Un des fondateurs de Domino's pizzas a vendu une partie de ses parts contre une voiture

Proposé par
le

En 1960, les frères James et Tom Monaghan achetèrent une petite pizzeria Dominick’s au Michigan pour 500 dollars. Rebaptisée plus tard Domino's pizza, les frères basèrent leur réputation sur la livraison en moins de 30 minutes. James vendit rapidement ses parts contre une voiture alors utilisée pour les livraisons, laissant les clés de l'entreprise à son frère qui devint milliardaire.


Tous les commentaires (103)

a écrit : Parce que les "plats de pauvres Napolitains" sont faciles à transporter, à préparer, à manger, à varier et que pour cette dernière raison c'est dur de pas en trouver une variété bonne. C'est assez condescendant de ta part de dire que tu n'aimes pas les plats de "pauvres", mais passons. La pizza est l'équivalent italien de la soupe en France, sauf que la soupe n'étant pas au goût de tout le monde (notamment des enfants), on lui a préféré son substitut italien, la pizza.

A la base la pizzeria devait aider à leur payer leur études et en ce qui concerne la livraison, Tom a dit qu’il a eu l’idée après avoir fait un séminaire et rencontré Ray Croc de McDonald et John Y. Brown de KFC. Le logo est intéressant chaque point devait représentait une nouvelle enseigne qui ouvrait, vu l'ampleur plus de 11000 magasins! ils ont dû oublier l'idée!

Tom Monahgan a rencontré sa femme lors de sa première livraison.

a écrit : bah parce qu'à mon avis, à part toi, tout le monde aime la pizza (il y a tellement de recettes différentes que je ne comprends pas comment on peut détester) ça c'est parce que tu n'a jamais manger de vrai bonne pizza, dominos, pizza tutti, pizza machin chose ... oubli, il faut des ingrédient de qualité (mozzarella et certainement pas de gruyère ou crème ) une pâte fine et croustillante, sauce tomate préparé maison etc ..

les frères Monaghan sont partis de rien. Leur mère n'arrivant pas à subvenir à leur besoin les confia à un orphelinat catholique où ils grandirent dans toutes les traditions religieuses qui inspira à Tom, Ave Maria. Il a même fait un séminaire pour devenir prêtre mais en a été exclu pour indiscipline.

a écrit : fr.m.wikipedia.org/wiki/Pizza%C3%AFolo tu diras à tes amis italiens de revoir leurs histoire, Naples est bien en Italie ! Ensuite si c'est seulement une question d'orthographe tu manques cruellement de tolérance .... Che pizza!
Traduction de l'italien: "quelle barbe!".

Commentaire supprimé Attention à l'orthographe : pizzaiolo :)

On utilise tout simplement les suffixes "iolo" (qui peut devenir "olo" pour faciliter la prononciation) ou "aio" pour rattacher un métier à un produit. Autres exemples que pizzaiolo :

La frutta (le fruit) > il fruttivendolo (le vendeur de fruits)
Il fiore (la fleur) > il fioraio (le fleuriste)

Le français utilise beaucoup moins de suffixes que l'italien. En français on utilise par exemple encore un peu le suffixe "issime" bien que cela soit d'un usage bien moins courant qu'en italien ! Exemple :

Excellent > Excellentissime (fr)
Eccelente > Eccelentissimo (it)

Vous pouvez ainsi utilisez ses mots (comme "bravissimo") de manière tout à fait courante.

Tout ça pour dire qu'avec les suffixes on peut créer de nouveaux mots. Le plus connu étant "ino" qui a un sens de "petit" :

Il fratello (le frère) > il fratellino (le petit frère)
Il telefono (le téléphone) > il telefonino (le téléphone portable)

On peut même les combiner si on veut : il pizzaiolino (le jeune pizzaiolo ou pizzaiolo débutant selon le contexte). :)

Pour en revenir à l'anecdote, les pizzerias en France utilisent en général de la farine française alors que ça ne convient pas du tout pour ce genre de produits (mais qui convient tout à fait pour nos baguettes !). La farine italienne est en effet plus fine.

Par ailleurs, de manière générale, une spécialité culinaire a tendance à se complexifier lorsqu'elle s'exporte à l'étranger. On peut prendre l'exemple de la margherita (et non "margarita" !) qui en Italie n'a pour garniture que de la sauce tomate et de la mozzarella (avec un peu d'huile d'olive et des feuilles de basilic) : c'est tout !

Ça me rappelle mon frère qui, en voyage au Japon, avait trouvé une boulangerie française qui vendait de délicieuses baguettes fourrées au camembert ou aux lardons... ^^

Sinon, la pizza dans la restauration est un des produits qui marge le plus (les italiens sont malins en affaires !).

Par ailleurs, pour rester dans la bouffe, j'en profite pour lancer un appel national : les pâtes à la bolognaise en France ne devraient pas avoir cette appellation ! En Italie on les appelle simplement "pasta al pomodoro" (pâtes à la tomate). La vraie bolognaise est une sauce beaucoup plus épaisse avec beaucoup plus de viande hachée (à tel point qu'on l'appelle aussi "ragù di carne" soit sauce ou ragoût à la viande).

Enfin bref, tout ça pour dire que je pars étudier un an en Italie à partir de septembre, et que je vais me faire pêter le bide. :)

Buon appetito ! E spero che vi corichiate meno ignoranti stasera ! :)

Posté le

android

(56)

Répondre

Une minute de silence pour James qui doit être dégoûté de la pizza et n'en mangera plus jamais de sa vie.

a écrit : Attention à l'orthographe : pizzaiolo :)

On utilise tout simplement les suffixes "iolo" (qui peut devenir "olo" pour faciliter la prononciation) ou "aio" pour rattacher un métier à un produit. Autres exemples que pizzaiolo :

La frutta (le fruit) > il frutt
ivendolo (le vendeur de fruits)
Il fiore (la fleur) > il fioraio (le fleuriste)

Le français utilise beaucoup moins de suffixes que l'italien. En français on utilise par exemple encore un peu le suffixe "issime" bien que cela soit d'un usage bien moins courant qu'en italien ! Exemple :

Excellent > Excellentissime (fr)
Eccelente > Eccelentissimo (it)

Vous pouvez ainsi utilisez ses mots (comme "bravissimo") de manière tout à fait courante.

Tout ça pour dire qu'avec les suffixes on peut créer de nouveaux mots. Le plus connu étant "ino" qui a un sens de "petit" :

Il fratello (le frère) > il fratellino (le petit frère)
Il telefono (le téléphone) > il telefonino (le téléphone portable)

On peut même les combiner si on veut : il pizzaiolino (le jeune pizzaiolo ou pizzaiolo débutant selon le contexte). :)

Pour en revenir à l'anecdote, les pizzerias en France utilisent en général de la farine française alors que ça ne convient pas du tout pour ce genre de produits (mais qui convient tout à fait pour nos baguettes !). La farine italienne est en effet plus fine.

Par ailleurs, de manière générale, une spécialité culinaire a tendance à se complexifier lorsqu'elle s'exporte à l'étranger. On peut prendre l'exemple de la margherita (et non "margarita" !) qui en Italie n'a pour garniture que de la sauce tomate et de la mozzarella (avec un peu d'huile d'olive et des feuilles de basilic) : c'est tout !

Ça me rappelle mon frère qui, en voyage au Japon, avait trouvé une boulangerie française qui vendait de délicieuses baguettes fourrées au camembert ou aux lardons... ^^

Sinon, la pizza dans la restauration est un des produits qui marge le plus (les italiens sont malins en affaires !).

Par ailleurs, pour rester dans la bouffe, j'en profite pour lancer un appel national : les pâtes à la bolognaise en France ne devraient pas avoir cette appellation ! En Italie on les appelle simplement "pasta al pomodoro" (pâtes à la tomate). La vraie bolognaise est une sauce beaucoup plus épaisse avec beaucoup plus de viande hachée (à tel point qu'on l'appelle aussi "ragù di carne" soit sauce ou ragoût à la viande).

Enfin bref, tout ça pour dire que je pars étudier un an en Italie à partir de septembre, et que je vais me faire pêter le bide. :)

Buon appetito ! E spero che vi corichiate meno ignoranti stasera ! :)
Afficher tout
Grazie per gli auguri; ma temo che non è efficace.

Et puis les commentaires sur les diminutifs ou augmentatifs ou péjoratifs italiens sont extrêmement rudimentaires.

On ne devrait être autorisé à s'exprimer sur ce site qu'à propos de quelque chose que l'on sait.

Bon, je vais encore me faire virer...

a écrit : Domino's Pizza fut à l'origine de nombreuses innovations dans l'industrie de la pizza, ajoutant l'utilisation désormais standard de boîtes de livraison en carton ondulé, de la logistique moderne et centralisée d'ingrédients, et de la Heat Wave (un sac électrique portatif pour conserver la pizza chaude au cours de la livraison). Afficher tout Ce ne serait pas toi le frère qui a vendu ses parts? Vu le nombre d'informations que tu as sur la chaîne. Lol

a écrit : Ce ne serait pas toi le frère qui a vendu ses parts? Vu le nombre d'informations que tu as sur la chaîne. Lol Non j'habite sous terre avec mes 3 frères et mon père splinter. Nous adorons la pizza c'est tout. Pour conclure Booyakasha!!!

Ou Cowabunga !!! pour l'ancienne generation

a écrit : bah parce qu'à mon avis, à part toi, tout le monde aime la pizza (il y a tellement de recettes différentes que je ne comprends pas comment on peut détester) Ouais bof, les pizzas c'est comme le pain, les pâtes, ou les sandwich : c'est pas mauvais mais de là à en "commander" pour s'en faire un repas, y'a un monde !
A mon avis ceux qui en mangent sont ceux qui ne cuisinent pas et ne vont jamais dans un gastro.

a écrit : Quelqu'un pourrait-il m'expliquer l'engouement actuel pour la pizza? C'était un plat rudimentaire de pauvres Napolitains à l'origine, personnellement je déteste.

Je suppose que ce n'est pas l'effet d'une qualité gastronomique, mais d'une astronomique publicité p
our vendre cher un produit très peu coûteux à faire en série? Afficher tout
Pour ta défense, les pizzas dominos sont infectes je suis d'accord !!! Mais une vraie pizza cuite au feu de bois accompagnée d'un petit rosé, je ne dirais pas que je déteste ^^

a écrit : Quelqu'un pourrait-il m'expliquer l'engouement actuel pour la pizza? C'était un plat rudimentaire de pauvres Napolitains à l'origine, personnellement je déteste.

Je suppose que ce n'est pas l'effet d'une qualité gastronomique, mais d'une astronomique publicité p
our vendre cher un produit très peu coûteux à faire en série? Afficher tout
Jean Pierre Coffe sort de ce corps !!!
( Mais c'est de la meeeerde !!!! )

a écrit : bah parce qu'à mon avis, à part toi, tout le monde aime la pizza (il y a tellement de recettes différentes que je ne comprends pas comment on peut détester) De même les œufs d'esturgeon qui étaient consommés par des paysans et des cultivateurs sans trop de moyens...
Par contre je ne comprend toujours pas pourquoi ça à marché avec les œufs d'esturgeon, pour la pizza c'est facile c'est un plat tellement adaptable aux goûts de chacun.

Ce milliardaire qui finance a tour de bras les campagnes anti avortement au usa....très peut pour moi merci

a écrit : Grazie per gli auguri; ma temo che non è efficace.

Et puis les commentaires sur les diminutifs ou augmentatifs ou péjoratifs italiens sont extrêmement rudimentaires.

On ne devrait être autorisé à s'exprimer sur ce site qu'à propos de quelque chose que l'on sait.

Bon, je vais encore me faire virer...
Désolée mais c'est "ma temo che non sia efficace"
L'italien adore le subjonctif !

a écrit : Pour ta défense, les pizzas dominos sont infectes je suis d'accord !!! Mais une vraie pizza cuite au feu de bois accompagnée d'un petit rosé, je ne dirais pas que je déteste ^^ D'ailleurs elles sont tellement infâmes que "Domino's" en vend très peu hein...
Si ça se vend c'est que c'est bon. Dire que c'est infâme revient à dénigrer le routier du coin au motif que le gastronomique que tu fréquentes annuellement est incomparable.
Tu peux tout à fait être esthète de la pizza sans qualifier d'infâme la production d'un domino dont le but est de faire du volume et vite en plus. La réussite économique de la chose est une preuve que le concept est malin.

a écrit : Anecdote validée par Michelangelo... (pour les connaisseurs...) Kowabunga