Le médecin qui s'opéra lui-même

Proposé par
grogod
le
dans

En 1961, le chirurgien Leonid Rogozov fut bloqué avec ses 11 compagnons sur une nouvelle base scientifique en Antarctique en raison de tempêtes de neige. Souffrant du ventre, il se diagnostiqua une péritonite, qui devait être traitée en urgence par l'ablation de son appendice. Seul médecin de la station, il s'opéra lui-même avec succès.


Tous les commentaires (107)

Un grand respect pour cette parfaite maitrise.

Posté le

android

(3)

Répondre

Je chiale ne serait-ce que pour m'enlever une épine du doigt ...

Posté le

iphone

(20)

Répondre

J'en avais entendu parler mais je pensais que c'etait une histoire inventée... J'aurais préferé... =S

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Le beau pere de Gaylord Furniker s'est debriller (?) tout seul avec une lampe.

Quoi ? C'est un film ?

Posté le

android

(2)

Répondre

Soit il s'opérais lui même soit il était promis à une mort lente et douloureuse... Ça a pas du lui faire plaisir, mais il n'avait pas le choix !!

Posté le

iphone

(7)

Répondre

Il me semble qu'il y a eu un cas pire: une femme médecin partie au pôle sud qui se découvre une tumeur cancéreuse au sein... Elle tenta de s'opérer elle même. Elle réussit et pu rentrer chez elle par la suite. Malheureusement, le cancer récidiva et elle décéda quelques années plus tard. Je ne me rappelle plus le nom de cette femme...

Posté le

iphone

(10)

Répondre

R.E.S.P.E.C.T....vraiment faut le faire meme s'il est du metier...

Posté le

android

(0)

Répondre

Pas pire que l'alpiniste qui a du se trancher la main car il était resté coincé et c'était sa seule chance de survie. On en a fait un film si je me souviens bien

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : C'est une appendicite pas une peritonite C'est une peritonite inflamation de la peritoine, c'est pire qu'une appendicite et mortel si on ne l'opere pas rapidement.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Pas pire que l'alpiniste qui a du se trancher la main car il était resté coincé et c'était sa seule chance de survie. On en a fait un film si je me souviens bien Tu fais allusion à 127 heures il me semble.

Posté le

iphone

(7)

Répondre

Woua franchement respect , il a eu les c......s de faire ça ! C'est un peu comme Aron Ralstone partie en randonnée tout seul dans le Colorado et qui est tombé dans un trou avec un eboulement , il est resté bloqué 127 heures (d'ou le nom du film sortie sur son histoire) avec un rocher qui lui écraser le bras , et il à fini par se couper le bras avec un petit couteau. C'est un film à voir

Posté le

android

(0)

Répondre

Chapeau monsieur !!! En plus il se blesse au niveau de l'intestin, doit recoudre !! vraiment Respect !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est une peritonite inflamation de la peritoine, c'est pire qu'une appendicite et mortel si on ne l'opere pas rapidement. Alors déjà c'est LE péritoine et en l'occurrence la chirurgie décrite est celle d'une appendicite (qui peut évoluer en péritonite si elle se perfore, pas dans son cas vu qu'il dit lui même qu'il s'est fait peur en voyant son appendice si proche de la rupture) (un externe)

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : C'est une appendicite pas une peritonite Pour faire très simple : La péritonite est une complication de l'appendicite, urgence vitale puisque non opérée dans les 6h, c'est la mirt par scepticémie... Dinc, oui, le traitement de la péritonite est l'ablation de l'appendice

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : En réalité on ne recoue pas après une péritonite. On laisse un trou avec une "lame") afin de drainer tout ce qui était dans l'appendice. Cependant, respect pour de médecin ! Je confirme la chose...je sors d'une péritonite

Cependant maintenant l'opération se fait en sceloscopie avec une ouverture sous le nombril. Donc forcément il faut recoudre à un moment. Agraffe pour ma part

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Ça me rappelle l'histoire de ce pêcheur prisonnier de son filet er qui a dû s'amputer de son bras pour ne pas mourir noyé. Il racontait qu'il pendait très fort à ces enfants pendant l'acte. Respect pour ces gens.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pas pire que l'alpiniste qui a du se trancher la main car il était resté coincé et c'était sa seule chance de survie. On en a fait un film si je me souviens bien Je crois pas que ce soit alpiniste mais tu dois parler de 127 heures.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

on est jamais mieux servi que par soit meme apres c est vrai que quand t es chirurgien ou meme coiffeur ou dentiste ca doit etre vraiment delicat apres vaut mieux ca que la mort ...

Posté le

android

(0)

Répondre