Le curieux diagnostic égyptien de grossesse

Proposé par
le
dans

Les médecins égyptiens avaient trouvé une manière pour dire si une femme était enceinte ou non. Ils demandaient à leurs patientes d'uriner chaque jour sur des sacs de graines de blé et d'orge. Si elles germaient, la femme était enceinte, si rien ne se passait, elles ne l'étaient pas. Ils prétendaient même pouvoir prédire le sexe du futur enfant en observant quelle graine germait en premier : pour l'orge un garçon, et pour le blé une fille.

Cette méthode a une explication scientifique : l'urine d'une femme enceinte contient des hormones de croissance, semblables à celles des végétaux, qui ont pour particularité de faire germer les graines.


Commentaires préférés (3)

Essayez de ne pas trop y penser, si vous êtes devant votre bol de céréales.

Ils pouvaient savoir aussi, si l'enfant allait être gentil ou méchant. Les bambins capricieux était souvent de mauvaises graines.

- Chéri !
- Oui ?
- Je crois que je suis enceinte..
- Va t'acheter un sac de blé.

Toujours une longueur d'avance les Egyptiens..

Posté le

android

(259)

Répondre


Tous les commentaires (79)

Essayez de ne pas trop y penser, si vous êtes devant votre bol de céréales.

Ils pouvaient savoir aussi, si l'enfant allait être gentil ou méchant. Les bambins capricieux était souvent de mauvaises graines.

- Chéri !
- Oui ?
- Je crois que je suis enceinte..
- Va t'acheter un sac de blé.

C'est exactement le même principe qu'un test de grossesse, les graines vont réagir à l'hcG, hormone caractéristique d'un développement placentaire. ;)

Toujours une longueur d'avance les Egyptiens..

Posté le

android

(259)

Répondre

Si cela marche si bien,pourquoi personne n'a créé une sorte de test? Bien que il est vrai qu'il est préférable de garder une telle surprise

a écrit : Toujours une longueur d'avance les Egyptiens.. On est parfois encore étonné de la science et de l ingéniosité des égyptiens, j ai appris dernièrement qu ils maîtrisait déjà l électricité il y a 5000 ans, certains hiéroglyphes montrent une personne tenant une sorte de grosse ampoule avec un halo bleuté, ce qui pourrait expliquer l'absence de suie de bougie sur les murs des pyramides. A vérifier

Une source parmi d autres
eden-saga.com/electricite-pyramidion-upuaut-kheops-conduits-aeration-irian-jaya-booya-vril-antique.html

a écrit : On est parfois encore étonné de la science et de l ingéniosité des égyptiens, j ai appris dernièrement qu ils maîtrisait déjà l électricité il y a 5000 ans, certains hiéroglyphes montrent une personne tenant une sorte de grosse ampoule avec un halo bleuté, ce qui pourrait expliquer l'absence de suie de bougie sur les murs des pyramides. A vérifier

Une source parmi d autres
eden-saga.com/electricite-pyramidion-upuaut-kheops-conduits-aeration-irian-jaya-booya-vril-antique.html
Afficher tout
Euh... Oui, à vérifier !

Édit : en effet, il y a bien un hiéroglyphe représentant un égyptien avec un objet étrange. Mais ça peut être tout et n'importe quoi.
Je ne crois pas à la grosse ampoule ! ;)

Photo : eden-saga.com/wp-content/uploads/eveil-caisson-electrique-egypte-543po.jpg

Dessin : www.ldi5.com/i/lamp/dendera1.jpg

Les urines de la femme enceinte contiennent en effet de la folliculine (une sorte d'oestrogène en fait) en quantité assez importante qui vont stimuler le développement de la plante.
Pour le sexe de l'enfant c'est juste que l'orge était masculin dans la langue égyptienne et le blé féminin.
On notera que c'est toujours la femme que l'on teste. En effet, l'homme ne peut pas être infertile pensait-on (pas vraiment machiste en fait, c'est juste que l'on avait pas de microscope à l'époque^^).

Et c'est comme ça que sont produits les légumes bio, bonne appétit ! ;D

Pour le blé s'était forcément une fille... Ils avaient tout compris ces égyptiens!

Reste a savoir comment ils l'ont découvert.

a écrit : Euh... Oui, à vérifier !

Édit : en effet, il y a bien un hiéroglyphe représentant un égyptien avec un objet étrange. Mais ça peut être tout et n'importe quoi.
Je ne crois pas à la grosse ampoule ! ;)

Photo : eden-saga.com/wp-content/uploads/eveil-caisson-electrique-egypte-54
3po.jpg

Dessin : www.ldi5.com/i/lamp/dendera1.jpg
Afficher tout
Pour continuer sur les technologies déja acquisent dans l antiquité et pour rester dans l electricité, il i a aussi la fameuse pile de Bagdad datant du III eme siecle av jc.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Pile_%C3%A9lectrique_de_Bagdad

Donc pourquoi pas une lampe torche en Egypte...

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Reste a savoir comment ils l'ont découvert. En travaillant dans les champs par exemple. Ils ne tenaient pas tous le haut du pavé. La plupart tenaient le bas du fossé.

Posté le

android

(1)

Répondre

Quoi les femmes n'avait pas leurs règles à l'époque ??? Ou ils ont jamais fait le rapport !?

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Euh... Oui, à vérifier !

Édit : en effet, il y a bien un hiéroglyphe représentant un égyptien avec un objet étrange. Mais ça peut être tout et n'importe quoi.
Je ne crois pas à la grosse ampoule ! ;)

Photo : eden-saga.com/wp-content/uploads/eveil-caisson-electrique-egypte-54
3po.jpg

Dessin : www.ldi5.com/i/lamp/dendera1.jpg
Afficher tout
Certains égyptologue penchent pour une fleur de pavot. Les prêtres étaient très perchés au vu de leurs affirmations! Sinon la pile de Bagdad est encore plus ancienne et servait à faire des plaquages métalliques par électrolyse.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Pour le blé s'était forcément une fille... Ils avaient tout compris ces égyptiens! bonne remarque, et pour les garçon qui preferent la bière du malt d'orge.

Il n'y a pas eu une anecdote similaire avec une gousse d'ail introduite dans le vagin de la femme ?

L'auteur de l'anecdote n'a pas eu besoin de préciser l'époque à laquelle ces découvertes ont été faite, tout le monde l'avait déjà compris ! A croire que pour chacun de nous, l'Égypte et son peuple restent et resterons a jamais dans nos esprits cette civilisation Antique décrite dans les livres.

Posté le

android

(38)

Répondre

a écrit : Il n'y a pas eu une anecdote similaire avec une gousse d'ail introduite dans le vagin de la femme ? Cette technique était utilisée pour tester la fertilité d'une femme . La gousse d'ail était introduite dans le vagin et si le lendemain la femme sentait l'ail (haleine) et ben les trompes n'étaient pas obturées.