Les moustiques uniques du métro de Londres

Proposé par
le
dans

On trouve dans le métro de Londres des moustiques de 3 espèces uniques. Lors de sa construction, les moustiques ont été piégés, et ont évolué de manière différente de leurs cousins de l'extérieur. Au bout de centaines de générations, ils ont tellement changé qu'ils ne pourraient plus se reproduire avec les moustiques de l'extérieur.


Commentaires préférés (3)

Cette anecdote est fichetrement piquante ! ;)

Posté le

unknown

(127)

Répondre

A spacykiwi et sweetneocon : Deux individus sont de la même espèce lorsqu'ils peuvent se reproduire et donner naissance à un individu viable, capable de se reproduire à nouveau. Les croisements entre espèces existent : par exemple un âne et une jument peuvent donner naissance à un mulet, mais celui-ci est alors stérile.
Dans ce cas, si la reproduction avec les moutiques extérieurs est impossible, alors il ne s'agit plus de la même espèce, à cause des nombreuses mutations subies.
Merci pour cet article ^^

Posté le

unknown

(115)

Répondre

a écrit : C'est si vieux que ça le métro de Londres? Parce qu'on parle d'une centaine de générations :O Centaines de génération... De moustiques bien sur

Posté le

unknown

(177)

Répondre


Tous les commentaires (47)

Ce n'est plus la même espèce alors sils ne peuvent plus se reproduire ?

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Cette anecdote est fichetrement piquante ! ;)

Posté le

unknown

(127)

Répondre

Piégé comment?
Est ce qu'ils peuvent piquer les voyageurs?
Je demende sa car je suis a londres en ce moment.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

raaaah !

flippant ça !

je voulais justement aller à Londres ...

on a le même genre de chose à Paris ?

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Ca réponds à une anecdote : "Qui est venu le premier l'oeuf ou la poule ?". Une poule qui a subit des transformations dû à plusieurs générations. Une des rares solutions possible. J'adore ces anecdotes mais pas les moustiques... Ca suce.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

C'est ouf je suis en seconde et j'ai vu cet exemple preci lundi, c'est ding la vie.

Posté le

unknown

(12)

Répondre

Et pour répondre a spacykiwi c'est la même espèce mais des mutations ont lieu du a leur isolement "géographie". Si j'ai bien retenu mon cours de svt c'est ça

Posté le

unknown

(0)

Répondre

A spacykiwi et sweetneocon : Deux individus sont de la même espèce lorsqu'ils peuvent se reproduire et donner naissance à un individu viable, capable de se reproduire à nouveau. Les croisements entre espèces existent : par exemple un âne et une jument peuvent donner naissance à un mulet, mais celui-ci est alors stérile.
Dans ce cas, si la reproduction avec les moutiques extérieurs est impossible, alors il ne s'agit plus de la même espèce, à cause des nombreuses mutations subies.
Merci pour cet article ^^

Posté le

unknown

(115)

Répondre

Et même des fantômes apparement.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

D'ailleurs les gens dormant dans le metro on en fait était piqué par la mouche tsé tsé

Posté le

unknown

(0)

Répondre

On appelle ça la sélection naturelle:
Quand le milieu extérieur agit sur le phénotype d'un individu.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ouaaa ! C'etait exactement l'exercice de mon interro' x)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

C'est si vieux que ça le métro de Londres? Parce qu'on parle d'une centaine de générations :O

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : C'est si vieux que ça le métro de Londres? Parce qu'on parle d'une centaine de générations :O Centaines de génération... De moustiques bien sur

Posté le

unknown

(177)

Répondre

C'est ce qu'on appelle la spéciation allopatrique où une espèce va évoluer différemment suite à une séparation géographique pour donner naissance à de nouvelles espèces. Ce phénomène s'est énormément produit lors de la formation des continents. Deux espèces du même genre peuvent se reproduire naturellement, c'est le cas des chiens ou des chats mais d'autres ne le feront qu'en captivité, notamment les lions avec les tigres.

Posté le

iphone

(8)

Répondre