Pour son rôle dans le film Le Pianiste, Brody fit une préparation extrême

Proposé par
le
dans

Pour son rôle dans “Le Pianiste”, Adrian Brody perdit 15 kilos, déménagea en Europe en vendant maison et voitures, et se coupa volontairement de ses amis afin de ressentir une réelle tristesse pendant le tournage du film. Il apprit également à jouer du piano, et c’est vraiment lui qui joue les mélodies du film. Pour ce rôle, il décrocha l'Oscar du meilleur acteur à seulement 29 ans.


Commentaires préférés (3)

Personnellement je regarde le roi lion et c'est bon, je l'ai ma réelle tristesse..

Heureusement il n'a pas pris son rôle trop à cœur, il aurait pu finir comme l'acteur qui joue le joker dans the dark knight (une prestation magnifique mais au prix de sa vie malheureusement...)

Posté le

android

(387)

Répondre

Pourquoi avoir déménager en Europe pour ressentir une réelle tristesse ? on ce marre jamais sur le vieux continent ?


Tous les commentaires (89)

Personnellement je regarde le roi lion et c'est bon, je l'ai ma réelle tristesse..

Alors lui, on peut dire qu'il était bien dans son rôle. C'est fou de voir ce qu'il est possible de faire par passion.

J'espère qu'ils ne s'entraînent pas comme cela pour tous les films, t'imagines un film d horreur ?

Posté le

android

(31)

Répondre

Heureusement il n'a pas pris son rôle trop à cœur, il aurait pu finir comme l'acteur qui joue le joker dans the dark knight (une prestation magnifique mais au prix de sa vie malheureusement...)

Posté le

android

(387)

Répondre

Franchement c'est poussé le bon bouchon un peu loin quand même là. Et puis un acteur c'est censé se mettre dans la peau du personnage en deux temps trois mouvements (j'exagère un peu).

Posté le

android

(12)

Répondre

Pourquoi avoir déménager en Europe pour ressentir une réelle tristesse ? on ce marre jamais sur le vieux continent ?

Ce n'est pas seulement au niveau des acteurs. Certains réalisateurs aussi font de l'accordéon avec le poids, notamment Peter Jackson lorsqu'il tourne un film!
( même si c'est pour des d'autres raisons. )

a écrit : Heureusement il n'a pas pris son rôle trop à cœur, il aurait pu finir comme l'acteur qui joue le joker dans the dark knight (une prestation magnifique mais au prix de sa vie malheureusement...) D'après tout ce qui est mentionné dans l'anecdote, je dirais plutôt qu'il a pris son rôle très à cœur !

Et maintenant il peut s'acheter maison et voitures en Europe !

Posté le

android

(12)

Répondre

Personnellement j'ai toujours pensé qu'un bon acteur était un personnage qui devait feindre des comportements ou des sentiments , dans le cas présent si celui ci a été obligé de provoquer le sentiment de tristesse en se séparant de ses amis... Est ce que cela veut dire qu'il était incapable de simuler la tristesse ? Est ce que ça en fait un bon acteur malgré sa performance incroyable dans 'le pianiste "?
J'espère pour lui que son prochain rôle ne sera pas un cancéreux en phase terminal ....

Posté le

android

(60)

Répondre

Heureusement qu'anthony hopkins ne s'est pas immerge autant que lui dans son personnage d'hannibal lecter...

a écrit : Pourquoi avoir déménager en Europe pour ressentir une réelle tristesse ? on ce marre jamais sur le vieux continent ? J'imagine que si il était resté aux USA, il n'aurait pas ressenti le même manque car l'environnement serait resté familier.

Alors que là, il est allé dans un endroit où il ne connaissait personne, et avec une culture différente d'où manque, mélancolie, nostalgie et tristesse.

Pourquoi l'Europe, possiblement car le film s'y passe (je crois).

Cela peut paraître un peu too much à certains, mais n'étant pas acteur, je ne me permettrai pas de juger.

Mais en se renseignant un peu, on peut constater que régulièrement, ceux qui obtiennent l'oscar du meilleur acteur (ou actrice), ou qui y sont nominés, sont bien souvent ceux qui se sont investis à l'extrême dans un rôle...Alors de là à imaginer qu'il y a un rapport, il n'y a qu'un pas!

Mais bref, c'est pas mon métier, donc je ne peux imaginer comment cela fonctionne exactement, mais ça semble leur apporter la petite couche d'authenticité qui fait la diff!

Pourvu qu'il y en ait encore beaucoup des comme ça!

Posté le

android

(59)

Répondre

Il a la gueule pour ce rôle ! Et l'oscar amplement mériter vu la performance . Ce film reste une référence des films de la seconde guerre mondiale . Je suis curieux de connaître le titre de la version Quebequoise !

a écrit : Personnellement j'ai toujours pensé qu'un bon acteur était un personnage qui devait feindre des comportements ou des sentiments , dans le cas présent si celui ci a été obligé de provoquer le sentiment de tristesse en se séparant de ses amis... Est ce que cela veut dire qu'il était incapable de simuler la tristesse ? Est ce que ça en fait un bon acteur malgré sa performance incroyable dans 'le pianiste "?
J'espère pour lui que son prochain rôle ne sera pas un cancéreux en phase terminal ....
Afficher tout
Je dirais plutôt qu'un bon acteur est quelqu'un de crédible lorsqu'il incarne une personnalité différente de la sienne.

Et pour un rôle de cancéreux, je serais pas surpris qu'un acteur rôde dans les couloirs d'un hôpital, qu'il passe du temps avec les malades en phase terminale, qu'il dorme à côté, suive le même train-train quotidien et qu'il discute BEAUCOUP avec eux afin de comprendre et de ressentir leurs douleurs et craintes par empathie!

Enfin c'est mon avis.

Posté le

android

(41)

Répondre

a écrit : Pourquoi avoir déménager en Europe pour ressentir une réelle tristesse ? on ce marre jamais sur le vieux continent ? Je dirais que c'est surtout pour se couper définitivement de tout ce qui l'entourait, de ses anciennes habitudes, de son entourage ainsi il ressent une réelle solitude doublée d'un dépaysement.

a écrit : Heureusement il n'a pas pris son rôle trop à cœur, il aurait pu finir comme l'acteur qui joue le joker dans the dark knight (une prestation magnifique mais au prix de sa vie malheureusement...) Tu peux développer pour le Joker ? Ça m'interesse.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Franchement c'est poussé le bon bouchon un peu loin quand même là. Et puis un acteur c'est censé se mettre dans la peau du personnage en deux temps trois mouvements (j'exagère un peu). Euh... Lol.
Tu n'imagines pas le nombre d-acteurs qui agissent ainsi pour réellement se conditionner.
Il y a des rôles extrêmement intenses qu'il n'est pas possible d'endosser et tenir des mois en un claquement de doigts, et heureusement sinon les acteurs pourraient se faire passer pour absolument n'importe qui au quotidien (de telles personnes existent mais c'est très rare).

Certains réalisateurs également poussent leurs acteurs au bout de leurs limites psychologiques pour lez conditionner à certains rôles.
Tout comme les footballeurs s'entrainent toute l'année pour une saison de matches, les acteurs se conditionnent pour tenir un rôle.

Posté le

android

(19)

Répondre