Personne ne peut se faire arrêter par Interpol

Proposé par
le

Contrairement à ce que l'on voit dans certains films, il est impossible de se faire arrêter par un agent d'Interpol, car l'organisation n'en envoie jamais sur le terrain pour procéder aux arrestations ! Interpol n'est qu'une centrale regroupant les fichiers et connaissances de plus de 190 polices du monde.

Ce raccourci est souvent utilisé par Hollywood dans les films se déroulant ailleurs qu'aux Etats-Unis.


Tous les commentaires (54)

a écrit : Tu as l'air sûr de toi et tu as peut-être raison (c'est ce que je pensais aussi), mais justement ce n'est pas ce que dit la source wiki... D'où mon post auquel tu as réagis. Si tu as raison, la source dit des âneries. Attention, la tournure de la source t'a sûrement fait mal lire parce ce qu'elle est mal faite :

" Bien que l'expression "mandat d'arrêt international" soit encore largement utilisée par la presse et les médias francophones, Interpol précise bien que les notices, notamment les notices rouges, ne sont pas des mandats d'arrêt internationaux[7], elles appuient simplement des mandats d'arrêt nationaux ou européens contre certains individus pour rendre plus facile leur arrestation à des fins d'extradition, mais en aucun cas elles ne se substituent à ces mandats décidés par des juridictions nationales ou européennes ou par la Cour pénale internationale (CPI) ou un Tribunal pénal international (TPI). Cette expression est donc obsolète et surtout impropre concernant les notices rouges d'Interpol qui ne sont pas délivrées par une juridiction, mais par l'organisation elle-même."



Ils expliquent bien que les notices rouges ne sont pas des mandats d'arrêts, mais qu'ils les complètent ! J'espère ne pas avoir été trop agressif dans mon commentaire, ce n'était pas du tout le but de ma manoeuvre !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Non c est l échelon administratif de la police nationale pour surveiller les fonctionnaires de la police nationale.
En France il y a deux forces de police d état : la police nationale et la gendarmerie nationale.
Dans la gendarmerie nationale, il s agit de l'inspection technique qui surveille les mil
itaires de la gendarmerie.

Voilà si on chipote on essaie d être précis.
Afficher tout
Ben non... L'IGPN, Inspection Générale de la Police Nationale, que l'on surnomme aussi "Police des polices" ou encore "boeufs-carottes", est chargée du contrôle des effectifs de la police nationale sur le territoire national.

L'IGS c'est la même chose mais ils ont compétence sur Paris, île de France.

Concernant la Gendarmerie c'est l'IGGN qui remplace l'ancien IGN.

Brefs quand on parle de la Police des Polices, on parle de ces services d'inspections.

Voilà quand on se croit précis, on essaie de vérifier ses dires. (Humour)

Sources : Mon métier.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Tout comme vous ne verrez jamais d'agents du FBI en dehors du territoire américain, car ce serait outrepasser leur juridiction. Par contre, c'est parfaitement possible pour la CIA !

Quant à la NSA, on connaît l'histoire ;)
En fait le FBI ne peut pas intervenir hors du sol américain et la CIA c'est l'inverse, interdiction d'intervenir sur le sol américain c'est le NSA qui a le droit.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ben non... L'IGPN, Inspection Générale de la Police Nationale, que l'on surnomme aussi "Police des polices" ou encore "boeufs-carottes", est chargée du contrôle des effectifs de la police nationale sur le territoire national.

L'IGS c'est la même chose mais ils ont co
mpétence sur Paris, île de France.

Concernant la Gendarmerie c'est l'IGGN qui remplace l'ancien IGN.

Brefs quand on parle de la Police des Polices, on parle de ces services d'inspections.

Voilà quand on se croit précis, on essaie de vérifier ses dires. (Humour)

Sources : Mon métier.
Afficher tout
Enfin. merci de ta précision :).
(Comme quoi, je n'avais pas tort :D)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Pour ceux qui ne connaissent pas Crossed (et qui devraient se dépêcher d'aller découvrir), si Hollywood utilise régulièrement le cliché de l'agent d'Interpol pour les film se déroulant ailleurs qu'aux Etats-Unis, c'est par paresse scénaristique. Je m'explique.

Aux Etats-unis,
lorsqu'un crime est commis, le gouvernement fédéral peut envoyer le FBI, la police fédérale, sur les lieux du crime. Le FBI est sensé coopérer avec la police locale, mais dans les faits, il y a plutôt une rivalité qui s'installe, chacun voulant résoudre l'enquête avant l'autre et récupérer les lauriers. C'est un cliché de cinéma ultra-classique, qui permet de rajouter de la tension et un antagoniste sans se fatiguer la tête dans un thriller.

Sauf que problème : cette structure ne marche que aux Etats-unis, vu que les autres pays n'ont pas d'équivalent au FBI (ou alors, si ils en ont, les scénariste l'ignorent la plupart du temps). Du coup pour les besoins des films où l'action se déroule à l'étranger, on remplace l'agent du FBI par l'agent d'Interpol, la police locale devient la police du pays où se déroule l'action, et le tour est joué : vous venez de recycler un élément de scénario à peu de frais. Merci Interpol !
Afficher tout
C'est vrai que c'est même carrément raccourci en fin de compte !

a écrit : C'est plutôt l'IGPN chez nous la police des polices ^^.

(Oui j'ai compris ce qu'il voulait dire. C'est juste pour chipoter un peu :D)
L'IGPN est un service chargé d'enquêter sur les manquements et les supposées fautes des policiers eux-mêmes. Ils ne peuvent arrêter que d'autres policiers.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La source wiki est intéressante. Non seulement Interpol n'intervient pas physiquement, comme le dit l'anecdote, mais même leurs "notice rouge" n'ont aucun pouvoir : c'est juste de l'information aux polices nationales... Ce qui veut dire qu'il a pas que Hollywood qui nous raconte des salades ; mais nos propres journalistes aussi quand ils nous parlent de "mandats d'arrêts internationaux"... C'est du flan ! Les polices nationales seules émettent les mandats d'arrêts. Afficher tout Un mandat d'arrêt international veut dire que ton nom ressort comme personne recherchée en cas de contrôle d'identité. Le service contrôlant est alors prié de te remettre au service ayant émis l'avis de recherche.

Posté le

android

(0)

Répondre

Quand on y pense, l'arrestation n'est que l'infime partie émergée d'une enquête policière.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ben non... L'IGPN, Inspection Générale de la Police Nationale, que l'on surnomme aussi "Police des polices" ou encore "boeufs-carottes", est chargée du contrôle des effectifs de la police nationale sur le territoire national.

L'IGS c'est la même chose mais ils ont co
mpétence sur Paris, île de France.

Concernant la Gendarmerie c'est l'IGGN qui remplace l'ancien IGN.

Brefs quand on parle de la Police des Polices, on parle de ces services d'inspections.

Voilà quand on se croit précis, on essaie de vérifier ses dires. (Humour)

Sources : Mon métier.
Afficher tout
Tu fais quoi dans la vie ? Mon petit doigt me dit que tu n'es pas cordonnier...

Posté le

android

(1)

Répondre

Vous venez de casser tout le délire du si génialisime "Lord of War"... :(

a écrit : Tout comme vous ne verrez jamais d'agents du FBI en dehors du territoire américain, car ce serait outrepasser leur juridiction. Par contre, c'est parfaitement possible pour la CIA !

Quant à la NSA, on connaît l'histoire ;)
naan moi connait pas l histoire de la la Nasa c'est quoi?

a écrit : Tout comme vous ne verrez jamais d'agents du FBI en dehors du territoire américain, car ce serait outrepasser leur juridiction. Par contre, c'est parfaitement possible pour la CIA !

Quant à la NSA, on connaît l'histoire ;)
Pourtant lors des attentas de 2015 à Paris, les États Unies on bel et bien envoyé des agents du FBI

a écrit : Tout comme vous ne verrez jamais d'agents du FBI en dehors du territoire américain, car ce serait outrepasser leur juridiction. Par contre, c'est parfaitement possible pour la CIA !

Quant à la NSA, on connaît l'histoire ;)
Pourtant lors des attentas de Belgique de mars 2016, des agents du fbi se serait rendus a Bruxelle sous pretexte que des americains avait été bléssé. Enfin c'est ce que disent les infos...

a écrit : Tu veux pas dire plutôt "IGS". IGS est encore différent, c'est l'investigation Générale des Services, elle se situe au dessus de L'IGPN.

Posté le

android

(0)

Répondre