L'explosion d'une fusée Ariane 5 à cause d'un bogue

Proposé par
le

Dans l'histoire des bogues informatiques, un exemple célèbre concerne le vol 501 de la fusée Ariane 5 en 1996. Un dépassement de capacité (une variable de 8 bits devant accueillir un nombre en nécessitant 9) causa une défaillance du système, ce qui entraîna carrément l'explosion de la fusée.


Tous les commentaires (72)

a écrit : Je trouve ça dingue de savoir autant de choses et de ne pas être capable de dire "joint torique" en français.
Tout se traduit, même le vocabulaire technique!
Tant que je me fait comprendre je ne vois pas le problème...
Bref, trêve de clavardage ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre

Il y a 2 sortes de version logicielle : La version bugguée et la suivante.. Ok je sors

Il me semble que ce bug etait dut a la presence d'un chiffon (qu'un ouvrier a laissé trainer...) qui a créé une surchauffe des systemes informatiques. D'ou le compte drastique actuel du moindre objet.
Par ailleurs et pour info, le site de kourou possede un batiment unique au monde dans lequel la pression est regulee afin de plaquer les moindres particules de poussieres au sol et les evacuer vers l'exterieur. Les americains nous envient pour ça. (Pour une fois...). Apres pour les details techniques, faut leur demander directement, ils nous ont fournis une explication comprehensible pour nos petits cerveaux...

Les causes de cette explosion ne sont pas du tout celles ci, la vraie cause on l'a vue dans "un indien dans la ville".
C'est beaucoup plus simple, un arc, une flèche, une fusée...

a écrit : Pour ceux qui ne lisent pas les sources le vol 501 était un vol inaugural qui a eu lieu le 4 juin 1996 , la fusée explosa 36.7 secondes après son décollage à 4000 mètres d'altitude Ce n"est pas malsain d"aimer ce commentaire?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce n"est pas malsain d"aimer ce commentaire? Ajouter un pouce sur un commentaire est un aussi moyen de remercier l'auteur pour ses informations complémentaires intéressantes, pas simplement pour dire "trop lol, ta blague, mdr" ;).

a écrit : Valeur maximum d'une donnée 8 bit en decimal : 256

Donc le bug viens du fait que la valeur de la variable était supérieur au maximum possible enregistrable.
255, de 0 à 255, soit 256 nombres certes mais avec un maximum à 255 ;)

a écrit : Imagine un ascenseur de 8 personne. Tu en mets 9. Et Boum! Bof l'exemple...comprends pas les 270 +1... c'est bien connu qu'il est tjs possible de se pousser dans un ascenceur. Or c'est bien de la problématique inverse qu'il est question ici. Non faut plutôt imaginer une grosse boîte d'acier carrée pouvant contenir exactement 8 boîtes en acier carrées plus petites. Lorsque la grosse boîte est pleine intervient l'idiot de service, bonne excuse en poche, et tente d'en faire rentrer une 9ième... Pas de chance cet acte totalement débile provoque instantanément une faille spatio-temporelle qui expédie notre planète dans un trou noir avec comme conséquence immédiate de nous annihiler tout aussi instantanément.

C'est quand même plus clair que l'exemple à-la-con de l'ascenseur non

Un ingénieur travaillant sur Ariane 6 m'a expliqué que c'est un calculateur d'Ariane 4 qui a été reconduit sur la 5. Cependant les caractéristiques de cette dernière différaient (taille, masses supérieur et autre), ce qui a conduit au drame sus-cité.
Depuis, un service de l'entreprise fut déployé pour palier à ce type de problème.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'après la première source, la fusée transportait 4 satellites de la mission Cluster, d'une valeur totale de 370 millions de dollars. Ça fait mal une erreur comme ça... surtout pour la compagnie d'assurance!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour la navette Challenger, qui a explosé au décollage avec 4 astronautes à bord, c'est un petit joint d'étanchéité (en silicone, me semble-t-il) appelé O-Ring qui était défectueux... Sur ce genre de système, tout doit être parfait. Ce qui me rend admiratif pour chaque lancement réussi, même de routine... Bravo les mecs. Afficher tout Y’en avait pas 4 mais 7... sinon je suis carrément d’accord avec toi : en admiration devant ces ingénieurs de oufff !!!