Robespierre fut d'abord opposé à la peine de mort

Proposé par
le

Bien que son nom et son visage soient associés à la période de la Terreur pendant la Révolution française et toutes les exécutions qui s'y sont déroulées, Robespierre était pourtant farouchement opposé à la peine de mort. Il réclama même son abolition en 1791. Il fut lui-même guillotiné sans procès.


Commentaires préférés (3)

Son combat lui aura fait perdre la tête !

Posté le

android

(189)

Répondre

pour ceux qui connaisse pas Robespierre, et quelle place il a eu a cette periode dans les executions, c'est un peu comme si Brigitte Bardot se reconvertissait dans le braconnage de petits chiens tout mignooooon *.*

Posté le

windowsphone

(205)

Répondre

Pourtant, sur sa tombe, on peut lire l'épitaphe :
" Passant, ne pleure pas ma mort, si je vivais tu serais mort "


Tous les commentaires (73)

Son combat lui aura fait perdre la tête !

Posté le

android

(189)

Répondre

pour ceux qui connaisse pas Robespierre, et quelle place il a eu a cette periode dans les executions, c'est un peu comme si Brigitte Bardot se reconvertissait dans le braconnage de petits chiens tout mignooooon *.*

Posté le

windowsphone

(205)

Répondre

Pourquoi est il associe si souvent à la "terreur" alors ?

Il n'aura jamais perdu la face... Quoique ?!

Il était contre la peine de mort quand il a senti que ça chauffais pour ses miches non ?

C'est d'ailleurs a cause du régime de La Terreur que l'on appelle ainsi le terrorisme.
De même c'est du régime de la commune de Paris (Mars 1871 - Mai 1871) que vient le communisme, qui fut d'ailleurs un grand échec a l'époque comme au XXeme

Il aurait du faire comme Marie Antoinette :garder la tête sur les épaules ! Ou comme dirait Kennedy : ne pas se laissez abattre.

Pourtant, sur sa tombe, on peut lire l'épitaphe :
" Passant, ne pleure pas ma mort, si je vivais tu serais mort "

a écrit : Pourquoi est il associe si souvent à la "terreur" alors ? pour son combat,cette révolution amena le peuple a guillotiner beaucoup de personnes et d'innocents (ou de personne non juger) dans les sources ils disent qu'il fut pas qu'un homme politique mais aussi un avocat et député,il combattu aussi contre l'esclavage

Il n'avait plus toute sa tête à ce moment là hein..

C'est un grand homme qui a eu son rôle dans notre histoire, même s'il ne s'est pas rangé du bon côté.

Posté le

android

(3)

Répondre

Il paraît qu'il n'en faisait qu'à sa tête de toute manière...

Posté le

android

(3)

Répondre

C'est l'hôpital qui se fout de la charité !!!

a écrit : C'est un grand homme qui a eu son rôle dans notre histoire, même s'il ne s'est pas rangé du bon côté. Je trouve ça petit de se grandir en raccourcissant les autres.

Posté le

android

(37)

Répondre

S il a été guillotiné c est qu il etait coupable.
Au moins en deux

Posté le

android

(93)

Répondre

Sans doute qu'il sentait qu'il allait y passer lui aussi....

A noter que Robespierre fut exécuté sans procès le 28 juillet 1794, et qu'il avait la mâchoire cassée le jour même. Cela était du à une balle qu'il avait reçu (ou qu'il s'était volontairement donné dans une tentative de suicide avortée). Le jour de l'exécution le bourreau lui arracha brutalement le bandage qui soutenait sa mâchoire, laissant le condamné pousser un cri de douleur, sa mâchoire se détachant et des flots de sang jaillir.

a écrit : Pourtant, sur sa tombe, on peut lire l'épitaphe :
" Passant, ne pleure pas ma mort, si je vivais tu serais mort "
Ce n'est pas tout à fait correct. Cette phrase ne peut pas être considérer comme une epitaphe car Robespierre n'as pas de pierre tombale il a été enterré dans une fosse commune...

Va falloir arrêter hein ^^ Robespierre N'ÉTAIT PAS un bon samaritain comme pourrait le laisser penser l'anecdote. Il a participé à des dizaines de massacres (enfin les a ordonné), à fait exécuter femmes, enfants, vieillards, sans procès, grâce à la loi de Prairial qu'il fit passer lui même, et qui privait les accusés de leur droit de défense et de recours.
Il massacra les girondins, instaura le culte de l'être suprême, bref quelques petites choses qui ne laissaient que peu de doutes sur ses intentions...
Certes à ses débuts il militait contre l'esclavage, la peine de mort (lol), avait proposé quelques lois économiques intéressantes, mais il s'est largement perdu en route...
Sans aucun doute l'un des pires despotes de notre histoire.

Posté le

android

(77)

Répondre