Derrière la bataille de Stalingrad, le désastre de Rjev

Proposé par
le
dans

La bataille de Stalingrad fut une victoire soviétique importante durant la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup moins connu est le désastre que subissaient les Soviétiques dans le même temps à Rjev, plus au nord, perdant au moins 70 000 hommes et plus de 100 000 blessés. Malgré ces immenses pertes et la défaite tactique, cette boucherie aurait permis de bloquer plusieurs Panzerdivisions à Rjev, les empêchant de descendre à Stalingrad, ce qui aurait pu renverser le sort de la bataille.


Commentaires préférés (3)

Cela fait plaisir de voir rappeler que l'écrasement du nazisme n'est pas seulement le fait du débarquement américain - quoi que l'on puisse penser du régime de l'Est.

a écrit : Dans une guerre toute les batailles sont décisives et importantes pour la victoire la finale. Il n'y a aucune règle, l'on peut citer Napoléon qui a perdu la campagne de France en ne perdant aucune bataille, à l'instar du jeune loup robb stark dans game of throne :)

Posté le

android

(89)

Répondre

a écrit : Cela fait plaisir de voir rappeler que l'écrasement du nazisme n'est pas seulement le fait du débarquement américain - quoi que l'on puisse penser du régime de l'Est. Hollywood est grandement responsable de ça

Posté le

android

(130)

Répondre


Tous les commentaires (42)

Cela fait plaisir de voir rappeler que l'écrasement du nazisme n'est pas seulement le fait du débarquement américain - quoi que l'on puisse penser du régime de l'Est.

Si l'on commence à cité toute les batailles annexes qui ont eux un rôle pour le résultat finales on n'est pas sortis...

Dans une guerre toute les batailles sont décisives et importantes pour la victoire la finale.

a écrit : Dans une guerre toute les batailles sont décisives et importantes pour la victoire la finale. Il n'y a aucune règle, l'on peut citer Napoléon qui a perdu la campagne de France en ne perdant aucune bataille, à l'instar du jeune loup robb stark dans game of throne :)

Posté le

android

(89)

Répondre

a écrit : Si l'on commence à cité toute les batailles annexes qui ont eux un rôle pour le résultat finales on n'est pas sortis... Stalingrad etait une des batailles LA plus importante de la 2nd guerre mondiale, si les nazis avait pris la ville ils auraient eu accés enormement de ressources russe comme le petrole. C t aussi une ville symbolique pour les russes car c'etait la ville de staline ;)

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Cela fait plaisir de voir rappeler que l'écrasement du nazisme n'est pas seulement le fait du débarquement américain - quoi que l'on puisse penser du régime de l'Est. Hollywood est grandement responsable de ça

Posté le

android

(130)

Répondre

a écrit : Cela fait plaisir de voir rappeler que l'écrasement du nazisme n'est pas seulement le fait du débarquement américain - quoi que l'on puisse penser du régime de l'Est. On peut toujours réécrire l'histoire en y mettant tout ce qu'on veut... Si les ricains n'avaient pas débarqué en 40, elle se serait écrite bien différemment ! Et on parlerait vraisemblablement allemand (ou russe) aujourd'hui.

a écrit : On peut toujours réécrire l'histoire en y mettant tout ce qu'on veut... Si les ricains n'avaient pas débarqué en 40, elle se serait écrite bien différemment ! Et on parlerait vraisemblablement allemand (ou russe) aujourd'hui. Merci Michel!!!

a écrit : On peut toujours réécrire l'histoire en y mettant tout ce qu'on veut... Si les ricains n'avaient pas débarqué en 40, elle se serait écrite bien différemment ! Et on parlerait vraisemblablement allemand (ou russe) aujourd'hui. Plutôt russe. Personne n'a jamais pu vaincre la Russie (telle qu'on n'a connaît aujourd'hui, elle était bien plus fragmentée du temps des invasions mongoles il me semble), et personne ne pourra sans doute jamais. Trois puissances d'ordre mondial s'y sont collées en 3 siècles : la Suède de Karl XII au début du XVIIIe siècle, la France de Napoléon au début du XIXe, et l'Allemagne Nazie en 41. Ils se sont tous cassés les dents contre exactement les mêmes choses : l'immensité du pays, les conditions climatiques, et l'esprit de sacrifice russe, les menant à une politique de terre brûlée privant l'ennemi d'approvisionnement au fur et à mesure qu'il avance.

Aucun pays n'a les moyens logistiques pour envahir et vaincre la Russie, tout simplement parce que de tels moyens logistiques n'auraient une utilité que s'il fallait envahir la Russie.

Et de toute façon, de nos jours, en cas de guerre entre grandes puissances, personne n'envahira personne, et on finira tous par joyeusement s'atomiser la tronche.

Posté le

android

(45)

Répondre

a écrit : Plutôt russe. Personne n'a jamais pu vaincre la Russie (telle qu'on n'a connaît aujourd'hui, elle était bien plus fragmentée du temps des invasions mongoles il me semble), et personne ne pourra sans doute jamais. Trois puissances d'ordre mondial s'y sont collées en 3 siècles : la Suède de Karl XII au début du XVIIIe siècle, la France de Napoléon au début du XIXe, et l'Allemagne Nazie en 41. Ils se sont tous cassés les dents contre exactement les mêmes choses : l'immensité du pays, les conditions climatiques, et l'esprit de sacrifice russe, les menant à une politique de terre brûlée privant l'ennemi d'approvisionnement au fur et à mesure qu'il avance.

Aucun pays n'a les moyens logistiques pour envahir et vaincre la Russie, tout simplement parce que de tels moyens logistiques n'auraient une utilité que s'il fallait envahir la Russie.

Et de toute façon, de nos jours, en cas de guerre entre grandes puissances, personne n'envahira personne, et on finira tous par joyeusement s'atomiser la tronche.
Afficher tout
Au XIIIème siècle, les Mongols avaient réussi à conquérir la Russie, leur empire était immense, bien plus que celui d'Alexandre le Grand ou que celui des Romains. Après je ne sais pas si l'empire Britannique était plus grand encore, mais les Anglais n'ont en tout cas jamais conquis la Russie.

fr.wikipedia.org/wiki/Empire_mongol

a écrit : On peut toujours réécrire l'histoire en y mettant tout ce qu'on veut... Si les ricains n'avaient pas débarqué en 40, elle se serait écrite bien différemment ! Et on parlerait vraisemblablement allemand (ou russe) aujourd'hui. À propos de réécrire l'histoire, le débarquement en (19)40 me laisse songeur.
Mais je m'en moque comme de l'an quarante.

Et mon commentaire ne signifiait qu'une chose: on mentionne bien plus le D-Day, à partir de la tête de pont que constituait la perfide Albion, que le front est qui a aussi été décisif. En 1942, il sufit de regarder une carte: presque toute l'Europe était sous domination nazie.
Enfin, je n'aime pas du tout le méprisant "ricain" - pas plus que "boches", "ritals", "bifstèques", "frog-eaters", "bougnoules", etc.. Cela me semble débile d'insulter en bloc des peuples qui ont très largement contribué aux civilisations dont nous profitons maintenant, même si elles sont loin d'être ou d'avoir été parfaites.

Ces deux batailles étaient intimement liées en cela qu'elles faisaient partie du plan des 4 planètes, destiné à réduire les saillants de Rjev et Stalingrad. Comme l'anecdote le précise, Manstein a prélevé des divisions blindées au sud pour renforcer Rjev. Ainsi, lorsque Joukov attaqua le saillant de Rjev, non seulement il se heurta à des groupes blindés et des villages transformés en forteresses, mais en plus il ne pu bénéficier de ses deux gros avantages -l'aviation et l'artillerie - en raison de la météo. Il s'entêta néanmoins et la boucherie qui ensuivie le força à annuler l'opération Jupiter, l'opération Mars ayant échoué. Cependant, ce renforcement de Rjev laissa les flancs des allemands au sud terriblement exposés. Par conséquent, gardés par des troupes souvent mal armées et mal entraînées ou seulement mal équipées (cf les italiens), les flancs furent aisément percés par les soviétiques qui enfermèrent non pas les 60000 de leurs estimations mais les 260000 hommes de la VIe armée allemande. Une fois l'encerclement réalisé (opération Uranus), ils subirent une contre offensive allemande (opération Wintergewitter) qui échoua faute de moyens mais qui perturba suffisamment la 2nde armée de la garde pour que l'opération suivante (Saturne) visant Rostov sur le Don se transforme en petit Saturne aux ambitions plus modestes.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : On peut toujours réécrire l'histoire en y mettant tout ce qu'on veut... Si les ricains n'avaient pas débarqué en 40, elle se serait écrite bien différemment ! Et on parlerait vraisemblablement allemand (ou russe) aujourd'hui. Et non! C'est une erreur historique répandue : la seconde guerre mondiale aurait pu être gagnée sans les Américains, mais en aucun cas sans les Russes.

a écrit : Au XIIIème siècle, les Mongols avaient réussi à conquérir la Russie, leur empire était immense, bien plus que celui d'Alexandre le Grand ou que celui des Romains. Après je ne sais pas si l'empire Britannique était plus grand encore, mais les Anglais n'ont en tout cas jamais conquis la Russie.

/> fr.wikipedia.org/wiki/Empire_mongol Afficher tout
Je sais, et j'ai dit qu'à l'époque, il me semble qu'il n'y avait pas de Russie à proprement parler, on parlait plus de "principautés russes", qui se regrouperont après les invasions mongoles pour former la Russie.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Et non! C'est une erreur historique répandue : la seconde guerre mondiale aurait pu être gagnée sans les Américains, mais en aucun cas sans les Russes. Les américains ont été un soutien très important économiquement parlant de L'URSS. De plus, rien ne prouve que l'URSS aurait pu gagner seule. La seconde guerre mondiale a été gagnée par des alliés, donc collectivement.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : À propos de réécrire l'histoire, le débarquement en (19)40 me laisse songeur.
Mais je m'en moque comme de l'an quarante.

Et mon commentaire ne signifiait qu'une chose: on mentionne bien plus le D-Day, à partir de la tête de pont que constituait la perfide Albion, que le front est
qui a aussi été décisif. En 1942, il sufit de regarder une carte: presque toute l'Europe était sous domination nazie.
Enfin, je n'aime pas du tout le méprisant "ricain" - pas plus que "boches", "ritals", "bifstèques", "frog-eaters", "bougnoules", etc.. Cela me semble débile d'insulter en bloc des peuples qui ont très largement contribué aux civilisations dont nous profitons maintenant, même si elles sont loin d'être ou d'avoir été parfaites.
Afficher tout
Je ne vois en quoi j'ai insulté les "ricains"... au contraire, mon post visait à les remercier ;)

a écrit : Et non! C'est une erreur historique répandue : la seconde guerre mondiale aurait pu être gagnée sans les Américains, mais en aucun cas sans les Russes. Exactement ce que je disais... On peut réécrire l'histoire comme on veut.

a écrit : Dans une guerre toute les batailles sont décisives et importantes pour la victoire la finale. Une bataille est rarement décisive. D'abord des affrontements peuvent très bien déboucher sur un match nul. Ensuite, une bataille est décisive si elle détermine l'issue de la guerre à elle seule. Or il n'y a pas de meilleure contre exemple que la 2nde guerre mondiale elle-même : les allemands ont constamment cherché cette bataille et ne l'ont jamais trouvée.

Posté le

android

(4)

Répondre

Oui mais parle plus anglais et on vit quasiment à l'américaine...

a écrit : Hollywood est grandement responsable de ça Oui surtout que 80% des pertes allemandes sont imputable au front Est.