Il est interdit de mourir à Longyearbyen

Proposé par
le

Il est interdit de mourir à Longyearbyen depuis plus de 70 ans. Dans cette ville septentrionale des îles Spitzberg, le sol en permanence gelé (permafrost) n'a pas permis aux derniers corps enterrés de se décomposer, et certains sont encore porteurs de la grippe espagnole de 1917. Les dépouilles sont envoyées sur le continent, en Norvège.


Tous les commentaires (54)

a écrit : C'est un élément présent dans une série de canal +, c'est même au coeur de l'intrigue puisque c'est la découverte d'un mammouth dans le permafrost qui dégel le problème...Et surtout ce qui a été conservé par le froid.
C'est une fiction mais on peut tout de même penser qu'il y a
pas mal de chose à découvrir là dedans, et ça peut faire phantasmer ! Afficher tout
Oui et elle s'appelle Fortitude.
Cette série se passe au coeur de l'Arctique où il est interdit de mourir (pour les meme raison que citées dans l'anecdote, sans la grippe espagnol).
Je la conseille, elle est pas mal. Mais attention elle a une ambiance particulièrement sombre : pas trop de place pour l'humour.

Et la sanction en cas d'infraction c'est la peine de mort ?

la grippe espagnole est une excuse peu bidon on connaît la souche et l'on peut vacciner
D'autant plus que sa mortalité est largement dû à la faiblesse des organismes après 4 années de guerres et de pénuries terribles notamment chez les allemands et autrichiens sous blocus

a écrit : Ce n'est pas plutôt : interdit d'être enterré parce que pour interdire la mort faut être fort quand même Je pense que c'est plutôt dit dans le sens, la nature "interdit" de mourir de part ce permafrost qui empêche la décomposition, la "mort" du corps. Après, je met bien des guillemets, ça la personne est bien morte tout de même. Je peux tout de même me tromper mais c'est ce qui me semble le plus logique :)
Pour autant je suis d'accord sur le fait que la formulation est légèrement problématique sur le coup.

Correction: d'après les sources c'est bien le fait de n'avoir le droit de mourir sur l'île.
En effet si une personne malade devient mourante, elle est évacuée de l'île. Et pour ce qui est des morts imprévus, ceux-ci sont envoyés sur le continent afin d'y être enterré.
De même, les femmes enceintes doivent accoucher sur le continent aussi.

Les raisons sont qu'il n'y a ni cimetière ni hôpital.
De ce fait ta fomulation est bien plus correcte, celle actuelle est tirée d'un des article

Voilà:)

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : la grippe espagnole est une excuse peu bidon on connaît la souche et l'on peut vacciner
D'autant plus que sa mortalité est largement dû à la faiblesse des organismes après 4 années de guerres et de pénuries terribles notamment chez les allemands et autrichiens sous blocus
La grippe espagnole était une variante plus dangereuse et plus contagieuse que la grippe saisonnière habituelle, comme la grippe A. Alors bien sûr on peut vacciner mais chaque épidémie de grippe fait quand même des dégâts (malades, morts) et a un coût énorme (vaccins, soins des malades, journées de travail perdues) alors si on peut éviter de ressortir ce vieux virus c'est quand même préférable !

20 millions de morts entre 1918 at 1919 pour la grippe espagnole alors pour de là à la comparer à une gastro

Je sais pas si quelqu'un fait une crise cardiaque sur place comment ils font ? Je pense que l'anecdote a été mal formulé on n'a pas le droit de s'y faire enterré plutôt.

Il y a un autre endroit où il est vraiment interdit de mourir (et pas d'être enterré), dans un parlement ou ONU je sais plus, j'ai lu quelque chose comme ça

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Si on ne respecte pas cette loi, la peine de mort est appliquée ! Cela revient aux Même !.

a écrit : La grippe espagnole était une variante plus dangereuse et plus contagieuse que la grippe saisonnière habituelle, comme la grippe A. Alors bien sûr on peut vacciner mais chaque épidémie de grippe fait quand même des dégâts (malades, morts) et a un coût énorme (vaccins, soins des malades, journées de travail perdues) alors si on peut éviter de ressortir ce vieux virus c'est quand même préférable ! Afficher tout Bla bla bla...les médias avec la grippe font plus de dégâts que la maladie elle même...
De toute façon la grippe en elle même ca ne veut rien dire ç est comme le terme kung-fu qui signifie n importe quelle sport de combat en Asie...
Le vaccin est étudié et validé en fonction de celles qui seront considérées comme les plus agressives par l oms ce qui signifie que le vaccin contiens plusieurs grippes différentes...
Et quand les gens affolés demandent si la souche de la grippe mexicaine soit disant ultra mortelle et tout le bla bla autours je leur répond que ça fait 10 ans que là souche est compris sur les 3 qui vont definir les cas les plus importants...donc chaque vaccin à plusieurs souches de grippe...

a écrit : Ce n'est pas plutôt : interdit d'être enterré parce que pour interdire la mort faut être fort quand même Ça rend l'anecdote plus croustillante c'est tout. Les gens sont tellement terre à terre...

a écrit : Vu la vitesse à laquelle le permafrost (ou pergélisol) disparaît, ce ne sera bientôt plus un problème et cette curiosité fera partie de l'Histoire... Au contraire, ce sera un gros problème. Le virus de la grippe espagnole ne sera plus congelé !

juste une question...pardonnez mon ignorance mais rechauffement climatique + virus endormi= resultat effrayant?

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

Pour éviter la propagation de la grippe en cas de dégel il faudrai évacuer et attendre la décomposition des cadavres et en suite la stérilisée

Je ne comprend pas trop l'anecdote, le lien n'est pas clair. Quel est le rapport avec la grippe espagnole ? Si on ne déterre pas les corps contaminés, quel est le risque ? Et pourquoi d'autres sont rapatriés à leur mort ? C'est quand on est vivant qu'on a peur de tomber malade...

a écrit : Bla bla bla...les médias avec la grippe font plus de dégâts que la maladie elle même...
De toute façon la grippe en elle même ca ne veut rien dire ç est comme le terme kung-fu qui signifie n importe quelle sport de combat en Asie...
Le vaccin est étudié et validé en fonction de celles qui seront considérées
comme les plus agressives par l oms ce qui signifie que le vaccin contiens plusieurs grippes différentes...
Et quand les gens affolés demandent si la souche de la grippe mexicaine soit disant ultra mortelle et tout le bla bla autours je leur répond que ça fait 10 ans que là souche est compris sur les 3 qui vont definir les cas les plus importants...donc chaque vaccin à plusieurs souches de grippe...
Afficher tout
C'est quoi cette réponse ? Bla bla bla c'est un argument? Je n'ai jamais dit qu'il n'y a pas plusieurs souches dans le vaccin. Ça n'empêche pas que la vaccination a un coût et ce n'est pas la panacée. Ceux qui ont des proches qui sont morts de la grippe et ceux qui sont restés une semaine cloués au lit avec la grippe doivent être soulagés en lisant ton message.

Il est également interdit de naître à Longyearbyen, les femmes enceintes sont rapatriées en fin de grossesse sur le continent (à Tromsö je crois). Il y a quand un petit hôpital au milieu de la ville. La plupart des gens travaillent la bas dans les mines de charbon (les plus productives d'Europe), une base scientifique ou le tourisme. À noter qu'ils disposent de l'Université la plus au nord du monde.
Autre fait ''amusant'' il y a sur Spitzberg une forte population d'ours polaires, il est donc interdit de quitter les limites de la ville sans arme à feu.

Je vous invite également à regarder les villes russes figées dans l'ex urss (Barentsburg), sur lesquelles les russes envoient des ukrainiens avec a peine assez de quoi manger pour des périodes de 4-6 mois.

a écrit : juste une question...pardonnez mon ignorance mais rechauffement climatique + virus endormi= resultat effrayant? Pas forcément, mais les virus restent actifs très longtemps conservés dans de bonnes conditions. Il y a toujours un risque avec ces petites bébêtes si on s'amuse à les faire sortir du "bocal"
Cela dit, le virus de la grippe Espagnole (qui venait en fait d'Asie d'après les analyses) est connu et analysé en labo (via justement des prélèvements sur des cadavres de l'époque) et le risque est faible de se retrouver avec une pandémie aussi meurtrière qu'à l'époque grâce à la médecine et aux systèmes d'alerte d'aujourd'hui ainsi que la sélection naturelle (désolé pour le terme) qui a déjà éliminé les moins résistants à cette souche à l'époque (RIP), mais il y a toujours un risque d'autant plus que la grippe est une vraie saleté extrêmement contagieuse et qu'on ne sait pas vraiment quels dégâts cette souche pourrait faire en cas de pandémie aujourd'hui.

a écrit : Bla bla bla...les médias avec la grippe font plus de dégâts que la maladie elle même...
De toute façon la grippe en elle même ca ne veut rien dire ç est comme le terme kung-fu qui signifie n importe quelle sport de combat en Asie...
Le vaccin est étudié et validé en fonction de celles qui seront considérées
comme les plus agressives par l oms ce qui signifie que le vaccin contiens plusieurs grippes différentes...
Et quand les gens affolés demandent si la souche de la grippe mexicaine soit disant ultra mortelle et tout le bla bla autours je leur répond que ça fait 10 ans que là souche est compris sur les 3 qui vont definir les cas les plus importants...donc chaque vaccin à plusieurs souches de grippe...
Afficher tout
Le fait est que, certes, le blabla médiatique surfe sur la peur, mais aussi que la grippe fait partie des virus les plus contagieux au monde avec le rhume (qui est encore plus contagieux bien que presque inoffensif). Tu as raison en disant qu'il y a plusieurs souches dans les vaccins, qui doivent êtres conçus chaque année en fonction de la virulence et du taux de mortalité des épidémies de l'an passé, mais il suffit de se planter une seule fois et on aura un [2017/ le retour de la Grippe], voir bien pire avec les transports modernes qui permettent d'aller contaminer l'autre bout de la planète en 12 heures, sachant qu'il faut plusieurs mois, voire une année pour concevoir un vaccin contre une nouvelle souche et à ce moment là on accusera les autorités de ne pas avoir réagi à temps en prenant les mesures nécessaires d'alerte et de quarantaine.

Nous marchons sur des oeufs (^^ ceux qui auront compris auront un point)