Stefan Lux se suicida en 1936 pour prévenir des dangers du nazisme

Proposé par
le
dans

Le 3 juillet 1936, Stefan Lux, un homme de lettres juif, se suicida d'un coup de fusil dans la poitrine en pleine séance de la Société des Nations ("ancêtre" de l'ONU) à Genève. Son but était d'alerter le monde sur les dangers du nazisme et de l’antisémitisme pratiqués sous le Troisième Reich. Son geste fera rapidement le tour du monde mais n'aura jamais déclenché la réaction qu'il souhaitait.


Commentaires préférés (3)

Entrer sans problème à l'ONU avec un fusil, la base. C'est Jack Bauer le type.

Je suis le seul a me demander comment cet homme a pu se ramener avec son fusil dans l'Assemblée des Nations sans que personne ne remarque rien ou ne s'en inquiète réellement?

Posté le

android

(362)

Répondre

Il aura voulu changer le cours de l'histoire avant même qu'elle ne se fasse...
Encore un grand homme oublié des livres d'histoires.

Posté le

android

(475)

Répondre


Tous les commentaires (112)

C'est ce qu'on appelle un coup de.. Fusil dans l'eau.

Posté le

android

(41)

Répondre

Entrer sans problème à l'ONU avec un fusil, la base. C'est Jack Bauer le type.

Je suis le seul a me demander comment cet homme a pu se ramener avec son fusil dans l'Assemblée des Nations sans que personne ne remarque rien ou ne s'en inquiète réellement?

Posté le

android

(362)

Répondre

Il n y avait d autre solution que ce geste pour faire réagir?

Posté le

android

(36)

Répondre

Il aura voulu changer le cours de l'histoire avant même qu'elle ne se fasse...
Encore un grand homme oublié des livres d'histoires.

Posté le

android

(475)

Répondre

a écrit : Je suis le seul a me demander comment cet homme a pu se ramener avec son fusil dans l'Assemblée des Nations sans que personne ne remarque rien ou ne s'en inquiète réellement? Il a du en prendre un aux gardes

Comme quoi personne ne pouvait croire l'horreur qui allait se passer...

a écrit : Je suis le seul a me demander comment cet homme a pu se ramener avec son fusil dans l'Assemblée des Nations sans que personne ne remarque rien ou ne s'en inquiète réellement? Apparemment c'était un revolver d'après Wikipédia, ce qui nuance le fait qu'il ait peut être réussi à le faire entrer discrètement. C'est vrai que c'est plus dur de planquer un fusil ^^

Posté le

windowsphone

(39)

Répondre

On ne peut abolir la guerre que par la guerre. Pour qu'il n'y ait plus de fusils, il faut prendre le fusil.
Citation de Mao Tsé-Toung

Posté le

android

(36)

Répondre

Ces la preuve toute bête que l'homme ne crois jamais ce qu'il ne vois pas , ou qu'il rejette simplement des idée auxquelles il ne crois pas , nous sommes tous un peu des St Thomas...c'est triste mais humains

Posté le

android

(30)

Répondre

Avant il n'y avait pas toutes les mesures de sécurité qu'il y a de nos jours du genre les detecteurs de metaux a l entrée etc ..

Posté le

android

(17)

Répondre

En même temps il aurait pu simplement le clamer haut et fort devant l'assemblée, il ne serait pas mort et au moins quelques personnes l'auraient écouter..
Stratégie à revoir !

Posté le

android

(36)

Répondre

Il pouvait faire ce geste juste en se blessant simplement...

a écrit : Entrer sans problème à l'ONU avec un fusil, la base. C'est Jack Bauer le type. Ce n'était pas l'ONU mais son ancêtre la SDN mise en place autours des points nécessaire a la paix évoquer par le Président Wilson a la fin de la première guerre mondiale. Il faut savoir que elle n'était pas très développer ni influente a cette époque...

Posté le

android

(12)

Répondre

Cette scène est d'ailleurs représenté au début du film "Amen" (bon film d'ailleurs)

Super coup de pub! Plus on fait dans le trash, plus on a d'écho aujourd'hui. Les élèves en marketing devraient s'en inspirer.

a écrit : Il aura voulu changer le cours de l'histoire avant même qu'elle ne se fasse...
Encore un grand homme oublié des livres d'histoires.
Un grand homme ? Pourquoi ? Je veux bien que ce qu'il ait fait soit "courageux" mais le suicide n'est en rien une solution. On ne défend pas une cause en mettant fin à ses jours, et faire de lui un grand homme serait cautionné son acte. "Mourir pour des idées d'accord, mais d'une mort lente".

a écrit : Entrer sans problème à l'ONU avec un fusil, la base. C'est Jack Bauer le type. ce n'est pas l'ONU, mais la société des nations, un système bien plus fragile et inefficace...
de plus, il suffit que ce soit un homme important, si le fusil n'est pas visible, la sécurité n'irait pas vérifier non?

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Un grand homme ? Pourquoi ? Je veux bien que ce qu'il ait fait soit "courageux" mais le suicide n'est en rien une solution. On ne défend pas une cause en mettant fin à ses jours, et faire de lui un grand homme serait cautionné son acte. "Mourir pour des idées d'accord, mais d'une mort lente". Un grand homme car il a su avant tout le monde ce qui allait se passer et il a été jusqu'au bout pour prouver qu'il ne disait pas ça par hasard, et malgré cela personne ne l'a écouté.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Un grand homme car il a su avant tout le monde ce qui allait se passer et il a été jusqu'au bout pour prouver qu'il ne disait pas ça par hasard, et malgré cela personne ne l'a écouté. Parce que tu penses qu'en 1936 il était le seul à se douter de ce qui allait se passer ? Hitler était déjà au pouvoir depuis trois ans et ne s'est pas fait prier pour mettre en place d'emblée sa politique anti-sémite. Les lois de Nuremberg ont été ratifiées en 1935 et n'importe quel juif pas trop sot savait ce qui l'attendait au tournant