Quand des détenus battent Harvard dans un débat

Proposé par
le

Pourtant sacrée championne du monde de débat en 2014 (bien qu'il s'agisse d'une épreuve très américaine), l'équipe de la prestigieuse université d'Harvard s'est inclinée face aux détenus d'une prison de l'État de New York. Incarcérés pour crime avec violence, ils font également partie d'un programme leur permettant de suivre un cursus universitaire.

Ils ont défendu avec brio l'idée, imposée, selon laquelle les écoles publiques devraient pouvoir refuser l'inscription d'élèves dont les parents ont immigré illégalement sur le sol américain. Le taux de récidive des prisonniers ayant suivi ce programme, fondé en 1999 et aux conditions d'admission d'ailleurs très rudes, n'est que de 2%.


Commentaires préférés (3)

Vu le motif de l'incarcération il était sûrement préférable de leurs laisser la victoire :)

Posté le

android

(217)

Répondre

Ce qui est impressionnant, d'après la seconde source, c'est que les détenus n'avaient plus accès à Internet et n'obtenaient des documents écrits qu'avec retard.

C'est une leçon: se documenter, oui, mais surtout réfléchir.

J'ai du mal à discerner la cause de la conséquence... ne serait-ce pas parce que les conditions d'admission y sont très rudes que le taux de récidive parmi ceux suivant ce programme est bas ?
Comme disait Churchill : "Je ne crois qu'aux statistiques que j'ai moi même falsifié."
Sinon chapeau pour la victoire des détenus.

Posté le

android

(236)

Répondre


Tous les commentaires (44)

Vu le motif de l'incarcération il était sûrement préférable de leurs laisser la victoire :)

Posté le

android

(217)

Répondre

Ce qui est impressionnant, d'après la seconde source, c'est que les détenus n'avaient plus accès à Internet et n'obtenaient des documents écrits qu'avec retard.

C'est une leçon: se documenter, oui, mais surtout réfléchir.

En même temps les étudiants d'Harvard devaient pas être très à l'aise face à des criminels...

Posté le

android

(5)

Répondre

Personnellement, quand je fais un débat d'idée avec une personne incarcérée pour crimes avec violence, eh bin, allez savoir pourquoi, je le laisse toujours gagner ! Surtout s'il est en liberté.

J'ai du mal à discerner la cause de la conséquence... ne serait-ce pas parce que les conditions d'admission y sont très rudes que le taux de récidive parmi ceux suivant ce programme est bas ?
Comme disait Churchill : "Je ne crois qu'aux statistiques que j'ai moi même falsifié."
Sinon chapeau pour la victoire des détenus.

Posté le

android

(236)

Répondre

L'anecdote ne dit pas si ils ont eu une réduction étudiante de peine

Ils auraient été si bon que ça en débat il aurait convaincu le juge de ne pas les mettre en prison

Sa me fait penser à un passage de l'excellent film "Will hunting" (avec le regretter Robin Williams) ou Will remet à sa place un étudiant fils à papa d'Harvard qui pour se moquer du meilleur ami à Will,ne faisait que réciter des livre d'économie dont il ne comprenait rien.

a écrit : Sa me fait penser à un passage de l'excellent film "Will hunting" (avec le regretter Robin Williams) ou Will remet à sa place un étudiant fils à papa d'Harvard qui pour se moquer du meilleur ami à Will,ne faisait que réciter des livre d'économie dont il ne comprenait rien. J'adore ce passage, et il est vrai que beaucoup de personnes récite pour ce donner une image, ou pour briller en soirée, sans en connaitre réellement le sujet qu'il expose.
Ce qui est bien avec SCMB c'est que tu ne sais jamais ce sur quoi tu va tomber et si tu t'y intéresse, avec les sources à disposition tu peut en apprendre bien plus que la simple anecdote..

donc, si j'ai bien compris, les américains se déclarent "champions du monde" des disciplines qu'ils sont les seuls à pratiquer.

a écrit : donc, si j'ai bien compris, les américains se déclarent "champions du monde" des disciplines qu'ils sont les seuls à pratiquer. Désolé, t'a pas du bien comprendre. "Des prisonniers ont battu, aux Etats-Unis, l'une des meilleures équipes de concours de débat-Harvard". Pour la critique, Try again(essaye encore)

a écrit : donc, si j'ai bien compris, les américains se déclarent "champions du monde" des disciplines qu'ils sont les seuls à pratiquer. On déclare bien des Miss Univers alors que seule la Terre participe à ce concours.

Posté le

android

(112)

Répondre

a écrit : Personnellement, quand je fais un débat d'idée avec une personne incarcérée pour crimes avec violence, eh bin, allez savoir pourquoi, je le laisse toujours gagner ! Surtout s'il est en liberté. Une personne incarcérée en liberté ?

a écrit : Désolé, t'a pas du bien comprendre. "Des prisonniers ont battu, aux Etats-Unis, l'une des meilleures équipes de concours de débat-Harvard". Pour la critique, Try again(essaye encore) Si tu avais lu l'anecdote tu aurais su que l'équipe d'harvard est championne du monde.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Désolé, t'a pas du bien comprendre. "Des prisonniers ont battu, aux Etats-Unis, l'une des meilleures équipes de concours de débat-Harvard". Pour la critique, Try again(essaye encore) je crois que c'est toi qui n'a pas bien lu l'anecdote

"Pourtant sacrée championne du monde de débat en 2014 (bien qu'il s'agisse d'une épreuve très américaine) "

Un très bonne vidéo TEDx sur la réinsertion des prisonniers diffusée récemment "Comment j'ai réussi ma plus belle évasion après 25ans de détention". À voir !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Désolé, t'a pas du bien comprendre. "Des prisonniers ont battu, aux Etats-Unis, l'une des meilleures équipes de concours de débat-Harvard". Pour la critique, Try again(essaye encore) C'est justement toi qui "n'a pas du bien comprendre". Il faisait référence à la phrase "pourtant sacrée championne du monde (la discipline étant cependant majoritairement américaine", en l'occurrence son intervention est juste et la tienne non. Pour la critique de la critique, try again ? ( essayes encore) :)

a écrit : On déclare bien des Miss Univers alors que seule la Terre participe à ce concours. Ce serait difficile de constituer un jury objectif et non partagé: des terriens, des connaisseurs en formes suggestives pour les compagnons de E.T., que sais-je...

a écrit : donc, si j'ai bien compris, les américains se déclarent "champions du monde" des disciplines qu'ils sont les seuls à pratiquer. Ils ne sont pas les seuls à pratiquer cette discipline. En Suisse, c'est également pratiqué.