Comme les avions, les ascenseurs peuvent être pressurisés

Proposé par
le

Les ascenseurs équipant les plus hautes tours du monde sont pressurisés, comme peuvent l'être les cabines d'avions. En effet, ils montent si vite et si haut que le corps supporterait mal les changements brutaux de pression extérieure. Ainsi, la cabine pressurisée permet de réguler la décompression en s'élevant. De tels ascenseur peuvent être trouvés sur les tours Taipei 101 ou encore Burj Khalifa.


Commentaires préférés (3)

Celui de Taipei atteint la vitesse de 60 km/h. J'espère qu'on n'aura jamais ce type d'ascenseurs en France : le gouvernement pourrait décider d'y mettre des radars...

Posté le

android

(414)

Répondre

et quand tu sors de l'ascenseur tu arrives a un étage non pressurisé. Le temps du voyage suffirait-il a ce que le corps soit habitué a cette différence de pression?

Posté le

android

(104)

Répondre

La cabine circule dans un genre de tunnel,une gaine ou trémie dans le jargon. Celle-ci agit donc comme un piston et à de grandes vitesses la pression est donc très forte à l'exterieur. C'est pour cela qu'en pressurisant la cabine le corps supporte mieux. Lorsque les portes s'ouvrent, la cabine est à l'arrêt et le phénomène ne se produit plus.

Posté le

android

(140)

Répondre


Tous les commentaires (55)

Ils peuvent monter 700kg d'humain en haut des tour

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Il me semble qu'a l'Empire State Building pour monter au 110e, c'est le cas !

Posté le

iphone

(8)

Répondre

Aïe aïe aïe, les oreilles qui se bouchent!

Posté le

iphone

(6)

Répondre

Celui de Taipei atteint la vitesse de 60 km/h. J'espère qu'on n'aura jamais ce type d'ascenseurs en France : le gouvernement pourrait décider d'y mettre des radars...

Posté le

android

(414)

Répondre

et quand tu sors de l'ascenseur tu arrives a un étage non pressurisé. Le temps du voyage suffirait-il a ce que le corps soit habitué a cette différence de pression?

Posté le

android

(104)

Répondre

a écrit : Celui de Taipei atteint la vitesse de 60 km/h. J'espère qu'on n'aura jamais ce type d'ascenseurs en France : le gouvernement pourrait décider d'y mettre des radars... Faut chercher l'argent où il se trouve lol

Posté le

android

(0)

Répondre

À quoi cela sert-il de préssuriser un ascenseur si, lorsque l'on arrive à l'etage désiré, ce dernier ne soit pas préssurisé également ? C'est pareil que pisser dans un violon...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : À quoi cela sert-il de préssuriser un ascenseur si, lorsque l'on arrive à l'etage désiré, ce dernier ne soit pas préssurisé également ? C'est pareil que pisser dans un violon...
Car tu t'y habitue, quand tu fais de la plongée ( avec les bouteilles ) tu remontes doucement pour que ton corps s'y habitue, pour ses ascenseurs c'est la même, quand tu montes en montagne, tu n'y montes pas en 10 secondes, ton corps a largement le temps de s'y faire.

Posté le

iphone

(19)

Répondre

L'anecdote de 2010 explique la définition exacte! très beau reportage dans méga structure sur France 5 avec notamment l ascenseur de Dubaï

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Il me semble qu'a l'Empire State Building pour monter au 110e, c'est le cas ! Pas du tout. Pour monter aux 110ème, il n'y a pas d'ascenseur direct. Il faut en monter au 87 ou 89ème (mémoire courte) et en prendre un qui ne risque pas d'être pressurisé. Cet ascenseur est manuel, on voit les étages défilés par le jeu entre les portes et le tout se trouve dans "l'antenne" du building.

Posté le

android

(13)

Répondre

sinon pour revenir au sujet initial. j ai utilisé l ascenseur de Tapei101 et très franchement je n ai senti presque rien aussi bien au niveau vitesse que pression. ps: taipei est une ville très sympa avec des habitants très accueillant .

Posté le

android

(13)

Répondre

J'ai pu monter en haut de la tour de Taipei 101 et je peux vous dire que la sensation lorsque l'on décolle n'est pas fortement ressentie mais l'élévation est assez agréable :)

Posté le

iphone

(7)

Répondre

L'utilité de présuriser l'ascenseur doit surtout résider dans le fait que lors du deplacement de l'ascenseur l'air est comprimé en bas de la cabine, et par conséquent, il y en a moins en haut de la cabine.
C'est pour maintenir l'équilibre à l'interieur de la cabine que les ascenseurs doivent etre presurisés, car, à la louche, les 0,1 bar d'écart entre le bas et le haut de la tour ne sont pas insurmontables...
Sinon, dès que vous mettriez votre tete à 1m sous l'eau, vos tympans vous lacherez ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : L'utilité de présuriser l'ascenseur doit surtout résider dans le fait que lors du deplacement de l'ascenseur l'air est comprimé en bas de la cabine, et par conséquent, il y en a moins en haut de la cabine.
C'est pour maintenir l'équilibre à l'interieur de la cabine que les ascen
seurs doivent etre presurisés, car, à la louche, les 0,1 bar d'écart entre le bas et le haut de la tour ne sont pas insurmontables...
Sinon, dès que vous mettriez votre tete à 1m sous l'eau, vos tympans vous lacherez ^^
Afficher tout
C'est de la grosse louche! On a un differenticiel de masseVolumiqueAir*Acceleration*hauteurDeLaCabine=1,2*0,2*2~0,5 Pascal entre le bas et le haut grosso modo soit 5 ordres de grandeur de moins.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Car tu t'y habitue, quand tu fais de la plongée ( avec les bouteilles ) tu remontes doucement pour que ton corps s'y habitue, pour ses ascenseurs c'est la même, quand tu montes en montagne, tu n'y montes pas en 10 secondes, ton corps a largement le temps de s'y faire.
justement ,en haute montagne,je trouverais sympa ce système dans les "oeufs" (télécabine) car on doit souvent compensé en déglutissant ou en compensant comme en plongée (pincement de nez en soufflant bouche fermé )

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Car tu t'y habitue, quand tu fais de la plongée ( avec les bouteilles ) tu remontes doucement pour que ton corps s'y habitue, pour ses ascenseurs c'est la même, quand tu montes en montagne, tu n'y montes pas en 10 secondes, ton corps a largement le temps de s'y faire.
Oui mais si tu prends l'ascenseur le plus rapide du monde, c'est pas pour faire des paliers de 5 min tous les 50 m.
La meilleure transition serait de laisser la pression ambiante car dans tous les cas, lorsque les portes s'ouvrent, tu t'y retrouves à la pression extérieure.
En fait la vraie raison doit être ailleurs comme certains tentent de l'expliquer.
Mais l'homogénéité de la pression entre le haut et le bas de la cabine j'y crois moyen aussi. Y a pas ce système dans ma voiture et à mon avis elle accélère au moins autant que l'ascenseur... enfin j'espère ! Et mes oreilles ne se bouchent pas chaque fois que je démarre au feu vert.
Alors... pourquoi pressuriser cet ascenseur ? Hein ? Y en a bien 1 qui sait ?!

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Idem pour la Sky Tree de 634 mètres à Tokyo.

Posté le

android

(0)

Répondre

La cabine circule dans un genre de tunnel,une gaine ou trémie dans le jargon. Celle-ci agit donc comme un piston et à de grandes vitesses la pression est donc très forte à l'exterieur. C'est pour cela qu'en pressurisant la cabine le corps supporte mieux. Lorsque les portes s'ouvrent, la cabine est à l'arrêt et le phénomène ne se produit plus.

Posté le

android

(140)

Répondre

a écrit : Car tu t'y habitue, quand tu fais de la plongée ( avec les bouteilles ) tu remontes doucement pour que ton corps s'y habitue, pour ses ascenseurs c'est la même, quand tu montes en montagne, tu n'y montes pas en 10 secondes, ton corps a largement le temps de s'y faire.
oui mais les variations de pression dans l'air sont infime 0,2 bar en moins sur 2000 mètres alors même l'immeuble le plus haut du monde le changement ne doit pas être énorme.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : et quand tu sors de l'ascenseur tu arrives a un étage non pressurisé. Le temps du voyage suffirait-il a ce que le corps soit habitué a cette différence de pression? apparemment la cabine régule la décompression donc pas de changement brutal

Posté le

android

(1)

Répondre