Six obus par mètre carré sont tombés à Verdun

Proposé par
le
dans

Au plus fort de la bataille de Verdun, jusqu'à un million d'obus étaient tirés chaque jour, et on estime que 6 obus sont tombés par mètre carré ! À cause du grand nombre d'obus n'ayant pas explosé et du fait que le terrain contient de nombreux polluants provenant des munitions (mercure, plomb, cuivre, arsenic), de nombreuses activités sont interdites dans la "zone rouge" où eut lieu la bataille : agriculture, prospection, construction...


Commentaires préférés (3)

L'homme aura rarement fait autant d'effort pour s'autodétruire

Mon arrière Grand-père qui a fait la bataille évoquait une croyance selon laquelle un obus ne tombait jamais 2 fois au même endroit. Les soldats pendant la bataille se jetaient dans un trou pour cette raison et certainement pour se protéger des autres déflagrations. Avec 6 obus au m2 la théorie a atteint ses limites...

Posté le

android

(435)

Répondre

6 obus au mètre carré ?! Statistiquement, les survivants sont pas des putains de chanceux ?


Tous les commentaires (80)

Le coktail qui tue ... la bêtise humaine a son apogée mais ce qui est triste c'est qu'elle est encore fortement présente ...

Posté le

android

(25)

Répondre

L'homme aura rarement fait autant d'effort pour s'autodétruire

Après presque un siècle, ces obus sont-ils encore explosifs?

Mon arrière Grand-père qui a fait la bataille évoquait une croyance selon laquelle un obus ne tombait jamais 2 fois au même endroit. Les soldats pendant la bataille se jetaient dans un trou pour cette raison et certainement pour se protéger des autres déflagrations. Avec 6 obus au m2 la théorie a atteint ses limites...

Posté le

android

(435)

Répondre

6 obus au mètre carré ?! Statistiquement, les survivants sont pas des putains de chanceux ?

Malheureusement oui ils sont encore dangereux, il y en a régulièrement qui sont retrouvés, c'est pour ça que certains endroits sont interdits

A propos de cette sale guerre et l'après (qui n'était pas beaucoup mieux), lire l'excellent livre de Pierre Lemaitre, "Au revoir là-haut". Passionnant. Et facile à lire (pour une fois que je comprends quelque chose à un prix Goncourt :)).

Posté le

android

(39)

Répondre

a écrit : 6 obus au mètre carré ?! Statistiquement, les survivants sont pas des putains de chanceux ? C'est une moyenne. Il y a des endroits où 50 obus sont tombés et d'autres ou il y en a pas. Puis tous n'ont pas explosé. Ceci dit, les survivants étaient bien chanceux. Étaient puisqu'ils sont quasiment tous mort maintenant.

Posté le

android

(38)

Répondre

a écrit : Après presque un siècle, ces obus sont-ils encore explosifs? Tant que la matière explosive est active, il y a toujours un danger quand on les manipule. Donc mieux vaut en connaitre un rayon avant de jouer au apprenti mécano !!!

a écrit : 6 obus au mètre carré ?! Statistiquement, les survivants sont pas des putains de chanceux ? C'est pas en 5secondes hein, c'est sur toutes la duree de la bataille. Mais les survivants restent quand meme des chanceux...

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : Après presque un siècle, ces obus sont-ils encore explosifs? Malheureusement oui! Il arrive d'ailleurs relativement souvent d'évacuer la population qua d on retrouve une bombe qui n'a pas explosé pour la désamorcer!

Cette bataille de 300 jours et 300 nuits aura quand même fait 169000 victimes côté Français et 143000 côté Allemand même si ce n'est qu'une goutte d'eau face aux 1.5millions de morts français de 14-18. La phrase d'Hobbes "l'homme est un loup pour l'homme" prend ici tout son sens...
Au total ce sont plus de 56 millions d'obus tirés sur un front de 8 km de profondeur et 20km de large.

Posté le

android

(32)

Répondre

J'ai un arrière grand père qui avait fait cette bataille... Ma grand mère m'a raconté qu'en 45 à la libération il a avait couru avec son vieux fusil dehors en criant VIVE LA FRANCE en plein bombardement! Le souci c'était qu'il avait quand même était super traumatisé, à chaque fois qu'il entendait un bruit un peu fort il se jetait à plat ventre... Pas cool cette guerre!

Dernièrement j'ai vu un reportage qui expliquait que les restes de cette guerre (munitions, vêtements, etc ...) se vendaient à très bon prix.

Avis aux collectionneurs.

a écrit : Dernièrement j'ai vu un reportage qui expliquait que les restes de cette guerre (munitions, vêtements, etc ...) se vendaient à très bon prix.

Avis aux collectionneurs.
Et j'en suis preneurs si quelqu'un en a ;)
Sinon pour reprendre un commentaire précédent , il ne reste plus aucun soldat de la première guerre mondiale, dans n'importe quel camp, le dernier soldat français étant Lazzare Ponticelli et le dernier soldat allemand étant décédé dans l'anonymat,le( ou plutôt la) dernière survivante était une femme de l'intendance de l'aéronautique anglaise

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : Cette bataille de 300 jours et 300 nuits aura quand même fait 169000 victimes côté Français et 143000 côté Allemand même si ce n'est qu'une goutte d'eau face aux 1.5millions de morts français de 14-18. La phrase d'Hobbes "l'homme est un loup pour l'homme" prend ici tout son sens...
Au total ce sont plus de 56 millions d'obus tirés sur un front de 8 km de profondeur et 20km de large.
Afficher tout
ça représente tout de même plus de 10% des morts rien que pour cette bataille,ça commence à faire une belle goutte d'eau non?

a écrit : ça représente tout de même plus de 10% des morts rien que pour cette bataille,ça commence à faire une belle goutte d'eau non? C est le verre qui a fait déborder le vase... je sors..

Posté le

android

(0)

Répondre

Cette bataille a fait presque autant de morts que le simple fait de vivre dans les tranchées. La mauvaise hygiene et le manque de nourriture sans compter les rats qui pullulaient et transportaient des maladies, serait responsable de presque 10% des morts de la "der des der" ( comme l Homme est faible quand il agit par ses sentiments)

Posté le

android

(22)

Répondre

A noté également qu'en moyenne, 1 obus sur 4 n'explosait pas, ce qui explique en grande partie l'interdiction d'activité dans la zone rouge. En Picardie, où les combats ont fait rage, on croise souvent des obus encore plein qui traînent prêt d'un arbre ou dans un terrier de lapin. Il y en a même dans les champs; ce qui fait que quelque fois, les agriculteurs ont de mauvaise surprise lorsqu'ils labourent (rassurez-vous, l'obus est trop vieux pour provoquer une explosion mortelle). Si vous trouvez un obus encore plein, évitez de le toucher, à moins que vous ne vouliez ressembler à une gueule-cassée, et prévenez la mairie qui va envoyer des démineurs pour le ramasser.
Source : Un picard qui en a déjà croisé des dizaines.

D'ailleurs il est arrivé que les obus soient tirés par les alliés (sur les alliés) pour obliger les soldats à sortir de leurs tranchées et attaquer l'adversaire

Posté le

android

(18)

Répondre