Plus le calibre d'une arme est petit, plus elle est puisssante

Proposé par
le

Lorsqu'on parle du calibre d'un fusil, plus le chiffre est petit et plus l'arme est puissante. En effet, le chiffre désigne le nombre de sphères du diamètre du canon que l'on peut réaliser avec une livre de plomb. Ainsi, plus le chiffre est petit, plus le canon est large.

Cela ne s'applique toutefois pas aux calibres dont le nombre est précédé d'un point, comme le calibre .410. Dans ce cas, le chiffre indique tout simplement le diamètre en pouce de l'intérieur du canon.


Commentaires préférés (3)

On ne le dira jamais assez, c'est pas la taille qui compte !

Je pense qu'il manque une précision à l'anecdote. Elle ne s'applique qu'aux cartouches destinées à la chasse. En revanche la partie expliquant le nombre de sphère du diamètre du canon est fausse... les cartouches de chasse sont chargées soit avec des billes soit avec une balle, qui s'approche un peu de la balle de minier en terme de forme, pour le gros gibier, mais pas de sphères qui font le diamètre du canon. Ça, ça n existe plus depuis la fin des armes à poudre noire.

Posté le

android

(179)

Répondre

J'ai doute sur le rapprochement qui est fait dans l'anecdote, à savoir : canon plus large = arme plus puissante.

Est-ce vraiment toujours le cas ? Qu'est ce qui définit la puissance d'une arme ? La vitesse et/ou la grosseur du projectile, ou même les dégâts occasionnés ? Si un connaisseur peut confirmer ?

Posté le

android

(129)

Répondre


Tous les commentaires (141)

On ne le dira jamais assez, c'est pas la taille qui compte !

C'est ce que j'essayais d'expliquer à ma copine l'autre jour, en parlant d'un autre instrument parfois difficile à manier.
Mais je crois qu'elle n'a pas été satisfaite par l'explication...

On parle ici de fusil à canon lisse tirant des cartouches, et non de carabine à canon rayé tirant des balles (projectile unique).

Posté le

windowsphone

(27)

Répondre

a écrit : On ne le dira jamais assez, c'est pas la taille qui compte ! C'est ce qu'elles te disent toutes !

Je pense qu'il manque une précision à l'anecdote. Elle ne s'applique qu'aux cartouches destinées à la chasse. En revanche la partie expliquant le nombre de sphère du diamètre du canon est fausse... les cartouches de chasse sont chargées soit avec des billes soit avec une balle, qui s'approche un peu de la balle de minier en terme de forme, pour le gros gibier, mais pas de sphères qui font le diamètre du canon. Ça, ça n existe plus depuis la fin des armes à poudre noire.

Posté le

android

(179)

Répondre

J'ai doute sur le rapprochement qui est fait dans l'anecdote, à savoir : canon plus large = arme plus puissante.

Est-ce vraiment toujours le cas ? Qu'est ce qui définit la puissance d'une arme ? La vitesse et/ou la grosseur du projectile, ou même les dégâts occasionnés ? Si un connaisseur peut confirmer ?

Posté le

android

(129)

Répondre

Ma question peut sembler bête mais c'est quoi la sphère d'un diamètre d'un canon ?

Je me suis toujours demandé pourquoi la balle 7.62 de la Kalachnikov ou le 5.56 du FAMAS étaient plus puissantes que le 9mm d'un pistolet par exemple. Est ce que l'anecdote s'applique ici du coup ? Parce que c'est pas des fusils de chasse.

Cela ne s'applique qu'aux fusils à canon lisse (calibre 18,12,10etc en anglais le "gauge") pour le reste des munitions elles sont désignées en pouces (.22long rifle .357magnum...(dixiemes de pouces avec le point devant)) pour les non americains c'est en millimètres (7.62x39 pour l'AK47 designant le diamètre et la longueur du projectile)

a écrit : J'ai doute sur le rapprochement qui est fait dans l'anecdote, à savoir : canon plus large = arme plus puissante.

Est-ce vraiment toujours le cas ? Qu'est ce qui définit la puissance d'une arme ? La vitesse et/ou la grosseur du projectile, ou même les dégâts occasionnés ? Si un connaisseur peut confirmer ?
La vitesse finale du projectile, sa masse, sa forme également si on part du principe que arme plus puissante= arme qui fait le plus de dégats. Mais d'une façon générale, oui, on peut admettre que plus le canon est gros plus les dégats potentiels sont élevés. A quelques rares exceptions.. par exemple je suis à peu près persuadé qu'une balle de 9mm aura tendance à faire plus de dégats qu'une balle de .45acp.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : J'ai doute sur le rapprochement qui est fait dans l'anecdote, à savoir : canon plus large = arme plus puissante.

Est-ce vraiment toujours le cas ? Qu'est ce qui définit la puissance d'une arme ? La vitesse et/ou la grosseur du projectile, ou même les dégâts occasionnés ? Si un connaisseur peut confirmer ?
La puissance d'une arme est définie je pense par l'énergie dégagée lors du tir.
Comme dit plus haut, le système de l'anecdote ne s'applique qu'aux armes à âme lisse. Pour les armes à canon rayé, c'est souvent l'inverse. Par exemple, un akm de 7,62mm dégage 3700 joules au moment du tir contre 1500 pour le famas de 5,56mm.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Je me suis toujours demandé pourquoi la balle 7.62 de la Kalachnikov ou le 5.56 du FAMAS étaient plus puissantes que le 9mm d'un pistolet par exemple. Est ce que l'anecdote s'applique ici du coup ? Parce que c'est pas des fusils de chasse. La quantité de poudre avec la balle. Une munition 9mm Parabellum fait 9*19mm, donc c'est une petite quantité de poudre pour une courte portée. Le 5.56 et le 7.62 font des munitions beaucoup plus longues, qui sont propulsés avec une meilleur puissance, donc qui ont une meilleur pénétration

a écrit : On ne le dira jamais assez, c'est pas la taille qui compte ! Et ça m'arrange !!! ☺

a écrit : La quantité de poudre avec la balle. Une munition 9mm Parabellum fait 9*19mm, donc c'est une petite quantité de poudre pour une courte portée. Le 5.56 et le 7.62 font des munitions beaucoup plus longues, qui sont propulsés avec une meilleur puissance, donc qui ont une meilleur pénétration Les munitions du famas et de l'akm sont plus puissantes lors du tir mais souvent moins puissantes à l'impact, d'où un pouvoir d'arrêt moindre.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La quantité de poudre avec la balle. Une munition 9mm Parabellum fait 9*19mm, donc c'est une petite quantité de poudre pour une courte portée. Le 5.56 et le 7.62 font des munitions beaucoup plus longues, qui sont propulsés avec une meilleur puissance, donc qui ont une meilleur pénétration À noter que l'ogive de la munition et le fonctionnement de l'arme influent également sur l'efficacité. Une culasse à verrou n'utilise aucune ressource gazeuse et préserve toute la puissance de feu au détriment de la cadence par exemple. Les munitions subsoniques subsoniques privilégient la discrétion au détriment de la vélocité etc...
Je pense que l'anecdote tend à expliquer la méthode de calcul du calibre et ses origines en équivalent plomb comme pas mal d'unités de mesures non-métriques. En faisant le parallèle avec les fruits et légumes on comprend mieux la portée du mot calibre. Mais à l'heure actuelle où ce sont le diamètre x longueur qui prédominent pour les munitions, le mot calibre est détourné de son sens original.

a écrit : J'ai doute sur le rapprochement qui est fait dans l'anecdote, à savoir : canon plus large = arme plus puissante.

Est-ce vraiment toujours le cas ? Qu'est ce qui définit la puissance d'une arme ? La vitesse et/ou la grosseur du projectile, ou même les dégâts occasionnés ? Si un connaisseur peut confirmer ?
Pour ne rester que sur le fusil de chasse : à quantité de poudre égale, la bourre (qui va pousser ensuite les plombs) a un diametre plus large sur un calibre 12 que sur un 20
P=FxS à pression identique, la force est proportionnelle à la surface.

Pour avoir essayé les deux, le 12 déboite l'épaule, le 20 vous donne une claque ;)
Les chasseuses que j'ai croisé préfèrent généralement ce dernier.

A noter que j'ai précédemment parler de cartouches et de balles, mais que mon explication est incorrecte dans l'état... JMCMB :P

Posté le

windowsphone

(9)

Répondre

a écrit : Je pense qu'il manque une précision à l'anecdote. Elle ne s'applique qu'aux cartouches destinées à la chasse. En revanche la partie expliquant le nombre de sphère du diamètre du canon est fausse... les cartouches de chasse sont chargées soit avec des billes soit avec une balle, qui s'approche un peu de la balle de minier en terme de forme, pour le gros gibier, mais pas de sphères qui font le diamètre du canon. Ça, ça n existe plus depuis la fin des armes à poudre noire. Afficher tout D'après ce que j'ai compris il n'est pas dit que le canon est chargé avec une sphère du diamètre du canon, mais que le calibre est défini comme étant le nombre de sphères du diamètre du canon que l'on peut fabriquer avec une livre de plomb.

a écrit : Ma question peut sembler bête mais c'est quoi la sphère d'un diamètre d'un canon ? C'est simple : tu mesures le diamètre du canon, et tu fabriques ensuite des sphères de ce même diamètre :)

a écrit : Je me suis toujours demandé pourquoi la balle 7.62 de la Kalachnikov ou le 5.56 du FAMAS étaient plus puissantes que le 9mm d'un pistolet par exemple. Est ce que l'anecdote s'applique ici du coup ? Parce que c'est pas des fusils de chasse. Plus le calibre est petit, plus la balle est perforante, et plus il est grand plus la balle est choquante... cf : cours de tir militaire

sinon pas très claire l'anecdote

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre