Dans Seven, l'identité du tueur a été cachée même pour la promotion du film

Proposé par
le

Dans le film Seven de David Fincher, le nom de Kevin Spacey n'a été inclus ni sur l'affiche, ni dans les bandes-annonces, ni dans les crédits du générique de début du film afin de garder le mystère et la surprise sur l'identité du tueur qui n'apparait que dans la dernière partie du film. L'acteur est cependant crédité en premier lors du générique de fin.


Commentaires préférés (3)

Tous les meurtres commis dans le film sont horribles mais celui qui m'a marqué fut le meurtre de la luxure...

a écrit : En meme temps peu de gens l'on pas vu.. C'est quand même sympa de sa part et je dirait même normal de prévenir. Moi je ne l'ai pas vu, mais ça me donne bien envie de le voir donc merci de me faire découvrir ce film ^^

a écrit : En fait John Doe est un peu l'équivalent de notre Monsieur Dupont ou Monsieur tout-le-monde, aucun rapport donc avec les personnes disparues a priori, il a choisi ce pseudonyme car il s'agit d'un nom "banal". John Doe ou Jane Doe pour les femmes est le nom donné par la police américaine à une personne recherchée et dont l'identité reste inconnue ou non vérifiable.... :-)


Tous les commentaires (50)

D'ailleurs dans le film, il n'a pas de vrai nom, juste celui des personnes disparues : John Doe

Posté le

android

(12)

Répondre

Tous les meurtres commis dans le film sont horribles mais celui qui m'a marqué fut le meurtre de la luxure...

Pour faire un parallèle inverse, dans le film "Robin des Bois, Prince des voleurs", Sean Connery qui apparaît à la fin du film et interprétant Richard Cœur de Lion, n'est même pas cité au générique!

a écrit : D'ailleurs dans le film, il n'a pas de vrai nom, juste celui des personnes disparues : John Doe John Doe
1234 567
Trop fort!!!

Impossible de voir la vidéo sur mobile, dommage

(Attention ne lisez pas si vous n'avez pas vu le film...)

Je n'ai jamais compris pourquoi il ne le fait pas souffrir atrocement au lieu de le tuer rapidement à la fin...quitte à lui donner raison dans son raisonnement autant se faire plaisir!
Mais l'intensité et la stupeur est telle après avoir compris pour le téléspectateur, que cette façon de faire est certainement la plus efficace.

Posté le

android

(0)

Répondre

A noté que le scénariste du Film, Andrew Kevin Walker, fait une apparition dans le film. Il est la 1ere victime du tueur.
Autres anecdote, le fils de Morgan Freeman est aussi dans le film et joue un expert en empreintes digitales.

a écrit : (Attention ne lisez pas si vous n'avez pas vu le film...)

Je n'ai jamais compris pourquoi il ne le fait pas souffrir atrocement au lieu de le tuer rapidement à la fin...quitte à lui donner raison dans son raisonnement autant se faire plaisir!
Mais l'intensité et la stupeur est telle a
près avoir compris pour le téléspectateur, que cette façon de faire est certainement la plus efficace. Afficher tout
Un acte réfléchi = vengeance
Un acte non réfléchi= colère
C'est assez sommaire comme explication mais par simple syllogisme t'arrives a mes résultats.

a écrit : (Attention ne lisez pas si vous n'avez pas vu le film...)

Je n'ai jamais compris pourquoi il ne le fait pas souffrir atrocement au lieu de le tuer rapidement à la fin...quitte à lui donner raison dans son raisonnement autant se faire plaisir!
Mais l'intensité et la stupeur est telle a
près avoir compris pour le téléspectateur, que cette façon de faire est certainement la plus efficace. Afficher tout
En meme temps peu de gens l'on pas vu..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En meme temps peu de gens l'on pas vu.. C'est quand même sympa de sa part et je dirait même normal de prévenir. Moi je ne l'ai pas vu, mais ça me donne bien envie de le voir donc merci de me faire découvrir ce film ^^

Excellent acteur ! Entre son rôle dans Seven et celui dans Usual Suspect, il envoie vraiment du lourd ! Voici une de ses citations :
"Wanting people to listen, you can't just tap them on the shoulder anymore. You have to hit them with a sledgehammer, and then you'll notice you've got their strict attention." John Doe - Seven

Je viens d'être spoilé, je me sens pas bien

On voit le soucis du détail de david fincher qui pense bien au plaisir du spectateur de bout en bout!

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Un acte réfléchi = vengeance
Un acte non réfléchi= colère
C'est assez sommaire comme explication mais par simple syllogisme t'arrives a mes résultats.
Lui cartonner la gueule en bonne et du forme , on appelle pas ça de la vengeance ou un acte réfléchi mais plutôt de la colère qui s'exprime par les poings non?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tous les meurtres commis dans le film sont horribles mais celui qui m'a marqué fut le meurtre de la luxure... Pour moi, c'est celui de la paresse avec le mec attaché sur le lit depuis des années.

a écrit : D'ailleurs dans le film, il n'a pas de vrai nom, juste celui des personnes disparues : John Doe En fait John Doe est un peu l'équivalent de notre Monsieur Dupont ou Monsieur tout-le-monde, aucun rapport donc avec les personnes disparues a priori, il a choisi ce pseudonyme car il s'agit d'un nom "banal".

Kevin Spacey montre encore une fois à travers son personnage toute la palette incroyable de sa composition. Alien dans K-Pax, négociateur dans le film éponyme, américain blasé dans American Beauty, et je ne cite que ceux-là malgré une filmographie complète.

Contrairement à beaucoup d'acteurs à notoriété équivalente, Spacey choisit ses rôles parce qu'ils plaisent et pas parce que le film est bankable. À citer dans cette catégorie d'acteurs qui forcent le respect : Johnny Depp ou Leonardo Di Caprio.

À chaque film ou l'un de ces noms est à l'affiche (ou non comme dans 7even), je me régale quel que soit la qualité dudit film.

a écrit : En fait John Doe est un peu l'équivalent de notre Monsieur Dupont ou Monsieur tout-le-monde, aucun rapport donc avec les personnes disparues a priori, il a choisi ce pseudonyme car il s'agit d'un nom "banal". John Doe ou Jane Doe pour les femmes est le nom donné par la police américaine à une personne recherchée et dont l'identité reste inconnue ou non vérifiable.... :-)

a écrit : En fait John Doe est un peu l'équivalent de notre Monsieur Dupont ou Monsieur tout-le-monde, aucun rapport donc avec les personnes disparues a priori, il a choisi ce pseudonyme car il s'agit d'un nom "banal". Non il a choisi ce nom parce qu'aux usa quand on ne connait pas l'identité de quelqu'un (coupable à rechercher ou pr quelqu'un d'amnesique), il est appelé john doe, pas parce que c'est banal mais parce que c'est le prenom et le nom les plus repandus aux usa. C'est en quelque sorte un code pour les personnes dont on ne connait pas l'identité quoi, et pas pris au hasard.

Et rien à voir avec le nombre de lettres et les 7 pechés capitaux...