Du sperme de hareng pour soigner le SIDA

Proposé par
le
dans

La première substance utilisée dans la lutte contre le SIDA était issue du sperme de hareng. Elle est plus connue sous le nom d'AZT ou zidovudine et fit son apparition à la fin des années 80. Les essais cliniques ayant rapidement consommé les stocks mondiaux de sperme, la molécule fut synthétisée et le hareng n'est donc plus utilisé.


Commentaires préférés (3)

La recherche avance mais n'oublions pas, protégeons nous.

Posté le

iphone

(199)

Répondre

On aura connu plus hareng-geant comme substance à se procurer...

Posté le

android

(90)

Répondre

a écrit : Cette substance est donc utilisée dans la tri-thérapie? Ou bien elle fait l objet de recherche pour créer une sorte de vaccin contre le sida? Les tous premiers traitements anti retroviraux étaient en effet à base d'AZT. La recherche a depuis permis la découverte d'autres substances, qui combinées, ont de meilleurs effets anti retroviraux et ont moins d'effets secondaires (la fameuse tri thérapie). AZT ne fait pas parti de la tri thérapie. Les traitements AZT ne sont quasiment plus prescrits en France. En revanche encore beaucoup de pays en développement, faute de pouvoir avoir accès aux traitements les plus récents, doivent se contenter des AZT (alors que le médicament ne convient pas à tous les types de population: enfants en bas âge par exemple).

Tous ces traitements restent lourds, contraignants et doivent être pris à vie. Alors protégez-vous.

J'ai travaillé au sein d'une association de lutte contre le sida où j'ai pu apprendre ces infos. Bien sûr je n'ai pas la science infuse, alors tout commentaire apportant un éclairage est le bienvenu :)

Posté le

android

(94)

Répondre


Tous les commentaires (54)

La recherche avance mais n'oublions pas, protégeons nous.

Posté le

iphone

(199)

Répondre

Cette substance est donc utilisée dans la tri-thérapie? Ou bien elle fait l objet de recherche pour créer une sorte de vaccin contre le sida?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Cette substance est donc utilisée dans la tri-thérapie? Ou bien elle fait l objet de recherche pour créer une sorte de vaccin contre le sida? elle soigne mais ne vaccine pas

Posté le

android

(2)

Répondre

On aura connu plus hareng-geant comme substance à se procurer...

Posté le

android

(90)

Répondre

a écrit : On aura connu plus hareng-geant comme substance à se procurer... joli jeu de mots ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

il devait être heureux les harengs :-)

Posté le

android

(4)

Répondre

Pas de tests sur les animaux nous disent les comités d'éthique. J'aurais bien aimé connaître l'avis de ces cobayes là tiens.

Posté le

android

(2)

Répondre

A ce demander comment ils ont pu penser au hareng dans le cadre du sida.

Posté le

iphone

(26)

Répondre

Pourquoi avoir attendu que le stock devienne inexistant pour synthétiser la molécule ?! Si c'était possible de le faire, il fallait la synthétiser dès le départ plutôt que de vider les stocks !

Posté le

iphone

(9)

Répondre

a écrit : Pourquoi avoir attendu que le stock devienne inexistant pour synthétiser la molécule ?! Si c'était possible de le faire, il fallait la synthétiser dès le départ plutôt que de vider les stocks ! Je suis d'accord sur ce coup ils n'ont pas etaient tres prevoyant

Posté le

android

(4)

Répondre

Potentiellement le hareng existe tjrs. Bizarre le stock qui s epuise dans ce cas.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Pas de tests sur les animaux nous disent les comités d'éthique. J'aurais bien aimé connaître l'avis de ces cobayes là tiens. Quand on lui demande de parler le hareng sort ...
Bof !

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Quand on lui demande de parler le hareng sort ...
Bof !
Ha tiens tu me fais penser, il y a un super poème de Charles Cros sur le Hareng Saur. Très drôle, vraiment.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : A ce demander comment ils ont pu penser au hareng dans le cadre du sida. Je me suis posée la question aussi, il y est répondue dans le premier lien ! C'est dans le cadre d'une recherche globale sur l'apport des fonds sous marins dans la médecine qu'ils en sont arrivés à s'intéresser au hareng !

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Pourquoi avoir attendu que le stock devienne inexistant pour synthétiser la molécule ?! Si c'était possible de le faire, il fallait la synthétiser dès le départ plutôt que de vider les stocks ! Parceque la synthèse chimique de molécules comme celle ci est un procédé qui a été découvert bien après. Nous ne sommes qu'aux prémices du décryptage et de la synthèse organique.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ha tiens tu me fais penser, il y a un super poème de Charles Cros sur le Hareng Saur. Très drôle, vraiment. Ca nous harrange pas.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : elle soigne mais ne vaccine pas
En faite, je dirais plutot qu'elle empeche le virus de se propager non ? Si c'est un virus --'. (Mangez des sciences !)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Cette substance est donc utilisée dans la tri-thérapie? Ou bien elle fait l objet de recherche pour créer une sorte de vaccin contre le sida? Les tous premiers traitements anti retroviraux étaient en effet à base d'AZT. La recherche a depuis permis la découverte d'autres substances, qui combinées, ont de meilleurs effets anti retroviraux et ont moins d'effets secondaires (la fameuse tri thérapie). AZT ne fait pas parti de la tri thérapie. Les traitements AZT ne sont quasiment plus prescrits en France. En revanche encore beaucoup de pays en développement, faute de pouvoir avoir accès aux traitements les plus récents, doivent se contenter des AZT (alors que le médicament ne convient pas à tous les types de population: enfants en bas âge par exemple).

Tous ces traitements restent lourds, contraignants et doivent être pris à vie. Alors protégez-vous.

J'ai travaillé au sein d'une association de lutte contre le sida où j'ai pu apprendre ces infos. Bien sûr je n'ai pas la science infuse, alors tout commentaire apportant un éclairage est le bienvenu :)

Posté le

android

(94)

Répondre

a écrit : elle soigne mais ne vaccine pas
Non les traitements anti retroviraux ne soigne pas le VIH ou le sida. Malheureusement aucun traitement ne permet de guérir du VIH ou du sida. Ces traitement permettent de garder le VIH en état de "veille", avant qu'il ne développe le syndrome d'immunodéficience acquise (sida) et affaiblisse donc le système immunitaire de la personne séropositive.

Posté le

android

(7)

Répondre

Si le Sida se traite.
Il y a 80% de chance d'éliminer le virus à 100%, si vous consulter dans les 24h après la contamination.
Et sinon vous avez jusqu'à 5jours pour que la consultation ai une chance de marcher. Bien entendu, plus les heures passent, plus les chances se minimise.

Posté le

iphone

(0)

Répondre