L'origine du scoutisme

Proposé par
le
dans

En 1907, un général à la retraite, Baden Powell, s'inspirant de son expérience au contact des jeunes lors de la Seconde Guerre des Boers, crée un camp expérimental sur l'ile de Brownsea en Angleterre avec seulement 20 garçons. Il y teste ses méthodes d'éducation et de formation de la jeunesse. Le succès est immédiat : le scoutisme était né. Celui-ci compte aujourd'hui près de 40 millions d'adhérents.


Tous les commentaires (111)

@obscuro, neron le premier? belle innocence....et le chaman inconnu de la préhistoire, il avait déjà inventé le truc...sans compter avant

Posté le

android

(3)

Répondre

jlsd
ça fais 8 ans que j en fais parti et c est super bien je suis chef maintenant et fière d être scout

Posté le

android

(10)

Répondre

@kmille24, en réalité il existe desormais de nombreuse version du scoutisme afin de repondre aux attentes de chacun : les scouts d'europe (catholique), les scouts unitaire de France (catho), les scouts unionistes de Fr (protestant), les scouts de Fr ou Eclaireur de Fr (laïque). D'autre part au meme titre que catho ou protestant, il existe les versions juives, musulman, etc....
ayant fait du scoutisme pendant 11 ans (louveteaux, scout, routier et chef), j'en ai surtout retenu un interet pour les activités entre potes mais aussi l'opportunité de savoir se débrouiller par soit même dans de multiples situations

Posté le

android

(15)

Répondre

il y a aussi certains mouvements un peu extreme droite parmis les scouts ...genre paramilitaire.... si je me souviens bien...

Posté le

android

(0)

Répondre

en réalité, le paysage du scoutisme en France est plus complexe que ça.
on distingue 3 types de mouvements se réclamant de la méthode scoute.
Le premier est celui du "Scoutisme français" (ou "Fédération du scoutisme français") qui est reconnu pour ses qualités pédagogiques à la fois par Jeunesse et sport et par les instances mondiales du scoutisme (Organisation Mondiale du Mouvement Scout - OMMS ; et Association Mondiale des Guides et Eclaireuses - AMGE). Il regroupe 5 mouvements, dont les unités sont mixtes dans la plupart des cas, et chacun avec une spiritualité différente. Par ordre de création : les Eclaireurs et Eclaireuses Unionistes de France (EEUdF, mouvement protestant), les Eclaireurs et Eclaireuses de France (EEdF, mouvement laïque), les Scouts et Guides de France (SGdF, mouvement catholique), les Eclaireurs et Eclaireuses Israélites de France (EEIF - mouvement juif), les Scouts Musulmans de France (SMF - mouvement musulman). La reconnaissance par Jeunesse et Sports passe par l'exigence d'un niveau minimum de formation des animateurs élevé.
Le second est constitué de groupes reconnus par Jeunesse et Sports uniquement (et donc là aussi avec un niveau de formation des animateurs contrôlé). Il y a là l'Association des Guides et Scouts d'Europe (AGSE - mouvement catholique, plutôt fondamentaliste, démixté il me semble), les Scouts Unitaires de France (SUF - mouvement catholique, démixté également, je crois, lui aussi fondamentaliste et 'musclé' dirons-nous), les Eclaireurs Neutres de France (ENF - mouvement de spiritualité neutre, regroupant des groupes d'obédiences religieuses - en théorie - variées).
Reste un troisième groupe, une myriade de petits mouvements de faibles effectifs, hors des grandes fédérations pour plusieurs raisons aussi variées que l'extrémisme religieux, la constitution en association locale pour toucher des subventions, la scission d'avec leur mouvement d'origine, des méthodes archaïques, des méthodes avant-gardistes, ... on trouve de tout, du très bon et du très mauvais. La plupart du temps, lorsqu'un accident se produit, c'est dans l'un de ces mouvements, le plus souvent en raison de l'absence de déclaration des camps à Jeunesse et Sports et la non-formation des animateurs à l'encadrement des jeunes.

@Zaiel, Quand tu feras faire du judo à ton fils à 5/6 ans, tu penses qu'il aura eu le choix? Ou quand tu lui feras manger des carottes pour l'éveiller et lui faire goûter (alors qu'il va peut etre détester ça), tu penses qu'il aura eu le choix? ;)
A mon sens on devrait laisser les parents juger de ce qui est bon pour leurs enfants quand ils sont petits et pas encore responsables (exemple les envoyer chez les scouts camper et se faire des amis même s'ils préféreraient rester devant la Tv tout le WE...). Ne pas accéder à tous leurs caprices, c'est aussi ça éduquer un enfant : choisir ce qui semble bon pour eux, ils comprendront plus tard le bien se va leur a fait :)
Signé: un ancien scout de France qui a adoré son expérience

@khassandr, Je t'arrête tout de suite: le scoutisme est laïque. Il existe cependant des associations scoutes religieuses, mais pas uniquement chrétiennes. Rien qu'en France, il y a 9 associations différentes, dont des scouts laïques, catholiques, protestants, musulmans, juifs et même bouddhistes, si je me rappelle bien. Mais les méthodes sont très différentes d'un pays a l'autre, ou d'une région à l'autre. Par exemple, à Genève, l'association est laïque, ainsi que la majorité des groupes (répartis par communes). Un seul groupe est catholique par tradition, et pour les connaître, je sais que la majorité des responsables sont athées.

Woowoowo rendons à césars se qui est à césars

1 :les éclaireurs sont effectivement laïque , il existe différente communautés de scout (éclaireur ,scout et guide, scout d'Europe, musulman, protestant, juif, etc...)

2: la religion:
À la bas lord baden Powell n'avait pas pour but de faire du scoutisme une association liée à la religion catholique,mais un éducation religieuse générale afin de leur donner le chois .lors de sa création l'église était très présente et le principe même de scout était l'autonomie et rendre service. Leur lieux de réunion se trouvais dans un monastère et la majorité de leur service rendu était en vers les religieux . De file en aiguille le scoutisme est devenu catholique.

3: les messe ne sont pas si fréquente que ça et sont bien différente de celle du "civile" beaucoup plus de chant de vie et d'animation globale. (cela dépend des groupes scouts également certain en on régulièrement tandis que d'autre préfère les temps de réflexion au temps spirituelle (temps de réflexion : explication impartial de l'actualité ou de problème qui les concerne tous )

4. activité
En effet les cabane ça va jusque à un certain âge si ils veulent évoluer vers l'autonomie on leur donne de plus en plus de responsabilité. Il y a également plusieurs tranche d'âge
8 à 10 ans cabane, apprentissage de la vie en communauté et vie dans la nature tout en apprenant par de grand jeux
11 à 13 ans. Fabrication plus élaborer (table à feux, band, chaise, four, ou toute autre envie ... Exemple en suède tout les 4 ans ils font une grande roue en bois de 6m de diamètre ou on peux monter à 8 pers ), respect de l'environnement , développement de l'autonomie
14 à 17 ans leur construction sont plus approfondie (je les nome :les bâtisseur de rêve) construction de Rosalie, radeaux, tente en hauteur ou toute autre chose qui leur passe par la tête . C'est l'âge des exploit et de réalisation de leur trois semaine de camps en casi totaliser par eux
Réservation lieux, itinéraire, moyen de transport, menu etc...
18 à 21 ans le plus belle âge pour la réalisation d'un projet humanitaire pendant un mois , en temps que encadrant nous ne somme là que pour les guidée à atteindre leur objectif en récoltant des fonds par le travail, les aides et l'envi de bien faire.

J'ai commencer les scouts à 16 ans et je me refusais d'y aller dû à la religions. Aujourd'hui j'ai 24 ans toujours non croyant et je suis toujours dans le mouvement et mon grand regret est de ne pas être rentrer plus tôt.( mes explication concerne le mouvement scout et guide de France , il peut en être autrement pour les scouts d'Europe ou les éclaireur

@kmille24, Chez les protestants, l'équivalent des scouts sont les "flambeaux", j'y ai longuement participé étant plus jeune, et les activités sont sensiblement les mêmes. L'une des différences est que les filles ont été tolérées dès la création alors que chez les scouts, ce fut l'objet de nombreuses tensions (sur un rassemblement commun j'avais déjà entendu des scouts railler les filles en criant "boy scout")

@benbell : non, chez les protestants, DES scouts s'appellent les flambeaux. le mouvement le plus important, les éclaireuses et éclaireurs unionistes de France n'emploient pas ce terme. de 8 à 12 ans, ce sont des louveteaux, de 12 à 16 ans des éclaireurs, et de 16 à 19 ans des aînés. les groupes sont mixtes aussi, d'ailleurs (sauf dans un groupe parisien qui résiste aux évolutions depuis plus de 25 ans. z'ont même mis 20 ans à abandonner les vieilles chemises kaki pour les chemises vertes...)

sadam a voulu aussi essayer comme bade powell, mais il a confondu' 'scout'' avec' 'scud'' et n' a pas eu de succces

Posté le

android

(0)

Répondre

@neveed, Les éclaireurs sont une branche du scoutisme (12-16 ans) et non un mouvement a part entière . Je pense que le Patro n est pas catholique :-)

il y a même un guitariste qui a repris son nom. en cherchant des morceaux de l'artste , je suis aussi tombe celui ci en debut d année.

Posté le

android

(0)

Répondre

Une anecdote que je trouve assez formidable: il y a une hiérarchie dans la maîtrise scoute, allant de 1 bûchette (chef sans expérience ni Bafa) à 4 bûchettes (responsabilité mondiale). Cependant, le propriétaire de cette île possède un grade de 5 bûchettes, en remerciement car le scoutisme n'aurait pas existé sans lui.

Le scoutisme ne peut pas remplacer l'Education nationale ni celle des parents, mais il met sur de bonnes voies pour réussir sa vie. D'ailleurs, Baden Powell a dit être convaincu qu'un individu observant la loi scoute non seulement dans ses loisirs, mais également dans sa vie quotidienne serait un homme épanoui. Vous pouvez commander un Inukshuk pour plus de détails.

@neveed, non pas les eclaireurs, les scouts de France. les eclereurs sont une branche des SUF, qui sont cathos.

Posté le

android

(0)

Répondre

@khassandr, Dans mon groupe (Saint-Vincent Croix-Rousse) on va à la messe lorsqu'on a des lumignons à vendre (on assiste à la messe en entier, c'est le minimum), on en fait une lors des WE le dimanche (et je peux te garantir que se courir après comme des gosses dans l'herbe mouillée pour faire des duels de cartes (comme des gosses) compense largement l'ennui que je ressentais au début) ainsi que lors des camps, en plus de temps spirituels où chacun, incluant moi en tant qu'athée, peut avoir la parole.

Je ne vois pas ça comme du prosélytisme; d'ailleurs j'ai fait un jamborée ("bonjour" en swahili il me semble, c'est un rassemblement national ou mondial de scouts) dont la veillée du dimanche a été consacrée à une cérémonie eucuménique avec un prêtre, un imam et un rabbin.

On parle plus du Roi Lion et de diabolo, jonglage, monocycle, que de religion…

@benjbell, Si j'ai pensée aux scouts protestants en voyant écris les "éclaireurs" c'est parce que mon petit frère et petite soeur y sont inscrits (acceptés uniquement par eux, sachant qu'ils sont sans religions) et ils se font bien appeller "louveteaux" et "éclaireurs" . je n'ai jamais entendu "les flambeaux" mais je ne remet pas en question ce que tu expliques ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

@Nowne, tu crois tout apprendre avec un manuel scolaire?

Posté le

android

(0)

Répondre