La précocité de Blaise Pascal

Proposé par
le
dans

Blaise Pascal, célèbre philosophe et mathématicien du XVIIe siècle fut un génie précoce : il démontra son premier théorème mathématique à 12 ans, et publia un ouvrage sur les coniques à 16 ans dans lequel figure une de ses plus grandes découvertes connue sous le nom de théorème de Pascal. Sa carrière s'arrêta cependant tôt puisqu'il mourut à 39 ans des suites d'une maladie.


Commentaires préférés (3)

Ce fut lui aussi qui inventa la Pascaline l'ancetre de la calculatrice .'

Posté le

iphone

(155)

Répondre

"Savez-vous, bande de petits ignares, qu'il était tellement précoce, qu'à 39 ans, il était déjà mort. Étonnant non?"

Posté le

iphone

(254)

Répondre

a écrit : Pareil , étudié en terminale L le livre (ou pavé...) les Pensées. C'etait un homme relativement fou et malade (physiquement) qui ne vivait que pour la religion, il me semble qu'il a eu un flash une nuit (wikipedia dit "experience mystique à la suite de son accident de carrosse") et qu'il a écrit quelque chose sur une feuille qu'il a ensuite roulée et qu'il garda en pendentif autour de son cou... C'est ce dont je me rappelle du moins... À confirmer ! Afficher tout C'est assez faux, d'une part il n'était pas fou, c'était juste une rumeur lancée par les jésuites contre lui pour la simple raison qu'il était le champion des jacobins. Vu le climat de haine qui régnait à l'époque entre ces deux courants chrétiens, ils ne cessaient pas de s'en prendre les uns aux autres. D'autre part ce qu'il a écrit s'appelle "le Mémorial" et il le portait contre son coeur dans une poche secrète de sa veste. Néanmoins il est vrai qu'il a dédié les dernières années de sa vie à la religion en ce qu'il a écrit ses pensées, ébauches d'un futur grand livre du genre apologétique (ou théodicée pour ceux qui préfèrent) dont le but aurait été de convaincre les libertins(c'est-à-dire étymologiquement les libres penseurs, les athées et les agnostiques) de faire l'expérience de Dieu. Puisque la révélation de celui-ci étant pour lui une expérience mystique personnelle, il considérait que personne ne pouvait converti par la raison, il ne lui servait donc à rien de convaincre quiconque de croire, mais les convaincre d'essayer, ça par contre... C'est d'ailleurs l'objet de sa plus fameuse pensée, celle du "pari de Pascal".


Je suis quand même assez surpris que l'anecdote ne mentionne pas les travaux scientifiques qu'il a fait à l'âge de onze ans. Pour information, il a à cet âge écrit un traité entier sur la propagation des sons. De plus il est le découvreur de la pression atmosphérique, ce qui lui vaut l'attribution de son nom à l'unité de pression : le Pascal.

Concernant les théorèmes qu'il a prouvés à 12 ans, il s'agissait de diverses propositions d'Euclide, le fondateur de la géométrie.

Posté le

website

(201)

Répondre


Tous les commentaires (78)

Ce fut lui aussi qui inventa la Pascaline l'ancetre de la calculatrice .'

Posté le

iphone

(155)

Répondre

Bah le boulier était déjà une "machine" à calculer non?

Posté le

android

(0)

Répondre

Comment cela se fait-il qu'on étudie pas sur lui au lycée? Il était bon ami avec les autre philosophes tels que Voltaire, Diderot ou Montesquieu?

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Comment cela se fait-il qu'on étudie pas sur lui au lycée? Il était bon ami avec les autre philosophes tels que Voltaire, Diderot ou Montesquieu? Ça m'etonnerai, Blaise Pascal vivait au XVII ème siècle, Voltaire, Diderot et Montesquieu étaient du XVIII ème siècle.

Posté le

android

(26)

Répondre

Ah oui en 1ère s nous avons travailler sur ses textes en français et d'ailleurs mon prof de maths nous l'avait dis qu'il a trouvé seul le théorème. (pour montrer à ma classe qu'on était rien a coté de lui lol)

Posté le

iphone

(10)

Répondre

a écrit : Ça m'etonnerai, Blaise Pascal vivait au XVII ème siècle, Voltaire, Diderot et Montesquieu étaient du XVIII ème siècle. Oulah oui, bonne remarque! J'ai confondu les siècles (Voltaire et compagnie vivaient dans les années 1700) et en plus j'avais cru lire Philosophe des lumières dans l'anecdote, autant dire que mon commentaire précédent était presque inutile ^^'

Posté le

iphone

(10)

Répondre

Vous savez de quoi il est mort svp ?

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Comment cela se fait-il qu'on étudie pas sur lui au lycée? Il était bon ami avec les autre philosophes tels que Voltaire, Diderot ou Montesquieu? ''Les pensées de Pascal'' ;)

Posté le

android

(3)

Répondre

"Savez-vous, bande de petits ignares, qu'il était tellement précoce, qu'à 39 ans, il était déjà mort. Étonnant non?"

Posté le

iphone

(254)

Répondre

a écrit : Vous savez de quoi il est mort svp ? Si je ne me trompe pas il est mort en Suède, ne supportant pas le rude hiver. La reine Christine (sans royaume car elle avait abdiquée, préférant la liberté au protocole) l'avait invité afin de discuter philosophie... Le pauvre!

Posté le

android

(10)

Répondre

Pareil , étudié en terminale L le livre (ou pavé...) les Pensées. C'etait un homme relativement fou et malade (physiquement) qui ne vivait que pour la religion, il me semble qu'il a eu un flash une nuit (wikipedia dit "experience mystique à la suite de son accident de carrosse") et qu'il a écrit quelque chose sur une feuille qu'il a ensuite roulée et qu'il garda en pendentif autour de son cou... C'est ce dont je me rappelle du moins... À confirmer !

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Vous savez de quoi il est mort svp ? je trouve pas vraiment à part qu il était "malade" qu il avait d horrible migraine et une santé fragile on dit aussi qu il avait eu un accident de carrosse assez grave et qu il as eu beaucoup de mal à s en remettre.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Si je ne me trompe pas il est mort en Suède, ne supportant pas le rude hiver. La reine Christine (sans royaume car elle avait abdiquée, préférant la liberté au protocole) l'avait invité afin de discuter philosophie... Le pauvre! non lui est mort à paris d après wiki mais j ai déjà entendu cette histoire avec la reine Christine mais à priori ce serais pas avec notre pascal ;-) à l aide quelqu un sais?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : non lui est mort à paris d après wiki mais j ai déjà entendu cette histoire avec la reine Christine mais à priori ce serais pas avec notre pascal ;-) à l aide quelqu un sais? au temps pour moi!!! Erreur monumentale!!! C'est René Descartes qui fut l'invité malheureux de la fameuse Christine de Suède! Mea culpa!
Du coup le mystère sur sa mort demeure entier (en tout cas pour nous!)
Bref, ce fut un grand homme, qui avec les Al Kachi et consort, nous ont bien em*** en cours de maths de 1ere et Terminale!

Posté le

android

(5)

Répondre

Etant en maths spé, j'ai étudié les pensées, mais à vrai dire c'est surtout un prodige des maths et son héritage est vraiment titanesque bien qu'il ait tres tôt abandonné les maths ( vers 25 ans ). On pourrait aussi citer E. Galois, certainement (le ? ) un des plus grands mathématiciens qui "inventa" l'algèbre et qui est mort à 21 ans ...

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Pareil , étudié en terminale L le livre (ou pavé...) les Pensées. C'etait un homme relativement fou et malade (physiquement) qui ne vivait que pour la religion, il me semble qu'il a eu un flash une nuit (wikipedia dit "experience mystique à la suite de son accident de carrosse") et qu'il a écrit quelque chose sur une feuille qu'il a ensuite roulée et qu'il garda en pendentif autour de son cou... C'est ce dont je me rappelle du moins... À confirmer ! Afficher tout C'est assez faux, d'une part il n'était pas fou, c'était juste une rumeur lancée par les jésuites contre lui pour la simple raison qu'il était le champion des jacobins. Vu le climat de haine qui régnait à l'époque entre ces deux courants chrétiens, ils ne cessaient pas de s'en prendre les uns aux autres. D'autre part ce qu'il a écrit s'appelle "le Mémorial" et il le portait contre son coeur dans une poche secrète de sa veste. Néanmoins il est vrai qu'il a dédié les dernières années de sa vie à la religion en ce qu'il a écrit ses pensées, ébauches d'un futur grand livre du genre apologétique (ou théodicée pour ceux qui préfèrent) dont le but aurait été de convaincre les libertins(c'est-à-dire étymologiquement les libres penseurs, les athées et les agnostiques) de faire l'expérience de Dieu. Puisque la révélation de celui-ci étant pour lui une expérience mystique personnelle, il considérait que personne ne pouvait converti par la raison, il ne lui servait donc à rien de convaincre quiconque de croire, mais les convaincre d'essayer, ça par contre... C'est d'ailleurs l'objet de sa plus fameuse pensée, celle du "pari de Pascal".


Je suis quand même assez surpris que l'anecdote ne mentionne pas les travaux scientifiques qu'il a fait à l'âge de onze ans. Pour information, il a à cet âge écrit un traité entier sur la propagation des sons. De plus il est le découvreur de la pression atmosphérique, ce qui lui vaut l'attribution de son nom à l'unité de pression : le Pascal.

Concernant les théorèmes qu'il a prouvés à 12 ans, il s'agissait de diverses propositions d'Euclide, le fondateur de la géométrie.

Posté le

website

(201)

Répondre

a écrit : Etant en maths spé, j'ai étudié les pensées, mais à vrai dire c'est surtout un prodige des maths et son héritage est vraiment titanesque bien qu'il ait tres tôt abandonné les maths ( vers 25 ans ). On pourrait aussi citer E. Galois, certainement (le ? ) un des plus grands mathématiciens qui "inventa" l'algèbre et qui est mort à 21 ans ... Afficher tout D'une balle dans le coeur pour une femme qui ne l'aimait pas :'(
Par contre si je peux me permettre, je penche plutôt pour Lebesgue. L'inventeur de l'intégration moderne. Tu ne peux pas l'avoir loupé si tu es en Math Spé ^^

Posté le

website

(3)

Répondre

Le célèbre billet de 500 francs qu'on appelait "le pascal"

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Ce génie , ce mathématicien , ce philosophe a dit : " Qu'est-ce qu'un homme dans la nature? Un néant à l'égard de l'infini , un tout à l'égard du néant , un milieu entre rien et tout .Notre intelligence tient dans l'ordre des choses intelligibles le même rang que notre corps dans l'étendue de la nature . Nous avons beau enfler nos conceptions au-delà des espaces imaginables , nous n'enfantons que des atomes au prix de la réalité des choses . Nous sommes si présomptueux que nous voudrions être connu de toute la terre , et même des gens qui viendront quand nous ne seront plus" Pascal était aussi un sage .

Posté le

iphone

(23)

Répondre