Dès le XVIIIe siècle, on pouvait envoyer des messages à travers la France rapidement

Proposé par
Invité
le
dans

Le premier moyen de télécommunication permettant d'envoyer rapidement des messages complexes fut le télégraphe Chappe, mis au point en 1793 par Claude Chappe. Il consistait en un réseau de sémaphores distants de 6 à 10 km, et permettait d'envoyer des messages codés de Paris à Toulouse en seulement 2h30.

Il fut constitué à son apogée dans les années 1840 de plus de 500 sémaphores disposés dans toute la France sur des tours, des clochers ou des monuments. Le système fut abandonné après l'invention du télégraphe électrique. Certaines "tours Chappe" sont encore visibles de nos jours.


Commentaires préférés (3)

Dire que maintenant on se plaint quand le réseau est lent, genre 3 secondes pour ouvrir une page internet .. :o

Posté le

android

(170)

Répondre

Je conseille à tout le monde ici de regarder la vidéo de la chaîne "Pour la petite histoire" qui s'appelle "Napoléon Bonaparte et le premier internet". La vidéo est super et la chaîne fascinante!

a écrit : Aussi rapide qu'un TGV...
Mais ducoup je me pose une question...
Si avant de pouvoir manier l'électricité et faire passer des informations à la vitesse de cette dernière, comment fesait-on pour obtenir une vitesse intermédiaire, c'est à dire bien plus rapide que tout ce qui existait créé
s par la main de l'homme (voiture vapeur, train) mais à la fois bien plus lente que la vitesse du courrant lui même... Comment était obtenu cette vitesse de transfert "intermédiaire" ? Afficher tout
En fait ce système fonctionnait à l'aide de deux antennes coudées, et chaque orientation des antennes correspondait à une lettre. Dans chaque tour il y avait un gars qui s'occupait de surveiller que les antennes des tours n'etaient pas en train de bouger, et dès que c'était le cas il recopiait l'orientation pour le mec de la tour suivante. Au bout de la chaîne il ne restait plus qu'à décrypter les positions pour transformer les positions des antennes en message clair.
Si tu veux c'est un peu comme le morse, sauf que l'information est transmise par une chaîne de gens qui relayent le signal, et c'est comme ça qu'on arrive à cette '' vitesse intermédiaire''.

Posté le

windowsphone

(105)

Répondre


Tous les commentaires (46)

Dire que maintenant on se plaint quand le réseau est lent, genre 3 secondes pour ouvrir une page internet .. :o

Posté le

android

(170)

Répondre

Pour moi Sémaphore c était le maître de Cubitus!?...JMCMB! Allez voir une photo pour comprendre l anecdote...

Posté le

android

(17)

Répondre

il y en existe encore un peu partout en France comme celui qui se trouve avenue du Grand Sud à Chambray les Tours. il est placé sur les hauteurs au sud de Tours.

Je conseille à tout le monde ici de regarder la vidéo de la chaîne "Pour la petite histoire" qui s'appelle "Napoléon Bonaparte et le premier internet". La vidéo est super et la chaîne fascinante!

Il me semble qu'il y en a un dans la forêt de boucone à côté de Toulouse

a écrit : Je conseille à tout le monde ici de regarder la vidéo de la chaîne "Pour la petite histoire" qui s'appelle "Napoléon Bonaparte et le premier internet". La vidéo est super et la chaîne fascinante! Je ne connaissais pas et ça a l'air carrément intéressant. Merci du tuyau :)

a écrit : Je conseille à tout le monde ici de regarder la vidéo de la chaîne "Pour la petite histoire" qui s'appelle "Napoléon Bonaparte et le premier internet". La vidéo est super et la chaîne fascinante! Merci de m'avoir fait découvrir cette chaîne, elle est top ! Ça me fait penser aussi à la chaîne YouTube Les revues du monde, qui est vraiment géniale.

Aussi rapide qu'un TGV...
Mais ducoup je me pose une question...
Si avant de pouvoir manier l'électricité et faire passer des informations à la vitesse de cette dernière, comment fesait-on pour obtenir une vitesse intermédiaire, c'est à dire bien plus rapide que tout ce qui existait créés par la main de l'homme (voiture vapeur, train) mais à la fois bien plus lente que la vitesse du courrant lui même... Comment était obtenu cette vitesse de transfert "intermédiaire" ?

Communiquer à distance par des signes, et transmettre le "message" plus loin... C'est un principe de communication qu'utilisaient aussi les indiens en Amérique : avec les fumées...

Un des premiers fut installé chez moi à Saint-martin-du-tertre dans le Val d'Oise car il s'agit de la commune la plus haute d'Ile-de-France.

a écrit : Aussi rapide qu'un TGV...
Mais ducoup je me pose une question...
Si avant de pouvoir manier l'électricité et faire passer des informations à la vitesse de cette dernière, comment fesait-on pour obtenir une vitesse intermédiaire, c'est à dire bien plus rapide que tout ce qui existait créé
s par la main de l'homme (voiture vapeur, train) mais à la fois bien plus lente que la vitesse du courrant lui même... Comment était obtenu cette vitesse de transfert "intermédiaire" ? Afficher tout
Tu oublies le temps de réaction de l'humain qui devait voir le signal, l'interpréter et le retransmettre. Ceci tous les 6 à 10km.

A la fin ça fait un peu de délai ;-)

a écrit : Aussi rapide qu'un TGV...
Mais ducoup je me pose une question...
Si avant de pouvoir manier l'électricité et faire passer des informations à la vitesse de cette dernière, comment fesait-on pour obtenir une vitesse intermédiaire, c'est à dire bien plus rapide que tout ce qui existait créé
s par la main de l'homme (voiture vapeur, train) mais à la fois bien plus lente que la vitesse du courrant lui même... Comment était obtenu cette vitesse de transfert "intermédiaire" ? Afficher tout
Il n'y avait que le cheval, avec des relais de poste. Et dans l'empire Inca des coureurs qui eux aussi se relayaient. Il a eu aussi le porteur de la nouvelle de Marathon.
Le premier télégraphe Chappe a été installé à Paris (une station de métro porte son nom), mais détruit car les révolutionnaires ont cru que c'était un moyen de communiquer avec le Temple où était enfermé Louis XVI, en vue de son évasion.
Source: il y a une plaque commémorative sur le site.

a écrit : Il n'y avait que le cheval, avec des relais de poste. Et dans l'empire Inca des coureurs qui eux aussi se relayaient. Il a eu aussi le porteur de la nouvelle de Marathon.
Le premier télégraphe Chappe a été installé à Paris (une station de métro porte son nom), mais détruit car les révolutionnaires ont c
ru que c'était un moyen de communiquer avec le Temple où était enfermé Louis XVI, en vue de son évasion.
Source: il y a une plaque commémorative sur le site.
Afficher tout
Il n'y eu pas de porteur de la nouvelle de la victoire de Marathon. C'est toute l'armée qui descendit pour protéger la cité d'un potentiel débarquement perse.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Aussi rapide qu'un TGV...
Mais ducoup je me pose une question...
Si avant de pouvoir manier l'électricité et faire passer des informations à la vitesse de cette dernière, comment fesait-on pour obtenir une vitesse intermédiaire, c'est à dire bien plus rapide que tout ce qui existait créé
s par la main de l'homme (voiture vapeur, train) mais à la fois bien plus lente que la vitesse du courrant lui même... Comment était obtenu cette vitesse de transfert "intermédiaire" ? Afficher tout
En fait ce système fonctionnait à l'aide de deux antennes coudées, et chaque orientation des antennes correspondait à une lettre. Dans chaque tour il y avait un gars qui s'occupait de surveiller que les antennes des tours n'etaient pas en train de bouger, et dès que c'était le cas il recopiait l'orientation pour le mec de la tour suivante. Au bout de la chaîne il ne restait plus qu'à décrypter les positions pour transformer les positions des antennes en message clair.
Si tu veux c'est un peu comme le morse, sauf que l'information est transmise par une chaîne de gens qui relayent le signal, et c'est comme ça qu'on arrive à cette '' vitesse intermédiaire''.

Posté le

windowsphone

(105)

Répondre

a écrit : Il n'y eu pas de porteur de la nouvelle de la victoire de Marathon. C'est toute l'armée qui descendit pour protéger la cité d'un potentiel débarquement perse. Il n'y a pas eu de porteur de la nouvelle de la victoire de Marathon?
Alors je dirai à Hérodote, la prochaine fois que j'aurai l'occasion de le recontrer, qu'il ne faut pas croire n'importe qui, mais seulement mosebema.

www.louvre.fr/oeuvre-notices/le-soldat-de-marathon-annoncant-la-victoire
www.histoirepostale.com/histoire/philippides_histoire_messager_marathon.htm
www.ajamarathon.fr/spip.php?article6

a écrit : En fait ce système fonctionnait à l'aide de deux antennes coudées, et chaque orientation des antennes correspondait à une lettre. Dans chaque tour il y avait un gars qui s'occupait de surveiller que les antennes des tours n'etaient pas en train de bouger, et dès que c'était le cas il recopiait l9;orientation pour le mec de la tour suivante. Au bout de la chaîne il ne restait plus qu'à décrypter les positions pour transformer les positions des antennes en message clair.
Si tu veux c'est un peu comme le morse, sauf que l'information est transmise par une chaîne de gens qui relayent le signal, et c'est comme ça qu'on arrive à cette '' vitesse intermédiaire''.
Afficher tout
Et c'est de là qu'est venu le jeu du gars qui chuchote un truc au suivant, qui lui même le chuchote au suivant,... et qui donne une phrase bien drôle à la fin.
Il y a quand même dû y avoir des messages tordus en cas de cystite aiguë non?!?

a écrit : Communiquer à distance par des signes, et transmettre le "message" plus loin... C'est un principe de communication qu'utilisaient aussi les indiens en Amérique : avec les fumées... Ouais et les cornes des alpes et les tam-tam

a écrit : Dire que maintenant on se plaint quand le réseau est lent, genre 3 secondes pour ouvrir une page internet .. :o Trois secondes? C'EST UN SCANDALE, a plus de 0.2 je colle un procès à mon fournisseur et j'avertis les médias! ^^

a écrit : Et c'est de là qu'est venu le jeu du gars qui chuchote un truc au suivant, qui lui même le chuchote au suivant,... et qui donne une phrase bien drôle à la fin.
Il y a quand même dû y avoir des messages tordus en cas de cystite aiguë non?!?
Forcément^^ D'ailleurs même avec le télégraphe électrique ça cafouillait de temps en temps, un mot peut en cacher un autre ;)

Par exemple, le premier câble transatlantique, il a fallu 18 heures pour transmettre le premier message, où l'on entendait plus souvent "répétez" qu'autre chose.

Cela dit, dans le système dont parle l'anecdote, les signaux étant retransmis de poste en poste sans être décodés mais juste répétés, cela limitait les erreurs.