Un morceau si triste qu'il aurait été interdit pour ne pas pousser au suicide

Proposé par
le
dans

Sombre Dimanche est un morceau écrit en 1933 par le compositeur hongrois Rezső Seress. Triste et mélancolique, le morceau est devenu célèbre grâce à une légende urbaine disant qu'il aurait créé des vagues de suicide en Hongrie, et c'est pourquoi les propriétaires de clubs l'auraient banni de leurs établissements. Ironie du sort, son compositeur s'est lui-même suicidé.

Il fut repris dans différents films, dont la Liste de Schindler de Steven Spielberg.


Commentaires préférés (3)

Vu la tonalité,si une personne est déjà dépressive a la base,en écoutant sa ca risque pas de l'aider

Le titre "papillon de lumière" aurait eu selon la légende, le même effet sur la population française.

Il doit y en avoir beaucoup de legende urbaine dans ce pays, la bas, hongrois tout ce qu'on dit...

Posté le

android

(499)

Répondre


Tous les commentaires (60)

Vu la tonalité,si une personne est déjà dépressive a la base,en écoutant sa ca risque pas de l'aider

A savoir d'ailleurs qu'il a raté sa première tentative de suicide. Ce n'est qu'en arrivant à l'hôpital qu'il réussi à se suicider en s'etranglant avec un cable. Ou reculer pour mieux sauter quoi!

Posté le

android

(39)

Répondre

Le titre "papillon de lumière" aurait eu selon la légende, le même effet sur la population française.

Il doit y en avoir beaucoup de legende urbaine dans ce pays, la bas, hongrois tout ce qu'on dit...

Posté le

android

(499)

Répondre

En 1933 aussi,le 30 janvier adolf hitler devient chancelier d'Allemagne,effectivement c'était une année sombre, pas etonnant que cette musique ait été utilisée dans la liste de schindler.

Posté le

android

(25)

Répondre

Et de là est né le blues

Sinon, Gaston Lagaffe muni de son Gaffophone, cause aussi beaucoup de malheurs et de dégâts autour de lui.

Apparement, l'auteur de cette chanson, l'aurait composée en mémoire à ses proches décédés.
Je ne sais pas si le but recherché était de sensibiliser les personnes et de leur faire partager son chagrin mais en tout cas, c'est réussi...

Un peu comme les morceaux de Sexion d'Assault ou Tokyo Hôtel : ça donne envie de se suicider...

Beaucoup de légendes urbaines un peu scabreuses ont pour thème la folie, le suicide. Certaines portent aussi sur l'univers des jeux vidéos ou sur des histoires supposées/inventées : "creepy pasta"

Comme quoi la culture véhicule beaucoup de choses...

Suite à la publication de cette anecdote une vague de suicide a été enregistré, sombre ironie Philippe se suicida lui aussi.

Posté le

android

(48)

Répondre

Et les superstitieux ajoutent surtout ne pas jouer ni écouter les dimanches qui commencent un mois de l'année car ces mois là commençant par un dimanche ont toujours un vendredi 13 .
Pour les moyenstitieux je ne sais pas .

Ah, quel compositeur ! Une commande, 200 morts... Voilà qui a bien dû lui donner un petit coup de blues.

Pourquoi je pense à la musique de Lavanville ?

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : Pourquoi je pense à la musique de Lavanville ? j'ai pensé à la même, ah les références de notre jeunesse ;-)

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Comment une telle musique aurait pu pousser des gens à se suicider ? Elle est charmante.
Il faut dire aussi que les gens ont pris l'habitude d'écouter de la musique "légère", basée sur des rythmes qui nuisent à la réflexion (hard-rock, rap, pop, musique électronique). C'est pour cela qu'un grand nombre d'individus disent s'ennuyer quand on leur fait écouter de la musique "savante" (classique, jazz).
D'ailleurs si vous souhaitez vraiment vous suicider, je vous recommande les compositeurs russes du début du XXème siècle, je vous assure qu'après une journée de Chostakovitch, vous serez mort ou interné en psychiatrie (je plaisante, évidemment).

Triste, d'accord je veux bien mais de la a se suicider faut quand meme deja etre au bord du gouffre avant de l'ecouter

Posté le

windowsphone

(21)

Répondre

Bon parfait, j'ai trouver le cadeau de Noël pour la belle-mère !

Posté le

android

(17)

Répondre

Ha bah tiens, j'ai vu ça sur une émission sur canalsat il y a genre deux jour ! Les expériences interdites. Chouette émission qui relate des expériences scientifiques et médicales un peu obscures et passablement légales qui ont fait progresser la science.

Posté le

android

(3)

Répondre