L'oreille absolue, un don pour les musiciens

Proposé par
le

On peut s'étonner du fait que, bien que sourd, Beethoven n'ait pas interrompu son activité musicale. Cela est dû au fait qu'il avait une capacité particulière, que l'on appelle oreille absolue : les personnes qui l'ont peuvent reconnaître des sons sans référentiel, ayant une image mentale du son. Une personne sur 10 000 serait dotée de cette faculté.

Mozart était également doté de cette faculté.


Commentaires préférés (3)

C'est vrai cauchemar, je ne suis pas sourd, ne suis pas Beethoven, mais ai l'oreille dit absolue. Chaque son, ( un verre qui tombe, crissement de pneu, enfin n'importe quoi) s'illustre dans la tête par une note en image. Et en effet, ayant fait du piano, il m'était possible "d'appréhender" chaque note a l'avance. De deviner leur son sur une partition sans les jouer, de même qu'en les écrivant. Un vrai cauchemar car aujourd'hui la musique est un bric a brac de choc et de pic. J'ai 21 ans et suis obligé de mettre mes économies dans l'opéra pour profiter de la musique alors que mes potes vont au Zenith XD.

Posté le

unknown

(446)

Répondre

Bonobo, Mozart, Beethoven même combat.

Posté le

unknown

(209)

Répondre

Je trouve quand même bizarre qu'avec 1 personne sur 10 000 à avoir l'oreille absolu, on en ai déjà 5 dans les commentaires. Arrêtez de vous faire mousser parce que vous savez reconnaître un la d'un do. L'oreille absolu ce vérifie par des tests dès l'enfance, sans avoir fait les tests vous ne pouvez pas affirmer avoir l'oreille absolue. On remarque l'oreille absolue chez des enfants souvent parce qu'ils sont dérangés dans l'oreille car effectivement avoir l'oreille absolu s'avère être dérangeant, parfois même comme le disait quelqu'un c'est un cauchemar.

Posté le

iphone

(313)

Répondre


Tous les commentaires (100)

En quoi le fait d'avoir l'oreille absolue l'a fait
Continuer puisque tu dis qu'il est devenu sourd. Peut etre qu'initialement ca l'a aidé mais une fois sourd il a perdu cette capacité puisqu'il n'entend plus rien??

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Il s'agit d'avoir une image mentale du son, comme quand tu lis dans ta tête, c'est comme ça qu'il pouvait continuer à travailler. Il entend une note, la retiend et compose une melodie sans entendre vraiment.

Posté le

unknown

(19)

Répondre

C'est vrai cauchemar, je ne suis pas sourd, ne suis pas Beethoven, mais ai l'oreille dit absolue. Chaque son, ( un verre qui tombe, crissement de pneu, enfin n'importe quoi) s'illustre dans la tête par une note en image. Et en effet, ayant fait du piano, il m'était possible "d'appréhender" chaque note a l'avance. De deviner leur son sur une partition sans les jouer, de même qu'en les écrivant. Un vrai cauchemar car aujourd'hui la musique est un bric a brac de choc et de pic. J'ai 21 ans et suis obligé de mettre mes économies dans l'opéra pour profiter de la musique alors que mes potes vont au Zenith XD.

Posté le

unknown

(446)

Répondre

je ne suis pas d accord avec les conclusions de cette anecdote. les gens de cette epoque ecrivaient la musique au stylo ( enfin a la plume) et ils entendaient la musique sans avoir besoin de la jouer donc de l entendre. c est pourquoi Ludwig pouvait composer en etant sourd mais ca n a rien a voir avec l oreille absolue et je ne suis pas certain qu il l avait reellement. l oreille absolue n est pas un forcemment un avantage en musique. En plus le diapason de l epoque n etait pas a 440 hz, alors comment peut t on avoir l oreille absolue par rapport a une reference qui bouge selon les epoques?

Posté le

unknown

(7)

Répondre

Bonobo as tu fais secret story ?

Posté le

unknown

(41)

Répondre

Bonobo, Mozart, Beethoven même combat.

Posté le

unknown

(209)

Répondre

Si je me souviens bien quand il devait "écouter" ce qu'il a composé (ce qui n'est pas indispensable vu que les musiciens "entendent" la musique quand ils la lisent) il reliait le piano à son crâne avec une tige en métal pour faire passer les vibrations.
A mon avis le spectre des fréquences était sérieusement limité (et les harmoniques aussi) mais peut-être que c'était suffisant.

Posté le

unknown

(12)

Répondre

Il me semble qu'il
entendait la musique en mettant un crayon en bois entre sa tête et le piano, grace a l'oreille interne car le bois est un excellent conducteur musical, dont le problème de surdité était contourné de cette manière.

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Bonobo, je vois pas en quoi c'est un cauchemar d'avoir l'oreille absolue oO

Posté le

unknown

(0)

Répondre

bonobo : tres bon groupe de trip-hop soit dit en passant

Posté le

unknown

(33)

Répondre

Beethoven était tellement sourd qu'il a toujours cru qu'il faisait de la peinture

Posté le

unknown

(67)

Répondre

Touko : c'est pas un groupe, c'est un mec tout seul qui, parfois, utilise d'autres musiciens pour certains de ses morceaux ! =)

Posté le

unknown

(10)

Répondre

c vrais mais S Green est rarement tout seul sur ses albums, quand je dis groupe je me comprends :)

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Huitzilipochtli imagine que lorsque tu vois quelque chose le nom de cette chose s'affiche en enorme devant tes yeux. Alors imagine toi dans la rue ou meme juste dans ton salon, chaque chose qui entre dans ton champ de vision tu as le mot de chaque objet qui s'affiche en enorme.
L'oreille absolu c'est ca, a chaque fois qu'il entend un bruit c'est une note qui s'inscrit dans son oreille. Alors un bruit Ca peut aller mais imagine des dizaines de bruits du quotidien qui ne vont pas forcement (voire pas du tout) ensemble... Comme une chorale ou tous les chanteurs chanteraient faux!

Posté le

unknown

(24)

Répondre

Charlotte de secret story aussi, j aurais jamais trouvé son secret moi!!!! Lol

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Désolé, je vais aussi raconter ma vie xD, mais Clement.B, je l'ai, et franchement il n'y a rien d'horrible, bien au contraire... Tu reconnais les notes que tu entends comme tu connais le nom d'un objet que tu regardes (tu sais qu'une chaise est une chaise en la regardant, tu sais qu'un fa# est un fa# en l'écoutant), c'est tout ! C'est pas comme si des centaines de notes te martelaient l'esprit à longueur de journée. Perso, je peux écouter de la musique autre que de l'opéra et je ne chope pas de migraine après avoir marché 10 minutes dans une rue bondée, faut arrêter xD...

S'il y a un inconvénient, c'est de ne pas pouvoir chanter quelque chose à la hauteur qu'on veut sans difficulté à cause du fait d'être "coincé" à la hauteur des notes qu'on connaît déjà, mais c'est tout, à mon sens.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Pour huitzili : je ne pense pas que tu possède l'oreille absolus .sinon tu aurais bien compris le sens cauchemars du texte. En effet tu évoques qu'une chaise est une chaise et qu'un fa# est un fa # car comme tu le dis on te la appris.
Hors avoir l'oreille absolus c'est interpréter des "sons" et les identifier automatiquement en note ce qui deviens a la longue dysharmonieux et très désagréable car tout ces sons ce mélange sans aucun accord.
Un verre qui tombe et se brise deviens un fa un do un si bémol sans accord et ça deviens une cacophonie désagréable , d'où le terme de cauchemars.
C'est un peu interpréter comme la mémoire absolus , on retiens tout ce qu'on vois , le moindre détail sans rien pouvoir effacer. Le cerveau disons "Pete" un câble. Pour l'oreille c'est la même chose.

Posté le

unknown

(27)

Répondre

Ah si si, je l'ai, c'est absolument certain ^^. Ce que je dis, c'est que je sais reconnaître les notes, mais ça ne me les "martèle" pas dans tête. Quand j'entends du bruit dans la rue, ce n'est pas plus cauchemardesque que quand on voit une pièce mal rangée ou un tableau qu'on trouve laid : je reconnais les notes mais ne les "juge" pas sur le critère de l'harmonie, comme on pourrait reconnaître chaque objet dans une pièce mal rangée sans se dire qu'elle est laide. Ce sont des objets sonores que je nomme instinctivement en les entendant, comme je me dis instinctivement "tiens, c'est un lampadaire" en en voyant un, par exemple. Enfin je sais pas, après, tout le monde ne le vit peut-être pas de la même manière ;)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

est ce que si on apprend pas le solfege ça peut ne pas se déclencher : est ce que c'est la différenciation que vous "remarquez" ou vraiment la transposition en note, c'est dur a expliquer comme a imaginer. Et j'aimerais bien savoir comment ça se detecte et comment faire la différence entre un mélomane averti qui va jouer d'oreille et sauter sur la moindre fausse note et quelqu'un qui a l'oreille absolue, en gros si on l'a est ce que on est obligé de s'en apercevoir sans avoir appris la musique. En tout cas ça me fait penser au film "august rush" qui est pas un chef d'oeuvre mais qui est mimi comme film.

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Touko : je me le demande aussi
Je pense pas avoir l'oreille absolue, mais je baigne dans la musique et le solfège depuis tout petit, si bien que j'ai comme une banque de données sonores : je sais comment sonne telle note jouée par tel instrument et l'entends dans ma tête, si bien que j'accorde ma guitare en me référant uniquement au son qui se produit dans ma tete si j'imagine jouer d'une guitare accordée. Je faisais de même pour le violon ainsi que pour vérifier la justesse d'un piano ou encore retrouver un morceau a l'oreille : en quelques écoutes, j'ai mémorisé les différentes partes et peut les restituer sur mon instrument. Par contre, je ne peux former qu'une note virtuelle a la fois, et ne peut les porter instinctivement sur une partition, uniquement sur des instruments, du coup, j'évite la cacophonie, mais je ne pense pas être doté de l'oreille absolue, seulement d'avoir cette capacité qui s'en rapproche un peu

Posté le

unknown

(9)

Répondre