Un soldat français fit plus de 1000 prisonniers seul

Proposé par
le
dans

Albert Roche était un soldat français de la Première Guerre mondiale, qui captura seul plus de 1000 soldats allemands grâce à des ruses plus ingénieuses les unes que les autres : par exemple, seul rescapé face à un bataillon allemand, il alla dans sa tranchée tirer de mitrailleuse en mitrailleuse pour faire croire à un surnombre. Foch le remercia pour ses états de service en le sélectionnant pour faire partie des 11 qui allaient choisir et porter le cercueil du soldat inconnu.


Tous les commentaires (89)

a écrit : Ils n'étaient pas 11! C'est Albert Roche seul qui passait de poignées en poignées de cercueil pour faire croire à un surnombre. Merci !
Tu m'a bien fait rire

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : je suis allée voir. A lui seul libéré une ville entière des allemands. Perdu un oeil , et blessé gravement au dos...
Héros très discret.
Il est dommage que des héros tel que monsieur Roche ou monsieur Major soient aussi méconnus. Respect à eux
Oui c vraiment dommage on devrait plus parler de personne comme ca en cours afin de leur rendre un hommage personnel.

a écrit : C'était le commandant en chef des armées françaises. Il restera l'un des généraux les plus connus de l'histoire de France. Pas pour tout le monde apparemment...

Lors d’une offensive de la bataille du Chemin des Dames, son capitaine est grièvement blessé et git entre les lignes. Il rampe alors sous le feu au péril de sa vie pendant six heures pour le rejoindre, puis encore quatre heures pour le ramener avant de le confier aux brancardiers. Epuisé, il s’endort dans un trou de guetteur. Il est réveillé par une patrouille qui le prend pour un déserteur. « Abandon de poste sous le feu, fusillé dans les 24 heures ». Malgré ses dénégations, sans témoin et en période de mutinerie, il est envoyé au cachot en attente de l’application de la sentence. Il écrit alors à son père « Dans une heure je serai fusillé, mais je t’assure que je suis innocent. ». Il est emmené au peloton d’exécution qui s’apprête à faire sa besogne lorsqu’une estafette l’interrompt : le capitaine est sorti juste à temps de son coma et apporte son témoignage disculpant Albert.

a écrit : C'était un maréchal. Le grade le plus haut qui puisse exister militairement parlant.
Il n'y a aucun maréchal en ce moment.
J'ai préféré laisser général, car maréchal n'est plus un grade militaire mais un titre, et de plus il n'a pas existé à toutes les époques. Le grade de général permet donc une comparaison plus universelle.
Ceci dit, nous sommes bien d'accord sur le fait que ce fut un illustre chef de guerre ;-)

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : On peut capturer 1 fois mille personnes mais on ne peut pas capturer 1000 fois une personne.. Non, on peut capturer 1000 personnes une fois mais... Rooo zut ! Prenez un chewing-gum, épic-lose !

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Lors d’une offensive de la bataille du Chemin des Dames, son capitaine est grièvement blessé et git entre les lignes. Il rampe alors sous le feu au péril de sa vie pendant six heures pour le rejoindre, puis encore quatre heures pour le ramener avant de le confier aux brancardiers. Epuisé, il s’endort dans un trou de guetteur. Il est réveillé par une patrouille qui le prend pour un déserteur. « Abandon de poste sous le feu, fusillé dans les 24 heures ». Malgré ses dénégations, sans témoin et en période de mutinerie, il est envoyé au cachot en attente de l’application de la sentence. Il écrit alors à son père « Dans une heure je serai fusillé, mais je t’assure que je suis innocent. ». Il est emmené au peloton d’exécution qui s’apprête à faire sa besogne lorsqu’une estafette l’interrompt : le capitaine est sorti juste à temps de son coma et apporte son témoignage disculpant Albert. Afficher tout Mais pourquoi réécrire la source? On l'a lu une fois dans la source et deux fois dans les commentaires...

a écrit : En plus de vous faire remarquer que vous vous trompez de guerre, j'aimerais aussi préciser que les soldats allemands ne faisaient pas tous partie de la race aryenne. Seuls les soldats SS devaient obligatoirement en faire partie (et encore, certains SS n'étaient absolument pas blond aux yeux bleus, ils ont juste reçu un certificat spécial de la part d'Htiler). Afficher tout Hitler n'était pas blond aux yeux bleus ;)

Ça ne doit pas être évident de garder son sang froid dans une telle situation. Seul face a 1000 ennemis. Rien que pour ça cet homme mérite un grand respect.

a écrit : C'était un maréchal. Le grade le plus haut qui puisse exister militairement parlant.
Il n'y a aucun maréchal en ce moment.
Petite précision, Maréchal n'est pas un grade mais une dignité. Au sein de cette dignité il existe plusieurs distinctions.
Le dernier Maréchal fut Marie-Pierre Kœnig élevé à titre posthume en1984.

a écrit : Ce valeureux Albert Roche a notamment était refusé en 1914 à l'armée, car trop chétif.

Il est ensuite allait en dans un régiment mais était mal aimé et s'est enfui. Il intégrera un autre bataillon plus tard.

Il fut fait prisonnier avec son chef, mais parvint à se libérer puis tuer so
n interrogateur, et revint avec une vingtaine de prisonniers allemands.

Un jour il rampa pendant plus de 10h pour sauver son chef qui était grièvement blessé, à son retour il s'endormit de fatigue et fut réveillé par une patrouille qui le prit pour un déserteur.
Le lendemain il écrivait à son père pour lui dire qu'il serait fusillé dans l'heure, mais que c'était une erreur. Son chef sorti du coma juste avant que la sentence soit exécutée et le sauva en expliquant sa bravoure.

Il y en a encore bien plus et je vous encourage à lire les sources sur le parcours de ce soldat incroyable qui ne semble pour autant pas si connu. Vive Albert Roche !

Sources : les liens en sources.
Afficher tout
C'est un peu le Captain America français !

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : "Le 15 avril 1939, il est accidentellement tué, renversé par une voiture à sa descente d'autocar, à l’âge de 44 ans."

Accidentellement !? je ne crois pas, Hitler voulant conquérir la France a tué la seule personne qui aurait pu l'arrêter !
Comme par hasard... Coïncidence ? Je n'crois pas !

Je suis le seul a ne pas le voir comme un héros ? Alors certes, il est rusé, certes, il est courageux, mais il reste un soldat... Un héros sauve des vies, il ne tue pas.

a écrit : Je suis le seul a ne pas le voir comme un héros ? Alors certes, il est rusé, certes, il est courageux, mais il reste un soldat... Un héros sauve des vies, il ne tue pas. Combien de femme, combien d'enfant, combien d'innocent a t'il sauvé ? Combien de vie ce grand homme a t'il sauvé des forces ennemies ?
Alors si cet homme n'est pas un héros je me demande se qu'il faut faire de plus !!

Je suis le seul à trouver la récompense ridicule ?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : J'imagine bien la tete des milles soldats faisant partie de la soit disante race parfaite et superieur, ce soldat c'est bien marré . Tu fait des amalgames c'est la seconde guerre mondiale... Et c'était l'idéologie d'Hitler. Une grande partie des allemands de l'époque qui était au front pendant la première guerre mondiale était comme nos ancêtre Français, tiraillé par la peur, angoissés et surtout n'avait rien contre l'ennemi, si ce n'est une mort prématuré par leur propre supérieur si ils refusaient de passer à l'offensive.

a écrit : Je suis le seul a ne pas le voir comme un héros ? Alors certes, il est rusé, certes, il est courageux, mais il reste un soldat... Un héros sauve des vies, il ne tue pas. Il a sauvé son chef d'une mort certaine en rampant pendant 10h sous le feu ennemi c'est donc bien un héros d'après ta définition. Ceci dit cette définition est un peu réductrice. Un héros est quelqu'un qui fait preuve de bravoure, c'est utilisé aussi bien pour des soldats que pour des sauveteurs.

Posté le

android

(8)

Répondre

j'ai du mal a voir comment les allemand ont put se faire berner a ce point la, plus de 1000 hommes prisonier c'est pas rien ! je vois mal un seul mec arrivé tranquille dans le camp de base avec 1100 homme prisonniers. Et puis comment a t'il fait pour tiré simultanément a tel point de faire croire a l'ennemie qu'ils sont en sous-nombre, c'est le fils caché de Flash ou quoi ?!

C'est notre John McClane national !

Posté le

android

(0)

Répondre