Pour la parade nuptiale, le colibri d'Anna bat des records

Proposé par
le

Le colibri d'Anna est un petit oiseau dont les mâles sont facilement reconnaissables à leur tête rose. Lorsqu'il essaye d'impressionner une partenaire potentielle, il devient acrobate, pouvant faire des piqués atteignant 90 km/h, ce qui représente 383 fois la longueur de son corps par seconde ! En comparaison, un faucon pèlerin, un avion de chasse ou même la navette spatiale sont des petits joueurs.


Commentaires préférés (3)

J'aime bien la dernière phrase. « En comparaison un faucon pèlerin un avion de chasse, ou même la navette spatiale sont des petits joueurs »

Posté le

android

(177)

Répondre

Pour vous donnez un ordre de grandeur, en comparaison, un avion avec ses réacteurs en post combustion atteint 150 longueur de corps par seconde, une navette spatiale traversant l'atmosphère est quand à elle a 200 longueur de corps par seconde.
( première source )

Son nom lui a été donné par René Primevère Lesson (1794-1849), un naturaliste, zoologiste et ornithologue français, en l'honneur de la femme du duc de Rivoli, Anna Masséna (1802-1887), grande collectionneuse d'oiseaux.

Posté le

android

(98)

Répondre


Tous les commentaires (45)

Mignon mais pas très viril pour un cascadeur ^^

Posté le

android

(8)

Répondre

J'aime bien la dernière phrase. « En comparaison un faucon pèlerin un avion de chasse, ou même la navette spatiale sont des petits joueurs »

Posté le

android

(177)

Répondre

Quand on voit des photos ont à l'impression qu'il peut se casser en 2 au moindre coup de vent... dire qu'il peut voler à 90km/h... petit mais puissant !

Posté le

blackberry

(13)

Répondre

Dans la première source il est ditqu'il subit 9 g !!! Même les pilotes d'avions de chasse en subissent moins !!!

Posté le

android

(18)

Répondre

Il a le mérite d'être facilement reconnaissable au moins. En plus ça lui donne un côté original car le rose n'est pas très présent chez les animaux.

Pour vous donnez un ordre de grandeur, en comparaison, un avion avec ses réacteurs en post combustion atteint 150 longueur de corps par seconde, une navette spatiale traversant l'atmosphère est quand à elle a 200 longueur de corps par seconde.
( première source )

On ne lui a surement jamais parlé des limites de vitesse a ce petit

A cette vitesse lorsqu'il fait un looping il voit devant lui son derrière !

Son nom lui a été donné par René Primevère Lesson (1794-1849), un naturaliste, zoologiste et ornithologue français, en l'honneur de la femme du duc de Rivoli, Anna Masséna (1802-1887), grande collectionneuse d'oiseaux.

Posté le

android

(98)

Répondre

a écrit : Il a le mérite d'être facilement reconnaissable au moins. En plus ça lui donne un côté original car le rose n'est pas très présent chez les animaux. Sauf pour la limace rose fluo du mont Kaputar en Australie ^^ (cf une précédente anecdote). Sinon je pense aussi au mâle Linotte mélodieuse, qui est rose au niveau du front et de la poitrine, mais d'un rose bien moins vif que ce petit cascadeur.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Dans la première source il est ditqu'il subit 9 g !!! Même les pilotes d'avions de chasse en subissent moins !!! Nan, c'est grosso-merdo ce que subissent les pilotes de chasse (entre -3G et +10G

Un piqué c'est bien du haut vers le bas, non ? Dans ce cas, je pense qu'un éléphant est beaucoup plus rapide.

a écrit : Pour vous donnez un ordre de grandeur, en comparaison, un avion avec ses réacteurs en post combustion atteint 150 longueur de corps par seconde, une navette spatiale traversant l'atmosphère est quand à elle a 200 longueur de corps par seconde.
( première source )
Oui, mais c'est un rigolo à côté d'un fusée spatiale (11 km/seconde!) celles de Jules Verne et d' Hergé allaient aussi à cette vitesse et comme anticipation, c'était très fort!
@norton, il ne fait pas de looping, il va rejoindre sa belle.
That's all, folks!.

a écrit : Pour vous donnez un ordre de grandeur, en comparaison, un avion avec ses réacteurs en post combustion atteint 150 longueur de corps par seconde, une navette spatiale traversant l'atmosphère est quand à elle a 200 longueur de corps par seconde.
( première source )
Si on veut rester dans les records, proportionnellement la palme d'or reviendrait au module de commande des missions Apollo. Une taille de 11.03 mètres et une vitesse nécessaire pour quitter l'orbite terrestre de 40.000 km/h. L'objet évolue donc à une vitesse représentant près de 1007 fois sa longueur de corps par seconde.

a écrit : Un piqué c'est bien du haut vers le bas, non ? Dans ce cas, je pense qu'un éléphant est beaucoup plus rapide. Un éléphant ira aussi vite qu'un caillou ou qu'un balai si tu les lâches de haut, la vitesse de chute ne dépend pas du poids, seuls les frottements et donc la forme/surface de l'objet en question importent.

Et c'est le seul oiseaux à pouvoir volé en arrière

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Si on veut rester dans les records, proportionnellement la palme d'or reviendrait au module de commande des missions Apollo. Une taille de 11.03 mètres et une vitesse nécessaire pour quitter l'orbite terrestre de 40.000 km/h. L'objet évolue donc à une vitesse représentant près de 1007 fois sa longueur de corps par seconde. Afficher tout Merci pour l'information. Je ne le savais pas. Je me coucherais encore un peut moins bête. ^^
Je donnais cette information, pour imagé les exemples donne dans l'anecdote.

a écrit : Quand on voit des photos ont à l'impression qu'il peut se casser en 2 au moindre coup de vent... dire qu'il peut voler à 90km/h... petit mais puissant ! D'ailleurs mon colibri s'appelle Skip ! ^^

Posté le

android

(0)

Répondre