Les curieuses expériences d'Alfred Velpeau

Proposé par
le
dans

Alfred Velpeau fut un chirurgien français qui inventa la bande de contention Velpeau, encore utilisée de nos jours. Parmi les expériences qu'il pratiqua, une a été de demander à un condamné à mort qui allait être guillotiné de lui faire un clin d'oeil une fois la tête coupée.


Commentaires préférés (3)

Et est ce qu'il a eu le droit à son clin d'oeil ?

Posté le

android

(312)

Répondre

Voici sa tête à l'instant fatidique ;)

a écrit : Rappelons que la guillotine a été donnée en référence au député Joseph Ignace Guillotine qui donna l'idée d'un tel mécanisme, et qui le regretta d'ailleurs plus tard ... En fait c'est un médecin homonyme qui a été décapité, le député est mort en 1814.

Sous l'ancien régime l'exécution capitale se faisait par pendaison ou décapitation à l'épée si l'on était du tiers état ou aristocrate.
La guillotine était perçue comme humaniste car moins de ratés et égalitaire.


Tous les commentaires (54)

Et est ce qu'il a eu le droit à son clin d'oeil ?

Posté le

android

(312)

Répondre

Rappelons que la guillotine a été donnée en référence au député Joseph Ignace Guillotine qui donna l'idée d'un tel mécanisme, et qui le regretta d'ailleurs plus tard ...

Pourquoi faire? Parce que ça te donnera un air cool

Voici sa tête à l'instant fatidique ;)

a écrit : Rappelons que la guillotine a été donnée en référence au député Joseph Ignace Guillotine qui donna l'idée d'un tel mécanisme, et qui le regretta d'ailleurs plus tard ... En fait c'est un médecin homonyme qui a été décapité, le député est mort en 1814.

Sous l'ancien régime l'exécution capitale se faisait par pendaison ou décapitation à l'épée si l'on était du tiers état ou aristocrate.
La guillotine était perçue comme humaniste car moins de ratés et égalitaire.

a écrit : Et est ce qu'il a eu le droit à son clin d'oeil ? D'après la troisième source l'expérience a échoué il n'obtenu qu'un clignement de paupière

Posté le

windowsphone

(45)

Répondre

a écrit : En fait c'est un médecin homonyme qui a été décapité, le député est mort en 1814.

Sous l'ancien régime l'exécution capitale se faisait par pendaison ou décapitation à l'épée si l'on était du tiers état ou aristocrate.
La guillotine était perçue comme humaniste car moins de ratés et égalitaire.
Et surtout la mort est imminante..
Aaaaaah ils étaient sympas à l'époque..

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

a écrit : En fait c'est un médecin homonyme qui a été décapité, le député est mort en 1814.

Sous l'ancien régime l'exécution capitale se faisait par pendaison ou décapitation à l'épée si l'on était du tiers état ou aristocrate.
La guillotine était perçue comme humaniste car moins de ratés et égalitaire.
C'est que la pendaison était, en plus, infamante. Plus on était suspendu en hauteur, plus c'était honteux. D'où des supplications de nobles demandant, non la grâce, mais d'être décapité plutôt que pendu, la honte rejaillissant sur toute la famille.
Et c'est un supplice plus ou moins cruel: si l'on fait une grande chute, les vertèbres cervicales se brisent et la mort est instantanée. Au contraire, si la corde est courte, on subit une longue strangulation qui peut durer une demi-heure.
Le pire était donc d'être pendu "haut et court".
On peut s'étonner aussi de sentences comme "pendu et décapité"; c'est que le supplicié était dépendu, encore vivant, puis décapité vif.

Nickel ;-) c'est du tonnerre comme expérience la guillotine a la revoiyure !!

"Aujourd'hui j'ai pris une décision grave.
Jean-Marc - Quoi ?! A l'hopital Velpeau ?!
Le prof - ....J'ai décidé de vous mutez à l'Hopital Velpeau.
Jean-Marc - Quoi ?! A l'hopital Velpeau ?!
Le prof - Oui, vous avez bien entendu.
Jen-Marc - Mais pourquoi ? Qu'ai-je donc fais donc ?"

- Les inconnus -

;-)

a écrit : Rappelons que la guillotine a été donnée en référence au député Joseph Ignace Guillotine qui donna l'idée d'un tel mécanisme, et qui le regretta d'ailleurs plus tard ... Ce n'est pas le Joseph Guillotin qui est mort guillotiné, mais un homonyme. Le pharmacien J.L Guillotin ( l'inventeur de la guillotine ) est mort lui après la révolution.

C.F anecdote de SCMB

A quoi aurait servi le clin d'œil au condamné a mort ?

a écrit : A quoi aurait servi le clin d'œil au condamné a mort ? Velpeau voulait donc savoir si la tête séparée du corps pouvait encore agir.

Pour info, la question de la conscience après une décapitation se posait après quelques scènes troublantes, des décapités qui fixaient avec mépris leur bourreau ou qui ouvraient les yeux en entendant leur nom.

Et selon certaines expériences l'on maintient une forme de conscience pendant les 15 premières secondes, ca décline ensuite rapidement jusqu'à néant

a écrit : Et est ce qu'il a eu le droit à son clin d'oeil ? Oui. Mais à la base, il en voulait 3 d'affilé. C'était les termes du pari.

C'est quand même glauque d'attraper une tête chaude et de la voir vous faire un clin d'œil !

Il a aussi accouru a une tête "fraîchement décapité" (la seconde d'avant) pour la questionner ....

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : "Aujourd'hui j'ai pris une décision grave.
Jean-Marc - Quoi ?! A l'hopital Velpeau ?!
Le prof - ....J'ai décidé de vous mutez à l'Hopital Velpeau.
Jean-Marc - Quoi ?! A l'hopital Velpeau ?!
Le prof - Oui, vous avez bien entendu.
Jen-Marc - Mais pourquoi ? Qu'ai-je donc fais donc ?"

- Les inconnus -

;-)
Tu sais Apoelfilio ou je sais pas quoi la sa ne veut rien dire : Qu'ai-donc fais donc? Même si tout le monde se trompe dans la vie .

a écrit : Pour info, la question de la conscience après une décapitation se posait après quelques scènes troublantes, des décapités qui fixaient avec mépris leur bourreau ou qui ouvraient les yeux en entendant leur nom.

Et selon certaines expériences l'on maintient une forme de conscience pendant les 15 premièr
es secondes, ca décline ensuite rapidement jusqu'à néant Afficher tout
Pourquoi ta pas mis de photo??

Petite devinette le premier qui répond a un petit cadeau ( il devra me donné son adresse ):
En quelle année est mort Louis 16 et comment?