A quoi sert le clap au cinéma ?

Proposé par
Nopseudo
le
dans

Le clap au cinéma ne sert pas qu'à identifier la prise que l'on tourne en marquant des informations dessus. Il sert surtout au monteur pour synchroniser (a l'image près) le son et l'image au moment où le clap se ferme et où le son est émis. Il sert aussi à synchroniser plusieurs caméras lorsque l'on tourne en multicam.


Commentaires préférés (3)

Je connaisais déjà l'info, mais je m'étonne que, à l'heure du tout numérique, on est pas trouvé un autre moyen d'identifier et de synchroniser une scène. eeeeehhh ACTION!!!!!!!!

Posté le

unknown

(152)

Répondre

Il existe d'autres systèmes plus modernes de synchro comme le clap électronique qui affiche un Time code (code temporel) qui sert de temps de référence. Ce système est très répandu dans d'autres pays mais en France on préfère les bons vieux claps, c'est simple et ça marche toujours...

Posté le

unknown

(112)

Répondre

Dans certains cas quand il est impossible de faire le clap en début de prise (scène intimiste et difficile, prise sur le vif où le réalisateur fait un signe discret pour tourner la scene, ou bien une scène dans un endroit exiguë etc etc) un clap de fin est possible, dans ce cas l'assistant le présente à l'envers pour que le monteur comprenne qu'il s'agit d'un clap de fin de prise.

Posté le

unknown

(140)

Répondre


Tous les commentaires (15)

Je connaisais déjà l'info, mais je m'étonne que, à l'heure du tout numérique, on est pas trouvé un autre moyen d'identifier et de synchroniser une scène. eeeeehhh ACTION!!!!!!!!

Posté le

unknown

(152)

Répondre

Il existe d'autres systèmes plus modernes de synchro comme le clap électronique qui affiche un Time code (code temporel) qui sert de temps de référence. Ce système est très répandu dans d'autres pays mais en France on préfère les bons vieux claps, c'est simple et ça marche toujours...

Posté le

unknown

(112)

Répondre

C'est le bruit sec produit par le clap qui permet d'assurer la synchronisation du son et de l'image enregistrés sur des supports séparés Au montage, la synchronisation est rendue possible par la brièveté du claquement.

Posté le

unknown

(17)

Répondre

il existe aussi ce que l'on appelle le timecode...
Un timecode, ou code temporel[1], est une référence temporelle, suite de codes numériques générés à intervalles réguliers par un système de marquage de temps, utilisé dans les domaines du son et de l'image, pour la synchronisation et le marquage de matériaux enregistrés. Le timecode (TC) s'exprime en heures, minutes, secondes et images ; il est enregistré parallèlement à chaque son et à chaque image. Développé à l'origine aux États-Unis pour la télévision à l'époque du noir et blanc, il sert autant pour la vidéo que pour le son, ainsi que dans le cinéma.

Posté le

unknown

(11)

Répondre

@ours-gris : oui mais la synchro au tc exige que toutes les cameras soient raccordées sur une même horloge ce qui implique une certaine logistique, exclue pour des tournages avec de petits moyens. De plus, a l'heure ou l'appareil photo devient une camera de plus en plus prisée, le clap reprend une importance capitale car les appareils photo ne sont pas synchronisables et la prise de son doit impérativement être effectuée de manière autonome.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

T'oublie les iphones x)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Dans certains cas quand il est impossible de faire le clap en début de prise (scène intimiste et difficile, prise sur le vif où le réalisateur fait un signe discret pour tourner la scene, ou bien une scène dans un endroit exiguë etc etc) un clap de fin est possible, dans ce cas l'assistant le présente à l'envers pour que le monteur comprenne qu'il s'agit d'un clap de fin de prise.

Posté le

unknown

(140)

Répondre

Mais les bons vieux claps c'est culte maintenant. Quand on nous dit "cinéma" les premieres images qui nous viennent c'est une bande et un clap

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Vérifiable, suffit de faire un tour au musée lumière à Lyon.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je confirme. Tres utile au montage ! :) Harpro33 jeune youtuber ! :)

Si justement, aujourd'hui le son et l'image sont synchronisés automatiquement via un appareil appelé Cantar. Le clap ne sert plus qu'à identifier un plan avec son numéro de prise, afin de faciliter le travail du monteur lorsqu'il recherchera une prise en particulier . C'est également un moyen de faire silence complet sur le plateau, le clap restera une tradition.

Faut tout de même préciser qu'il est utilisé aujourd'hui plus pour les infos écrites dessus que pour le son, des meilleurs techniques de synchronisations ont vu le jour maintenant.

Ayant tourné un court métrage avec mes moyens du bord, j'ai aussi utilisé ces méthodes lorsque je tournais avec plusieurs appareils ou lorsque que je tournais avec un appareil autre que celui auquel était branché le micro :) Sauf que le clap de faisait à la main, ce qui était tout aussi efficace grâce à la forme d'onde du son et l'avancée image par image!

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : il existe aussi ce que l'on appelle le timecode...
Un timecode, ou code temporel[1], est une référence temporelle, suite de codes numériques générés à intervalles réguliers par un système de marquage de temps, utilisé dans les domaines du son et de l'image, pour la synchronisation et le marquage de maté
riaux enregistrés. Le timecode (TC) s'exprime en heures, minutes, secondes et images ; il est enregistré parallèlement à chaque son et à chaque image. Développé à l'origine aux États-Unis pour la télévision à l'époque du noir et blanc, il sert autant pour la vidéo que pour le son, ainsi que dans le cinéma. Afficher tout
On voit bien le C/C wikipedia :)

Posté le

android

(2)

Répondre

Après le clap le réalisateur dit : action et les acteurs doivent compter 4 secondes avant de commencer à jouer la scène (pour faciliter le montage .)
Les courses de voitures qu'on voit dans les films ,on a l'impression qu ´elles vont super vite mais en réalité elles vont a 30 a l'heure; c'est l'image qui est accélérée