On peut naviguer avec Disney

Proposé par
le

Disney ne fait pas que dans les parcs d'attractions : la société dispose de sa propre compagnie de croisière, baptisée "Disney Cruise Line". Elle possède quatre navires ainsi qu'une île de 405 hectares dans les Bahamas achetée en 1994 et renommée "Castaway Cay" qui sert d'escale exclusive, et dans le lagon duquel est échoué le bateau fantôme "le Hollandais volant" de Pirate des Caraïbes.


Tous les commentaires (67)

a écrit : Magnifique ce bâteau pirate ! Sa fait rêver mais j'ai lu plus haut que le bâteau avait été detruit est-ce vraie ? Oui malheureusement il à terminé à la décharge tu as des photos sur Google si tu cherches un peu.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Dis c'n'est quand même pas un jeu de mot en début de phrase ? Tais toi et Souris.
(La crise fait parti des commentaires maintenant..)
"Qu'il est con ce con !"
Je divague du sujet..

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Oui malheureusement il à terminé à la décharge tu as des photos sur Google si tu cherches un peu. Non..?! C'est pas cool! Bon ben on ira pour la plage de sable fin alors :p

Posté le

android

(0)

Répondre

Je suis castmembers a Disneyland Paris depuis avril 2008, nous sommes environ 15.000 employes et pres de 22.000 en haute saison (juillet aout et decembre) Il faut bien nous payer !!!! Hahaha

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Euh, en l'occurrence c'est un classique mais pas depuis Pirate des Caraïbes ; la légende du Hollandais Volant existe depuis bien plus longtemps...

légende Viking je crois

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Rien que pour le Hollandais Volant j' irais volontiers :) Moi aussi ;)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

L'ile aux tresors des grassouilets enfants americain

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Je te corrige alors ;)

Pour 2011 :
Le chiffre d'affaires est en hausse de 5% pour la partie "tourisme", le nombre de visiteurs a atteint un nouveau niveau record à 15,6 Millions, les visiteurs ont dépensé plus, les frais financiers ont baissé... Beaucoup de nouvelles a priori excellent
es.


Malheureusement, cette croissance n'a apporté aucun résultat profitable puisqu'au contraire les pertes se sont creusées, à 64 millions d'euros. La trésorerie a fondu de 34 millions. Les dettes ont diminué de 58,4 M dans le même temps, soit une diminution réelle de 24,8M si l'on tient compte de la perte de trésorerie. Il ne reste plus que 1 876,7 M à rembourser...
Afficher tout
Merci :)

Posté le

website

(1)

Répondre

a écrit : Ton beau-frere a travailé pour mickey... respect ! Y en a beaucoup qui travaillent pour mickey : parcs, Disney store, croisières, dessins animé, Disney channel, film, jeux vidéos etc etc... ça en fait du monde, Moi y compris!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : exuse moi mec mais le hollandais volant c dans "pirate des caraibes" : un classic quoi ! Si tu connais pas ba ...... tant pis pour toi ! chacun ses classiques!!! pour moi "pirates dés caraïbes" n'est pas un "classique".si tu comprends pas ça, bah... tant pis pour toi "mec"

Posté le

android

(8)

Répondre

Mieux qu'une compagnie de croisière, l'empire Disney possède également sa propre ville : Celebration, fondée en 1994.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Comment claquer du fric à blanc !
Vous me direz Disney est blindé !
Sa doit être pas mal quand même...
Un rêve ça n'a pas de prix. Alors oui certains iront crier au capitalisme. Mais il vaut mieux dépenser ces sommes pour du gagnant/gagnant (principe de prendre de l'argent tout en faisant des satisfait sans se foutre des clients).
Bref Disney, ce n'est pas des chiffres, et ce n'est pas ce qu'il faut regarder (en soit, les films "pirates des caraïbes", c'est un budget monstrueux aussi pour un "simple" film. Et pourtant ça aussi, l'évasion aux temps des pirates, ça peut donner du rêve). J'ai bossé à Disneyland Paris, et ça ne vaut pas autant que pour un client lambda qui ne voit pas l'arrière boutique, mais j'y ai malgré tout passé mes meilleurs années, mon premier taf (ils donnent leurs chances à des gens sans diplômes, sans qualifications, et ils en font des employés plus que qualifiés, ça aussi, ça tient de la magie).

Bref, Disney c'est toute une enfance, et ça continue à l'âge adulte

Posté le

iphone

(6)

Répondre

Deux erreurs dans cet article...
Déjà il ne s'agit pas d'une réplique mais du vrai décor, et ensuite ce décor a été démoli l'année dernière car il se décomposait (un décor de ciné c'est pas fait pour durer)..

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Faut pas confondre Disneyland Paris et la Walt Disney company. Le parc français est bien déficitaire mais ça m'étonnerait qu'une compagnie quasi centenaire soit disant en déficit permanent soit encore debout. Walt Disney company c'est les parcs, les croisières mais aussi les films, dessins animés, séries TV, chaînes de télé et beaucoup de merchandising. Afficher tout Une société peut réaliser des millions d euros de chiffre d affaire et être déficitaire. Cela se voit fréquemment er on sait pourquoi ;-)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Personnellement, je ne pourrais jamais me passer de Disney, c'est toute notre enfance, et ça continue dans les parcs, les films, et maintenant le bateau et son île !

Posté le

iphone

(2)

Répondre

C'est la bas qu'ils tournent les pirates des caraïbes ?

Oui, et Disney dispose également de laboratoires de recherche et d'une ville (tiré de deux anecdotes...).
Et oui le gentil Mickey Mouse sait jouer au Monopoly et cotoie Lavoisier...

Posté le

android

(3)

Répondre