L'origine du salut japonais

Proposé par
gonzo
le
dans

Tout comme au Moyen-Age en Occident on se serrait la main droite pour montrer que l'on n'était pas armé, le salut japonais (Ojigi) en inclinant la tête vient également de cette époque et a un sens proche : il servait a montrer à l'interlocuteur sa non-hostilité en exposant une partie du corps vulnérable, la nuque.


Tous les commentaires (38)

On apprend tout avec cette appli :P que ce soit histoires, anecdotes ... ou vocabulaire

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Ce n'est pas forcemment ce salut sui s'effectue mais en effet avant chaque combat on salut! Cela dit on m'a toujours apris de garder un œil sur l'adversaire !

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Interessant, et ça montre une fois de plus que nos traditions, japonaises ou occidentales viennent des brutes... En même temps aujourd'hui je trouve que la majorité ne fait que montrer hostilité, est brute et qu'on laisse faire. Je sais rien a voir. Juste mon coup de gueule du jour. A +

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Oo... jamais entendu ce mot solidaire avec toi. Je ne connaissais pas non plus

Posté le

android

(4)

Répondre

Le salut japonais vient du fait que les sabres se portaient dans le dos. En se penchant en avant, les deux mains devant soi, on ne pouvait donc pas 'degainer' son sabre. Donc il ne s'agit pas d'exposer sa nuque, mais de montrer clairement qu'on n'a pas l'intention de sortir son sabre.
De meme avec la poignee de main europeenne.

Posté le

website

(133)

Répondre

Super interessant car cette anecdote montre bien que les deux protagonistes ne se battaient pas par haine mais par honneur car en y reflechissant un peu, deux hommes se connaissant se faisaient confiance, les samouraïs eux qui devaient se battre se montraient bien avec cette salutation qu'ils n'étaient pas "haineux" les un.envers les autres malgres le fait qu'il devaient fatalement se tuer. Pour moi cette anecdote reflète bien l'honneur du Japon féodal.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Moi qui ais suivi des cours de kobudo dans un dojo, une des première chose que j ai apprise était que, même durant le salut, il ne fallait pas quitter son adversaire des yeux, sous peine de se voir prendre un bon coup, donc même si ce geste sert à prouver sa non-animosité, il ne s agit pas pour autant de baisser sa garde. Afficher tout Faux, dans le dojo dans le quel tu pratiques , par signe de respect tu dois incliner la tête et baisser les yeux afin de montrer à ton partenaire (du même Dojo) que "chez toi" tu as confiance en lui et que tu sais que tu ne vas pas recevoir de coup durant le salut.
En tout cas au ju-jitsu c'est comme ça .

a écrit : Moi qui ais suivi des cours de kobudo dans un dojo, une des première chose que j ai apprise était que, même durant le salut, il ne fallait pas quitter son adversaire des yeux, sous peine de se voir prendre un bon coup, donc même si ce geste sert à prouver sa non-animosité, il ne s agit pas pour autant de baisser sa garde. Afficher tout Pour compléter ce que tu dis, plus ton interlocuteur est âgé/haut gradé plus il faut se baisser pour montrer son infériorité, et pour le faite qu'il ne faut pas quitter son adversaire des yeux pendant le salut, je crois que c'est pas pareil en cérémonie et qu'on peut baisser les yeux, à vérifier.

a écrit : Le salut japonais vient du fait que les sabres se portaient dans le dos. En se penchant en avant, les deux mains devant soi, on ne pouvait donc pas 'degainer' son sabre. Donc il ne s'agit pas d'exposer sa nuque, mais de montrer clairement qu'on n'a pas l'intention de sortir son sabre.
De meme avec la poignee de main europeenne.
Afficher tout
Ce n'est pas vrai car les sabres de samurai (Katana , tachi ,
nodaichi etc.) ne se portaient pas dans le dos mais sur le cote gauche , tranchant vers le haut ( seuls les ninjas portaient leurs - le ninjato-sabres dans le dos)

Posté le

android

(11)

Répondre

Mon maitre de ninjutsu avait une autre explication : à l'époque (où les ninjas étaient un vrai corps combattant, ça date d'avant le Xème siècle je crois) le salut était considéré comme une preuve de respect, mais pas seulement. Deux ninjas se saluant se donnaient mutuellement le droit de s'entretuer (accidentellement, c'était de l'entraînement).
Je te salue = j'accepte de t'affronter, pardonne moi si je te tue, je ne t'en voudrai pas si tu me tues.

Posté le

android

(2)

Répondre

Alors pour le débat french fries, il se trouve que lorsque les américains sont venus lors de la deuxième guerre mondiale, ils ont découvert en belgique les frites. Mais ces incultes ignorant que la belgique n'est pas le même pays que la France, ils ont apellé ça les French fries!

Et effectivement, french cream n'existe pas, c'est bien Custard.

a écrit : Alors pour le débat french fries, il se trouve que lorsque les américains sont venus lors de la deuxième guerre mondiale, ils ont découvert en belgique les frites. Mais ces incultes ignorant que la belgique n'est pas le même pays que la France, ils ont apellé ça les French fries!

Et effectivement, fr
ench cream n'existe pas, c'est bien Custard. Afficher tout
Je crois que tu t'es trompée ;)
Ici c'est les samouraïs :p

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Moi qui ais suivi des cours de kobudo dans un dojo, une des première chose que j ai apprise était que, même durant le salut, il ne fallait pas quitter son adversaire des yeux, sous peine de se voir prendre un bon coup, donc même si ce geste sert à prouver sa non-animosité, il ne s agit pas pour autant de baisser sa garde. Afficher tout Pareil en karaté

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : T as raison olmo au temps des samourai, c pas parce que tu montrais du respect envers ton adversaire que celui ci n allait pas te coller un coup de katana derrière les oreilles, des samourai fourbes ça existait aussi !! T'en a rencontré combien ?

Moi je met du dentifrice. Sa marche très bien et pour toute la journée

Posté le

android

(1)

Répondre

En effet ,un coup de sabre bien tranchant sur la nuque était courant

Effectivement le geste date du moyen âge
Seulement il ne suffisais pas de ce serrais la main
Il fallait tenir l'avant bras entier de la personne à qui nous nous adressons
Pour la simple et bonne raison que dans cette configuration
Il n'était pas possible de sortir sont épée
Sachent qu'à cette époque tout le monde utiliser une arme de la main droite

Pour avoir pratiqué un peu les arts martiaux je dirais simplement que le salut est plus rassurant quand on sait qu on doit affronter quelqu un que de lui serrer la main.
Si c est un combat a mort et que la personne en face est fourbe et tente une clé ou une projection quand on lui offre notre patte be c est pas tres strategique alors qu a 2 metres on risque moins ...

Posté le

android

(1)

Répondre