Sans le faire exprès, un scientifique déclenche une réaction en chaîne

Proposé par
Invité
le

Cecil Kelley était un laborantin travaillant au laboratoire national de Los Alamos, qui a accidentellement créé une réaction nucléaire en chaîne l'exposant durant quelques secondes à une dose de radiation mortelle, alors qu'il travaillait comme d'habitude sur du recyclage de plutonium. Dans un premier temps complètement désorienté par l'exposition, il décéda 35 heures plus tard.

Les études ont révélé plus tard qu'il avait été exposé à un niveau de radiation de 7 fois la dose létale.


Commentaires préférés (3)

A priori, il était derrière des fenêtres de protection, donc, non-exposé directement.

Posté le

android

(77)

Répondre

Sachez que les radiations ne vous tuent pas instantanément et que 35 heures c'est même relativement rapide !

En fait, à partir du moment où vous avez pris la dose létale, vous allez très certainement mourir mais ça va prendre quelques dizaines de jours bien souvent !
Il est possible néanmoins de mourir sur le coup mais c'est à des doses très importantes !
En fait, la gravité de la situation dépend de la Dose emmagasinée et de son débit.

Bon, d'après mes souvenirs, voilà en gros les dégâts d'une irradiation (La dose se mesure en Gray)
Si vous prenez une dose de :
- 5 Gray : C'est votre peau meurt. 50% de la population meurt après cette dose. Mais pas directement et il se peut que sur le coup vous n'ayez même pas senti quoique ce soit ! Mais les symptômes ne vont pas tarder à apparaître.
- 10 Gray : Votre intestin commence à desquamer. Autant dire que c'est fini pour vous, vous allez mourir quoiqu'il arrive mais pas sur le coup ! Bien que vous ne vous sentiez pas très bien pour le coup dès le moment de l'irradiation.
- 20 Gray : Vos neurones meurent. Là, vous faites instantanément un coma donc on peut dire que vous mourrez sur le coup.

Donc, on peut se prendre une dose mortelle sans pour autant en mourir direct mais en agonisant lentement ^^

Posté le

android

(235)

Répondre

Une réaction similaire a eu lieu quand des scientifiques travaillaient sur le plutonium, en essayant de réduire la masse de plutonium nécessaire pour atteindre la criticité (et donc créer une bombe).

Leur expérience consistait à faire descendre une demi-sphère en béryllium sur le plutonium avec un simple tournevis.
Le tournevis lui échappa, le plutonium devint critique et une très forte dose de radiation fut émise.

Harry Daghlian, qui effectuait la manipulation utilisa alors ses mains nues pour repousser d’urgence la demi-sphère de béryllium, s’exposant à une dose létale.

Cette expérience dangereuse s’appelait « titiller la queue du dragon », et la masse de plutonium enfermée dans la sphère de béryllium « demon core » (cœur du diable).


Tous les commentaires (36)

Je ne comprends pas. Le type est mort au final, donc je ne vois pas le problème, si quelqu'un peut m'éclairer?

a écrit : Je ne comprends pas. Le type est mort au final, donc je ne vois pas le problème, si quelqu'un peut m'éclairer? Je pense que c'est parce qu'il a mis 35 heures à mourir. En étant exposé à une telle dose il aurait sûrement dû décédé plus rapidement

Posté le

android

(10)

Répondre

A priori, il était derrière des fenêtres de protection, donc, non-exposé directement.

Posté le

android

(77)

Répondre

a écrit : Je pense que c'est parce qu'il a mis 35 heures à mourir. En étant exposé à une telle dose il aurait sûrement dû décédé plus rapidement Il n'y a pas de problème, c'est juste une anecdote.

Posté le

android

(31)

Répondre

a écrit : A priori, il était derrière des fenêtres de protection, donc, non-exposé directement. La première source indique que malgré cette protection, il a vraisemblablement subi une exposition à 7 fois la dose létale.

Qu'est-ce que ça aurait été sinon.

a écrit : Je ne comprends pas. Le type est mort au final, donc je ne vois pas le problème, si quelqu'un peut m'éclairer? À cette dose, je pense qu'il savait le faire, lui.

Sachez que les radiations ne vous tuent pas instantanément et que 35 heures c'est même relativement rapide !

En fait, à partir du moment où vous avez pris la dose létale, vous allez très certainement mourir mais ça va prendre quelques dizaines de jours bien souvent !
Il est possible néanmoins de mourir sur le coup mais c'est à des doses très importantes !
En fait, la gravité de la situation dépend de la Dose emmagasinée et de son débit.

Bon, d'après mes souvenirs, voilà en gros les dégâts d'une irradiation (La dose se mesure en Gray)
Si vous prenez une dose de :
- 5 Gray : C'est votre peau meurt. 50% de la population meurt après cette dose. Mais pas directement et il se peut que sur le coup vous n'ayez même pas senti quoique ce soit ! Mais les symptômes ne vont pas tarder à apparaître.
- 10 Gray : Votre intestin commence à desquamer. Autant dire que c'est fini pour vous, vous allez mourir quoiqu'il arrive mais pas sur le coup ! Bien que vous ne vous sentiez pas très bien pour le coup dès le moment de l'irradiation.
- 20 Gray : Vos neurones meurent. Là, vous faites instantanément un coma donc on peut dire que vous mourrez sur le coup.

Donc, on peut se prendre une dose mortelle sans pour autant en mourir direct mais en agonisant lentement ^^

Posté le

android

(235)

Répondre

La CIA l'a fait assassiner après avoir étudié ses nouveaux super pouvoirs, c'est tout ^^

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Sachez que les radiations ne vous tuent pas instantanément et que 35 heures c'est même relativement rapide !

En fait, à partir du moment où vous avez pris la dose létale, vous allez très certainement mourir mais ça va prendre quelques dizaines de jours bien souvent !
Il est possible néanmoins
de mourir sur le coup mais c'est à des doses très importantes !
En fait, la gravité de la situation dépend de la Dose emmagasinée et de son débit.

Bon, d'après mes souvenirs, voilà en gros les dégâts d'une irradiation (La dose se mesure en Gray)
Si vous prenez une dose de :
- 5 Gray : C'est votre peau meurt. 50% de la population meurt après cette dose. Mais pas directement et il se peut que sur le coup vous n'ayez même pas senti quoique ce soit ! Mais les symptômes ne vont pas tarder à apparaître.
- 10 Gray : Votre intestin commence à desquamer. Autant dire que c'est fini pour vous, vous allez mourir quoiqu'il arrive mais pas sur le coup ! Bien que vous ne vous sentiez pas très bien pour le coup dès le moment de l'irradiation.
- 20 Gray : Vos neurones meurent. Là, vous faites instantanément un coma donc on peut dire que vous mourrez sur le coup.

Donc, on peut se prendre une dose mortelle sans pour autant en mourir direct mais en agonisant lentement ^^
Afficher tout
Quelle horreur... je me mettais à table.. "tu veux un peu de jambon pour finir ta purée" ?
Merci en tous cas de ces infos épouvantables ;)

Ça me fait penser au pied d'éléphant à la centrale de Tchernobyl. Une exposition et c'était fini pour vous.

Ah moi qui pensais qu'il allait se transformer en gros monstre vert et musclé ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Quelle horreur... je me mettais à table.. "tu veux un peu de jambon pour finir ta purée" ?
Merci en tous cas de ces infos épouvantables ;)
J'espère ne pas t'avoir trop coupé l'appétit ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Sachez que les radiations ne vous tuent pas instantanément et que 35 heures c'est même relativement rapide !

En fait, à partir du moment où vous avez pris la dose létale, vous allez très certainement mourir mais ça va prendre quelques dizaines de jours bien souvent !
Il est possible néanmoins
de mourir sur le coup mais c'est à des doses très importantes !
En fait, la gravité de la situation dépend de la Dose emmagasinée et de son débit.

Bon, d'après mes souvenirs, voilà en gros les dégâts d'une irradiation (La dose se mesure en Gray)
Si vous prenez une dose de :
- 5 Gray : C'est votre peau meurt. 50% de la population meurt après cette dose. Mais pas directement et il se peut que sur le coup vous n'ayez même pas senti quoique ce soit ! Mais les symptômes ne vont pas tarder à apparaître.
- 10 Gray : Votre intestin commence à desquamer. Autant dire que c'est fini pour vous, vous allez mourir quoiqu'il arrive mais pas sur le coup ! Bien que vous ne vous sentiez pas très bien pour le coup dès le moment de l'irradiation.
- 20 Gray : Vos neurones meurent. Là, vous faites instantanément un coma donc on peut dire que vous mourrez sur le coup.

Donc, on peut se prendre une dose mortelle sans pour autant en mourir direct mais en agonisant lentement ^^
Afficher tout
Tu as oublié de préciser que la gravité dépend aussi de l'organe touché. Prendre 10Gy dans la jambe est moins grave que dans le cerveau. Certains organes sont plus sensible que d'autre aux radiations et on appel ça l'équivalence de dose efficace.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Dose_efficace_(radioprotection)

Une réaction similaire a eu lieu quand des scientifiques travaillaient sur le plutonium, en essayant de réduire la masse de plutonium nécessaire pour atteindre la criticité (et donc créer une bombe).

Leur expérience consistait à faire descendre une demi-sphère en béryllium sur le plutonium avec un simple tournevis.
Le tournevis lui échappa, le plutonium devint critique et une très forte dose de radiation fut émise.

Harry Daghlian, qui effectuait la manipulation utilisa alors ses mains nues pour repousser d’urgence la demi-sphère de béryllium, s’exposant à une dose létale.

Cette expérience dangereuse s’appelait « titiller la queue du dragon », et la masse de plutonium enfermée dans la sphère de béryllium « demon core » (cœur du diable).

a écrit : Sachez que les radiations ne vous tuent pas instantanément et que 35 heures c'est même relativement rapide !

En fait, à partir du moment où vous avez pris la dose létale, vous allez très certainement mourir mais ça va prendre quelques dizaines de jours bien souvent !
Il est possible néanmoins
de mourir sur le coup mais c'est à des doses très importantes !
En fait, la gravité de la situation dépend de la Dose emmagasinée et de son débit.

Bon, d'après mes souvenirs, voilà en gros les dégâts d'une irradiation (La dose se mesure en Gray)
Si vous prenez une dose de :
- 5 Gray : C'est votre peau meurt. 50% de la population meurt après cette dose. Mais pas directement et il se peut que sur le coup vous n'ayez même pas senti quoique ce soit ! Mais les symptômes ne vont pas tarder à apparaître.
- 10 Gray : Votre intestin commence à desquamer. Autant dire que c'est fini pour vous, vous allez mourir quoiqu'il arrive mais pas sur le coup ! Bien que vous ne vous sentiez pas très bien pour le coup dès le moment de l'irradiation.
- 20 Gray : Vos neurones meurent. Là, vous faites instantanément un coma donc on peut dire que vous mourrez sur le coup.

Donc, on peut se prendre une dose mortelle sans pour autant en mourir direct mais en agonisant lentement ^^
Afficher tout
Impressionnant. Mais perso, j'ai été exposé à 50 nuances de Gray, et je n'ai presque pas eu mal.

a écrit : Impressionnant. Mais perso, j'ai été exposé à 50 nuances de Gray, et je n'ai presque pas eu mal. C'est pourtant le plus dangereux x)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tu as oublié de préciser que la gravité dépend aussi de l'organe touché. Prendre 10Gy dans la jambe est moins grave que dans le cerveau. Certains organes sont plus sensible que d'autre aux radiations et on appel ça l'équivalence de dose efficace.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Dose_efficace_(radioprotection)
Oui ! ^^ Je parle bien sûr d'une irradiation corps entier bien méchante dans mes exemples car en radiothérapie on peut te donner du 100 Gy mais pas sur le corps entier ! (Et ils fractionnent la dose afin de réduire le débit car sinon c'est quand même la mort assurée même en localisant bien)

Posté le

android

(10)

Répondre

Il me semble qu'Alexandre Astier en parle dans l'Exoconférence.