Un pilote belge mitrailla le siège de la Gestapo à Bruxelles sans autorisation

Proposé par
le
dans

Le 20 janvier 1943, le lieutenant belge Jean de Selys Longchamps, pilote dans la RAF, attaqua au retour d'une mission l'immeuble de la Gestapo à Bruxelles. Au cours d'une manoeuvre aérienne périlleuse en pleine ville, il réussit à mitrailler tous les étages de l'immeuble et à abattre sur le toit une batterie anti-aérienne. Après être revenu sain et sauf en Angleterre, il fut à la fois sanctionné et décoré pour cette action non autorisée.


Commentaires préférés (3)

Je sens venir les commentaires sur l'arbre généalogique d'un certain Chuck Norris...

Les sources disent que ses tirs étaient si précis qu'ils n'ont pas touché d'autre bâtiment!
Il est mort en août 1943 à un atterrissage raté (moins glam...)

a écrit : En gros le mecs on lui dit "c'est pas bien ce que ta fait " et juste après c'est "bravo!, bien joué! " a la place de ce lieutenant, moi je recommencerai ... C'est quand même vachement contradictoire ... En gros il a fait un acte considéré comme louable mais dans l'armée ne pouvait pas le laisser sans sanction car cela aurait encouragé ce genre d'actions individuelles et donc l'anarchie.

Posté le

android

(271)

Répondre


Tous les commentaires (51)

Je sens venir les commentaires sur l'arbre généalogique d'un certain Chuck Norris...

Pardonnez moi si c'est de mauvais goût mais, quel à été le résultat ?

Il aurait fallu dire "sanctionné doublement" les puristes et les militaires me comprendront...

En gros le mecs on lui dit "c'est pas bien ce que ta fait " et juste après c'est "bravo!, bien joué! " a la place de ce lieutenant, moi je recommencerai ... C'est quand même vachement contradictoire ...

Les sources disent que ses tirs étaient si précis qu'ils n'ont pas touché d'autre bâtiment!
Il est mort en août 1943 à un atterrissage raté (moins glam...)

a écrit : En gros le mecs on lui dit "c'est pas bien ce que ta fait " et juste après c'est "bravo!, bien joué! " a la place de ce lieutenant, moi je recommencerai ... C'est quand même vachement contradictoire ... C'est belge en même temps...

Mon lieutenant, ce que vous avez fait est bien mais pas top.... !

Je pense qu'il a été rétrogradé pour insubordination et décoré pour action d'éclat, ou un truc dans le genre

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : En gros le mecs on lui dit "c'est pas bien ce que ta fait " et juste après c'est "bravo!, bien joué! " a la place de ce lieutenant, moi je recommencerai ... C'est quand même vachement contradictoire ... En gros il a fait un acte considéré comme louable mais dans l'armée ne pouvait pas le laisser sans sanction car cela aurait encouragé ce genre d'actions individuelles et donc l'anarchie.

Posté le

android

(271)

Répondre

Ayant été très précis, il ne toucha aucun autre batiment. Fit quelques morts dont le chef de la SD (Police ss).
Cependant une des ses balles tua également un espion infiltré qui avait sur lui une liste de résistants belges. Ce qui mena à l'arrestation de ceux-ci...

a écrit : Pardonnez moi si c'est de mauvais goût mais, quel à été le résultat ? Cette attaque avait plus un intéret symbolique que militaire, comme le raid de Doolittle. Il a redonné espoir au Bruxellois

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

a écrit : Il aurait fallu dire "sanctionné doublement" les puristes et les militaires me comprendront... Tu pourrais expliquer afin que les autres aussi comprennent ;)

a écrit : Les sources disent que ses tirs étaient si précis qu'ils n'ont pas touché d'autre bâtiment!
Il est mort en août 1943 à un atterrissage raté (moins glam...)
Dommage pour le coup...

Je crois qu'il en avait clairement Rien A Foutre des conséquences de l'attaque...

JLSD grâce à l'album "Le Groom vert-de-gris" de Spirou. Merci les BD ;D

a écrit : JLSD grâce à l'album "Le Groom vert-de-gris" de Spirou. Merci les BD ;D la bd Typhoon traite aussi de ça

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : Pardonnez moi si c'est de mauvais goût mais, quel à été le résultat ? Une batterie de DCA en moins et un bâtiment criblé de balles. Et un moral qui baisse pour la Gestapo

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ayant été très précis, il ne toucha aucun autre batiment. Fit quelques morts dont le chef de la SD (Police ss).
Cependant une des ses balles tua également un espion infiltré qui avait sur lui une liste de résistants belges. Ce qui mena à l'arrestation de ceux-ci...
C'est pourquoi l'armée réprouve les initiatives. Si l'attaque avait été planifiée, la hiérarchie pouvait s'assurer que l'espion n'était pas sur place au moment de l'attaque. Ça ne marche pas à tous les coups compte tenu des secrets et du cloisonnement nécessaires pour protéger les espions mais le rôle de la hiérarchie est quand même de coordonner les différentes actions pour éviter ce genre de couac.

a écrit : En gros il a fait un acte considéré comme louable mais dans l'armée ne pouvait pas le laisser sans sanction car cela aurait encouragé ce genre d'actions individuelles et donc l'anarchie. Sans compter que cela aurait pu entraîner des représailles ...

a écrit : C'est belge en même temps... Le pilote était belge mais incorporé dans un escadron de la RAF. Donc ses supérieurs n'étaient surement pas belges mais britanniques

Posté le

android

(6)

Répondre