Le thème d'Inception est d'Edith Piaf

Proposé par
le

Le thème principal du film Inception, composé par Hans Zimmer, s'est grandement inspiré d'un tube d’Édith Piaf : "Non, je ne regrette rien". Il a tout simplement ralenti la musique qui devient assez méconnaissable pour créer son thème. Une manoeuvre très maligne puisqu'elle va de pair avec le film dont le scénario joue avec la notion d'écoulement du temps.


Commentaires préférés (3)

La perception du temps (avec la mémoire) qui est l'un des thèmes fétiches de Nolan !
Ce qui donne des films ne nous laissant jamais sur de rien !

Clin d'œil à Edith Piaf et à ce titre d'autant plus évident à travers le fait que cette chanson, cette fois l'originale, est utilisée par DiCaprio et ses acolytes durant leurs rêves comme signal, les stimuli du monde "réel" étant perceptibles dans les rêves !

Le travail de Nolan autour du rêve lucide, qu'il pousse dans la fiction avec le rêve partagé ici, est passionnant, et a je pense contribué grandement à l'essor récent du rêve lucide.

Attention spoiler. La fin de Inception est considéré comme une fin ouverte (pour rappel la toupie tourne et on ne sait pas si elle va s'arrêter ou non et donc s'il est dans un rêve ou non) pourtant un fan a montré que Nolan nous avait laissé un indice nous indiquant la fin du film: le véritable totem du héros n'est pas sa toupie mais son alliance. Lorsqu'il est dans un rêve il porte son alliance alors que dans la réalité il ne l'a pas. Or à la fin du film on peut voir ses mains et il ne porte pas son alliance. Ainsi il se trouve dans la réalité et il a enfin réussi à retrouver ses enfants. Vous pouvez trouver facilement cette information sur internet avec la vidéo explicative du fan en question.

Posté le

android

(362)

Répondre


Tous les commentaires (41)

La perception du temps (avec la mémoire) qui est l'un des thèmes fétiches de Nolan !
Ce qui donne des films ne nous laissant jamais sur de rien !

Naaaannn, il ne regrette rien... :D

Ce n'est pas la musique qu'ils auraient dû ralentir, mais le film lui-même, parce que j'en connais qui n'ont toujours pas compris l'intrigue..

Je trouve qu'un film avec des musique composé par Zimmer est forcément réussit !

Clin d'œil à Edith Piaf et à ce titre d'autant plus évident à travers le fait que cette chanson, cette fois l'originale, est utilisée par DiCaprio et ses acolytes durant leurs rêves comme signal, les stimuli du monde "réel" étant perceptibles dans les rêves !

Le travail de Nolan autour du rêve lucide, qu'il pousse dans la fiction avec le rêve partagé ici, est passionnant, et a je pense contribué grandement à l'essor récent du rêve lucide.

a écrit : Je trouve qu'un film avec des musique composé par Zimmer est forcément réussit ! Soit un énorme pourcentage des productions hollywoodiennes

a écrit : Clin d'œil à Edith Piaf et à ce titre d'autant plus évident à travers le fait que cette chanson, cette fois l'originale, est utilisée par DiCaprio et ses acolytes durant leurs rêves comme signal, les stimuli du monde "réel" étant perceptibles dans les rêves !

Le travail de Nolan a
utour du rêve lucide, qu'il pousse dans la fiction avec le rêve partagé ici, est passionnant, et a je pense contribué grandement à l'essor récent du rêve lucide. Afficher tout
Un stimulus, des stimuli.

Bonne journée !!!

Attention spoiler. La fin de Inception est considéré comme une fin ouverte (pour rappel la toupie tourne et on ne sait pas si elle va s'arrêter ou non et donc s'il est dans un rêve ou non) pourtant un fan a montré que Nolan nous avait laissé un indice nous indiquant la fin du film: le véritable totem du héros n'est pas sa toupie mais son alliance. Lorsqu'il est dans un rêve il porte son alliance alors que dans la réalité il ne l'a pas. Or à la fin du film on peut voir ses mains et il ne porte pas son alliance. Ainsi il se trouve dans la réalité et il a enfin réussi à retrouver ses enfants. Vous pouvez trouver facilement cette information sur internet avec la vidéo explicative du fan en question.

Posté le

android

(362)

Répondre

a écrit : Attention spoiler. La fin de Inception est considéré comme une fin ouverte (pour rappel la toupie tourne et on ne sait pas si elle va s'arrêter ou non et donc s'il est dans un rêve ou non) pourtant un fan a montré que Nolan nous avait laissé un indice nous indiquant la fin du film: le véritable totem du héros n'est pas sa toupie mais son alliance. Lorsqu'il est dans un rêve il porte son alliance alors que dans la réalité il ne l'a pas. Or à la fin du film on peut voir ses mains et il ne porte pas son alliance. Ainsi il se trouve dans la réalité et il a enfin réussi à retrouver ses enfants. Vous pouvez trouver facilement cette information sur internet avec la vidéo explicative du fan en question. Afficher tout Tu aurais pu t arrêter en disant que son totem était son alliance afin de ne pas spoiler complètement la fin du film ...

a écrit : Tu aurais pu t arrêter en disant que son totem était son alliance afin de ne pas spoiler complètement la fin du film ... Il a bien précisé "spolier" à partir de la il est libre de dire et révéler ce qu'il veut. A toi de lire ou pas...

Posté le

android

(102)

Répondre

Y a t il des droits d'auteur à payer vu qu on le reconnaît pas la musique directement?

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Clin d'œil à Edith Piaf et à ce titre d'autant plus évident à travers le fait que cette chanson, cette fois l'originale, est utilisée par DiCaprio et ses acolytes durant leurs rêves comme signal, les stimuli du monde "réel" étant perceptibles dans les rêves !

Le travail de Nolan a
utour du rêve lucide, qu'il pousse dans la fiction avec le rêve partagé ici, est passionnant, et a je pense contribué grandement à l'essor récent du rêve lucide. Afficher tout
C'est apparemment un thème qui te passionne, a fortiori vu ton pseudo :)

Posté le

windowsphone

(13)

Répondre

a écrit : Attention spoiler. La fin de Inception est considéré comme une fin ouverte (pour rappel la toupie tourne et on ne sait pas si elle va s'arrêter ou non et donc s'il est dans un rêve ou non) pourtant un fan a montré que Nolan nous avait laissé un indice nous indiquant la fin du film: le véritable totem du héros n'est pas sa toupie mais son alliance. Lorsqu'il est dans un rêve il porte son alliance alors que dans la réalité il ne l'a pas. Or à la fin du film on peut voir ses mains et il ne porte pas son alliance. Ainsi il se trouve dans la réalité et il a enfin réussi à retrouver ses enfants. Vous pouvez trouver facilement cette information sur internet avec la vidéo explicative du fan en question. Afficher tout (spoiler!) À vrai dire si tu regardes les crédits de fin jusqu'au bout, tu verras la toupie s'arrêter.

Posté le

windowsphone

(35)

Répondre

a écrit : Il a bien précisé "spolier" à partir de la il est libre de dire et révéler ce qu'il veut. A toi de lire ou pas... Sans compter que sa révélation est très progressive.
Il faut lire le message jusqu'au bout. À ce niveau là, si tu l'as lu, c'est que vraiment tu voulais savoir.

Et je suis content qu'il l'ai mit, parce que je ne me serais pas retaper tout le film (excellent au deumerant) juste pour savoir s'il a réussi ou non.
D'autant plus que pour moi, le véritable intérêt de cette fin est qu'elle "prouve" qu'à ce niveau de ressemblance, la différence réalité/rêve n'est que purement théorique. Et de savoir où on se trouve n'est pas ce qui est réellement important.
(Et je pense que ceux qui cherchent à tout prix à savoir sont ceux qui n'ont pas vraiment compris l'intérêt du film, et n'y voient qu'un bête film d'action.)

J'ai toujours aimé les films qui jouaient sur ce thème. Et je n'ai jamais compris pourquoi les personnages tenaient /tellement/ à quitter leur monde virtuel/rêve pour rejoindre une réalité qui n'a rien de différent en fait.

Comme s'il s'agissait d'une obsession "religieuse".


.

Hans Zimmer un des plus grand compositeur de musique de film comme : Gladiator, Rain main, jours de tonnerre, USS Alabama, Pear Harbor, Hannibal, le dernier samouraï, Pirates des caraïbes, Intersterlar, Batman (nolan) etc...

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Un stimulus, des stimuli.

Bonne journée !!!
www.orthographe-recommandee.info/miniguide.pdf

Un stimulus, des stimulus, depuis 1990. L'ancien usage d'employer "stimuli" au pluriel (aussi bien que scenarii, quand l'orthographe correcte est maintenant scénarios) est toutefois encore toléré. Mais bon, ça fait 25 ans maintenant.

Bonne journée également :)

Ah ouais il est trop malin le gars !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : www.orthographe-recommandee.info/miniguide.pdf

Un stimulus, des stimulus, depuis 1990. L'ancien usage d'employer "stimuli" au pluriel (aussi bien que scenarii, quand l'orthographe correcte est maintenant scénarios) est toutefois encore toléré. Mais bon, ça fait 25 ans maintenant.

Bonne journée également :)
Autant pour moi,
Merci !

a écrit : Sans compter que sa révélation est très progressive.
Il faut lire le message jusqu'au bout. À ce niveau là, si tu l'as lu, c'est que vraiment tu voulais savoir.

Et je suis content qu'il l'ai mit, parce que je ne me serais pas retaper tout le film (excellent au deumerant) just
e pour savoir s'il a réussi ou non.
D'autant plus que pour moi, le véritable intérêt de cette fin est qu'elle "prouve" qu'à ce niveau de ressemblance, la différence réalité/rêve n'est que purement théorique. Et de savoir où on se trouve n'est pas ce qui est réellement important.
(Et je pense que ceux qui cherchent à tout prix à savoir sont ceux qui n'ont pas vraiment compris l'intérêt du film, et n'y voient qu'un bête film d'action.)

J'ai toujours aimé les films qui jouaient sur ce thème. Et je n'ai jamais compris pourquoi les personnages tenaient /tellement/ à quitter leur monde virtuel/rêve pour rejoindre une réalité qui n'a rien de différent en fait.

Comme s'il s'agissait d'une obsession "religieuse".


.
Afficher tout
Être dans la réalité permet de laisser quelque chose après sa mort. Un héritage quelconque, des enfants ou autres personnes que l'on aura marqué. Le hero de Inception est un père il a la responsabilité et la volonté d'être avec ses enfants, de les éduquer et de savoir que quand il ne sera plus là ils pourront se débrouiller. Être dans la réalité revient à laisser sa trace quelque part. Être dans un monde de rêves bien que semblable à la réalité n'a pas cet avantage car tout est "virtuel" et lorsqu'on meurt dans notre monde de rêves, ce monde disparaît avec nous car il est le fruit de notre esprit. Ainsi vivre dans le monde de rêve enlève tout sens à la vie car aucun acte n'a de réel conséquence. C'est pourquoi je pense que ces personnages veulent retourner à la réalité. Un peu comme dans Matrix où les personnages ont le choix entre vivre dans un monde virtuel mais où ils peuvent être heureux ou alors vivre dans un monde réel en guerre contre les machines. Même le traître du premier épisode ne voulait revenir dans la matrice qu'à condition d'oublier qu'il était dedans. On a besoin de savoir que c'est réel pour se sentir en harmonie avec nous même. On sera peut être plus malheureux dans la réalité que dans le rêve mais au moins ce sera réel et étrangement cela compte plus qu'être heureux.
Bien sûr ceci est une interprétation personnelle des motivations des personnages mais je ne prétends pas avoir la réponse absolue.

Posté le

android

(43)

Répondre

a écrit : Autant pour moi,
Merci !
Quitte à parler d'orthographe et pour faire le lien avec une anecdote de SCMB il semblerait que l'expression soit plutôt "au temps pour moi". Je vous laisse retrouver l'anecdote avec la barre de recherche si vous souhaitez en savoir plus.
Le but n'est pas réellement de vous corriger car on fait tous des fautes (moi le premier) mais j'ai pensé que cela pourrait vous intéresser. N'y voyez aucune haine de ma part.

Posté le

android

(19)

Répondre