Certains contes pour enfants ont été très largement édulcorés

Proposé par
le

Les contes pour enfants ne sont pas connus, pour certains, dans leur version originale. Ainsi, la Belle au bois dormant de Perrault s'inspire de Le Soleil, la Lune et Thalie, où le prince ne réveille pas la princesse par un baiser mais en la violant ! Perrault adapta ses œuvres pour les rendre acceptables pour les enfants, notamment aux yeux de l'Eglise.


Tous les commentaires (72)

Vous imaginez Disney ? Tiens elle chouette cette histoire on va en faire un Dessin Animé pour enfants !

Je ne sais pas si c'est moi, mais franchement, est ce qu'un homme équilibré peut écrire de tel chose ?
Il devait être sacrément atteint le garçon.

Le comte original à du être "acceptable" aux yeux de l'église à un moment donné.

La chaîne YouTube Screen Rant a fait une video très intéressante sur les vraies histoires de (certains) contes. Il faut comprendre l'anglais "Dark Disney : The Real Stories Behind Popular Disney Films" pour le nom de la video.

a écrit : Je ne sais pas si c'est moi, mais franchement, est ce qu'un homme équilibré peut écrire de tel chose ?
Il devait être sacrément atteint le garçon.
Je ne vois pas le rapport avec être sain d'esprit. On est humain, on peut penser aux plus belle choses comme au pire, sans pour autant qu'on ne fasse quoi que ce soit et ça ne veut pas dire que la personne est névrosé.

Si on suit cette logique, certain réalisateur/écrivain (comme Ryan Murphy par exemple) sont déséquilibrés.

a écrit : Et déjà les contes de Perrault c'est pas la joie.
Ça me fait penser à cendrillon ou les sœurs se coupent les pieds pour y mettre la chaussure. Heureusement le prince remarque que y a pas mal de sang qui sors de la chaussure (pas con le mec)
Et les colombes leurs crevèrent les yeux à la fin il me semble!

a écrit : Et déjà les contes de Perrault c'est pas la joie.
Ça me fait penser à cendrillon ou les sœurs se coupent les pieds pour y mettre la chaussure. Heureusement le prince remarque que y a pas mal de sang qui sors de la chaussure (pas con le mec)
C'est dans la version des frères grimm qu'il y a du sang dans la chaussure si ma mémoire est bonne

la princesse ne se reveille pas part le viol en lui meme, mais du fait que l'un de ses enfants (issu des viols du prince) lui suce le doigt et retire ainsi laiguille empoisonné avec la quelle s'étais piquée...

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

Content de voir mon anecdote acceptée :)
Il faut savoir que tout n'est pas non plus noir dans nos bons vieux contes.
Chez la Princesse et la Grenouille, on voit dans la version originale que la grenouille se transforme en prince non pas par un baiser mais ... quand la princesse jette la grenouille contre un mur. Sympa.

C'est sur que maintenant si on faisait ça lire à des enfants on serait choqué.

a écrit : ... Et elles sont condamnées à se faire picorer les yeux par des oiseaux et à mendier aveugles le restant de leur vie... Il me semble que c'est dans la version des frères Grimm que ça arrive

Posté le

android

(1)

Répondre

On citera aussi Pocahontas qui a mal fini ou hercule qui a tué ses enfants

a écrit : Hercule n'a pas tué ses enfants; confusion avec Saturne?
mythologica.fr/grec/heracles6.htm
Pour Pocahontas, qui n'a pas si mal fini que ça (elle doit avoir encore des descendants), voir
en.wikipedia.org/wiki/Pocahontas#Mother
Héraklès, rendu fou par la volonté d'Héra après ses victoires contre Orchomène, la rivale de Thèbes, a bel et bien tué ses enfants (dont le nombre varie selon les textes), ainsi que, pour certains auteurs, son épouse Mégara.

C'est, comme l'a dit un commentaire au dessus, pour se racheter de ces fautes qu'Héraklès a effectué ses 12 Travaux au service de son cousin Eurysthée, roi de Mycènes.

a écrit : Héraklès, rendu fou par la volonté d'Héra après ses victoires contre Orchomène, la rivale de Thèbes, a bel et bien tué ses enfants (dont le nombre varie selon les textes), ainsi que, pour certains auteurs, son épouse Mégara.

C'est, comme l'a dit un commentaire au dessus, pour se racheter
de ces fautes qu'Héraklès a effectué ses 12 Travaux au service de son cousin Eurysthée, roi de Mycènes. Afficher tout
Oui, c'est vrai, je fais amende honorable (?) si possible.
fr.wikipedia.org/wiki/La_Folie_d'H%C3%A9racl%C3%A8s
Je croyais que ce n'était qu'en songe.

a écrit : Hercule n'a pas tué ses enfants; confusion avec Saturne?
mythologica.fr/grec/heracles6.htm
Pour Pocahontas, qui n'a pas si mal fini que ça (elle doit avoir encore des descendants), voir
en.wikipedia.org/wiki/Pocahontas#Mother
On s'éloigne des contes avec Pocahontas, mais son histoire n'est pas enviable.
De ce que l'on sait (et pour en avoir parlé dans mon mémoire, j'ai bien fouiné..), elle a été enlevé, séquestré, convertie de force, violée et mariée à Rolfe (dont elle prend le nom, Rebecca Rolfe). Mais certains colons de cette époque ont bien mangé aussi (Radcliffe présent dans le Walt Disney était un mec plutôt cool - vu le contexte - et a fini épluché vivant aux coquilles de moules par les Powahtans... :)

Sinon Hercules tue sa famille (pris de folie, merci Héra) et se lance dans les 12 travaux en repentance.

Pour en revenir aux contes, j'ai un petit faible pour le petit chaperon rouge (le premier dont j'ai lu la "version originale"), pour spoiler comme un sagouin :
C'est l'histoire d'une jeune femme qui vient d'avoir ses règles pour la première fois. La cape rouge, le loup (les hommes sexualisés), tout ça.
Elle doit aller donner un panier à la grand-mère en surmontant bien des obstacles. En gros, elle devient une femme et doit accéder au statut de matriarche (la grand-mère respectable) en évitant les mauvaises décisions sur sa route.
Sa route passe soit par la forêt de pin (symbolisant le travail de l'aiguille, le "bon" chemin, vertueux) soit par la bidule truc associé aux bals. Comme ça lui chatouille dans la culotte, elle décide de s'éloigner du chemin le plus vertueux et va faire la fête, rencontre le loup, et tout ça.
Comme elle ne domine pas ses pulsions, elle succombe à la sexualité, et s'éloigne de sa famille et de la vertu. A la fin, elle le paie cash après avoir consommé le sang et les parties génitales de sa grand-mère (vilain loup!).

On repassera sur le rôle de la femme, mais niveau trash, on est bien...

Sinon, la belle au bois dormant est mignonne aussi. Engrossée, donc violée, par un roi de passage (ou son propre père, ça dépend des versions), elle se réveille lorsque qu'un de ses enfants lui tète le doigt, aspirant le poison. La reine trompée devient folle et fait manger ses enfants à son mari volage...

Mignon tout plein...

a écrit : On s'éloigne des contes avec Pocahontas, mais son histoire n'est pas enviable.
De ce que l'on sait (et pour en avoir parlé dans mon mémoire, j'ai bien fouiné..), elle a été enlevé, séquestré, convertie de force, violée et mariée à Rolfe (dont elle prend le nom, Rebecca Rolfe). Mais certains
colons de cette époque ont bien mangé aussi (Radcliffe présent dans le Walt Disney était un mec plutôt cool - vu le contexte - et a fini épluché vivant aux coquilles de moules par les Powahtans... :)

Sinon Hercules tue sa famille (pris de folie, merci Héra) et se lance dans les 12 travaux en repentance.

Pour en revenir aux contes, j'ai un petit faible pour le petit chaperon rouge (le premier dont j'ai lu la "version originale"), pour spoiler comme un sagouin :
C'est l'histoire d'une jeune femme qui vient d'avoir ses règles pour la première fois. La cape rouge, le loup (les hommes sexualisés), tout ça.
Elle doit aller donner un panier à la grand-mère en surmontant bien des obstacles. En gros, elle devient une femme et doit accéder au statut de matriarche (la grand-mère respectable) en évitant les mauvaises décisions sur sa route.
Sa route passe soit par la forêt de pin (symbolisant le travail de l'aiguille, le "bon" chemin, vertueux) soit par la bidule truc associé aux bals. Comme ça lui chatouille dans la culotte, elle décide de s'éloigner du chemin le plus vertueux et va faire la fête, rencontre le loup, et tout ça.
Comme elle ne domine pas ses pulsions, elle succombe à la sexualité, et s'éloigne de sa famille et de la vertu. A la fin, elle le paie cash après avoir consommé le sang et les parties génitales de sa grand-mère (vilain loup!).

On repassera sur le rôle de la femme, mais niveau trash, on est bien...

Sinon, la belle au bois dormant est mignonne aussi. Engrossée, donc violée, par un roi de passage (ou son propre père, ça dépend des versions), elle se réveille lorsque qu'un de ses enfants lui tète le doigt, aspirant le poison. La reine trompée devient folle et fait manger ses enfants à son mari volage...

Mignon tout plein...
Afficher tout
Intéressant, et dépasse Bettelheim et ses imaginations morbides.

Dommage que "khassandr" ait eu le don de perspicacité, mais la mésaventure de ne jamais être crue (elle était cuite, dès qu'elle faisait une prédiction).

a écrit : Et déjà les contes de Perrault c'est pas la joie.
Ça me fait penser à cendrillon ou les sœurs se coupent les pieds pour y mettre la chaussure. Heureusement le prince remarque que y a pas mal de sang qui sors de la chaussure (pas con le mec)
Et encore , c'est le jour des noces que l'un de ses "servants" lui a fait remarqué qu'il y'avait du sang... Remarquant la supercherie des deux sœurs leur à cause l'arrachement de leurs yeux !