Turritopsis Nutricula, la méduse immortelle

Proposé par
BertrandG
le

Turritopsis Nutricula est une méduse qui vieillit, atteint sa maturité sexuelle puis rajeunit, grâce à un mécanisme cellulaire appelé transdifférenciation. C'est ce qui la fait proliférer très rapidement dans les océans de la planète, ce qui ne manque pas d'inquiéter les scientifiques.


Commentaires préférés (3)

RAF > royal aif force ? reconduite a la frontiere ?

Posté le

unknown

(68)

Répondre

Je m'étendrais pas sur le "RAF" a propos d'une anecdote qui parle juste d'un etre vivant unique au monde ayant juste la faculté de pouvoir revenir indéfiniment à l'état larvaire apres avoir été adulte : rien quoi.

Posté le

unknown

(108)

Répondre

dans le meme style de bestiole increvable y'a le tardigarde : ca resiste a 150 et -200 degrés, au vide, aux pressions extremes, ca se met en cryptibiose pendant des années si faut.... hop une goutte d'eau ça revit. Ca a une vie active potentielle de 18 mois mais en y intercalant des periodes de "déshydratation" ça peut cumuler 60 ans d'existence. Des théories existent disant que cet organisme serait d'origine extra-terrestre. J'ai la flemme de faire une anecdote mais si ça tente quelqu'un.

Posté le

unknown

(249)

Répondre


Tous les commentaires (68)

Incroyable en effet ! Des laboratoire font sûrement des recherches sur ces méduses afin de concevoir des produit esthétique... Pauvres méduses.

Posté le

unknown

(26)

Répondre

les meduses n'ayant pas de cerveau, je pense pas qu'elles en ai conscience ---> RAF

Posté le

unknown

(0)

Répondre

RAF > royal aif force ? reconduite a la frontiere ?

Posté le

unknown

(68)

Répondre

@touko : RAF = rien à foutre ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

je sais ;) c'etait ironique

Posté le

unknown

(34)

Répondre

Je m'étendrais pas sur le "RAF" a propos d'une anecdote qui parle juste d'un etre vivant unique au monde ayant juste la faculté de pouvoir revenir indéfiniment à l'état larvaire apres avoir été adulte : rien quoi.

Posté le

unknown

(108)

Répondre

Mais qu'elle est sont ésperance de vie? Elle n'est comme même pas imortel?

Posté le

unknown

(7)

Répondre

Immortelle et non je dirais : certes elle ne mourra pas de vieillesse comme tous les autres animaux connus de l'homme, mais il faut se souvenir que ces bestiole sont très fragiles pour la plupart et que vu la taille de celles ci un simple choc doit suffire a les tuer et donc a mettre fin a leur vie éternelle

Posté le

unknown

(34)

Répondre

Complétement fou !
La nature a fait de sacré truc quand même !

Posté le

unknown

(9)

Répondre

C'est flipant ! Bon on connait d'avance le scénario du prochain film catastrophe xD

Posté le

unknown

(20)

Répondre

elle est potentiellement immortelle, c'est deja enorme

Posté le

unknown

(25)

Répondre

@Whip : Ouais, invasion par les méduses immortelles et mangeuses d'hommes !!! ^^

Posté le

unknown

(7)

Répondre

C'est effectivement le seul être vivant quasi immortel. Mais s'il a proliféré dans le monde c'est uniquement en voyageant via les ballasts des navires marchands.

Posté le

unknown

(14)

Répondre

Autre point: du point de vue de l'évolution l'immortalité est un gros désavantage pour une espèce car elle la rend beaucoup plus lente dans ses évolutions que les autres. C'est probablement pour ça que c'est la seule espèce vivante multicellulaire connue ayant cette caractéristique.

Posté le

unknown

(32)

Répondre

Et tant qu'on y est: les deux plus grandes inventions de l'Evolution sont la sexualité et la mort (ou le mécanisme de vieillissement). Ils participent tous deux au renouvellement rapide des espèces et a l'apparition régulières d individus dotés de nouvelles caractéristiques.

Posté le

unknown

(24)

Répondre

Bebel : En fait c'est plutôt paradoxal : certes l'évolution est ralentie par cette immortalité (bien que la bestiole reste capable de se reproduire), mais selon la théorie de Darwin, cette bébête n'est rien de moins que la phase ultime de l'évolution dont le but est d'assurer la survie d'une espèce en lui permettant de s'adapter a son environnement pour augmenter son espérance de vie et ses occasion de se reproduire avec, l'immortalité fait dont de notre amie meduse l'espèce la plus a même de survivre et se démultiplier, en faisant le stade ultime de la théorie de Charles ^^

Posté le

unknown

(27)

Répondre

Pour s'adapter a un nouvel environnement il faut exprimer de nouveaux gênes. Ce dont cette bestiole est beaucoup moins capable que les autres êtres vivants. Elle ne représente pas une évolution ultime mais une régression : beaucoup d'êtres unicellulaires sont aussi quasi immortels (et d'ailleurs n ont pas de reproduction sexuée).

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Au passage ajoutons que la théorie de Darwin établi que les espèces s'adaptent à un nouvel environnement grâce à leur capacité d'évolution (plus tard on a su que c'était via les gènes ADN). Du point de vue de Darwin cette méduse est "inférieure", car elle peut moins s'adapter à un nouvel environnement qu'une autre méduse qui a un cycle de renouvellement des individus plus rapide. Et c'est là qu'est le paradoxe : si l'immortalité peut être perçue comme un avantage "ultime" pour nous êtres humains, c'est uniquement en tant qu'individus. Car pour l'espèce humaine c'est une catastrophe. Du point de vue de Darwin en tout cas...

Posté le

unknown

(17)

Répondre