Bronzer sous les palmiers en Antarctique

Proposé par
le
dans

De profonds forages réalisés en Antarctique ont permis de conclure que le continent était recouvert de forêt « quasi tropicale » il y a environ 50 millions d'années. On pouvait notamment y trouver des palmiers et des fougères, et la température oscillait entre 10 et 25 degrés selon la saison.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Tropicale ? Entre 10 et 25 degrés c'est peu non ? tropicale : chaud et humide, équatoriale : chaud et sec

Posté le

android

(139)

Répondre

Dommage pour ce continent, cela signifie qu'on y trouvera certainement des hydrocarbures. On pourra alors dire adieu au statut international de ce territoire.

Posté le

website

(147)

Répondre

a écrit : Comme quoi, même la plus aride et inhospitalière des terres peut avoir un jour porté une vie luxuriante Le Sahara en est la parfaite illustration.

Posté le

iphone

(133)

Répondre


Tous les commentaires (63)

Tropicale ? Entre 10 et 25 degrés c'est peu non ?

Posté le

iphone

(13)

Répondre

1km de profondeur pour trouver des palmiers chez les pingouins

Posté le

android

(13)

Répondre

Et à l'inverse, le peu d'espèce australes attendent les prochaines glaciations pour recoloniser une gross partie du monde.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tropicale ? Entre 10 et 25 degrés c'est peu non ? tropicale : chaud et humide, équatoriale : chaud et sec

Posté le

android

(139)

Répondre

Dommage pour ce continent, cela signifie qu'on y trouvera certainement des hydrocarbures. On pourra alors dire adieu au statut international de ce territoire.

Posté le

website

(147)

Répondre

Vivement le réchauffement climatique pour aller me prendre des vacances en antarctique...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : tropicale : chaud et humide, équatoriale : chaud et sec C'est pas plutôt l'inverse : le climat équatorial est réputé chaud et (très) humide et le climat tropical généralement plus chaud et plus sec, marqué toutefois par la saison des pluies

Posté le

iphone

(9)

Répondre

Comme quoi, même la plus aride et inhospitalière des terres peut avoir un jour porté une vie luxuriante

Posté le

website

(8)

Répondre

a écrit : Comme quoi, même la plus aride et inhospitalière des terres peut avoir un jour porté une vie luxuriante Le Sahara en est la parfaite illustration.

Posté le

iphone

(133)

Répondre

a écrit : tropicale : chaud et humide, équatoriale : chaud et sec C'est plutôt:
Tropical = chaud et humide
Désertique = chaud et sec
Enfin, peut être que désertique et équatorial sont des termes équivalents...



Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : C'est pas plutôt l'inverse : le climat équatorial est réputé chaud et (très) humide et le climat tropical généralement plus chaud et plus sec, marqué toutefois par la saison des pluies Oui c'est exactement ça pour le climat tropical !
Et effectivement le climat équatorial est chaud et TRÈS humide.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

il me semblait qu'on y avait trouvé du petrole, et que c'etait grace a cela qu'on savait qu'il y avait avant une foret.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est plutôt:
Tropical = chaud et humide
Désertique = chaud et sec
Enfin, peut être que désertique et équatorial sont des termes équivalents...



je viens de regarder sur wiki... tout dépend des précipitations. sinon c'est à peut près pareil

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : je viens de regarder sur wiki... tout dépend des précipitations. sinon c'est à peut près pareil Je me coucherai vraiment moins bête ce soir. Merci ?

Posté le

iphone

(1)

Répondre

en faisant des fouilles on trouverai surement des fossilles d'especes vivantes inconnus. bonne amecdote jmcmb

Posté le

android

(3)

Répondre

je trouve ça génial comme découverte, en gros je crois que la terre était remplie de zones tropicales et plus chaudes en tout cas à ce moment, vu qu on aurait eu des lions en France, et que même le Sahara était très vivant. Je me demande s il y avait des zones de désert chaud ou froid comme on a aujourd'hui ?

Posté le

android

(1)

Répondre

Le tropique du cancer passe dans le Sahara, l'équateur dans la forêt amazonienne... un peu de logique. Forêt équatoriale = beaucoup plus humide que forêt tropicale.

Posté le

android

(0)

Répondre

Et comment explique t'on la soudaine glaciation? Certainement le même phénomène qu'en Sibérie

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et comment explique t'on la soudaine glaciation? Certainement le même phénomène qu'en Sibérie cf "paramètres de milankovitch"

Posté le

android

(0)

Répondre

Un fait dont s'insipre bernard Werber dans son nouveau et excellent roman "3 eme humanité" ( à lire si vous aimer la litterature de l'imaginaire )

Posté le

android

(2)

Répondre