Aux Etats-unis, la réadoption permet de se débarrasser d'un enfant adopté

Proposé par
le

Aux États-Unis il est possible pour les parents adoptifs de se séparer de l'enfant en toute légalité, soit en le rendant à l'agence d'adoption, soit en lui trouvant une autre famille. Cette réadoption ou rehoming peut se reproduire à l'infini au travers de divers procédés comme les petites annonces.


Commentaires préférés (3)

Précisons ici qu'en les laissant à une autre famille, ils obtiennent bien évidemment une grosse somme d'argent ! C'est quand même ignoble pour les enfants qui ne sont pas une marchandise... !

Il y a aussi des défilés d'orphelins devant des parents voulant adopter. C'est assez effrayant car les petits essayent de se vendre au maximum pour être choisi, ils sont alors entraînés à améliorer leur image et les parents font ainsi leur marché...

Vends Dylan, très peu de km en trotteur.
Vidange faite toutes les 4 ou 5 heures en pampers day & night
Consomme très peu : 500 ml de lait par jour
Couine un peu au démarrage mais rien de dramatique, se calme très vite
Lui arrive de caler vers 17h si vous l'avez utilisé toute l'après midi
Options : les 2 dents de devant et une belle mèche blonde
Prix ferme, non sérieux avec lunettes énormes fumées s'abstenir


Tous les commentaires (138)

Précisons ici qu'en les laissant à une autre famille, ils obtiennent bien évidemment une grosse somme d'argent ! C'est quand même ignoble pour les enfants qui ne sont pas une marchandise... !

Vive la société de consommation

Chérie, si t'as 5mn mets une annonce sur le bon coin pour le gosse !

Il y a aussi des défilés d'orphelins devant des parents voulant adopter. C'est assez effrayant car les petits essayent de se vendre au maximum pour être choisi, ils sont alors entraînés à améliorer leur image et les parents font ainsi leur marché...

Il y a eu un documentaire sur France 5, montrant surtout la partie où se sont d'autres parents qui ré-adoptent directement, on peut donc littéralement y voir des ventes au enchères, ou les parents achetant on des catalogues pour voir les enfants présentés, et ou les enfants défilent comme des objets, ainsi les parents vendant l'enfant s'en débarrassent, et touchent de l'argent, malheureusement ça ne choque quasiment pas aux États-Unis, dans le monde politique, seuls deux élus on voulu en parler, mais ne se sont pas fait entendre

Vends Dylan, très peu de km en trotteur.
Vidange faite toutes les 4 ou 5 heures en pampers day & night
Consomme très peu : 500 ml de lait par jour
Couine un peu au démarrage mais rien de dramatique, se calme très vite
Lui arrive de caler vers 17h si vous l'avez utilisé toute l'après midi
Options : les 2 dents de devant et une belle mèche blonde
Prix ferme, non sérieux avec lunettes énormes fumées s'abstenir

On vend même les enfant comme des marchandise à une famille qui les forcera peut-ère à travailler c'est pas de l esclavage ça ? D'ailleurs seulement 1/4 des enfant adopter ne change pas de parent

Il y a quelques années, un enfant originaire de Russie de 7 ans adopté par une famille américaine s'est fait diagnostiquer une maladie héréditaire. Les parents l'ont alors renvoyés à l'orphelinat sous prétexte qu'ils n'en voulaient plus. Cela a fait un tel scandale que Poutine a fait interdire l'adoption de Russes par des Américains.

Mais les enfants ne sont pas les seuls trucs qui se vendent aux États-Unis. On peut y faire commerce de ses organes et fluides, il n'y a pas de don comme en France. Cela mène à des comportements déviants comme des gens qui changent d'état pour vendre leur sang au delà du raisonnable.

Il y a même le grand marché de l'adoption qui a lieu tous les premiers samedi du mois à New York, vous pouvez enchérir sur l'enfant de votre choix, et il y a même une loterie qui désigne le gagnant d'un enfant.
Je rigole... Mais plus rien de m'étonne aux US...

Posté le

android

(8)

Répondre

Alors j'ai échangé un Vietnamien contre une Sénégalaise, je les avais en double, c'étaient des jumeaux !

a écrit : Il y a eu un documentaire sur France 5, montrant surtout la partie où se sont d'autres parents qui ré-adoptent directement, on peut donc littéralement y voir des ventes au enchères, ou les parents achetant on des catalogues pour voir les enfants présentés, et ou les enfants défilent comme des objets, ainsi les parents vendant l'enfant s'en débarrassent, et touchent de l'argent, malheureusement ça ne choque quasiment pas aux États-Unis, dans le monde politique, seuls deux élus on voulu en parler, mais ne se sont pas fait entendre Afficher tout Les Américains sont très hypocrites sur les questions de société. Dans les années 90, un sénateur avait fait campagne pour que la guillotine remplace la chaise électrique, injections létales et la chambre à gaz. En effet, ces méthodes sont connues pour être source de nombreux ratés qui font endurer un calvaire aux condamnés avant leur mort.
Le principal argument de cet homme était que si on était pour la peine de mort, on devait être pour la guillotine car c'est la méthode la plus fiable pour tuer rapidement et sans souffrance.
Seulement cette transition n'a jamais eu lieu car les gens étaient choqués par le côté sanglant de la guillotine, et ont donc préférés garder les méthodes non-sanguinolentes mais horribles.

a écrit : Alors j'ai échangé un Vietnamien contre une Sénégalaise, je les avais en double, c'étaient des jumeaux ! J'espère que votre vietnamien ne s'appellait pas 'black lotus' ^^

Posté le

windowsphone

(10)

Répondre

Je trouve ça horriblement triste... Et pourtant je ne suis pas du genre sensible.

Vu dans le documentaire sur France 5, suite à plusieurs scandales, 9 états sur 51 imposent désormais le passage devant un juge pour valider le changement de parents.
C'est encore bien peu....

Et les droit de l enfant ne sont pas appliqué dans ce pays "civilisé"

C'est vrai que ça nous paraît hallucinant, immonde, tout ce que l'on voudra, présenté comme ça...
Il faut y voir un "blanc" de la législation américaine dans laquelle se sont engouffrés des "légalistes" ; et dont quelques "enfoirés" ont profité...
Déjà, 9 états ont légiféré pour interdire cela ; les autres suivront, n'en doutons pas.
Ça prend un peu plus de temps que chez nous vu le nombre d'états au USA et leur indépendance... Mais je gage que ça viendra assez rapidement.
Inversement proportionnel, je critiquerai AUSSI le "système" français, beaucoup trop contraignant en matière d'adoption, et qui conduit des enfants à passer de familles d'accueils en familles d'accueils, et retour aux centres...

Je conseille à ceux qui ne l'ont pas encore vu le reportage passé sur France 5 à ce sujet " États-Unis, enfants jetables", déroutant !

a écrit : Il y a aussi des défilés d'orphelins devant des parents voulant adopter. C'est assez effrayant car les petits essayent de se vendre au maximum pour être choisi, ils sont alors entraînés à améliorer leur image et les parents font ainsi leur marché... Il y a pas si longtemps c'était aussi comme ça en France, heureusement que ça a changé.