La tenue de camouflage militaire a été inventée par un Lorrain

Proposé par
le
dans

Le Lorrain Louis Guingot a inventé la première tenue de camouflage militaire du monde. Il voulait protéger en 1914 les militaires français vêtus de rouge, couleur mortifère et peu discrète. Il envoya son exemplaire "léopard" à l'armée qui le refusa. Une application eut lieu toutefois dans l'artillerie.


Commentaires préférés (3)

C'est d'autant plus intéressant que ça soit venu d'un Lorrain, alors que, rappelons, la Lorraine était Allemande quand a éclaté la Grande Guerre.

a écrit : C'est d'autant plus intéressant que ça soit venu d'un Lorrain, alors que, rappelons, la Lorraine était Allemande quand a éclaté la Grande Guerre. Juste la Moselle en faite. Mais beaucoup d'Alsaciens (et de Lorrains) ont imigré en France après la guerre de 1870

Première du monde moderne occidentale, ou première tenue de camouflage standardisée très certainement.
Mais sûrement pas première tenue de camouflage militaire du monde.
On peut prendre l'infanterie légère des "long fusils" américains en contre exemple qui en tant que tirailleurs étaient habillé pour se dissimuler. Ou même tous les unités de tirailleurs de l'histoire.
Ou bien simplement tout les soldats et guerriers qui se sont mis des feuilles dans le casque pour se dissimuler au cour de l'histoire!


Tous les commentaires (42)

C'est d'autant plus intéressant que ça soit venu d'un Lorrain, alors que, rappelons, la Lorraine était Allemande quand a éclaté la Grande Guerre.

a écrit : C'est d'autant plus intéressant que ça soit venu d'un Lorrain, alors que, rappelons, la Lorraine était Allemande quand a éclaté la Grande Guerre. Juste la Moselle en faite. Mais beaucoup d'Alsaciens (et de Lorrains) ont imigré en France après la guerre de 1870

Il était peintre décorateur à la base. Voilà c était pour dire rien du tout!...

Posté le

android

(9)

Répondre

Première du monde moderne occidentale, ou première tenue de camouflage standardisée très certainement.
Mais sûrement pas première tenue de camouflage militaire du monde.
On peut prendre l'infanterie légère des "long fusils" américains en contre exemple qui en tant que tirailleurs étaient habillé pour se dissimuler. Ou même tous les unités de tirailleurs de l'histoire.
Ou bien simplement tout les soldats et guerriers qui se sont mis des feuilles dans le casque pour se dissimuler au cour de l'histoire!

Un rouge garance pour aller combattre n'était certes pas la meilleure couleur pour aller sur le front ! Heureusement que le camouflage est arrivé, même s'il n'a servi que dans l'artillerie. Et les tenues militaires sont ensuite passées du rouge au bleu, d'où le nom de "bleu" pour les nouveaux appelés, me semble-t-il...

Il y a eu plusieurs propositions pour remplacer l'uniforme français au début du XXème siècle (qui avait quand même près de 60 ans, et très visible avec un manteau bleu et un pantalon et une casquette rouge). Elles ont hélas échoué pour divers raisons. Une fois, une proposition faite par un général soucieux de fournir un uniforme plus discret était susceptible de réussir mais le dit général est mort en testant un avion en 1911, et le projet en est resté là.
On a accusé les producteurs de garance d'avoir tout fait pour garder l'uniforme telle quel (la garance était traditionellement utilisé pour teindre les vêtements en rouge) mais en réalité il n'y avait plus de producteurs de garance en France à cette période et l'armée achetait des colorants chimiques fabriqué en... Allemagne.
En réalité, ceux ayant empêché l'uniforme d'évoluer étaient certainement des généraux conservateurs d'une part, mais aussi des journalistes qui faisait un scandale des différentes propositions. Ils accusaient en effet de "détruire l'identité du soldat français" ou de "déguiser nos soldats en Allemands" (pour une proposition d'uniforme vert, qui ressemblait vaguement à celui des Allemands).
Ce conservatisme stupide sera l'une des raisons qui expliquent les pertes si élevés au début de la guerre.

Après les premières tenues françaises avec le fameux pantalon rouge, l'armée est passée à l'uniforme bleu ciel pour être plus difficile à repérer sur l'horizon. C'est uniquement vers la fin de la première guerre mondiale que l'armée française s'équipe d'uniformes marrons.

a écrit : Un rouge garance pour aller combattre n'était certes pas la meilleure couleur pour aller sur le front ! Heureusement que le camouflage est arrivé, même s'il n'a servi que dans l'artillerie. Et les tenues militaires sont ensuite passées du rouge au bleu, d'où le nom de "bleu" pour les nouveaux appelés, me semble-t-il... L'expression "un bleu" est plus vieille que ça. Elle date d'après la révolution quand l'état a voulu changer la couleur des uniformes (blancs pour le roi) en bleu. Tout changer aurait couté trop cher et du coup ils n'ont équipé de bleu que les nouveaux soldats laissant le blanc aux anciens. Les anciens ont donc commencé à appeler les nouveaux les "Bleus" la "bleusaille".

Je suis étonné qu'ils n'y aient jamais pensé avant !

a écrit : Je suis étonné qu'ils n'y aient jamais pensé avant ! "Avant", c'était 1870... C'est tout juste si on ne se donnait pas rendez-vous sur le champ de bataille. Être visible ou pas importait peu. C'était une autre façon de se faire la guerre.

La France les amis ! Ou le retard sur la technologie à toujours été et sera toujours là. J adore mon pays. Mais sa correspond bien à un pays dirigée par des vieux qui prennent de haut toutes les nouvelles technologies... exemple parlant : internet et la fibre...

a écrit : C'est d'autant plus intéressant que ça soit venu d'un Lorrain, alors que, rappelons, la Lorraine était Allemande quand a éclaté la Grande Guerre. La Moselle seulement, pas toute la Lorraine.

En matière d'équipement du fantassin on a toujours eu un temps de retard; loin de moi l'idée d'un quelconque French Bashing mais prenons l'exemple de l'uniforme rouge garance alors que ceux d'en face se fondaient beaucoup mieux dans le terrain, le fusil Lebel (exception faite pour sa superbe munition) à chargement tubulaire contre les lames chargeurs des Mausers bien plus rapides au rechargement dans l'action; la mitrailleuse dont le concept à été rejeté par notre commandement sous prétexte que cette arme consommerait trop de munitions...ensuite à la guerre suivante avec nos bandes molletières et notre casque Adrian (en fait tout le matériel du précédent conflit)... Ce n'est que dans les années 90 que l'on généralisera la tenue "camouflage centre europe" à l'ensemble des troupes; et de nos jours on fait ses classes avec un brelage modèle 1956 et combat toujours avec un fusil ayant une capacité de 25 cartouches (plus généralement 20 afin d'éviter les enrayement d'introduction) alors que le standard actuel est à 30 cartouches, et des chargeurs conçut à la base "à usage unique" réutilisés malgres les déformations de sa tôle au fil des utilisation/chocs. Je ne dirais rien concernant les rangers en cuir modèle 1948 car elles sont en cours de remplacement.

Hormis cela au contraire on est en avance dans plus d'un domaine ( aérospatiale militaire/sous marins...)

(Je le répète: pas de french bashing, juste un constat ;-) )

a écrit : En matière d'équipement du fantassin on a toujours eu un temps de retard; loin de moi l'idée d'un quelconque French Bashing mais prenons l'exemple de l'uniforme rouge garance alors que ceux d'en face se fondaient beaucoup mieux dans le terrain, le fusil Lebel (exception faite pour sa superbe munition) à chargement tubulaire contre les lames chargeurs des Mausers bien plus rapides au rechargement dans l'action; la mitrailleuse dont le concept à été rejeté par notre commandement sous prétexte que cette arme consommerait trop de munitions...ensuite à la guerre suivante avec nos bandes molletières et notre casque Adrian (en fait tout le matériel du précédent conflit)... Ce n'est que dans les années 90 que l'on généralisera la tenue "camouflage centre europe" à l'ensemble des troupes; et de nos jours on fait ses classes avec un brelage modèle 1956 et combat toujours avec un fusil ayant une capacité de 25 cartouches (plus généralement 20 afin d'éviter les enrayement d'introduction) alors que le standard actuel est à 30 cartouches, et des chargeurs conçut à la base "à usage unique" réutilisés malgres les déformations de sa tôle au fil des utilisation/chocs. Je ne dirais rien concernant les rangers en cuir modèle 1948 car elles sont en cours de remplacement.

Hormis cela au contraire on est en avance dans plus d'un domaine ( aérospatiale militaire/sous marins...)

(Je le répète: pas de french bashing, juste un constat ;-) )
Afficher tout
Les bandes molletières c'était du fait des pénuries de cuir et les soldats semblaient même les préférer
Apres effectivement on avait une guerre de retard car les anglais ont adopté leur kaki suite à la guerre des Boers, juste avant en Crimée ils étaient tout aussi flashy que nous!
Les états majors français ont tenté de supprimer la tenue garance mais c'est la population et l'opposition qui a hurlé au scandale!
En 14 les chasseurs alpin disposais de tenues bleu horizon (rares c'est vrai et l'on a eu du mal à en équiper le reste de l'armée du fait de la mobilisation) et les troupes coloniales (légions tirailleurs...) avaient des tenues kaki moutarde

Pour l'uniforme, on s'est cependant assez vite adapté avec des modifications des pattes de col et meme des caches à superposer pour les dissimuler.

Le principal soucis ne concernait pas tant le corps de troupes puisque les mitrailleuses ou artillerie balayent le front que pour les officiers détachés comme les interprètes etc qui se retrouvaient en bleu parmis les anglais kakis :)
Là aussi les anglais leur ont refilé leurs uniformes

Toujours sur le 1 guerre de retard
En 1870 on n'a pas compris l'importance de la mobilisation rapide et l'on se fait percer à Sedan
En 1914 on reste sur les offensives et l'on mobilise sur Sedan mais ils vont en Belgique
En 40 on masse nos troupes en Belgique et les allemands nous prennent en tenaille par les Ardennes jusqu'à Dunkerque...
La prochaine fois ils passeront par la Suisse c'est certains :)

a écrit : La France les amis ! Ou le retard sur la technologie à toujours été et sera toujours là. J adore mon pays. Mais sa correspond bien à un pays dirigée par des vieux qui prennent de haut toutes les nouvelles technologies... exemple parlant : internet et la fibre... Militairement parlant, les français sont loin d'être en retard. Par exemple, les français possédaient l'armée la meilleure et la plus moderne en 1918. Durant la bataille de France en 1940, la défaite trouve son origine dans la tactique et la stratégie, l'armée allemande n'étant pas si moderne que cela. Comme l'a dit un commentaire, aujourd'hui, les français sont bien placés dans de nombreux domaines. Thales a sorti un nouveau fusil d'assaut, ce qui préfigure peut-être un retour de l'industrie de l'armement individuel française. En somme, si la France accuse un retard dans certains domaines, il y en a beaucoup d'autres ou elle est à la pointe du progrès, et ce à toutes les époques.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : La France les amis ! Ou le retard sur la technologie à toujours été et sera toujours là. J adore mon pays. Mais sa correspond bien à un pays dirigée par des vieux qui prennent de haut toutes les nouvelles technologies... exemple parlant : internet et la fibre... N'importe quoi. Le retard technologique de la France en 1914 s'explique par les résultats peu concluants de l'avance technologique qu'elle avait en 1870. En effet elle disposait déjà de l'ancêtre de la mitrailleuse, qui a fait des ravages chez les prussiens. Néammoins la guerre a été perdu et les français en ont conclu que ce gadget était inutile. Les Allemands ont à l'inverse tout à fait saisi l'intérêt des mitrailleuses.

Quant à "Internet et la fibre", la France a pendant longtemps été en avance dans ce domaine, développant son propre réseau (les minitels) dans les années 90.

La France est encore à la pointe dans tout un tas de domaines, dire qu'elle est à la ramasse est faux

a écrit : En matière d'équipement du fantassin on a toujours eu un temps de retard; loin de moi l'idée d'un quelconque French Bashing mais prenons l'exemple de l'uniforme rouge garance alors que ceux d'en face se fondaient beaucoup mieux dans le terrain, le fusil Lebel (exception faite pour sa superbe munition) à chargement tubulaire contre les lames chargeurs des Mausers bien plus rapides au rechargement dans l'action; la mitrailleuse dont le concept à été rejeté par notre commandement sous prétexte que cette arme consommerait trop de munitions...ensuite à la guerre suivante avec nos bandes molletières et notre casque Adrian (en fait tout le matériel du précédent conflit)... Ce n'est que dans les années 90 que l'on généralisera la tenue "camouflage centre europe" à l'ensemble des troupes; et de nos jours on fait ses classes avec un brelage modèle 1956 et combat toujours avec un fusil ayant une capacité de 25 cartouches (plus généralement 20 afin d'éviter les enrayement d'introduction) alors que le standard actuel est à 30 cartouches, et des chargeurs conçut à la base "à usage unique" réutilisés malgres les déformations de sa tôle au fil des utilisation/chocs. Je ne dirais rien concernant les rangers en cuir modèle 1948 car elles sont en cours de remplacement.

Hormis cela au contraire on est en avance dans plus d'un domaine ( aérospatiale militaire/sous marins...)

(Je le répète: pas de french bashing, juste un constat ;-) )
Afficher tout
Il y a tout de même un peu de "french bashing" dans tes propos, dans le sens où tu vois un peu trop tout en noir.

Sur la première guerre mondiale :

Le Lebel était très précis, excellente balistique et, comme tu dis, bonnes munitions.
Ok, les Allemands étaient en vert, mais au début de la guerre ils étaient encore en mode "vieille guerre".Leurs casques n'étaient que de la pur déco, les pointes brillaient et ils avançaient en carrés serrés. Du coup une balle fauchait 2 à 3 soldats. D'ailleurs, certes nos pertes furent élevés, mais celles des allemands aussi en se début de guerre (on arrive presque toujours à du 1 pour 1).

Ensuite on est pas les meilleurs niveau équipement en ce début de guerre, mais ça change vite.
Déjà les Français sont les premiers à réintroduire le casque en 1915 (celui des allemands c'était de la déco, fait en cuir), entraînant une chute dans les pertes dû aux blessures à la tête. Et même l'uniforme évolue pour coller à la guerre des tranchées. Les Teutons n'introduisent le casque dans leur troupe qu'en 1916 pour Verdun, soit 1 an après les Français. Je te laisse voir les caractéristiques du casque Adrian mais il faisait très bien son taff (même pour la seconde).
De plus le fusil mitrailleur fait aussi son apparition en premier chez nous : le fusil Chauchat. Alors il a ses défaut mais c'est bien nos armées qui le mettent en service en premier.

Pour la seconde guerre mondiale :
ON ETAIT PAS EN RETARD. Pardon mais on pense souvent que la France était sous équipé en ce début de guerre. Alors que non, on était très bien.
Oui on avait le même uniforme (la couleur avait changé), mais pas le même armement, il a un peu évolué.
Les Allemands ont le même que celui de 14-18... Sauf leurs casques qui est plus léger et donc plus confortable (avant il pesait je crois 3kg). Et il en est de même pour nos amis les Anglais.
On a pas à rougir donc.
Ce début de guerre c'est joué sur le mental. La France ayant payé le plus lourd tribut durant 14-18, les Français ne se sentent pas près à recommencer une guerre de tranchée, car l'Etat major, en majorité stupide, ne concevait la guerre que comme ça (je schématise pour faire court hein ;) )

Pour maintenant :
Il me semble que d'autres armées ont des fusils à 25 cartouches. De plus le Famas va être remplacé (2017 on saura enfin !). Et le nombre de munitions joue surtout pour du full automatique. Les combats actuels restent sur de grandes distances demandant du coup par coup. Donc...
La camouflage est répandu à toutes les troupes dans les années 90 car auparavant on avait des troupes non pro. Et du couuuup, bah si tu regardes d'autres armées à l'époque, ils avaient aussi des troupes sans camouflage très avancés.

Après on peut mettre sur la table le fait qu'on a l'équipement FELIN, en cours de finition et que les autres armées non pas.

Bref on a nos défauts et nos avantages, mais on est pas particulièrement en retard.

a écrit : Il y a tout de même un peu de "french bashing" dans tes propos, dans le sens où tu vois un peu trop tout en noir.

Sur la première guerre mondiale :

Le Lebel était très précis, excellente balistique et, comme tu dis, bonnes munitions.
Ok, les Allemands étaient en vert, mais au d
ébut de la guerre ils étaient encore en mode "vieille guerre".Leurs casques n'étaient que de la pur déco, les pointes brillaient et ils avançaient en carrés serrés. Du coup une balle fauchait 2 à 3 soldats. D'ailleurs, certes nos pertes furent élevés, mais celles des allemands aussi en se début de guerre (on arrive presque toujours à du 1 pour 1).

Ensuite on est pas les meilleurs niveau équipement en ce début de guerre, mais ça change vite.
Déjà les Français sont les premiers à réintroduire le casque en 1915 (celui des allemands c'était de la déco, fait en cuir), entraînant une chute dans les pertes dû aux blessures à la tête. Et même l'uniforme évolue pour coller à la guerre des tranchées. Les Teutons n'introduisent le casque dans leur troupe qu'en 1916 pour Verdun, soit 1 an après les Français. Je te laisse voir les caractéristiques du casque Adrian mais il faisait très bien son taff (même pour la seconde).
De plus le fusil mitrailleur fait aussi son apparition en premier chez nous : le fusil Chauchat. Alors il a ses défaut mais c'est bien nos armées qui le mettent en service en premier.

Pour la seconde guerre mondiale :
ON ETAIT PAS EN RETARD. Pardon mais on pense souvent que la France était sous équipé en ce début de guerre. Alors que non, on était très bien.
Oui on avait le même uniforme (la couleur avait changé), mais pas le même armement, il a un peu évolué.
Les Allemands ont le même que celui de 14-18... Sauf leurs casques qui est plus léger et donc plus confortable (avant il pesait je crois 3kg). Et il en est de même pour nos amis les Anglais.
On a pas à rougir donc.
Ce début de guerre c'est joué sur le mental. La France ayant payé le plus lourd tribut durant 14-18, les Français ne se sentent pas près à recommencer une guerre de tranchée, car l'Etat major, en majorité stupide, ne concevait la guerre que comme ça (je schématise pour faire court hein ;) )

Pour maintenant :
Il me semble que d'autres armées ont des fusils à 25 cartouches. De plus le Famas va être remplacé (2017 on saura enfin !). Et le nombre de munitions joue surtout pour du full automatique. Les combats actuels restent sur de grandes distances demandant du coup par coup. Donc...
La camouflage est répandu à toutes les troupes dans les années 90 car auparavant on avait des troupes non pro. Et du couuuup, bah si tu regardes d'autres armées à l'époque, ils avaient aussi des troupes sans camouflage très avancés.

Après on peut mettre sur la table le fait qu'on a l'équipement FELIN, en cours de finition et que les autres armées non pas.

Bref on a nos défauts et nos avantages, mais on est pas particulièrement en retard.
Afficher tout
Je crois qu'en France on n'aime bien s'auto-apitoyer sur notre prétendue infériorité. C'est assez marrant parce que c'est quelque chose qu'on retrouve même chez des gens plutôt patriotes.

Les premiers à se plaindre du matériel militaire ce sont les militaires eux même...