Des soldats drogués pendant la Seconde Guerre Mondiale

Proposé par
Jesuswalk
le
dans

Durant la Seconde Guerre Mondiale, des millions de doses de méthamphétamine ont été distribuées afin de donner de l'énergie, de l'assurance et surtout rendre agressifs les soldats de la wehrmacht. Cette drogue de guerre aurait participé grandement à l'efficacité de la blitzkrieg.

Elle fut également utilisée par le Japon puis par les alliés. C'est une drogue relativement simple à fabriquer, d'où son utilisation en masse.


Tous les commentaires (68)

Ça leur a pas pour autant permis de gagner...

a écrit : Les gars va falloir réviser vos cours d'histoire la blitzkrieg c'est un peu plus technique que ça.
C'est l'utilisation simultanée de tanks et d'aviation pour enfoncer les lignes ennemies, et envahir le plus rapidement possible.
Les tanks étant une nouvelle technologie et l'avia
tion allemande bien supérieure techniquement, les ennemis défendants étaient submergés. Autrefois on procédait par vague: par exemple d'abord l'aviation, puis les fantassins, puis les armes lourdes, etc...
C'est beaucoup plus long, parfois des années! Alors qu'en simultanné, l'aviation couvrant les tanks et vice versa, en quelques semaines ils arrivaient a la capitale du pays, et c'etait fini.. Par exemple l'invasion de la Pologne n'a dure que 5 semaines. En gros c'est un rush.
C'est pas seulement passer les frontières et tout ravager, ce qui est plus ou moins le cas de toute guerre d'invasion.
Afficher tout
Oulah toi aussi va falloir réviser tes cours d'histoire... Les tanks sont déjà employé par les français pendant la 1ère guerre mondiale pour percer les lignes justement (et l'aviation outre la reconnaissance sert à désorganiser la profondeur adverse à un degré très modéré du fait de son faible nombre et balbutiement)... Là ou les allemands innovent c'est dans la création de groupement blindé ET d'infanterie mécanisée qui permet de faire un rush en profondeur et notamment réaliser des encerclements; le tout étant desservi par un commandement dynamique et décentralisé (en début de guerre du moins) prenant des initiatives et soutenus par des bombardiers en Piqué (qui attaque surtout le moral plus que les hommes et le matériel) en temps réel grâce a d'excellentes radios. Et non on attaque plus par vague depuis bien longtemps (la création d'armée combinée à la renaissance). Le problème vient du fait de la doctrine de l'artillerie (lourde et largement attritionnelle plutot que souple et de rupture jusqu'à la quasi fin du conflit) qui laisse l'adversaire tout le temps d'envoyer des renforts pendant des pilonnements durant plusieurs jours; d'absence de troupes mobiles pour exploiter une brèche; de l'énorme résilience des armées modernes ce qui développe une attrition monstrueuse: en réalité les commandants ne maîtrisent pas encore le niveau opérationnel de la guerre et pensent encore en terme clauswitzien de bataille décisive...

Cette methamphetamine était modifiée pour devenir la pervetine qui les faisait sentir invincibles.

Peut etre un rapport avec le fait que dans Breaking Bad Walter White choisit le surnom Heisenberg qui etait un grand physicien allemand ( inventeur de la physique quantique )

Posté le

android

(5)

Répondre

Tiens, pas de commentaires mentionnant Walter White dans une anecdote parlant de méth ?! Ah oui, on était en 2010 ;)

Pour ceux qui ne savent pas : la blitzkrieg : la guerre éclair est une bataille très rapide car les allemands avançaient avec des blindés !

Il me semble avoir vue que les allemands voulaient essayer de recupérer des informations des soldats enemies en leur donnant du lsd

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Les gars va falloir réviser vos cours d'histoire la blitzkrieg c'est un peu plus technique que ça.
C'est l'utilisation simultanée de tanks et d'aviation pour enfoncer les lignes ennemies, et envahir le plus rapidement possible.
Les tanks étant une nouvelle technologie et l'avia
tion allemande bien supérieure techniquement, les ennemis défendants étaient submergés. Autrefois on procédait par vague: par exemple d'abord l'aviation, puis les fantassins, puis les armes lourdes, etc...
C'est beaucoup plus long, parfois des années! Alors qu'en simultanné, l'aviation couvrant les tanks et vice versa, en quelques semaines ils arrivaient a la capitale du pays, et c'etait fini.. Par exemple l'invasion de la Pologne n'a dure que 5 semaines. En gros c'est un rush.
C'est pas seulement passer les frontières et tout ravager, ce qui est plus ou moins le cas de toute guerre d'invasion.
Afficher tout
La blitzkrieg ( ou " guerre rapide " ) ne s'est pas faite contre la Pologne : Ils avaient simplement envoyés quelques tanks. J'te rappelle que les Polonais se battaient encore à dos de chevaux.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pardonnez mon ignorance (ou les profs qui m'ont pas appris), mais qu'est-ce que la "blitzkrieg" ? La blietzkrieg(guerre éclair en français) est le nom donné a la "petite guerre" entre l'Allemagne et la France car nous n'avons pas duré très longtemps nous les français d'où le surnom car la guerre n'a pas durée moins d'un an. Autrement. Dit elle s'est fini en moins d'un éclair !

Ps: tu n'est pas ignorant. Perso je suis un fana de la deuxième guerre mondiale a 13 ans a force de regarder apocalypse (un documentaire) donc tu n'es pas obligé tout retenir ce qu'on t'as dit ! Voila !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pardonnez mon ignorance (ou les profs qui m'ont pas appris), mais qu'est-ce que la "blitzkrieg" ? La blitzkrieg ( ou guerre éclair en français ) est une métode de combat dont les 3 éléments essentiels sont : effet de surprise, rapidité de manoeuvre et la brutalité de l'assaut. Cette métode fut utilisé pendant la campagne de france ce qui a permit facilement a l'Allemagne d'occuper la belgique, le luxembourg, les pays bas, puis a son tour la France. Cette métode consisstait a envoyer tout ce qu'on avait (chars,avions,hommes) en meme temps pour que(a mon avis) l'ennemi se sente submergé (perso je me sentirai submergé si j'avais tout ca juste devant moi !)



Source : wikipédia, mon cerveau ! ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : A propos,j'ai vu récemment un reportage qui disait qu'Hitler avait commis certaines erreurs a cause de sa propre dépendance a cette substance D ailleurs,hitler etait tellement accro a la met que son médecin devait lui en injecter dans les veines,si non il mourait

J'ai vu un reportage qui expliquer la consommation de meth en Allemagne et ils disaient que sa se ressentais encore aujourd'hui car il y a énormément de personnes qui en consomme

a écrit : Les gars va falloir réviser vos cours d'histoire la blitzkrieg c'est un peu plus technique que ça.
C'est l'utilisation simultanée de tanks et d'aviation pour enfoncer les lignes ennemies, et envahir le plus rapidement possible.
Les tanks étant une nouvelle technologie et l'avia
tion allemande bien supérieure techniquement, les ennemis défendants étaient submergés. Autrefois on procédait par vague: par exemple d'abord l'aviation, puis les fantassins, puis les armes lourdes, etc...
C'est beaucoup plus long, parfois des années! Alors qu'en simultanné, l'aviation couvrant les tanks et vice versa, en quelques semaines ils arrivaient a la capitale du pays, et c'etait fini.. Par exemple l'invasion de la Pologne n'a dure que 5 semaines. En gros c'est un rush.
C'est pas seulement passer les frontières et tout ravager, ce qui est plus ou moins le cas de toute guerre d'invasion.
Afficher tout
De plus, l'armée française a été prise de cours lors de cette guerre à cause des mois d'inactivité. Enfin, c'est Charles de Gaulle qui avait proposé cela mais son idée a été refusé et reprise par un allemand qui la fit passer jusqu'à Hitler. Cette idée fut, en France, rejetée par le maréchal Pétain au profit de la ligne Maginot, une ligne de défense très (très) lourdement armée mais qui s'arrêtait dans les Ardennes pensant que les allemands n'y passeraient pas. Fier de ce moyen de défense les français l'on présenté à tout le monde et même les allemands avant la seconde guerre mondiale. Le "Führer" en a donc profiter et a pris en compte le défaut de la ligne.

a écrit : Et moi il me semble avoir entendu que certains soldats 'ricains pendant la guerre du Vietnam avaient subi certains tests à base de méthamphétamine, j'imagine histoire de créer des super-soldats-de-la-mort-qui-tue, mais que quand ils étaient rentrés au pays, ils avaient été victimes de troubles étranges et inexplicables, qu'on avait donc attribué à cette drogue. À prendre avec des pincettes donc. :) Afficher tout Et il existe un film que je vous conseil: L'échelle de Jacob... :)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : @kamar: Ah, c'est possible, je t'avoue que je n'ai pas été chercher. :)

Le seul truc qui m'embête, c'est que je ne suis pas sûr que du LSD aurait rendu les combattants plus hargneux, je pense juste que ça les aurait fait délirer complètement dès le champ de bataille (limite bad tri
p), et que du coup le résultat n'aurait pas forcément été top. x)

(Cf. l'effet du LSD sur les Beatles dans leur période psychédélique entre autres…)
Afficher tout
Petite précision: En fonction de la dose, et de l'état de la personne qui en consomme, ça peut rendre très hargneux, avec le sentiment d'être beaucoup plus fort et invincible. Et les hallucinations visuelles ne sont pas systématiques, ou aussi puissantes qu'on peut le croire.
Il y a deux sortes deux trip, on parle de trip mental, ou visuel.
Voilà pour la petite info :)

a écrit : Petite précision: En fonction de la dose, et de l'état de la personne qui en consomme, ça peut rendre très hargneux, avec le sentiment d'être beaucoup plus fort et invincible. Et les hallucinations visuelles ne sont pas systématiques, ou aussi puissantes qu'on peut le croire.
Il y a deux sortes deu
x trip, on parle de trip mental, ou visuel.
Voilà pour la petite info :)
Afficher tout
D'après mes souvenirs, la consommation de LSD diminuerait sensiblement les sensations de faim, de soif et de fatigue. Il est aussi possible qu'il inhibe la peur mais je ne suis pas sur. Cela permettrait un soldat plus vaillant en plus d'accentuer leur acuité visuelle. A vérifier

Posté le

android

(1)

Répondre

Cette anecdote me fait penser au film l'échelle de Jacob d'Adrian Lyne, (mais dans ce film il s'agit de l'utilisation du Benzilate de 3-quinuclidinyle au Vietnam)

Posté le

android

(1)

Répondre

Moi ça me fait plus penser au film "les rivières pourpres 2"

Posté le

android

(0)

Répondre