Cabu a créé le beauf

Proposé par
le

C'est le caricaturiste Cabu qui créa le personnage parodique du beauf, désormais utilisé dans notre langage courant pour désigner une personne raciste, vulgaire et inculte. Il s'inspira entre autres de son propre beau-frère (d'où le nom de beauf) et créa différentes bandes dessinées à ce sujet, dont une intégrale est sortie fin 2014.


Tous les commentaires (65)

a écrit : Et les beaufs ont tenté de le tuer pour ces dessins?... Comme quoi il y a plus con que les beaufs...

a écrit : Pour décrire un beauf dans la bande dessinée, wikipedia designe "Les Bidochons" de Binet ... Et c'est tout à fait ça !! Il y aurait une anecdote à faire la dessus. Binet à choisi le nom Bidochon en référence à son professeur de sport de l'époque qui n'a pas vraiment bien pris l'hommage... Il y a eu procès dont je ne me souviens pas de l'issu malheureusement.

a écrit : Je les lisais sur le canard enchainé toutes les semaines. Maintenant ce ne sera plus possible à cause d'une bande d'imbéciles qui ont pris les armes pour des dessins humouritiques. Je finirai par la phrase malheureusement célèbre désormais : Je suis Charlie. Était-ce humoristique que d'écrire "humouritique" ?

a écrit : Je les lisais sur le canard enchainé toutes les semaines. Maintenant ce ne sera plus possible à cause d'une bande d'imbéciles qui ont pris les armes pour des dessins humouritiques. Je finirai par la phrase malheureusement célèbre désormais : Je suis Charlie. Si si c'est toujours possible. Tirage a un million d'exemplaires du nouveau numéro ce mercredi

Posté le

android

(4)

Répondre

Tragique anniversaire de Cabu aujourd'hui. Joyeux anniversaire Cabu, on pense à toi !

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Je les lisais sur le canard enchainé toutes les semaines. Maintenant ce ne sera plus possible à cause d'une bande d'imbéciles qui ont pris les armes pour des dessins humouritiques. Je finirai par la phrase malheureusement célèbre désormais : Je suis Charlie. Je suis .... Étienne (palmashow ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Si si c'est toujours possible. Tirage a un million d'exemplaires du nouveau numéro ce mercredi Aux dernières infos ça sera 3 millions ... C'est trop bon ça! ... Mais cela ne nous les rendra pas

Il est d'ailleurs fort probable que Cabu se soit inspiré du B.O.F. (acronyme de Beurre Œuf Fromage) pour créer son personnage. En effet, ce terme - péjoratif - permettait de désigner les nouveaux riches, autrement dit les parvenus, qui avaient fait affaire sous l'occupation allemande. Jean Dutourd dresse le portrait de l'un d'entre eux dans son roman Au bon beurre.

Bof elle était pas génial.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oui, pas tout à fait juste leur définition du beauf.

Larousse : Français moyen aux idées étroites et bornées se comportant généralement avec vulgarité.
Perso j'aurais juste mis en définition: individu qui se ballade en chaussettes-sandales.

a écrit : On trouve l'acronyme "B.O.F.", pendant et après l'occupation.
Il désignait les crémiers dont l'enseigne portait "Beurre, Oeufs,Fromage".
C'est commerçants étaient soupçonnés de faire du marché noir et de s'être enrichis au détriment de la population.
"
Nouveaux riches" de l'après-Occupation, leur manières et mode de pensée populaires dénotaient forcément avec leur standing bourgeois, et il y a fort à parier que cela s'accompagnait de tendances pujadistes.
Des beaufs, quoi!
Afficher tout
D'ailleurs, le sigle B.O.F. est toujours d'actu pour désigner les produits que tu a mentionné, on l'utilise pour classer les produits par catégories. Par exemple, dans une chambre froide ne peut être entreposé (en principe) des produits BOF et des produits VL (viandes légumes).
Source: Moi, je suis boss dans un Hotel, et mon taf premier c'est de faire la guerre à mes subalternes pour éviter le mélange. Bien que pour des petits restaurants, avoir ces produits ensemble est toléré, par manque de place.

Cabu a surtout pensé au BOF (le beurre œuf fromage), personne de bas etage qui profitait de l'occupation pour manger à sa fin.
Cabu qui est né à cette époque en a profité pour rebondir sur cette expression populaire à l'époque.

a écrit : Oui, pas tout à fait juste leur définition du beauf.

Larousse : Français moyen aux idées étroites et bornées se comportant généralement avec vulgarité.
C'est son beau frère qu'il a pris comme inspiration. ..

Posté le

android

(0)

Répondre

"raciste... et inculte", c'est un pléonasme non ?

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : La version belle-sœur existe? Non parce que moi j'en connais quelques unes qui en tiennent une couche aussi. La "bells"? J'en connais aussi hahaha, c'est contagieux apparemment ;)

Renaud a d'ailleurs une chanson du même nom qui illustre parfaitement ca!! "Le jour où les cons iront pointer on l'verra au bureau d'embauche mon beau"

a écrit : Si si c'est toujours possible. Tirage a un million d'exemplaires du nouveau numéro ce mercredi Finalement ca sera 3 millions. Mais la quasi totalité serait est déjà reservée avant sa parution!! Je suis charlie

a écrit : Je les lisais sur le canard enchainé toutes les semaines. Maintenant ce ne sera plus possible à cause d'une bande d'imbéciles qui ont pris les armes pour des dessins humouritiques. Je finirai par la phrase malheureusement célèbre désormais : Je suis Charlie. Tu lisais le canard ou charlie? Et tu y lisais quoi qui ne va plus être possible maintenant?

Posté le

android

(1)

Répondre