mais pas infaisable.
Afficher tout
Dommage que ce commentaire semble sérieux, car il est truffé d'erreurs et ne donnes que de fausses informations. C'est involontaire de sa part je pense. Comme quoi sincérité n'est pas vérité.
Non on ne reste pas conscient"quelques minutes" pendant une crise cardiaque. Si tant est que le terme crise cardiaque veuille dire quelque chose. Si c'est d'un infarctus dont tu veux parler, c'est non à propos, car dans un infarctus le coeur ne s'arrête pas, il se nécrose par endroits. Ces zones nécrosées ne bougent plus mais ce n'est qu'une partie du coeur qui est concernée. Le coeur continue de battre . Si cela s'étend à tout le coeur alors oui il peut s'arrêter de battre et ds ce cas, comme pour tous autre cause d'arrêt cardiaque (peut-être un autre sens que tu mettais à 'crise cardiaque '? ) au bout de qques secondes (et non minutes) le cerveau n'étant plus alimenté, perd conscience. Oui le coeur peut repartir au bout de plusieurs minutes (ds certaines conditions) mais dans l'intervalle entre les deux (arrêt cardiaque -redemarrage) la personne n'est absolument pas consciente !
Voilà ma correction pr "le contre-exemple" du coeur. Quant à son exemple du poumon, c'est du même acabit : un tissu d'approximations, amenant à une conclusion semblant crédible, mais totalement fausse. Pour faire court, si on perce le poumon, la mort n'est pas tant par le saignement, mais par la suffocation car le poumon , vide comme tu le dis bien, se collabe, et de rétrécit comme un chewing-gum. Pour faire court!
Son argumentaire est complètement faux, désolé..
Mes sources? Je suis médecin urgentiste .

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : En plus de cela (tout résultat d'expérience, pour être admis par la communauté scientifique, doit être reproductible dans un autre labo), il est extrêmement facile de berner un crâne d'œuf. Voici un exemple.
Une cuillère sous un globe de verre scellé, tout le monde étant tenu à distance et pour cause, e
st visiblement déformée par la pensée de l'imposteur qui prend une pose de circonstance.
Il ne viendra à personne l'idée que le socle renferme un moteur télécommandé qui le fait tourner, et que le globe est déformant (techniquement difficile à fabriquer, mais les magiciens en font bien d'autres).
Pareil pour le bandeau sur les yeux, si vous le mettez, vous n'y voyez plus rien. Mais il y a un truc extrêmement astucieux que je ne peux révéler, car il n'a pas été publié.
Quant au coup de la femme transpercée d'une épée, voir la série citée plus haut.
Arrêter les battements de son cœur par la force de sa volonté, et rester conscient, mais vous croyez encore au Père Noël?
Afficher tout
Voilà un sujet qui t'intéresse visiblement, et j'ai bien aimé tous tes posts... Mais (il y a un mais ;) dans celui auquel je réponds tu en a trop dit ou pas assez ! C'est quoi le truc du bandeau sur les yeux ?

a écrit : Pour détecter les trucs des magiciens, souvent très ingénieux, il ne faut pas faire confiance (pour une fois!) à un scientifique, qui ne voit rien de plus que tout autre car ce n'est pas son domaine de compétence, mais à un professionnel de la magie.
Beaucoup sont révélés dans la série: Magic's Biggest
Secrets Finally Revealed, sur YouTube. Afficher tout
D'accord avec toi mais ne serait-ce pas ce groupe de scientifiques qui ne serais pas assez competant ? Car même si dans se monde faut "rêver" et la magie en fait partie
la science a toujours son dernier mot ..

Posté le

android

(3)

Répondre

C'est Arya Stark qui doit bien rire :)

Posté le

android

(1)

Répondre

Cette anecdote a toute sa place malgré tout sur SCMB, rien que pour le débat intéressant qu'elle a amené.
Je n'ai jamais apris autant de choses en lisant des commentaires!!!

Posté le

android

(6)

Répondre

Il me semble avoir lu quelque chose la dessus et l'astuce c'est que la personne avait tout simplement une fistule enorme. La lame traversait bien le corps du gars ....mais le trou était deja fais et donc pas de douleur ni de sang !

Les techniques de méditations et concentration, associées à un long entraînement permettent de réduire le rythme cardiaque, contrôler la douleur etc ... mais jusqu’à un certain point seulement:
Il suffit de voir les exercices de concentration des plongeurs en apnée et leur contrôle de leur coprs par exemple, ou l'anecdote publiée récemment sur SCMB à propos de "l'homme de glace" Wim Hof (tiens? un autre néerlandais ... les fakirs auraient-ils déménagé?) ...

Je peux comprendre qu'on puisse de la même manière réduire la douleur localement (voir les fakirs qui se percent la joue, le bras etc) mais par contre j'ai effectivement du mal à comprendre comment on pourrait se perforer le poumon sans ciller: avaler des sabres ok ... mais de couleuvre non!

Un extrait du doc se trouve sur une des dernière video du site izap4u. Il est dis que mirin se fait transpercer de manière precise, en évitant de toucher des organes vitaux.

Posté le

android

(1)

Répondre