L'homme qui traversa le Pacifique sur un radeau pour prouver ses théories

Proposé par
le

Thor Heyerdahl fut un anthropologue affirmant que la Polynésie avait été peuplée par des populations venant du continent américain. Pour faire face aux critiques objectant que l'archipel était trop éloigné pour les moyens de l'époque, il embarqua en 1947 à bord d'un radeau de balsa pour traverser le Pacifique, utilisant les mêmes techniques et matériaux que les hommes de l'époque. Après 101 jours de navigation, il parvint à rejoindre l'archipel des Tuamotu.


Commentaires préférés (3)

Dans le même genre d'anecdote, il me semble que certaine personnes disent que les Vikings avaient traversés l'océan Atlantique, découvrant l'Amérique du Nord bien avant les européens de la Renaissance. (Arrivant au Groenland, mais je ne sais plus vraiment...)

En tout cas, on ne peut que saluer la détermination de ce scientifique, qui a cru à ses idées jusqu'au bout et qui a prouvé la véracité de ces dires. Un bel exemple de persévérance ;)

EDIT: Si je me fie a Wikipedia, les vikings auraient effectivement conquis une partie du Groenland en l'an 1000 environ. Mais il y avait déjà des autochtones vivant sur les terres américaines. On a découvert cela grâce aux "sagas", des textes rédigés en proses par des clercs lettrés entre le XIeme et le XIVeme siecle.

Posté le

android

(211)

Répondre

a écrit : La différence, c'est que lui connaissait la destination.
Les ancêtres des polynésiens, non... Ceux-là auraient donc pris le large comme ca, sans savoir où ils allaient ? Il fallait être inconscient, suicidaire, ou avoir une très bonne raison de prendre un risque pareil !
On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va, disait Christophe Colomb qui s'y connaissait pas mal dans le domaine de l'expédition.

Posté le

android

(288)

Répondre

a écrit : La différence, c'est que lui connaissait la destination.
Les ancêtres des polynésiens, non... Ceux-là auraient donc pris le large comme ca, sans savoir où ils allaient ? Il fallait être inconscient, suicidaire, ou avoir une très bonne raison de prendre un risque pareil !
Peut-être la misère, la faim ou la guerre? Comme les milliers de gens qui, encore aujourd'hui, quittent leur pays sur des embarcations de fortune..


Tous les commentaires (69)

L'odyssée de Thor ! En tous cas c'est courageux.

C'est pas pour rien qu'il porte le prénom d'un dieu

En plus de son courage, il n'avait donc pas Thor ...

Posté le

android

(65)

Répondre

Rien de tel qu'un grand pere sovietique pour les longues traversees... papy russe!!

Posté le

android

(0)

Répondre

Après son expédition sur le Kon-Tiki construit en balsa, il entrepris cette expédition-là mais le problème c'est que cette première embarcation en papyrus (le Ra!) avait un inconvénient qui l'a obligé à arrêter son périple plus vite que prévu, en effet, le papyrus pompe l'eau et menaçait de faire couler le bateau.
Donc, il construisit un deuxième navire, le Ra II avec lequel il parvint à ses fins.

Dans le même genre d'anecdote, il me semble que certaine personnes disent que les Vikings avaient traversés l'océan Atlantique, découvrant l'Amérique du Nord bien avant les européens de la Renaissance. (Arrivant au Groenland, mais je ne sais plus vraiment...)

En tout cas, on ne peut que saluer la détermination de ce scientifique, qui a cru à ses idées jusqu'au bout et qui a prouvé la véracité de ces dires. Un bel exemple de persévérance ;)

EDIT: Si je me fie a Wikipedia, les vikings auraient effectivement conquis une partie du Groenland en l'an 1000 environ. Mais il y avait déjà des autochtones vivant sur les terres américaines. On a découvert cela grâce aux "sagas", des textes rédigés en proses par des clercs lettrés entre le XIeme et le XIVeme siecle.

Posté le

android

(211)

Répondre

La différence, c'est que lui connaissait la destination.
Les ancêtres des polynésiens, non... Ceux-là auraient donc pris le large comme ca, sans savoir où ils allaient ? Il fallait être inconscient, suicidaire, ou avoir une très bonne raison de prendre un risque pareil !

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Dans le même genre d'anecdote, il me semble que certaine personnes disent que les Vikings avaient traversés l'océan Atlantique, découvrant l'Amérique du Nord bien avant les européens de la Renaissance. (Arrivant au Groenland, mais je ne sais plus vraiment...)

En tout cas, on ne peut que salu
er la détermination de ce scientifique, qui a cru à ses idées jusqu'au bout et qui a prouvé la véracité de ces dires. Un bel exemple de persévérance ;)

EDIT: Si je me fie a Wikipedia, les vikings auraient effectivement conquis une partie du Groenland en l'an 1000 environ. Mais il y avait déjà des autochtones vivant sur les terres américaines. On a découvert cela grâce aux "sagas", des textes rédigés en proses par des clercs lettrés entre le XIeme et le XIVeme siecle.
Afficher tout
Oui c'est vrai , ils l'ont découvert vers l'an 1000

a écrit : La différence, c'est que lui connaissait la destination.
Les ancêtres des polynésiens, non... Ceux-là auraient donc pris le large comme ca, sans savoir où ils allaient ? Il fallait être inconscient, suicidaire, ou avoir une très bonne raison de prendre un risque pareil !
On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va, disait Christophe Colomb qui s'y connaissait pas mal dans le domaine de l'expédition.

Posté le

android

(288)

Répondre

S'aventurer sur un bateau fait de corde et de papyrus , comptant que sur la pêche et l'eau de pluie , sachant que l'arrivée est à 8000 kilomètres ça c'est être courageux ! Par contre pour les premier hommes qui auraient fait la même chose sans savoir si il y a une quelconque arrivé je dirais suicidaire au lieu de courageux.

Est-ce que l'origine des ces peuples a pu être confirmée par la génétique ?

Posté le

android

(17)

Répondre

Et la suite de l'histoire alors ?

a écrit : La différence, c'est que lui connaissait la destination.
Les ancêtres des polynésiens, non... Ceux-là auraient donc pris le large comme ca, sans savoir où ils allaient ? Il fallait être inconscient, suicidaire, ou avoir une très bonne raison de prendre un risque pareil !
Peut-être la misère, la faim ou la guerre? Comme les milliers de gens qui, encore aujourd'hui, quittent leur pays sur des embarcations de fortune..

Comme dit précédemment, il connaissait la destination, et bien sûr son périple était surveillé en cas où ça se passerai mal. Imaginer qu'à cette époque une tribu (donc plusieurs familles) décident de construire des radeau, vêtements pour se protéger des conditions de navigation dans le pacifique (qu'ils ne connaissent pas encore à l'époque en Amérique du sud), faire des provisions de nourriture pour toute la tribu pour plus de 101 jours (ils ne savent pas combien de jours va durer leur périple donc ils doivent prévoir plus). Donc ça ne prouve en aucun cas que ce que disait cette homme est vrai, mais sa n'enlève rien au fait que ce qu'il fait reste courageux.

Posté le

android

(10)

Répondre

Dans le.meme.genre : certains scientifiques remettent en cause la decouverte des amériques par les européens l'attribuant aux egyptiens plusieurs milliers d'années auparavant a cause d'une découverte assez étonnante : la présence de traces de cocaine dans les cheveux de momies égyptiennes. Or a cette époque le seul endroit sur terre ou l on pouvait trouver de la coca était l actuelle amérique du sud.... ca fait réfléchir...

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Dans le.meme.genre : certains scientifiques remettent en cause la decouverte des amériques par les européens l'attribuant aux egyptiens plusieurs milliers d'années auparavant a cause d'une découverte assez étonnante : la présence de traces de cocaine dans les cheveux de momies égyptiennes. Or a cette époque le seul endroit sur terre ou l on pouvait trouver de la coca était l actuelle amérique du sud.... ca fait réfléchir... Afficher tout Alors la tu me laisse sans voix...
C est tout de meme ahurissant !! partir de l Égypte pour arriver sur la cote sud américaine a l epoque c est a dire quelques millénaires en arrière.
Si c est prouvé avec d autre faits de ce genre je veux bien croire en leurs divinités égyptiennes.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va, disait Christophe Colomb qui s'y connaissait pas mal dans le domaine de l'expédition. Ok, puisque tu t'y connais, tu y vas en premier ?
Je te rejoins dès que tu es arrivé :)

Posté le

android

(0)

Répondre

L'humanité est ainsi faite... De tous temps, l'Homme a toujours cherché à aller plus loin, toujours plus loin... On parle dans cette anecdote de la "découverte" de l'Amérique ; mais si l'on en croit le postulat initial disant que l'Afrique est le berceau de l'Humanité et que tout est parti de là, celui qui a découvert l'Amérique, ce n'est ni Collomb, ni les Vikings... c'est "Erectus" ou "Sapiens" ou encore "Neandertal"... Collomb (et les autres de l'époque) ne sont connus comme "découvreurs" que parce que ce sont les premiers à l'avoir fait savoir à un monde "moderne" qui cherchait à conquérir des terres nouvelles.

a écrit : Ok, puisque tu t'y connais, tu y vas en premier ?
Je te rejoins dès que tu es arrivé :)
L'Homme est un explorateur. Qu il soit ameridien ou europeen. Donc je ne serais pas etonne si des populations primitives avaient pris le large pour partir a l aventure.