Le plus grand empire fut l'empire mongol de Gengis Khan

Proposé par
le

Le plus grand empire continu fut l'Empire mongol, fondé par Gengis Khan, et dirigé ensuite par ses descendants. À son apogée, il s'étendait de la Méditerranée au Pacifique, atteignant ainsi une surface de 30 millions de kilomètres carrés, soit près de 55 fois la taille de la France métropolitaine.

L'Empire fut ensuite divisé en plusieurs régions. La superficie actuelle de la Russie, à titre de comparaison, est d'environ 17 millions de kilomètres carrés.


Tous les commentaires (99)

a écrit : Actuellement en cours = pléonasme Non.
Elle aurait pu être en cours de production il y a 20 ans et être terminée actuellement. :-)
C'est redondant tout au plus.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : C'est pas vraiment comparable l'empire des khan devait être "vide" dans le sens peu d'habitants ! Alors que conquérir l'europe debut XIXème ça devait être une autre paire de manches :) Vous avez des données sur ce que vous avancez ou ce sont des suppositions juste parce que... je ne sais pas...

Parce qu'avec ce type de raisonnement, on peut aussi dire :
Nan mais Napoléon c'était facile. Il avait des canons, des fusils, des moyens de transports plus développés.
Alors qu'avec des arcs et des flèches, des épées et des types à cheval, c'était une autre paire de manches.

Je ne suis pas certain que la comparaison pour savoir qui était le plus fort soit pertinente.

Posté le

android

(1)

Répondre

Je n'arrive pas a retrouver la source, mais en russie (qui était une très large part de l'empire), j'ai appris que, avant chaque bataille, ghengis khan demandait a chacun de ses soldats de déposer une pierre a un endroit, puis au retour chacun devait en reprendre une. Ensuite, khan s'agenouillait devant le tas de pierre restant, et leur murmurait . Nul ne sait ce qu'il disait... Ça me semble véridique, aussi peut être que ce n'est qu'une légende (je n'arrive pas a retrouver de source fiable en français) mais je trouve cette histoire plutôt touchante..

a écrit : Et tout ça avec un arc et des flèches. C'était le sommum de l'armement a l'époque !

Posté le

android

(2)

Répondre

Allez sérieusement, ils n"avaient pas non plus de grands moyens de se déplacer, mais il reste toujours Alexandre legrand qui est mort avant de finir sa partie de risk

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Vous avez des données sur ce que vous avancez ou ce sont des suppositions juste parce que... je ne sais pas...

Parce qu'avec ce type de raisonnement, on peut aussi dire :
Nan mais Napoléon c'était facile. Il avait des canons, des fusils, des moyens de transports plus développés.
Alors
qu'avec des arcs et des flèches, des épées et des types à cheval, c'était une autre paire de manches.

Je ne suis pas certain que la comparaison pour savoir qui était le plus fort soit pertinente.
Afficher tout
Maintenant cela tient moins de la stratégie qu"avant...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et tout ça avec un arc et des flèches. et des armures en carton de bambou.

Posté le

android

(1)

Répondre

un archer à cheval dans une plaine est invincible, il est le maître du champ de bataille grâce à sa mobilité et sa capacité à harceler à distance. C'est en partie pour cela que les Mongols ne se sont pas avancés très loin en Europe, le terrain étant trop irrégulier avec le dénivellé, les fleuves, etc, cassant cet avantage

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

un archer à cheval dans une plaine est invincible, il est le maître du champ de bataille grâce à sa mobilité et sa capacité à harceler à distance. C'est en partie pour cela que les Mongols ne se sont pas avancés très loin en Europe, le terrain étant trop irrégulier avec le dénivellé, les fleuves, etc, cassant cet avantage

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : j'aime beaucoup les commentaires. Alors finalement c'est qui le plus fort entre Alexandre, Atilla, Gengis, Napo et Hitler?
Heureusement que tous ces tordus n'ont pas vécu à la même époque, ca aurait été un beau bordel.
Celui qui pisse le plus loin !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est pas vraiment comparable l'empire des khan devait être "vide" dans le sens peu d'habitants ! Alors que conquérir l'europe debut XIXème ça devait être une autre paire de manches :) Tu rêves: Gengis Khan avait un empire bien moins "vide" que celui de Napoléon...
Ce n'est effectivement pas comparable: l'empire des Khan était mené d'une main de maître et il rasait tout sur son passage

a écrit : À titre de comparaison, le Grand Empire Napoléonien de 1811 ne s'étendait 'que' sur 750 000 km2 C'est à demi vrai : les territoires sous le contrôle direct ou indirect de Napoléon (Etats vassaux, fantoches, ou royaumes de ses frères et soeurs) étaient bien plus étendus que l'Empire proprement dit.

C'est comme comparer Paris intra-muros à la mégapole qui comprend son agglomération.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Son empire incluait l'Europe tout de même. Et s'il y avait moins d'habitants a conquérir, il y avait aussi moins de mongols pour le faire. Non son empire n'incluait pas l'Europe, le plus loin que les mongols aient été c'était Vienne il me semble, il touchait la Méditerranée par la Turquie. Il est plus facile de conquérir des steppes face à des villages isolés que l'Europe du XVIIIème face à toutes les autres grandes nations.

a écrit : Ce que tu dis n'a pas de sens, l'issue d'une bataille n'a pas grand chose à voir avec la stratégie mais plutôt avec la tactique et la grande tactique, ou l'art opératif comme on l'appelait à l'époque.
Et en effet, Napoléon est le plus grand génie militaire de tous les temps, ay
ant combattu et remporté bien plus de batailles (une cinquantaine, pour une poignée de défaites) contre bien plus d'ennemis différents (des soldats professionnels européens aux civils royalistes parisiens, en passant par les ancestraux mameluks egyptiens et les turcs de la Porte) et sur bien plus de théatres différents (de la fertile Italie aux steppes gelées russes, en passant par les boues de Pologne et les déserts égyptiens) que d'autres grandes figures comme César, Alexandre le Grand, Hannibal ou ici Gengis Khan.

Et aurais-tu un exemple de "batailles perdues par orgueil" ? Je ne vois pas de quoi tu parles, perso..
Afficher tout
La campagne de Russie nottament, dans laquelle Napoléon a trop voulu progresser et fut vaincu.Le congrès de Vienne en 1815 a rétabli les frontières après le passage de Napoléon d'ailleurs.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Une série est actuellement en cours de production, retraçant cette partie de l'histoire notamment la guerre entre les mongols et les chinois. Il s'agit de Marco Polo. J'ai vu la saison 1 et je trouve ça vraiment très bien. Oui mais ils le disent eux même c'est pas une série historique, ça a comme base un fait historique mais c'est grandement romancé.
Et cette série avait vraiment du potentielle mais, pour moi, elle est ratée ( et je ne suis pas la seule a le penser elle se fait pas mal descendre sur le net).

L'Afrique est le plus grand des continents... 38m de km2

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La campagne de Russie nottament, dans laquelle Napoléon a trop voulu progresser et fut vaincu.Le congrès de Vienne en 1815 a rétabli les frontières après le passage de Napoléon d'ailleurs. Qu'est-ce que l'orgueil a à voir là-dedans ? Il n'a pas voulu "trop avancer", il est allé le plus loin possible car c'est uniquement ainsi qu'il pouvait gagner la guerre en contraignant Alexandre Ier à négocier la paix, ca n'est pas une question d'orgueil mais de logique militaire/politique.

A savoir que contrairement a l'empire romain par exemple, les mongols ne "colonisaient" pas vraiment les terres. Ils réclamaient un impôt sur les terres conquises et si celui-ci n'était pas payé ils pillaient et tuaient le peuple en question. D'où une expansion aussi grande.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : D'ailleurs, dû à son goût prononcé pour la chose, pratiquement tout les humains porterais son gêne.

Papi Gengis!
Va dire ça à un Islandais :)