Les frères Göring étaient opposés politiquement

Proposé par
le
dans

Albert Göring, frère d'Hermann Göring (l'un des bras droits d'Hitler) était opposé au régime nazi. Il risqua sa vie de nombreuses fois pour sauver celle des juifs, profitant de la confusion et de la crainte qu'inspirait son nom chez les SS. L'un de ses actes héroïques fut d'ordonner la libération de déportés, en signant simplement de son patronyme « Göring ».

Son cas est actuellement étudié et il pourrait devenir "Juste parmi les nations".


Commentaires préférés (3)

On ne naît pas nazi, on le devient. Et voir que son propre frère en était un a dû lui faire beaucoup de mal, même si au final c'était, entre guillemets, une bonne chose pour lui au vu de sa position importante au sein du régime nazi qui lui a donc permis de faire preuve d'une grande bravoure !

Posté le

android

(433)

Répondre

Un grand coup de chapeau à celui qui s'est opposé au plus grand dignitaire nazi tout en étant son frère , sauvant ainsi des milliers de vies .

Autres anecdotes concernant les Göring ( Hermann cette fois).

Un officier de haut rang de la Luftwaffe du nom de Milch fût suspecté d'avoir du sang juif de par ses aïeux. Hermann Göring lança alors la fameuse citation ' je décide qui est juif et qui ne l'est pas ' en épargnant la vie de Milch.

En 1924 aussi, juste après le putsch de la brasserie. Göring est blessé par balle et est soigné par un médecin juif. Médecin qu'il épargnera de la déportation.
De plus, le médecin lui administra de la morphine pour soulager la douleur de Göring. Göring en deviendra dépendant ce qui entraîna son obésité morbide. Cependant, au moment de sa capture jusqu'au procès Nuremberg il sera privé de morphine. Ce sevrage explique son importante perte de poids.

En vous remerciant d'avoir lu :)

Posté le

android

(835)

Répondre


Tous les commentaires (69)

Pour ceux qui aiment ce genre ''d'histoires'' je vous conseille La liste de Schindler.

On ne naît pas nazi, on le devient. Et voir que son propre frère en était un a dû lui faire beaucoup de mal, même si au final c'était, entre guillemets, une bonne chose pour lui au vu de sa position importante au sein du régime nazi qui lui a donc permis de faire preuve d'une grande bravoure !

Posté le

android

(433)

Répondre

Un grand coup de chapeau à celui qui s'est opposé au plus grand dignitaire nazi tout en étant son frère , sauvant ainsi des milliers de vies .

Il reste quand même bien moins célèbre que son frère..

Leurs parents ont certainement été extrêmement déçus d'un de leurs fils et très fiers de l'autre.

Posté le

android

(67)

Répondre

un exemple de courage. On se pose souvent la question ds ce genre de cas : j'aurai été à sa place en aurai-je eu la force d'esprit ?

Posté le

android

(51)

Répondre

Heureusement il reste des hommes prêt à mettre leurs vie en danger pour en sauver d'autres car il faut être courageux.

Posté le

windowsphone

(30)

Répondre

a écrit : Leurs parents ont certainement été extrêmement déçus d'un de leurs fils et très fiers de l'autre. Oui mais du quel? Mauvaise blague à part, les deux frères ne se ressemblent ni du point de vue des idées, ni du point de vue physique! Ils sont aussi différent qu'Albert et Herman du jeu Qui est-ce.

Autres anecdotes concernant les Göring ( Hermann cette fois).

Un officier de haut rang de la Luftwaffe du nom de Milch fût suspecté d'avoir du sang juif de par ses aïeux. Hermann Göring lança alors la fameuse citation ' je décide qui est juif et qui ne l'est pas ' en épargnant la vie de Milch.

En 1924 aussi, juste après le putsch de la brasserie. Göring est blessé par balle et est soigné par un médecin juif. Médecin qu'il épargnera de la déportation.
De plus, le médecin lui administra de la morphine pour soulager la douleur de Göring. Göring en deviendra dépendant ce qui entraîna son obésité morbide. Cependant, au moment de sa capture jusqu'au procès Nuremberg il sera privé de morphine. Ce sevrage explique son importante perte de poids.

En vous remerciant d'avoir lu :)

Posté le

android

(835)

Répondre

"J'ai un frère en Allemagne, qui s'est acoquiné avec ce salopard de Hitler et, s'il continue comme ça, cela finira mal pour lui"

"Je crache sur Hitler, je crache sur mon frère et sur tout le régime nazi."

"Lèche moi le cul" c'est ce qu'il disait en réponse du "heil" nazi.

Il a quand même fait 2 ans de prison après la guerre et il est mort dans la misère et l'alcoolisme en 1966. Il avait choisi de garder son nom et comme dit dans l'article du figaro, sa modestie l'empêcha de revendiquer ses actes de bravoure.

Un juste parmi les nations

C'est tout ce qui différencie "l'intelligence" entre deux personnes: Albert Göring et son frère Hermann Göring, cette différence c'est que qu'il y a de plus essentiel à la base de chaque geste, chaque parole, chaque acte: c'est l'état d'esprit !

L'un est altruiste et court vers le bonheur.
L'autre est égoïste et court vers la souffrance.

L'un cherche une cause intérieure à la souffrance et au bonheur.
L'autre cherche une cause extérieure à la souffrance et au bonheur.

Nul besoin de facultés intellectuelles très développées, ou d'une grande culture, si ce n'est pas utilisé avec des qualités spirituelles développées.

Utiliser son intelligence avec un état d'esprit toxique est extrêmement dangereux, pour soit même, mais pour les autres aussi.

J'invite tout le monde à observer l'intérieur, l'esprit, son état, ses conséquences, plutôt que se perdre à chercher uniquement à l'extérieur.

C'est quoi "juste pour les nations" ?

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : C'est tout ce qui différencie "l'intelligence" entre deux personnes: Albert Göring et son frère Hermann Göring, cette différence c'est que qu'il y a de plus essentiel à la base de chaque geste, chaque parole, chaque acte: c'est l'état d'esprit !

L'un est a
ltruiste et court vers le bonheur.
L'autre est égoïste et court vers la souffrance.

L'un cherche une cause intérieure à la souffrance et au bonheur.
L'autre cherche une cause extérieure à la souffrance et au bonheur.

Nul besoin de facultés intellectuelles très développées, ou d'une grande culture, si ce n'est pas utilisé avec des qualités spirituelles développées.

Utiliser son intelligence avec un état d'esprit toxique est extrêmement dangereux, pour soit même, mais pour les autres aussi.

J'invite tout le monde à observer l'intérieur, l'esprit, son état, ses conséquences, plutôt que se perdre à chercher uniquement à l'extérieur.
Afficher tout
La preuve, les nazis étaient loin d'être bête, quel gâchis d'utiliser son intelligence de la sorte...

Très intéressant !
J'aime bien lire des anecdotes sur cette période, surtout si c'est pour faire l'éloge de quelqu'un qui sait se montrer contre ce système autoritaire et surtout monstrueux !!!
Des héros qui ont sauvé des milliers de vie souvent au détriment de la leur...

Posté le

windowsphone

(26)

Répondre

a écrit : C'est quoi "juste pour les nations" ? Concernant la Seconde Guerre Mondiale, un "Juste parmi les Nations" désigne une personne qui a mis sa vie en danger pour sauver les Juifs, homosexuels, handicapés...

Posté le

android

(44)

Répondre

D'ailleurs je tiens a préciser que Hermann Göring s'est donné la mort en prison lors des procès de Nuremberg,il a utilisé une capsule de cyanure

a écrit : D'ailleurs je tiens a préciser que Hermann Göring s'est donné la mort en prison lors des procès de Nuremberg,il a utilisé une capsule de cyanure Ils lui en ont laissé une?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ils lui en ont laissé une? Non c'est un soldat qui lui a fait passé la capsule via un stylo ;) Un soldat infiltré je crois.

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Leurs parents ont certainement été extrêmement déçus d'un de leurs fils et très fiers de l'autre. Et quid de leur grand-parents?
Tu soulèves là une vraie question.

Sa n'a pas du être simple de lutter a la fois contre les nazi et contre son frère

Posté le

android

(12)

Répondre