Les différentes couleurs de l'orage indiquent l'état de l'air

Proposé par
le
dans

Lors d'un orage, il est possible de savoir quel est l'état de l'air. En effet, la couleur des éclairs est un indicateur : ils seront blancs si l'air est très sec, tirant sur le jaune s'il y a une grande quantité de poussière dans l'atmosphère, bleus en cas de grêle et rouges s'il pleut.


Commentaires préférés (3)

Sur Paris ils sont souvent jaune . Pas étonnant ....

ça doit etre beau à voir un orage rouge *_*

Posté le

android

(253)

Répondre

Mis à part les éclairs à la vanille, au chocolat et au café je n'avais jamais prêté attention à leur couleur.
JCMB et ferait attention aux prochains orages :-)

Posté le

android

(383)

Répondre


Tous les commentaires (47)

Sur Paris ils sont souvent jaune . Pas étonnant ....

ça doit etre beau à voir un orage rouge *_*

Posté le

android

(253)

Répondre

a écrit : ça doit etre beau à voir un orage rouge *_* C'est un très léger rouge hein. Comme le jaune et le bleu. C'est plus une température de couleur différente qu'une réelle coloration des eclairs

Posté le

android

(32)

Répondre

Mis à part les éclairs à la vanille, au chocolat et au café je n'avais jamais prêté attention à leur couleur.
JCMB et ferait attention aux prochains orages :-)

Posté le

android

(383)

Répondre

Petite anecdote supplémentaire par rapport aux éclairs : on pense souvent que la foudre s'abat systématiquement au sol en suivant le chemin le plus court.

Ce n'est pas tout à fait vrai : en réalité lorsque la décharge se produit, il a été observé que l'éclair se séparait en d'innombrables ramifications se dirigeant vers le sol qui les attire, ionisant l'air et créant ainsi un très éphémère réseau électrique aérien.

De cette façon, la ou les ramifications qui rencontreront le moins de résistance durant leur voyage serviront de "route" pour décharger l'électricité stockée en un puissant éclair.

Ces ramifications sont d'ailleurs la raison pour laquelle les éclairs ont cette forme cassée si caractéristique.

Posté le

android

(53)

Répondre

Jamais vu d'éclaires rouge !!

Petite anecdote sur les éclairs: certains partent du ciel et vont vers la terre, d'autres font le chemin inverse! Je ne me souviens plus des proportions exactes, mais ce n'est pas négligeable! Quant à l'explication physique, il faudrait que je recherche. Éventuellement une anecdote à faire, si ce n'est pas déjà le cas...

Posté le

android

(7)

Répondre

La température au coeur d'un éclair est de 30 000 degrés soit ~6 fois plus qu'à la surface du soleil.

En France c'est a peu près une centaine de personnes qui sont touchées par la foudre chaque année. Et c'est en majorité des hommes, 3 à 4 fois plus selon les sources.
Une explication qui prête a polémique serait que les hommes sont plus intrépides !

Et la technique infaillible pour connaître la distance d'un orage, c'est de multiplier le temps en sec qui sépare le flash du bruit par 340. ( le son parcoure approximativement 340m/s )

La vidéo suivante peut choquer les plus sensibles. ( il semble s'en sortir sans dommages )
m.youtube.com/watch?v=FF1QNlxySY4

Et puisqu'on parle météo, sachez qu'aujourd'hui à 17h 57min 5s le soleil sera exactement à la verticale de l'Équateur: c'est le printemps !

a écrit : Jamais vu d'éclaires rouge !! Normal tu n'as pas de tête ! si on en croit ton avatar...

Posté le

android

(16)

Répondre

J'ai déjà vu des éclairs ayant des teintes rouges. C'est vraiment un spectacle très impressionnant, même si il faut bien regarder pour voir le rouge.

a écrit : Jamais vu d'éclaires rouge !! Jamais vu d'éclairs avec un E ;)

Posté le

android

(40)

Répondre

C'est clair, c'est la première fois qu'un éclair m'éclaire sur la météo

Posté le

android

(9)

Répondre

Étant né dans un village Viticole, c'est de cette façon qu'on repère les nuages de grêle, qui nous servent à tirer des fusées para-grêle pour éviter que la vigne ne soit touchée. Ces fusées coûtent quand même la bagatelle de 1500€ et transforment la grêle en pluie par la chaleur.

Posté le

android

(48)

Répondre

De même qu'en cas de pluie les éclairs rouges peuvent souvent varier vers le violet également.

Quelques photos pour illustrer l'anecdote auraient été les bienvenues ! Surtout dans ce cas-là, les orages et les éclairs étant des phénomènes naturels spectaculaires !

a écrit : Jamais vu d'éclaires rouge !! Même avec un pseudo pareil ?
Étrange ;)

S'il pleut au prochain orage un daltonien pourra deviner la couleur de l'éclair, donc ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre

Jamais vu d'éclair rouge non plus!

J'ai déjà vu un orage par temps sec (2004), pas de pluie, les éclairs étaient rouge. Est-ce une bizarrerie ou l'anecdote n'est-elle pas complette?

Posté le

android

(4)

Répondre

Ça a l'air super beau un orage rouge! La prochaine fois je ferais attention.
Mais pourquoi ils changent de couleurs??

Posté le

android

(0)

Répondre