Bariloche fut un repaire de nazis

Proposé par
le

Bariloche est une cité balnéaire d'Argentine dont une grande partie de la population est germanophone. Après la Seconde Guerre mondiale, des centaines de criminels nazis s'y seraient réfugiés, comme Erich Priebke et Reinhard Kopps. Elle aurait également accueilli fascistes italiens et oustachis croates.


Tous les commentaires (77)

Que sont devenu leurs enfants ??

Posté le

android

(2)

Répondre

cela a ete cite dans un episode de top gear : road trip en argentine, cellebre , car ils on dut quitter le pays, sous des pierres d une foulle enragee

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

a écrit : Le dépôt de brevet de Whittle a eu lieu en 1930. Des essais ont eu lieu les années suivantes, et des personnes sidérées de voir des avions sans hélice en ont témoigné.
Le principe était très simple: les avions à hélice sont limités en vitesse et altitude parce que l'air est trop raréfié, il faut dont le comp
rimer avant qu'il alimente le moteur.
L'aveuglement des responsables de la Royal Air Force a retardé le développement du réacteur de dix ans, alors que les tests étaient concluants.
Je ne connais pas d'expériences analogues américaines (*), et il est clair que vers la fin des années 40 l'aviation britannique était très en avance; le premier avion de ligne analogue à ceux actuels a été le Comet, mais il a souffert d'une méconnaissance de la résistance des matériaux, surtout visible aux coins de hublots alors rectangulaires.

Il faudrait des références pour affirmer que les Allemands étaient en phase, je pense plutôt qu'ils ont copié - mais ils étaient très en avance sur les fusées en s'inspirant de Tsiolkovski, russe pas pris au sérieux non plus.

Inutile de daigner approuver, un gang remet tout à zéro à la seule vue d'un saphir ou d'une aigue-marine choisie selon la couleur de mes yeux, et je postule au Guinness pour le record de nombre de commentaires affublés de zéro approbation.

(*) Ça va faire plaisir aux Français: le premier vol à moteur est certainement celui de Clément Ader, qui a d'ailleurs inventé le mot "Avion", non aux frères Wright qui ne faisaient que du plané. Mais, "publish or perish", il était sous le sceau du secret des militaires qui finançaient ses prototypes.
Afficher tout
Nan mais puisqu'on est si méchant, arrêtes de d'infliger des visites sur ce site... Merci !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Extradés :-):-)

Extruder exister effectivement, mais c'est en fait presser une pièce métallique pour lui donner une forme spécifique. Donc pas tout à fait ce que tu voulais dire, je pense...
Existait surtout

a écrit : On se croirait, d'après la seconde source, en Bavière ou Suisse ou Tyrol. Eichmann n'a en aucun cas été jugé "sommairement" comme tu sembles le penser. Son procès a duré 8 mois ne serait-ce qu'en première instance, il a fait appel de son jugement et a même demandé la grâce présidentielle, qui lui a été refusée. Il a été défendu en toute régularité par un avocat allemand (R. Servatius de mémoire). Ce n'est qu'après avoir épuisé toutes les voies de recours du système judiciaire israélien que sa peine a été exécutée. Dire du procès Eichamann qu'il s'agit d'un simulacre de procès, je trouve ça un peu fort de café...
Quant à la question de savoir si Eichmann aurait dû être jugé par une cour internationale, force est de constater que la communauté internationale n'a jamais fait d'efforts pour qu'il soit traduit devant la justice, c'est le moins qu'on puisse dire.
Les Israéliens (en fait Ben Gourion) voulaient que le procès Eichmann ait un effet cathartique sur la population, afin d'inscrire la Shoah dans la mémoire collective israélienne. Il ne faut pas oublier que bon nombre d'Israéliens dans les années 1960 ont vécu la Shoah et souvent perdu leur famille dans les camps. D'où le choix d'une cible comme Eichmann qui, Hitler mis à part, fut le numéro 3 dans l'élaboration du processus d'extermination (derrière Himmler et Heydrich).
Bref désolé pour le pavé^^

a écrit : Depuis quand un État "sûr de soi et dominateur", selon l'expression célèbre, peut-il violer les frontières et agir selon une loi pénale rétro-active?
Le procès de Nuremberg aussi a été celui fait par les vainqueurs, et complètement illégal.

Ne surtout pas prendre ces remarques pour une
défense d'individus qui ont bien mérité leur sort. Plus sadique, je leur aurais fait revivre, en reality-show, ce qu'a dû être un camp d'extermination. Afficher tout
Je te disais simplement que, contrairement à ce que tu prétendais dans ton 1er post, l'état d'Israël existait bien au moment des faits : depuis 12 ans.
Maintenant tu peux lister tout un tas d'irrégularité, de fautes, d'illégalités, que ça ne changera rien au fait que ton postulat de départ était faux... c'est tout ce que je disais ; inutile de revenir à la charge. C'est si dur que ça pour toi de dire : "Pan sur le bec ; j'ai dis une ânerie, merci de la rectification" ? Essaies... tu verras ça passe tout seul.

a écrit : Il me semble que, majoritairement, ceux exilés en Amérique du Sud sont morts paisiblement, les gouvernements en question étant farouchement opposés aux usa. Cependant, certains furent extrudés en secret par des espions israéliens (mossad) Tu parles du célèbre nazi Polys tyrène!
Il a été extrudé!

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : A savoir que beaucoup de scientifiques nazi et japonais, afin de ne pas être condamnés, acceptèrent de travailler pour le gouvernement américain. Ainsi, la course à l'espace fut en grande partie gagnée grâce à des hommes qui avaient développés les V1/V2 pour l'Allemagne.

Source: mes cours d'
;histoire du lycée, des documentaires etc... Afficher tout
Grace a ses scientifiques les américains ont aussi pu avoir de nombreuses armes comme la bombe nucléaire qui a servis au japon

a écrit : Eichmann n'a en aucun cas été jugé "sommairement" comme tu sembles le penser. Son procès a duré 8 mois ne serait-ce qu'en première instance, il a fait appel de son jugement et a même demandé la grâce présidentielle, qui lui a été refusée. Il a été défendu en toute régularité par un avocat allemand (R. Servatius de mémoire). Ce n'est qu'après avoir épuisé toutes les voies de recours du système judiciaire israélien que sa peine a été exécutée. Dire du procès Eichamann qu'il s'agit d'un simulacre de procès, je trouve ça un peu fort de café...
Quant à la question de savoir si Eichmann aurait dû être jugé par une cour internationale, force est de constater que la communauté internationale n'a jamais fait d'efforts pour qu'il soit traduit devant la justice, c'est le moins qu'on puisse dire.
Les Israéliens (en fait Ben Gourion) voulaient que le procès Eichmann ait un effet cathartique sur la population, afin d'inscrire la Shoah dans la mémoire collective israélienne. Il ne faut pas oublier que bon nombre d'Israéliens dans les années 1960 ont vécu la Shoah et souvent perdu leur famille dans les camps. D'où le choix d'une cible comme Eichmann qui, Hitler mis à part, fut le numéro 3 dans l'élaboration du processus d'extermination (derrière Himmler et Heydrich).
Bref désolé pour le pavé^^
Afficher tout
Eichmann a été extradé à l'insu de son pays d'accueil. D'après les documents, ça date du début des années soixante, un peu tôt pour moi, les juges étaient, à juste raison, prévenus contre lui pour avoir plus ou moins directement souffert de ses actes. Citations de lui:
To sum it all up, I must say that I regret nothing.
I was one of the many horses pulling the wagon and couldn't escape left or right because of the will of the driver.
We shall meet again. I have believed in God. I obeyed the laws of war and was loyal to my flag.

J'espère qu'il est clair que je ne défends aucunement cet individu, que je n'ai pas une larme sur son sort, mais dis simplement que son jugement a été illégal. Comprenne qui pourra.

Ce que tu dis est intéressant car c'est justement l'argument avancé par l'avocat d'Eichmann au procès. Argument selon lequel le fait qu'il soit jugé par des Juifs était une entorse à la neutralité du procès. Sauf que:
-Les juges qui ont instruit le procès n'ont pas entaché leur jugement d'aucune irrégularité que ce soit. Ils ont appliqué la loi de leur pays.
- Eichmann est un criminel de guerre, responsable de crimes contre l'humanité: un crime d'une telle nature touche au genre humain dans son entier n'est-ce pas? Eh bien dans ce cas-là n'importe quel homme serait inapte à juger Eichmann parce qu'il aurait un a priori négatif sur la personne...Ton raisonnement aboutit à des conclusions absurdes.
Eichmann a été extradé à l'insu des autorités argentines, c'est vrai. Qu'aurait-il fallu donc faire? Le laisser passer le reste de sa vie sans qu'il soit jugé pour ses actes? Je suis désolé de te le dire, mais dans le champ des relations internationales, on n'est pas chez les bisounours: les Etats agissent les uns contre les autres dans la plus stricte illégalité chaque jour. Ici l'entorse à la loi est minime au vu des circonstances: le fait qu'il ait été enlevé n'atténue pas la portée de tous les chefs d'accusation lancés contre lui.

Ps: la dernière citation en anglais est apocryphe, il n'a jamais prononcé cette phrase.

Je maintiens que son jugement a été parfaitement légal. C'est un point qui n'est même jamais discuté par les historiens tellement il fait consensus.

Disputé* par les historiens. En revanche ils en disCutent bien ;)

a écrit : Grace a ses scientifiques les américains ont aussi pu avoir de nombreuses armes comme la bombe nucléaire qui a servis au japon Pas du tout, l'Opération Paperclip (la récupération des scientifiques nazis à la fin de la guerre) et la bombe atomique n'ont rien à voir...
Si quelques scientifiques allemands s'étant enfuis d'Allemagne avant la guerre ont effectivement participé au Projet Manhattan, les travaux américains sur la bombe découlent principalement des recherches francaises de l'équipe Joliot-Curie ayant été récupérées et approfondies par les anglais après la défaite francaise.
Accessoirement, les nazis n'auraient jamais pu avoir la bombe atomique, ils n'avaient qu'une très petite équipe bossant sur le sujet et qui en plus s'était lancée dans une impasse technologique qui n'aurait jamais pu aboutir.

a écrit : Ce que tu dis est intéressant car c'est justement l'argument avancé par l'avocat d'Eichmann au procès. Argument selon lequel le fait qu'il soit jugé par des Juifs était une entorse à la neutralité du procès. Sauf que:
-Les juges qui ont instruit le procès n'ont pas entaché leur jugem
ent d'aucune irrégularité que ce soit. Ils ont appliqué la loi de leur pays.
- Eichmann est un criminel de guerre, responsable de crimes contre l'humanité: un crime d'une telle nature touche au genre humain dans son entier n'est-ce pas? Eh bien dans ce cas-là n'importe quel homme serait inapte à juger Eichmann parce qu'il aurait un a priori négatif sur la personne...Ton raisonnement aboutit à des conclusions absurdes.
Eichmann a été extradé à l'insu des autorités argentines, c'est vrai. Qu'aurait-il fallu donc faire? Le laisser passer le reste de sa vie sans qu'il soit jugé pour ses actes? Je suis désolé de te le dire, mais dans le champ des relations internationales, on n'est pas chez les bisounours: les Etats agissent les uns contre les autres dans la plus stricte illégalité chaque jour. Ici l'entorse à la loi est minime au vu des circonstances: le fait qu'il ait été enlevé n'atténue pas la portée de tous les chefs d'accusation lancés contre lui.

Ps: la dernière citation en anglais est apocryphe, il n'a jamais prononcé cette phrase.

Je maintiens que son jugement a été parfaitement légal. C'est un point qui n'est même jamais discuté par les historiens tellement il fait consensus.
Afficher tout
Amen. Peu importe comment Eichmann a été jugé, ça arrangeait bien tout le monde. Après tout, la foule a tondu les collabos en 1945 en France même, pourtant je suis à peu près sûr qu'il existe des lois qui nous empêchent de nous faire justice nous mêmes.

Et même, quand l'Argentine s'est aperçue que quelqu'un a été exfiltré de son territoire, vous croyez qu'ils allaient faire quoi exactement ? Les alliés sortaient à peine de la guerre, armés jusqu'aux dents et décidés à en découdre avec les derniers nazis. Clairement l'Argentine ne faisait pas le poids.

a écrit : Wernher von Braun était d'ailleurs le responsable du développement de la Saturn V.

Il a quitté la Nasa en 1970 suite à un désaccord sur les orientations de l'agence, il était pour l'exploration de Mars alors que la Nasa souhaitait développer la navette spéciale et la station spatiale interna
tionale. Pour moi ce choix a été catastrophique, nous avons perdu des dizaines d'années d'évolution dans le domaine de l'exploration spatiale, la station spatiale présente un intérêt limité et nous aurions même de grande difficultés à retourner sur la lune sur le court terme. Afficher tout
Le choix était au contraire très bon !
Aller sur Mars pour y planter un drapeau, ça sert à quoi ?
Et surtout les stations spatiales sont notre seule expérimentation de séjours prolongés dans l'espace et vu la durée du trajet vers Mars ainsi que toutes les choses qu'on a découvert sur les effets de l'espace et l'absence de gravité sur le corps humain, heureusement qu'on a pas tenté direct après Apollo d'envoyer pendant 1 an des gens vers Mars avec une Saturn V modifiée !
La navette spatiale a elle un bilan plus mitigé, je l'avoue ! Elle a été indispensable pour des missions tel que Hubble (d'ailleurs bien plus utile que de ramener des cailloux martiens ce Hubble) mais n'a pas su satisfaire le rêve de voyager vers l'espace comme on voyage en avion....
Bref, ce n'est pas parce que nous établissons moins de records impressionnants que nouse faisons pas évoluer la science à grand pas !

Posté le

android

(4)

Répondre

Y avait-il sur place une amicale des anciens nazis ?
Source : Hubert Bonisseur de la Bath

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Amen. Peu importe comment Eichmann a été jugé, ça arrangeait bien tout le monde. Après tout, la foule a tondu les collabos en 1945 en France même, pourtant je suis à peu près sûr qu'il existe des lois qui nous empêchent de nous faire justice nous mêmes.

Et même, quand l'Argentine s'est aperç
ue que quelqu'un a été exfiltré de son territoire, vous croyez qu'ils allaient faire quoi exactement ? Les alliés sortaient à peine de la guerre, armés jusqu'aux dents et décidés à en découdre avec les derniers nazis. Clairement l'Argentine ne faisait pas le poids. Afficher tout
Souvent ceux qu'on commis des actes barbares contre les collabos, c'étaient des collabos eux-même, soucieux de faire oublier leur passif, ou des résistants de la toute dernière heure. Les victimes de ces actes furent plutôt des "petites frappes" de la collaboration, en fait surtout des femmes, soit des putes soit des qui par amour et-ou besoin avaient eu des relations avec des boches. Mais ceux qu on fait du commerce avec l envahisseur n ont que rarement eu de problème, du moment qu ils ont pu acheter ici et là amitié politique et protection.

a écrit : Y avait-il sur place une amicale des anciens nazis ?
Source : Hubert Bonisseur de la Bath
"Mais monsieur, tous les allemands ne sont pas nazis !"
"Oui, je connais cette théorie..."

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En effet, on peut noter l'histoire rocambolesque de Rudolph Hess, (de tête je ne suis pas sûr de l'ortho), directeur d'Auschwitz.. Ils ont fait genre voiture en panne à l'heure où il rentrait chez lui en bus, ils l'ont attrapés sauf que manque de pot fête nationale en Bolivie, ils l'ont gardés à la Paz dans un appartement pour pas faire de scandales ! (Sources : un livre et un documentaire) Afficher tout Attention tu mélanges pas mal de choses là, que ce soit les personnages, les lieux et les fonctions.
Rudolf Hess était le chef de chancellerie du IIIème Reich, il faisait partie du 1er cercle d'intimes autour d'Hitler (il a été emprisonné avec Hitler en 1924 et a participé à la rédaction de Mein Kampf). Hess a été jugé à Nuremberg, où il s'est démarqué des autres dignitaires nazis en jouant ostensiblement la folie, afin d'éviter la peine de mort. Il est décédé en prison à 93 ans.
Rudolf Höss (c'est vrai que ça se ressemble) a lui été l'un des dirigeants du camp d'Auschwitz. Il a été condamné à mort et pendu par un tribunal polonais dans l'après-guerre immédiat.
L'opération dont tu parles est celle qui a permis la capture d'Adolf Eichmann, un officiel nazi qui a organisé la logistique de la Solution finale. Sa capture a eu lieu non pas en Bolivie, mais dans la banlieue de Buenos Aires où il vivait depuis des années avec sa famille. Ce sont les services secrets israéliens qui l'ont kidnappé pour qu'il soit jugé en Israël. Eichmann était, en 1961, le nazi encore en vie qui portait la plus grande part de responsabilité dans l'extermination des Juifs, ce qui explique pourquoi le Mossad en a fait une cible prioritaire.
Pour la petite histoire, c'était effectivement jour de fête en Argentine lorsque les agents israéliens ont dû exfiltrer Eichmann du pays.

Un article stupide et malintentionné.
Je déments que Bariloche soit un nid de nazis, et je mettrai au courant M.le Consul de la République Argentine ainsi que le Maire de Bariloche de la diffamation dont fait objet cette ville.

Les Allemands sont la quatrième communauté européenne d'Argentine. Leur présence commence en 1878. La colonie Esperanza était composée de Suisses et d'Allemands.

Jamais, je répète, jamais pendant mes quatre années de résidence dans cette magnifique ville j'en ai eu connaissance d'une seule manifestation nazie ou oustachi.

Au passage: Bariloche est une ville fondée par des Suisses... et la plus grande communauté étrangère sont les Slovènes.

a écrit : Le choix était au contraire très bon !
Aller sur Mars pour y planter un drapeau, ça sert à quoi ?
Et surtout les stations spatiales sont notre seule expérimentation de séjours prolongés dans l'espace et vu la durée du trajet vers Mars ainsi que toutes les choses qu'on a découvert sur les effets
de l'espace et l'absence de gravité sur le corps humain, heureusement qu'on a pas tenté direct après Apollo d'envoyer pendant 1 an des gens vers Mars avec une Saturn V modifiée !
La navette spatiale a elle un bilan plus mitigé, je l'avoue ! Elle a été indispensable pour des missions tel que Hubble (d'ailleurs bien plus utile que de ramener des cailloux martiens ce Hubble) mais n'a pas su satisfaire le rêve de voyager vers l'espace comme on voyage en avion....
Bref, ce n'est pas parce que nous établissons moins de records impressionnants que nouse faisons pas évoluer la science à grand pas !
Afficher tout
J'aimerai rebondir sur la navette spatiale, elle a été un échec commercial cuisant, mais un formidable laboratoire technologique. Grâce à elle, on sait ce qui nous manque pour construire un avion spatial digne de ce nom, et on sait que cela ne sera pas possible avant 2050 au mieux.
Il nous manque: des statoréacteurs (en cours de mise au point), une structure plus solide (au point), un bouclier thermique indestructible (c'est un des points les plus difficile a atteindre mais pas impossible) et SURTOUT un carburant plus énergétique (et là, on rame totalement) pour un lancement sans parties jetables de l'engin.

Pour ce qui est de la conquête spatiale, je te rejoins a 100%. Nous n'avons pas encore la technologie pour coloniser l'espace de manière sécurisée. Apollo était un exploit, le résultat d'une course technologique et on s'est pris ensuite à rêver de cités orbitales, de terraformation, de vaisseaux interplanétaires de ligne où carrément de vols interstellaires, mais la réalité nous a rattrapé, l'espace, c'est l'avenir lointain de la civilisation et il faut commencer par le début: mettre au point un engin capable de nous y emmener en toute sécurité et pour pas cher, ensuite? A mon avis mettre en place des centrales énergétiques en orbite vu que c'est ce qui va manquer en premier à l'humanité, et après, ben on verra bien! ^^

Aujourd'hui, les robots explorent l'espace avec des résultats époustouflants, nous allons jusqu'à Pluton, nous arpentons Mars et nous explorons le fin fond de l'univers via les télescopes, le 22ème siècle sera probablement le siècle de la colonisation, le 21ème est celui de l'exploration et le 20ème a été le siècle de la prise de conscience de tout ce qui est la haut:)

Désolé pour le HS, mais le sujet me passionne! ^^