L'homme préhistorique et du Moyen Âge avait moins de caries que nous

Proposé par
le
dans

Les caries sont une infection que les humains connaissent vraiment depuis 150 ans. En effet, auparavant, l'alimentation de la population était moins riche et la bactérie responsable des caries (Streptococcus mutans) était peu commune. La Révolution Industrielle qui s'est accompagnée d'un accès bien plus simple à la farine et au sucre et à un changement dans l'alimentation a permis à la bactérie de proliférer.

Toutefois, les hommes du Moyen Âge et même de la préhistoire avaient d'autres soucis, notamment au niveau des gencives.


Commentaires préférés (3)

C'est assez amusant de savoir qu'avec l'innovation que peuvent apporter certaines découvertes ou expansions, l'Homme est tout de même capable de se créer de nouvelles pathologies...
Caries, obésité, dépressions plus fréquentes ...
Mais pour ce qui est de nos pauvres amis Homme préhistoriques, je doute qu'ils avaient des dentifrices dents sensibles gencives , les pauvres !

Les gens ont toujours eu une dent contre les carries

A chaque fois j’ai la même question qui revient : on a un quota de malheur à respecter ? Au début du siècle passé il y avait beaucoup d’estropiés par maladie (polio, malformations etc.) ou par trauma (gueules cassés, fractures mal traités etc.). On a amélioré ces prises en charges pour avoir tout autant d’invalides dû aux accidents de voiture, trains etc.
Toujours pendant la même période une maladie comme l’hystérie recule pour laisser place à l’anorexie. On ne meurt plus de certaines maladies (tétanos, rage, dysenterie, et bien d’autres) mais maintenant on a le cancer, les maladies cardiaques.
C’est vrai qu’on a bien amélioré la qualité de vie, mais pourquoi diable quand on gagne d’un côté, on perd de l’autre ?


Tous les commentaires (70)

C'est pour ça que même s'ils n'avaient pas de brosses à dents, leurs dents étaient encore un peu blanches alors qu'aujourdhui ...

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est assez amusant de savoir qu'avec l'innovation que peuvent apporter certaines découvertes ou expansions, l'Homme est tout de même capable de se créer de nouvelles pathologies...
Caries, obésité, dépressions plus fréquentes ...
Mais pour ce qui est de nos pauvres amis Homme préhistoriques, je doute qu'ils avaient des dentifrices dents sensibles gencives , les pauvres !

C'est sûr niveau hygiène, certain font fort...
Mis à part, la révolution industrielle en Europe à permis un meilleur accés à la nourriture mais pas au conditions de vie en général (surtout habitation )
Ceci n'étant valable qu'à l'époque

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça me renforce sur mon opinion, notre avancée dans la technologie est vraiment à double tranchant, sur une grande quantité de points .. La carie n'étant qu'un simple exemple ..

Posté le

android

(12)

Répondre

Les gens ont toujours eu une dent contre les carries

Je me demandais toujours comment on traitait les caries avant. J'ai ma réponse ^^

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : C'est assez amusant de savoir qu'avec l'innovation que peuvent apporter certaines découvertes ou expansions, l'Homme est tout de même capable de se créer de nouvelles pathologies...
Caries, obésité, dépressions plus fréquentes ...
Mais pour ce qui est de nos pauvres amis Homme préhistori
ques, je doute qu'ils avaient des dentifrices dents sensibles gencives , les pauvres ! Afficher tout
Il est vrai que l'innovation n'a fait qu'apporter des maladies, on oublie vite toutes les maladies qui ont quasiment disparues en occident (rage, paludisme, et beaucoup d'autres infections) sur l'autel de " t'façon le monde d'aujourd'hui est pourri " et autres réflexions réactionnaires et pessimistes...

L'auteur de l'anecdote avait pourtant dans l'intention d'éviter cette interprétation facile en rajoutant son complément sur les pathologies gingivales

Savez-vous qu'une carie à proprement parler, est de substance molle, de type "boue"?
Je trouve ça fou de voir à quel point une bactérie peut faire perdre ses caractéristiques à un corps solide!

J ai souvent mal au gencive je suis prehistorique :o

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est pourquoi la "Charte éthique du voyageur" demande de ne pas distribuer de bonbons qui sont à l'origine de " problèmes dentaires inconnues avant le passage des touristes".

Posté le

android

(9)

Répondre

Il y a d'ailleurs des recherches sur un "vaccin" qui tuerait la bactérie responsable des carries, mais c'est pour l'instant infructueux.
Des chercheurs français avaient réussi à en trouver un, mais quand ils l'ont testé sur des souris ils se sont rendus compte que ça les tuait en plus des bactéries ... le problème est de trouver un traitement qui ne soit pas nocif pour l'homme et qui préserve la flore buccale qui est nécessaire pour l'alimentation.

a écrit : Il est vrai que l'innovation n'a fait qu'apporter des maladies, on oublie vite toutes les maladies qui ont quasiment disparues en occident (rage, paludisme, et beaucoup d'autres infections) sur l'autel de " t'façon le monde d'aujourd'hui est pourri " et autres réflexions réactionnaires et pessimistes...

L'auteur de l'anecdote avait pourtant dans l'intention d'éviter cette interprétation facile en rajoutant son complément sur les pathologies gingivales
Afficher tout
La science moderne découvre chaque jour de nouvelles pathologies / maladies / syndromes, ainsi, il y a et aura de moins en moins de chance d'être un humain "sain" d'ici peu de temps, on rentre peu à peu dans des cases, avec des traitements de fond qui augmentent avec l'age.
Mais fort heuresement la médecine à aussi presque éradiquée bon nombre de maladies. (C'est la monaitisation à outrance de ce secteur, que je trouve scandaleux)

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Il y a d'ailleurs des recherches sur un "vaccin" qui tuerait la bactérie responsable des carries, mais c'est pour l'instant infructueux.
Des chercheurs français avaient réussi à en trouver un, mais quand ils l'ont testé sur des souris ils se sont rendus compte que ça les tuait en p
lus des bactéries ... le problème est de trouver un traitement qui ne soit pas nocif pour l'homme et qui préserve la flore buccale qui est nécessaire pour l'alimentation. Afficher tout
J'ai mon idée sur le pourquoi de l'arrêt des recherches pour ce traitement, quand on voit le nombre de publicités pour les dentifrices ...

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : La science moderne découvre chaque jour de nouvelles pathologies / maladies / syndromes, ainsi, il y a et aura de moins en moins de chance d'être un humain "sain" d'ici peu de temps, on rentre peu à peu dans des cases, avec des traitements de fond qui augmentent avec l'age.
Mais fort heu
resement la médecine à aussi presque éradiquée bon nombre de maladies. (C'est la monaitisation à outrance de ce secteur, que je trouve scandaleux) Afficher tout
Traitements de fond qui augmentent avec l'âge et qui augmentent aussi l'âge lui même...

Après c'est une question de sémantique, oui on trouve de plus en plus de maladies (qui d'ailleurs n'existaient pas pour la plupart parce qu'on arrivait pas à les détecter) mais que préfères-tu : être un humain considéré comme sain mais qui va mourir à 40 ans ? ou être une personne "malade" mais augmenter ta durée de vie (avec une bonne qualité de vie) ?

Je ne connais pas ton choix mais la plupart de tes semblables eux ont déjà choisi.

a écrit : Il est vrai que l'innovation n'a fait qu'apporter des maladies, on oublie vite toutes les maladies qui ont quasiment disparues en occident (rage, paludisme, et beaucoup d'autres infections) sur l'autel de " t'façon le monde d'aujourd'hui est pourri " et autres réflexions réactionnaires et pessimistes...

L'auteur de l'anecdote avait pourtant dans l'intention d'éviter cette interprétation facile en rajoutant son complément sur les pathologies gingivales
Afficher tout
Dommage que tu sur-interprète mon commentaire. Je ne vois pas ou est ce que j'ai écrit une vision pessimiste du monde ! Au contraire , si tu avais bien lu je précise que l'on fait des innovations ! Seulement certaines d'entre elles apporte également un mauvais côté .
Je ne suis pas du style à dire l'homme est devenu mauvais ou encore on vis dans une société de violence etc

a écrit : C'est sûr niveau hygiène, certain font fort...
Mis à part, la révolution industrielle en Europe à permis un meilleur accés à la nourriture mais pas au conditions de vie en général (surtout habitation )
Ceci n'étant valable qu'à l'époque
Les conditions de vie ne se seraient pas améliorées ? Surtout l'habitation ?.. Quand même ; il faut arrêter de dire n'importe quoi pour le plaisir de "poster". Il n'y a pas un siècle les salles de bain n'existaient pas ! Les familles se lavaient (quand elles se lavaient !) dans un baquet unique, les uns après les autres, au milieu de la cuisine... Avec de l'eau chauffée (quand ils le pouvaient !) sur la cuisinière... Encore avant on ne lavait même pas mais on se parfumait pour masquer les odeurs... Et encore, encore avant, on ne se parfumait même pas... Ça devait sentir le bouc ! Quant aux dents, ils se les faisaient arracher dès abcès et étaient édentés à 40 ans ; c'était peut-être pas alors des caries, mais les parodontites faisaient "rage"... C'est pas mieux maintenant ?

A chaque fois j’ai la même question qui revient : on a un quota de malheur à respecter ? Au début du siècle passé il y avait beaucoup d’estropiés par maladie (polio, malformations etc.) ou par trauma (gueules cassés, fractures mal traités etc.). On a amélioré ces prises en charges pour avoir tout autant d’invalides dû aux accidents de voiture, trains etc.
Toujours pendant la même période une maladie comme l’hystérie recule pour laisser place à l’anorexie. On ne meurt plus de certaines maladies (tétanos, rage, dysenterie, et bien d’autres) mais maintenant on a le cancer, les maladies cardiaques.
C’est vrai qu’on a bien amélioré la qualité de vie, mais pourquoi diable quand on gagne d’un côté, on perd de l’autre ?

Les 3 poules aux oeufs d'or de l'industrie agro-alimentaire sont le gras, le sucré et le salé.
Autre chose, et d'aprés mon vécu, le soin apporté aux dents c'est amélioré ces deux dernières décennies ; dans les années 70, et certainement aussi avant, les dentistes déminéralisaient, arrachaient et plombaient à tout va. Un brossage excessif et trop énergique expose aussi les dents et les gencives à des problèmes.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Dommage que tu sur-interprète mon commentaire. Je ne vois pas ou est ce que j'ai écrit une vision pessimiste du monde ! Au contraire , si tu avais bien lu je précise que l'on fait des innovations ! Seulement certaines d'entre elles apporte également un mauvais côté .
Je ne suis pas du style à dir
e l'homme est devenu mauvais ou encore on vis dans une société de violence etc Afficher tout
Y'a des modes sur SC, avant c'était de critiquer l'humain à la moindre occasion, et aujourd'hui c'est critiquer les personnes qui osent le faire même quand y'a aucune raison vu que tu n'as fais qu'exposer des fais... Les gens n'ont pas de juste milieu :)

Ce sont les colorants, les conservateurs...etc qui bousillent nos dents. Dans la nature, les animaux sauvages ont les dents parfaitement blanches. Alors que votre chat qui mange des croquettes va avoir les dents qui jauniront... Pareil pour nous...