On ne peut pas vraiment appuyer sur la gâchette

Proposé par
le

On voit souvent dans les films un personnage dire d'appuyer sur la gâchette d'une arme à feu. Ce personnage se trompe car il devrait plutôt dire d'appuyer sur la queue de détente. En effet, la gâchette est une pièce interne à l'arme à feu qui va permettre de libérer le percuteur ou le chien tandis que la queue de détente est bien la pièce sur laquelle on appuie avec le doigt.


Commentaires préférés (3)

C'est une anecdocte pour les personnes pointilleuse sur la langue francaise. Interessante, meme si je ne vois pas CLINT EASTWOOD (dans Pour une poignée de dollars) avoir la "queue de detente" facile.

Posté le

unknown

(266)

Répondre

Tout a fait d'accord si on appuie sur la queu ca envoie une cartouche ..je l'ai vu dans des films !!!

Posté le

unknown

(297)

Répondre

J'imagine bien un type sortir l'anecdote au moment ou son adversaire lui dit : " Je vais appuyer sur la gâchette!
-heu, alors, en fait, techniquement..."

Posté le

unknown

(588)

Répondre


Tous les commentaires (50)

C'est une anecdocte pour les personnes pointilleuse sur la langue francaise. Interessante, meme si je ne vois pas CLINT EASTWOOD (dans Pour une poignée de dollars) avoir la "queue de detente" facile.

Posté le

unknown

(266)

Répondre

Oui, et on ne dit pas non plus qu'il faut une arme et des balles mais des cartouches, la balle étant seulement une partie de la cartouche.

Posté le

unknown

(34)

Répondre

Tout a fait d'accord si on appuie sur la queu ca envoie une cartouche ..je l'ai vu dans des films !!!

Posté le

unknown

(297)

Répondre

C'est simplement un abus de langage comme il y en a beaucoup dans la langue française.

Posté le

unknown

(17)

Répondre

C'est tout à fait exact et les films sont bourrés d'erreurs, comme, par exemple parler de revolver quand il s'agit de pistolet et vice versa.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

J'imagine bien un type sortir l'anecdote au moment ou son adversaire lui dit : " Je vais appuyer sur la gâchette!
-heu, alors, en fait, techniquement..."

Posté le

unknown

(588)

Répondre

Je pense que les scénaristes le savaient très bien... Ils ont juste choisis de dire "gâchette" parce que cela "passait mieux" au cinéma. Imaginez quelqu'un en train de tenir en joue un autre personnage : "attention à toi, je vais appuyer sur la queue de détente !" ha ha ^^

Posté le

unknown

(22)

Répondre

Et pis en même temps, étant relies mécaniquement, appuyer sur l'un revient a réaliser une action sur l'autre, donc c'est pas si faux. Mais en anglais, on dit trigger, détente, et de nombreux films utilisent ce mot a la place de gâchette ^^

Posté le

unknown

(10)

Répondre

D'ailleurs on entends parfois "appuyer sur la détente"

Posté le

unknown

(17)

Répondre

Je vois bien la super production américaine:"Jack,donne moi l'argent ou j'appuie sur la qeue de détente!"lol

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Le commentaire de Bradley m'a bien fais rire :) un double sens rigolo

Posté le

unknown

(6)

Répondre

On dit plus souvent la detente que la queue de detente

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Mdr @Bradley !!! C'est le genre de film ou ca "tire" partout c'est ca !!!!

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Un truc que je n'ai jamais compris, dans les vielles séries notemment, les personnages utilisent quasi à chaque fois le terme revolver au lieu de pistolet...

Posté le

unknown

(2)

Répondre

@ ericbaum: quelle est la différence entre un pistolet et un revolver ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Les révolvers ont comme pièce qui leur est unique, un cylindre dans lequel on y place la munition. Ce cylindre tourne sur un axe, soit par pression sur la détente et/ou en tirant le marteau vers l’arrière, selon le type de révolver utilisé.
Comme le cylindre tourne sur lui-même, il fait donc des « révolutions ». Toute arme de poing qui a un cylindre qui fait des « révolutions » est, par définition, un révolver.
Pour toutes les autres armes de poing, peu importe leur mécanisme ou apparence, s’il n’y a pas de cylindre qui tourne, c’est un pistolet.

Posté le

unknown

(17)

Répondre

Bah, « appuyer la gâchette » c'est mieux que dire « appuyer sur la queue ».

Mais je m'égare, même si désormais je ne ferais plus l'erreur de langage.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Il me semble qu'au départ ce n'etait pas faux et on utilisait bien la gachette. Ensuite les armes se sont complexifiées et on appuie maintenant sur la détente.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Est ckon est certain ke cette expression a été inventée par des scénariste?pour des films??

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Tout a fait juste, tout comme on parle d'un etui pour les petits calibres et non d'une douille.

Posté le

unknown

(2)

Répondre