Toute l'armée française n'a pas été balayée en 1940

Proposé par
le
dans

Bien que la défaite de l'armée française face à la Wehrmacht en 1940 fut très rapide, le succès fut beaucoup plus mitigé pour l'Alliance sur le front italien ou, malgré une supériorité numérique écrasante, les forces italiennes subirent de très lourdes pertes et n'arrivèrent jamais à percer le front des Alpes jusqu'au cessez-le-feu du 25 juin 1940.


Commentaires préférés (3)

De même, la majorité de la ligne Maginot, bien que prise à revers, tenu jusqu'à l'armistice. En grande partit grâce à des forts que l'armée Allemande préféra ne pas attaquer, car jugé non important. Ces forts ne seront souvent qu'encerclé, et les soldats français se rendront suite à l'armistice.

On préférera le terme "Axe"à "Alliance". Trop proche du terme de Triple-Alliance de la première guerre mondiale...

La communication en temps de guerre se base sur des symboles, c'est la raison pour laquelle certains événements (le débarquement de Normandie, la débâcle du front Est) en masquent parfois d'autres tout aussi importants (débarquement de Provence, front des Alpes).
Comme disait Ernest Renan à propos des héros de terrain dont on oublie trop vite le rôle :
« La guerre suppose une grande absence de réflexion égoïste, puisqu’ après la victoire, ceux qui ont le plus contribué à la faire remporter, je veux dire les morts, n’en jouissent pas. »


Tous les commentaires (53)

De même, la majorité de la ligne Maginot, bien que prise à revers, tenu jusqu'à l'armistice. En grande partit grâce à des forts que l'armée Allemande préféra ne pas attaquer, car jugé non important. Ces forts ne seront souvent qu'encerclé, et les soldats français se rendront suite à l'armistice.

On préférera le terme "Axe"à "Alliance". Trop proche du terme de Triple-Alliance de la première guerre mondiale...

La communication en temps de guerre se base sur des symboles, c'est la raison pour laquelle certains événements (le débarquement de Normandie, la débâcle du front Est) en masquent parfois d'autres tout aussi importants (débarquement de Provence, front des Alpes).
Comme disait Ernest Renan à propos des héros de terrain dont on oublie trop vite le rôle :
« La guerre suppose une grande absence de réflexion égoïste, puisqu’ après la victoire, ceux qui ont le plus contribué à la faire remporter, je veux dire les morts, n’en jouissent pas. »

Le paroxysme de l'échec des italiens à percer le front des Alpes de retrouve dans l'attaque d'un poste de garde frontière, où 500 soldats italiens n'ont pas pu passer devant 4 ou 5 français défendant leur position ... À vérifier x)

Les Italiens n'ont pas été très brillants durant la seconde guerre mondiale. Ils ont eu de grandes difficultés dans les Alpes françaises en 1940, mais également en Grèce et en Yougoslavie en 1941, ce qui forcera l'armée allemande à intervenir en soutien et repoussera l'opération Barbarossa de plusieurs semaines.
En Afrique ce n'est pas brillant non plus. L'Éthiopie a été vaincu en 1936 et il y a quelques maigres succès face aux britanniques et aux FFL, mais le pompon est sans doute les défaites essuyées face à la Force Publique... La police du Congo belge.

Pourtant les Italiens ne manquaient pas de courage (contrairement à ce que disait la propagande alliée qui raillait ces défaites répétés). Un général britannqiue ayant combattu dans le Pacifique et en Europe/Afrique dira même "comparés aux Italiens, les Japonais sont des boys-scouts". Il y a plusieurs exemples de défense désepéré face à une supériorité numérique que les italiens parviennent à repousser.

Le bilan global de l'armée italienne est sans doute imputable au manque de moyens. Dès 1941, le mazout manque à la marine, les flottes se retrouvent cloitrés dans les ports. Par ailleurs il y a un manque d'engins motorisés, de chars etc...

a écrit : On préférera le terme "Axe"à "Alliance". Trop proche du terme de Triple-Alliance de la première guerre mondiale... "Alliance" est aussi - surtout - trop proche de "Alliés", le camp adverse! bonjour le contresens...

Ça serait bien de modifier le texte de l'anecdote, j'ai dû relire plusieurs fois pour comprendre de quel camp il parle.

a écrit : On préférera le terme "Axe"à "Alliance". Trop proche du terme de Triple-Alliance de la première guerre mondiale... Sauf erreur de ma part, c'est Triple-Entente, et non alliance, pour la 1er Guerre Mondiale.

Les chasseurs alpins ont tenu vaillamment ce front, on retrouvera beaucoup de ces combattants et officiers au Maquis du plateau des Glières après la capitulation.

Posté le

android

(5)

Répondre

Elle est loin la gloire de Rome... Et déjà là ils ont jamais réussi à prendre un certain village Gaulois :)

a écrit : On préférera le terme "Axe"à "Alliance". Trop proche du terme de Triple-Alliance de la première guerre mondiale... Compte tenu du fait que deux des trois membres de l'Axe étaient des membres de la Triple-Alliance, je ne pense pas que le problème se trouve ici, on préfèrera surtout le terme d'Axe au terme d'Alliance pour ne pas confondre avec les Alliés, comme le dit horn-103.

@BergaMote : Les deux existent et désignent des camps opposés. La Triple-Alliance était l'alliance conclue entre le Deuxième Reich, la Double Monarchie Austro-Hongroise, le Royaume d'Italie et l'Empire ottoman tandis que la Triple-Entente c'était la France, l'Empire russe et le Royaume-Uni ^^

a écrit : "Alliance" est aussi - surtout - trop proche de "Alliés", le camp adverse! bonjour le contresens...

Ça serait bien de modifier le texte de l'anecdote, j'ai dû relire plusieurs fois pour comprendre de quel camp il parle.
Si je mets Axe, j'aurai des gens qui me diront que c'est un contresens car elle ne fut créée que le 27 septembre 1940.

a écrit : Si je mets Axe, j'aurai des gens qui me diront que c'est un contresens car elle ne fut créée que le 27 septembre 1940. Ahah on sent l'expérience

a écrit : Si je mets Axe, j'aurai des gens qui me diront que c'est un contresens car elle ne fut créée que le 27 septembre 1940. Ah ? J'avais pourtant souvenir qu'on pouvait nommer cette alliance l'Axe dès le Pacte d'acier germano-italien du 22 mai 1939, même si le Japon n'y figurait pas. Mais dans ce cas, c'est tout à fait logique de ne pas l'appeller Axe

a écrit : Si je mets Axe, j'aurai des gens qui me diront que c'est un contresens car elle ne fut créée que le 27 septembre 1940. C'est vrai dans un sens: le pacte tripartite entre Berlin, Rome et Tokyo fut signé à ce moment.

En revanche, le terme "Axe" fut employé bien avant puisqu'il apparaît déjà en 1936, le 1er novembre lorsque Mussolini "proclame l'Axe Rome-Berlin".
Voir l'onglet chronologie sur wikipedia: fr.m.wikipedia.org/wiki/Axe_Rome-Berlin-Tokyo

On peut donc dire qu'en 1940, l'Axe s'est élargi avec le Japon, bien que les relations trilatérales aient déjà été établies le 25 novembre 1936 avec le pacte anti-Komintern.

À mon humble avis, le terme "Axe" ne serait donc pas un anachronisme dans le cadre de l'anecdote.

a écrit : Les Italiens n'ont pas été très brillants durant la seconde guerre mondiale. Ils ont eu de grandes difficultés dans les Alpes françaises en 1940, mais également en Grèce et en Yougoslavie en 1941, ce qui forcera l'armée allemande à intervenir en soutien et repoussera l'opération Barbarossa de plusieurs semaines.
En Afrique ce n'est pas brillant non plus. L'Éthiopie a été vaincu en 1936 et il y a quelques maigres succès face aux britanniques et aux FFL, mais le pompon est sans doute les défaites essuyées face à la Force Publique... La police du Congo belge.

Pourtant les Italiens ne manquaient pas de courage (contrairement à ce que disait la propagande alliée qui raillait ces défaites répétés). Un général britannqiue ayant combattu dans le Pacifique et en Europe/Afrique dira même "comparés aux Italiens, les Japonais sont des boys-scouts". Il y a plusieurs exemples de défense désepéré face à une supériorité numérique que les italiens parviennent à repousser.

Le bilan global de l'armée italienne est sans doute imputable au manque de moyens. Dès 1941, le mazout manque à la marine, les flottes se retrouvent cloitrés dans les ports. Par ailleurs il y a un manque d'engins motorisés, de chars etc...
Afficher tout
Les italiens se sont effectivement très bien battus durant la seconde guerre mondiale. Mais leur armée souffrait de matériel souvent dépassé, d'une logistique défaillante et d'un commandement rarement à la hauteur (il y en a cependant pour rattraper le coup comme Messe).
Durant l'encerclement de Stalingrad, ce sont les alpini qui, encerclés dans une poche avec des allemands, ont percé les lignes soviétiques et ont permi à leurs alliés de survivre.
La réputation du soldat italien est aujourd'hui peu flatteuse. Il n'a pourtant pas plus démérité que les autres au cours des siècles. Au contraire, l'Italie a une brillante histoire militaire qu'il est indécent d'oublier lorsque l'on critique de manière générale le soldat italien.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Compte tenu du fait que deux des trois membres de l'Axe étaient des membres de la Triple-Alliance, je ne pense pas que le problème se trouve ici, on préfèrera surtout le terme d'Axe au terme d'Alliance pour ne pas confondre avec les Alliés, comme le dit horn-103.

@BergaMote : Les deux exis
tent et désignent des camps opposés. La Triple-Alliance était l'alliance conclue entre le Deuxième Reich, la Double Monarchie Austro-Hongroise, le Royaume d'Italie et l'Empire ottoman tandis que la Triple-Entente c'était la France, l'Empire russe et le Royaume-Uni ^^ Afficher tout
Oui, bien sûr mais dans le commentaire précédent je pensais qu'en parlant de "Triple-Alliance" il parlait des "Alliés". D'où mon commentaire.

Je me demande si la France aurait pu tenir tête à l'allemagne si elle n'avait pas foncé tête baissée en Belgique... Je ne dis pas que la tentative de sauver la Belgique était stupide mais en tout cas tomber dans un piège aussi bêtement me laisse dubitatif... Quelqu'un aurait des suppositions uchroniques sur :"Si l'armée Française ne c'était pas fait prendre en revers?" Et j'aimerais surtout savoir si la France avait tout simplement les moyens face à l'armée Allemande...

a écrit : Je me demande si la France aurait pu tenir tête à l'allemagne si elle n'avait pas foncé tête baissée en Belgique... Je ne dis pas que la tentative de sauver la Belgique était stupide mais en tout cas tomber dans un piège aussi bêtement me laisse dubitatif... Quelqu'un aurait des suppositions uchroniques sur :"Si l'armée Française ne c'était pas fait prendre en revers?" Et j'aimerais surtout savoir si la France avait tout simplement les moyens face à l'armée Allemande... Afficher tout L'armée française avait largement les moyens militaires, elle était d'ailleurs considérée comme la meilleure de l'entre-deux-guerres.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Armée_française_en_1940

La grande erreur a été de penser que cette guerre serait semblable à la première GM, à savoir une guerre de fronts, statique.
Les effectifs, au départ juste légèrement inférieurs à ceux de la Wehrmacht, étaient dispersés sur toutes les frontières terrestres, ce qui rendait quasi impossible la défense contre une attaque de type "Blitzkrieg".
Les allemands ont donc sauté sur l'occasion, confiants en la capacité de leurs chars à traverser la forêt ardennaise, point faible du dispositif défensif français.