Quelle différence entre un pirate et un corsaire ?

Proposé par
le

Un corsaire ne doit pas être confondu avec un pirate. Le corsaire est "autorisé" par un pays à attaquer tout navire marchand appartenant à un ennemi. Cette autorisation s'appelle la lettre de marque et elle n'est valable qu'en temps de guerre. Le pirate, lui, n'est reconnu par aucun état ou empire.


Tous les commentaires (72)

a écrit : Le maloin (Saint-Malo) le plus célébre, Robert Surcouf était le "roi des corsaires" de Napoléon et agrémenté comme un fonctionnaire le serait aujourd'hui..
Il était lui-même descendant de René Dugay-Trouin, lui aussi corsaire officiel mais de Louis XIV.
Surcouf ! Quel homme celui la !
Encore un qui me rend fière d'être Français !

a écrit : Napoléon proposa à Surcouf le commandement des forces navales françaises. Mais ce dernier refusa. En effet, Surcouf était pour une "guerre de course" alors que l'empereur prônait une "guerre de ligne". Bien que Napoléon n'accordait pas à Surcouf l'indépendance totale de manoeuvre que ce dernier demandait, il tentait de le convaincre : "M. Surcouf, je ferai de vous un homme riche." le corsaire répondit : "J'ai déjà tout ce qu'il me faut : mon cabinet est tapis de pièces d'or." Offusqué, le souverain reprit : "Comment ! Mais vous me marchez sur la face !" Et le Malouin de répliquer : "Non monsieur, j'ai disposé ces pièces sur la tranche." Afficher tout Lors d'un dîner avec des amiraux gotons (anglais) pendant une trêve avec ceux-ci, l'un d'eux lança a Surcouf :" vous les français ne vous battez que pour l'or, alors que nous c'est pour la gloire !"
Surcouf répliqua :" chacun se bat pour ce qu'il n'a pas ... "

Quel verbe il a !!!

LETTRE de MARQUE ou lettre de COURSE :
Document officiel autorisant le corsaire (et le flibustier qui se joint à une expédition légale) à courir contre tout ennemi déclaré du souverain qui l'a signé. En cas de défaite, le détenteur d'une lettre de course est considéré comme un combattant régulier et non comme un hors-la-loi.

CORSAIRE
Personne agissant sur lettre de marque délivrée au nom du chef d'un État en guerre (Roi, Président...), qui n'en est pas toujours averti (ayant signé les lettres qu'il confie à un représentant). Lettre par laquelle le pays reconnait le corsaire comme force militaire auxiliaire, ce qui en cas de capture lui garanti d'être traité comme un combattant et non comme hors-la-loi. Le corsaire est propriétaire ou locataire (rare) du navire et a engagé l'équipage à ses frais, mais partage les "prises" avec l'État pour qui il court (lettre de course). Certains corsaires ont fini pendus comme des hors-la-loi, ne sachant pas que la paix avait été signée quelques jours auparavant. Quelques corsaires sont devenus pirates estimant avoir été mal récompensés de leurs actions et ont continués à courir les mers pour leur propre compte.

Posté le

android

(2)

Répondre

PIRATE :
Hors-la-loi parcourant les mers pour "faire fortune", pillant les navires marchant qu'il croise (jamais par hasard) ou poursuit, accessoirement il tue et viole sans distinction, dès l'instant que ça l'arrange. Le pirate commet ses méfaits sur mer, rarement sur terre et s'attaque peu aux navires de guerre, généralement trop bien armés et à l'équipage aguerri. S'il est pris, souvent sans procès, il est pendu haut pour que tout le monde voit qu'il a été capturé et court pour économiser la corde (il ne vaut pas la corde pour le pendre).
En période de guerre, il peut devenir corsaire, généralement pour racheter sa conduite.

FLIBUSTIER (ou frère de la côte) :
Aventuriers anglais, français et néerlandais, agissant aux Antilles aux XVIIè et XVIIIè siècles et agissant contre les intérêts Espagnol, aussi bien sur mer que sur terre.
Le terme "flibustier" a été créé pour ces aventuriers, car leur statut n'a jamais été clairement établi, alternant entre corsaire et pirate au grès des accords passés et défaits avec l'Angleterre et la France ou les deux en même temps, mais tjrs contre les intérêts espagnols.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est Shichibukai, les 7 puissants (grands?) corsaires! Désolée erreur de frappe ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme dans One Piece en gros One piece est truffé de références sur le monde, d ailleurs l intrigue principale (le siècle disparu ) est une référence a la manipulation de l histoire a des fins politiques

Posté le

android

(1)

Répondre

Ceux qui ont regardés pirate des caraïbes 4 sauront ce qu'est un corsaire (Barbossa).

Posté le

android

(0)

Répondre

Merci age of sera dogs ^^ (très bon jeu de pirate en passant)

Posté le

android

(0)

Répondre

Les corsaires ! De chez moi quoi ! ;) Si vous avez l'occasion de passer à St Malo au port, vous aurez peut être l'occasion de visiter "l'étoile du roy", un Vrai bateau corsaire, comme ils étaient à cette époque

a écrit : Justement il faut savoir que dans pirates des caraïbes barbarossa tient sont nom d un corsaire qui controlait la mideteranee le celebre barberousse qui etait aussi le pacha d alger barbarossa etant sont nom espagnol La Méditerranée s'il vous plaît. .... un tout petit effort....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme dans One Piece en gros La marine est le corsaire alors que Luffy et son équipage sont les pirates

Mon père qui était Malouin, né à St Servant , me disais souvent une devise corsaire, Malouin sûrement, Breton peut-être, Français si il en reste.