La drôle d'écriture en boustrophédon

Proposé par
Invité
le

L'écriture en boustrophédon est un système qui consiste à écrire de gauche à droite puis de droite à gauche et ainsi de suite. Elle fut utilisée au début de l'écriture et constitue une sorte d'étape entre l'écriture de droite à gauche et celle de gauche à droite, la plus utilisée aujourd'hui. Des pierres comportant des écritures en grec ancien ont été retrouvées écrites de la sorte. Le nom est d'ailleurs imagé car il vient des sillons que font les boeufs dans un champs lorsqu'ils labourent.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Ca devait pas évident d'écrire totalement inversé une ligne sur deux ! J'ai deja mis 5 minutes à essayer pour mon prénom Ton prénom doit être super long pour faire plusieurs lignes !

Ça devait être beaucoup plus simple et lire et écrire à l'époque, vu qu'ils étaient habitué.
Et à mon avis, s'ils écrivaient comme ça c'est pour ne pas avoir à faire un retour à la ligne classique (pour nous), ils avaient juste à "baisser" ce avec quoi ils ecrivaient, ce qui constitue un léger gain de temps finalement avec de l'habitude.

Édit : d'après wikipedia, certains enfants en bas âge ne comprenant pas l'intérêt de toujours écrire dans le même sens, ainsi que des personnes âgés ayant des troubles de la mémoire, ecriraient en boustrophédon. Cette technique d'écriture serait donc surement plus "naturelle" pour l'homme

Posté le

android

(234)

Répondre

Clea me fiat pnseer à une edtue aglsaine :
Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un mto n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soeint à la bnnoe pclae.

Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème.
C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.


Tous les commentaires (70)

Mais ça sert à quoi ? Parce que au final c'est bien plus lent de lire de cette façon.

Posté le

android

(25)

Répondre

Un vrai exercice de réussir à lire rapidement tout ce texte ^^

Posté le

android

(19)

Répondre

Ca devait pas évident d'écrire totalement inversé une ligne sur deux ! J'ai deja mis 5 minutes à essayer pour mon prénom

a écrit : Ca devait pas évident d'écrire totalement inversé une ligne sur deux ! J'ai deja mis 5 minutes à essayer pour mon prénom Ton prénom doit être super long pour faire plusieurs lignes !

Ça devait être beaucoup plus simple et lire et écrire à l'époque, vu qu'ils étaient habitué.
Et à mon avis, s'ils écrivaient comme ça c'est pour ne pas avoir à faire un retour à la ligne classique (pour nous), ils avaient juste à "baisser" ce avec quoi ils ecrivaient, ce qui constitue un léger gain de temps finalement avec de l'habitude.

Édit : d'après wikipedia, certains enfants en bas âge ne comprenant pas l'intérêt de toujours écrire dans le même sens, ainsi que des personnes âgés ayant des troubles de la mémoire, ecriraient en boustrophédon. Cette technique d'écriture serait donc surement plus "naturelle" pour l'homme

Posté le

android

(234)

Répondre

Assez pénible à lire
Mais les érudits de l'époque étaient habitués je pense.
Il me semble qu'un certain Leonard de Vinci écrivait à l'envers.
(je n'en suis pas certain)

Posté le

android

(10)

Répondre

J'ai eu beaucoup d'élèves gauchers qui écrivaient de droite à gauche de cette façon en début d'apprentissage.
D'ailleurs, Léonard de Vinci savait écrire de cette façon et était gaucher.

a écrit : Ça devait être beaucoup plus simple et lire et écrire à l'époque, vu qu'ils étaient habitué.
Et à mon avis, s'ils écrivaient comme ça c'est pour ne pas avoir à faire un retour à la ligne classique (pour nous), ils avaient juste à "baisser" ce avec quoi ils ecrivaient, ce qui constit
ue un léger gain de temps finalement avec de l'habitude.

Édit : d'après wikipedia, certains enfants en bas âge ne comprenant pas l'intérêt de toujours écrire dans le même sens, ainsi que des personnes âgés ayant des troubles de la mémoire, ecriraient en boustrophédon. Cette technique d'écriture serait donc surement plus "naturelle" pour l'homme
Afficher tout
Sauf que l'anecdote dit que l'écriture a été retrouvée sur des pierres... Pas sûr qu'ils écrivaient rapidement la dessus. À moins d'avoir le poignet d'Hulk.

Clea me fiat pnseer à une edtue aglsaine :
Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un mto n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soeint à la bnnoe pclae.

Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème.
C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.

Je me rappelle au collège ma prof de français nous faisait assoir par ordre alphabétique en boustrophédon, elle nous expliquait que cela était utilisé surtout dans les champs comme le dit l'anecdote. Aller bande de bœufs ! Labourez moi ce cerveau !

a écrit : Clea me fiat pnseer à une edtue aglsaine :
Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un mto n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soeint à la bnnoe pclae.

Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos p
uoevz tujoruos lrie snas porlbème.
C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.
Afficher tout
Encore plus dur à lire qu'en boustrophédon

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Assez pénible à lire
Mais les érudits de l'époque étaient habitués je pense.
Il me semble qu'un certain Leonard de Vinci écrivait à l'envers.
(je n'en suis pas certain)
Oui en effet, mais lui écrivait tout son texte de droite à gauche, avec les lettres inversées et pas juste une ligne sur deux. On appelle ça l'écriture spéculaire.

a écrit : Encore plus dur à lire qu'en boustrophédon Ah oui ? Très franchement, je l'ai lu d'une traite sans buter sur un mot, je suis hallucinée ! ^^ Je ne savais même pas qu'on pouvait lire comme ça... Je vais aller chercher cette étude anglaise.

Un système apporte l'égalité droitiers/gauchers, génial!

Nous autres gauchers étions jusqu'alors les seuls condamnés à frotter la main sur la ligne que nous venions d'écrire mais cela va changer! ;)

a écrit : Ah oui ? Très franchement, je l'ai lu d'une traite sans buter sur un mot, je suis hallucinée ! ^^ Je ne savais même pas qu'on pouvait lire comme ça... Je vais aller chercher cette étude anglaise. J ai eu du mal la première fois
Mais j'ai relu et j ai compris. En plus j en avais déjà entendu parler -_- Maintenant je me sens un peu stupide :/

Posté le

android

(5)

Répondre

Moi aussi j ecris comme ca .....en sortant du bar!

Pour lire rapidement lisez le devant un miroir (une ligne sur 2 biensure...)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Sauf que l'anecdote dit que l'écriture a été retrouvée sur des pierres... Pas sûr qu'ils écrivaient rapidement la dessus. À moins d'avoir le poignet d'Hulk. J'ai bien préciser "léger gain de temps". Et le fait qu'ecrire comme ça soit plus rapide, même de très peu de temps, a pu faire devenir cette écriture plus "naturelle"

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Clea me fiat pnseer à une edtue aglsaine :
Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un mto n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soeint à la bnnoe pclae.

Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos p
uoevz tujoruos lrie snas porlbème.
C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.
Afficher tout
On va le ressortir cette à anecdote à chaque fois que quelqu'un parle d'écriture ?

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : On va le ressortir cette à anecdote à chaque fois que quelqu'un parle d'écriture ? En attendant tout le monde n'est pas obligé d'avoir lu les plus de trois mille anecdotes... Comme dirait certains profs de français, une piqûre de rappel ne fait pas de mal ;-)

Posté le

android

(42)

Répondre