Un test de détection du cancer du pancréas créé par un adolescent

Proposé par
le

Jack Andraka, un collégien américain de 15 ans, a développé un test de détection du cancer du pancréas 168 fois plus rapide, 400 fois plus précis et 26 000 fois moins cher que les tests qui existaient auparavant. Son travail permet de détecter à 100% la mésothéline, une protéine qui est présente en grande quantité dans les premiers stades du cancer. Le test est sous forme de bandelette qui coûte 3 cents et donne en seulement 5 minutes le résultat.


Commentaires préférés (3)

Ce gars est un génie. Faire évoluer la prévention à ce stade à seulement 15 ans ! Respect !

Posté le

android

(653)

Répondre

Comme quoi, des fois certaines personnes ont presque un don !
On devrait parler plus souvent de ce genre de personnes

D'ailleurs il avait envoyé ses travaux a plusieurs professeur.Sur les 200 , un seul a su reconnaitre le genie de ce gamin.
comme quoi l'age ne fait pas l'intelligence.

Posté le

android

(637)

Répondre


Tous les commentaires (125)

Ce gars est un génie. Faire évoluer la prévention à ce stade à seulement 15 ans ! Respect !

Posté le

android

(653)

Répondre

Comme quoi, des fois certaines personnes ont presque un don !
On devrait parler plus souvent de ce genre de personnes

Comme quoi l'âge n'a pas d'importance sur les découvertes

Génial et surtout un grand Merci !
Grâce à lui, la détection rapude et surtout très précoce va pouvoir aider à guérir ce cancer très agressif ...

Vraiment super . Mais il y a un truc que j ai pas compris . Le pancréas est pas tres accessible avec une badelette . Comment faire alors ? Obligé d'ouvrir le ventre ?

Posté le

android

(8)

Répondre

Mon grand père étant décédé d'un cancer , ce jeune est mon nouveau héros

Comme quoi la valeur n'attend point le nombre des années ! Bravo mon gars

D'ailleurs il avait envoyé ses travaux a plusieurs professeur.Sur les 200 , un seul a su reconnaitre le genie de ce gamin.
comme quoi l'age ne fait pas l'intelligence.

Posté le

android

(637)

Répondre

a écrit : Vraiment super . Mais il y a un truc que j ai pas compris . Le pancréas est pas tres accessible avec une badelette . Comment faire alors ? Obligé d'ouvrir le ventre ? C'est tout bête en réalité, il suffit d'un peu de sang ou d'urine pour faire réagir la bandelette, et de l'y plonger, pour un résultat en moins de cinq minutes.

Personnellement un taux de réussite du résultat de 100% ça m'épate. Un éclair de génie chez ce jeune qui sauve sûrement la vie de très nombreuses personnes. Merci à lui pour ce dépistage fort utile.

De plus, les sources indiquent que par manque de moyen il lui a fallu demander à 200 scientifiques de lui laisser un labo quelques temps, et seul un a répondu positivement. Ce scientifique est tout aussi méritant, car je ne sais pas si à sa place j'aurais pris cet ado au sérieux ! :p

Avant le test devait coûter : 26 000 X 3 = 78 000 cents = 780 €
Pour avoir le résultat on devait attendre : 168 X 5 = 840 min = 14 heures

Pas très pratique l'ancien test.
On peut dire MERCI à ce jeune homme d'avoir améliorer le test.

a écrit : Comme quoi, des fois certaines personnes ont presque un don !
On devrait parler plus souvent de ce genre de personnes
Au contraire son jeune âge et son regard sur une problématique déjà traité à peut être un lien avec le fait de prendre à bras le corps un état de fait connu avec un angle originale.

L'humanité me surprendra toujours!
Respect mec

Je sais pas si il y'a un lien direct avec cette découverte mais il faut savoir que ça soulève une réalité complexe et délicate du domaine de la santé.

En effet, il fait savoir que le cancer est devenu une industrie à part entière et que le business qui en découle est de plus en plus critiqué.

Je sais pas si la source suivante peut être une référence parfaite pour soulever le problème. Tout du moins, elle aborde le sujet et c'est..effrayant.

lesmoutonsenrages.fr/2012/04/17/la-malfaisante-industrie-du-cancer-devoilee-par-des-medecins/

Lui mérite bien un prix Nobel contrairement a d'autres !

Posté le

android

(10)

Répondre

Y'a que moi que ça choque qu'un garçon de 15 ans réussisse là où d'éminentes entreprises pharmaceutiques ainsi que les têtes pensantes qu'elles financent échouent prétendument depuis des années?

Promis je ne citerais pas les mots "complot", "lobby", "argent" et "francs-maçons", je le jure !

Posté le

android

(128)

Répondre

Oui mais la question au final, combien cela va NOUS coûter !
3cents la bas ! mais au final lorsqu'il va arriver en France ... Y'a une TVA dessus des charges ou autres.. Certainement .. Même avec les problèmes de santé l'état se prend un p'tit bifton au passage ..

Au risque de passer pour un pessimiste je doute que les laboratoires n aient pas trouvé de solutions moins onéreuses mais voilà un test pas cher ne devait pas les arranger ..
Ca n enleve rien au merite de ce jeune homme cela dis

Posté le

android

(24)

Répondre

Je pense que ce collegien est intelligent, mais je pense qu'il ne faut oublier qu'un lobby pharmaceutique l'est encore plus.
c'est plus benefique de vendre un profuit à 7800 euros qu'à 3 cents...

De grands labos pharmaceutiques de pays emmergents commencent à se faire une place depuis quelques temps, ce qui aura pour but de forcer les labos occidentaux à cesser leurs foutaises commerciales

Ce genre de truc n’intéressent pas les industriels de la santé : pas rentable, pas produit par un « grand chercheur prix Nobel à l’égo sur-dimentionné ».

Sans compter que ça ne soignera pas le cancer lui même. Soigner un patient n’est pas le but, le but c’est de le garder en vie malade le plus longtemps possible pour qu’il paye des médicaments le plus longtemps possible (jusqu’à sa mort retardée au maximum).

La santé est une industrie et les malades sont leurs clients : elle doit faire du bénéfice, et doit donc fidéliser ses clients, tout comme celle de la bouffe, celle du tabac, ou celle des armes. La santé est aussi mauvaise pour l’industrie de la santé que la paix l’est pour l’industrie des armes, ou les économies de courant pour l’industrie de l’énergie.